Why The Global Warming Agenda Is Wrong

39 commentaires pour Why The Global Warming Agenda Is Wrong

  1. youppi dit :

    1) le libre marché n’a jamais réglé des problèmes environnementaux
    2) le moteur à combustion fonctionnant au combustible fossile est une technologie dépassée: 30-40 % de son énergie sert à faire avancé un véhicule malgré plus de 100 ans de développement.
    3) l’optimum médiéval n’est plus une vérité scientifique. Les températures d’aujourd’hui sont plus élevées. il y a plusieurs travaux qui ont démontré le contraire.
    4) Le réchauffement climatique est démontré par plusieurs phénomène: aug. température atmosphère, et des océans, fonte des glaciers et des calottes arctiques et antarctiques, périodes extrêmes plus fréquentes (sécheresse, pluies torrentielles, ouragans, etc..), migrations des espèces, augmentation du pH des océans, etc….
    5) comment on fait pour contredire une théorie comme le RCA :
    R : on sème le doute tout simplement sur des observations ponctuelles (cherry picking). Par exemple dans le vidéo il mentionne que les périodes sont trop courtes pour conclure sur une tendance et plus tard il dit le contraire.

    résumé : un autre document qui manque de crédibilité.

    • crioux dit :


      1) le libre marché n’a jamais réglé des problèmes environnementaux

      Le communisme non plus, au contraire les plus grand désastres environnementaux sont arrivés dans des pays communistes.


      2) le moteur à combustion fonctionnant au combustible fossile est une technologie dépassée: 30-40 % de son énergie sert à faire avancé un véhicule malgré plus de 100 ans de développement.

      Si cette technologie est si « dépassée » comment se fait-il que les autres technologies n’arrivent pas a la remplacer en terme d’efficacité autonomie et versatilité?


      3) l’optimum médiéval n’est plus une vérité scientifique. Les températures d’aujourd’hui sont plus élevées. il y a plusieurs travaux qui ont démontré le contraire.

      Faux, L’optimmum médiéval était plus chaud, et les périodes précédentes l’étaient encore plus. En plus c’Est comfirmé par les données historiques, on trouve des ruines d’occupation Viking au Gröenland, la ou personne ne vivrait présentement. Sauf que pour les réchauffistes, ça a l’air fou de dire que nous vivons un réchauffement « sans précédent » alors qu’il faisait plus chaud que maintenant avant quand le CO2 était plus bas, alors ils tentent de faire « disparaitre » cette période.

      « The existence of the MWP had been recognized in the scientific literature for decades. But now it was a major embarrassment to those maintaining that the 20th century warming was truly anomalous. It had to be « gotten rid of. »

      Source: http://epw.senate.gov/hearing_statements.cfm?id=266543


      4) Le réchauffement climatique est démontré par plusieurs phénomène: aug. température atmosphère, et des océans, fonte des glaciers et des calottes arctiques et antarctiques, périodes extrêmes plus fréquentes (sécheresse, pluies torrentielles, ouragans, etc..), migrations des espèces, augmentation du pH des océans, etc….

      Ah oui? La température ne monte pas depuis 1998, dans les océans non plus, l’arctique reprend en bonne partie ce qu’il avait perdu, et l’antarctique bat des records de couverture de glace, du jamais vu depuis que les données satellites existent (1979). Sans oublier les 6 années de froid record en Europe. C’est ça le « réchauffement »?
      Migration des espèces? ça a toujours existé, rien de nouveau.
      Et pour ce qui est de l’Acidification: http://joannenova.com.au/2012/01/scripps-blockbuster-ocean-acidification-happens-all-the-time-naturally/

      Quand au reste ça s’apelle de la météo, ça a toujours eu lieu, Ceux qui tentent de dire que c’est une « preuve » du réchauffement c’est franchement pas très honnête. Surtout que les ouragans sont dans un creux historique, il y en a de moins en moins et de plus en plus faibles.

      • L'engagé dit :

        1) le libre marché n’a jamais réglé des problèmes environnementaux

        Le communisme non plus, au contraire les plus grand désastres environnementaux sont arrivés dans des pays communistes.

        Citation de Rioux est en italique

        commentaire
        Pourquoi opposer un homme de paille (le communisme) pour contrer un argument? C’est quoi le rapport avec le communisme (forme extrême de planification) alors que l’argument porte sur le prétendu libre-marché?

        Donnons trois exemples simples de la capacité du politique à encadrer des pratiques sociales en proposant des règlements pour la santé publique :

        Banir les cigarettes dans les lieux gouvernementaux, puis les édifices publiques, puis même dans les commerces, les restaurant et les bars. Différente associations hurlaient (ex. les bars) en prétendant qu’on devait laisser le choix au consommateur et qu’on arriverait au même résultat. Le «marché» a eu amplement le temps de faire la démonstration de son efficience, or pour la santé, c’est une mesure drastique et ferme (une des rares des libéraux) qui a mis fin à ce qui était un problème de santé public. Retourneriez-vous en arrière aujourd’hui?

        Deuxième exemple, le clean air act américain en 70 permettait la réduction du smog , forçant les constructeurs automobiles à intégrer des convertisseurs (couteux) pour limiter l’émission des composés volatils.

        Troisième exemple, la réduction à des seuils infinitésimaux la quantité de plomb dans l’essence.

        Trois cas de réduction drastique d’émission de polluants et qui se voit diminuer par une intervention gouvernementale là où le marché perpétuait le statu quo.

        L’hypothèse d’un «libre-marché» avec des acteurs informés et rationnels capable d’orienter, par leurs seules actions économiques combinées, la dynamique de la société, en profitant «l’efficience» du marché est une autre construction idéologique farfelue :

        On sait que sans la vigilance citoyenne et des règlements sévères, il n’y a pas moyen de savoir ce que font certaines entreprises et il n’y a donc pas moyen d’être cet agent économique rationnel qui «vote avec ses pieds».

        L’exemple le plus probant me semble Monsanto : elle avait le culot d’écrire «biodégradable» sur ses bouteilles de roundup, il s’agit d’un produit cancérigène…bravo pour la protection du public. À l’heure actuelle Monsanto se bat, non seulement contre l’obligation des étiquettes pour identifier les OGM (alors que l’on a le droit de savoir ce que l’on mange, non, que l’on soit d’accord ou pas avec les OGM), mais contre ceux qui écrivent «sans OGM»…(car ça lui cause préjudice).

        Avec le «libre-marché», les consommateurs américains de certains états pensaient boire du lait sans RGBh, juste parce qu’on le leur disait, alors que leur lait en était bourré.

        Le «libre-marché» réduit la possibilité de connaitre ce que l’on consomme à la confiance qu’a le public envers une entreprise. Et si, par la communication, on arrive à la stimuler, cette confiance, sans égard à la réalité, par exemple par la pub, qui protège la santé publique?

        Bref, l’absence d’obligation par le politique est un incitatif pour mentir et frauder, en balançant ses externalités négatives (comme la pollution) à la société.

        Qu’est-ce qui permet d’affirmer qu’en l’absence de règlements que les entreprises seraient des anges? Avec des règles, elles les contournent et les méprisent.

      • crioux dit :

        Le problème est dans la négation de la propriété privée (communisme). Et quand rien n’appartient à personne, personne n’est responsable de rien, et personne ne se sent responsable de la préservation des ressources.

        Le capitalisme n’est pas parfait, mais c’est le moins pire des système, justement à cause de la notion de propriété privée, que les socialistes détestent tellement.

        Voir : The tragedy of commons


        C’est effectivement dans les pays communistes et socialistes qu’on eu lieu les plus grandes catastrophe environnementales et que ça continue d’être les endroits les plus polluées. Quand le mur de berlin est tombé, on a découvert un désastre environnemental en Allemagne de l’est communiste. La catastrophe de Tchernobyl est arrivé dans un pays communiste aussi, et la Chine (communiste) continue d’être un des endroits les plus pollués sur la planète.

    • Bobjack dit :

      1) le libre marché permet une utilisation plus efficace et les droits de propriété permettent d’assurer l’environnement. Toutes les pires catastrophes ont eu lieu en pays socialistes et dans ceux-ci personne ne se souciait de réparer les problèmes une fois fait ni à les prévenir.
      2) Quand on ne connait rien à la physique élémentaire on évite d’avoir l’air fou en évitant de parler de ce qu’on ne connaît pas.
      3) DAFUQ même le GIEC à dû le reconnaître.
      4) Sort nous des preuves d’une augmentation de fréquence/d’intensité ensuite donne les preuves d’une corrélation. En passant les catastrophes naturelles météorologique sont dans un creux historiques, mais j’imagine que mère nature est payée par les pétrolières et les frères Koch.
      5) humm des années d’échec et aucune prédiction qui soit ne serait-ce qu’un tantinet près de pouvoir faire semblant de prétendre pouvoir s’accordé ai réel n’est pas une preuve car trop courte mais des données historiques c’est pas assez long.

      Ciboire, j’espère que tu ne votes pas.

      • Martin dit :

        « 2) Quand on ne connait rien à la physique élémentaire on évite d’avoir l’air fou en évitant de parler de ce qu’on ne connaît pas. »

        Ce qu’il dit est vrai et même qu’il est trop optimiste. L’efficacité du moteur à combustion est au maximum 20%.

        http://en.wikipedia.org/wiki/Internal_combustion_engine#Energy_efficiency

      • crioux dit :

        C’est certain qu’une voiture a essence perd une bonne partie de son énergie en chaleur, ce qui n’est pas un inconvénient dans des pays froid comme le nôtre. Un voiture électrique aura besoin d’être ploguée la nuit pour pouvoir espérer déamrrer et passer aussi une bonne partie de sa charge (donc de son autonomie) juste pour réchauffer l’habitacle.
        Les voitures électriques c’est bon pour les pays chaud, pas pour le Québec. Et dans ces pays, la majorité de l’électricité est produite par des centrales au charbon. Alors pour « zéro émission » on repassera.

    • Martin dit :

      Christian, le graphique que tu montres supposément tiré de l’article de Alley ne se trouve même pas dans cet article…

      http://www.pages.unibe.ch/products/books/qsr2000-papers/alley.pdf

      • crioux dit :

        C’est écrit sur le graphique qu’il est fait à partir des données de l’étude, pas extrait directement du papier.
        Prend n’importe quelle autre source si tu veux. Aucun scientifique objectif ne nie qu’il y a eu des périodes beaucoup plus chaudes qu’aujourd’hui dans le passé pas si lointain, alors que le CO2 était beaucoup plus bas.


      • Martin dit :

        Ce ne sont pas du tout les mêmes données… Regarde la figure 1 c). Et les données de Alley ne vont que jusqu’à 1950…

      • crioux dit :

        Si tu regardes le graphique, il est sur 10000 ans. La période 1950 a aujourd’hui ne peut pas apparaitre sur un graphique à cette échelle. Si ça peut te faire plaisir, tu peux « imaginer » un demi degré de plus (la hausse depuis 1950), mais ça ne change rien: les périodes précédentes restent plus chaudes.

      • Martin dit :

        Mais encore, je répète: les données de ton graphique ne se trouvent pas du tout dans l’article. Et de toute façon, c’est supposé prouver quoi de mettre la température pour un seul point sur la Terre quand ce qu’on est supposé regarder, c’est les températures *globales* ??

      • crioux dit :

        J’ai trouvé plein de graphiques différents sur le net, qui se ressemblent tous, et qui citent tous la même source pour les données. Alors ils sont tous dans l’erreur sauf toi?

      • crioux dit :

        Quand tu utilises des proxies, tu ne peut pas le faire partout en même temps. Aussi il faut garder le même proxy. Par exemple si tu utilises des carottes de glace, tu ne peut pas le faire en Afrique centrale. Une fois que c’est fait tu peux comparer les différentes études faites partout dans le monde et voir s’il y a corrélation ou une forte tendance. Et c’est le cas.

      • Martin dit :

        Ok, j’ai trouvé où il a pris ses données pour le graphique:

        ftp://ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/icecore/greenland/summit/gisp2/isotopes/gisp2_temp_accum_alley2000.txt

        C’est encore pire que je pensais, ces données s’arrêtent en 1855 !

    • lemoutongris dit :

      1) Oui: http://www.econlib.org/library/Enc/FreeMarketEnvironmentalism.html
      3) vraiment? http://lemoutongris.wordpress.com/2013/10/01/arnaque-climatique-1/
      4) la tendance des températures est au mieux stagnante, les glaces reprennent leur forme rapidement durant L’hiver, et les ouragans et tornades n’ont pas augmenté en force
      5) tu décris la méthode réchauffistes; ils mouillent quand UN évènement « prouve » leur « théorie » et affirment qu’on mêle climat et température durant, par exemple, une vague de froid en octobre

      • youppi dit :

        4 et 5) au MG : non c’est faux la méthode des climato-septiques est de prendre 1998. alors que s’il prenait la moyenne de 1997, 98 et 99 comme point de départ pour établir une tendance jusqu’à aujourd’hui (aujourd’hui prendre par exemple 2010, 2011, 2012) il aurait un autre portrait : la tendance est toujours à la hausse.

        pour 3) va voir sur le site de Real climate fait par des spécialistes du domaine.

        à crioux je demande quand se situe la période d’optimum médiéval ? est-ce la même pour tout ces points montrés sur sa figure ? et qui a fait l’étude d’ou provient ton graphique ?

      • crioux dit :

        On prends 1998, parce que c’est là plus chaude, et que jamais par la suite il n’y en a eu de plus chaude. Tu peux prendre 1997 ou 199, tu vas avoir un résultat semblable. Tu peux prendre 2006 et tu auras un résultat qui tend au refroidissement.

        Si tu fais de l’aveuglement volontaire c’est pas notre problème. Même le GIEC a reconnu la « pause » depuis 1998… Il n’y a que les plus extrémistes qui ne reconnaissent pas ces faits. En faits-tu partie?

        Real Climate, tout comme Skeptikalscience, sont des sites de propagande. Le nom du site de Real Climate est même ressorti dans le scandale du climategate. Ce ne sont certainement pas des références fiables, loin de là. Si c’est ça ta source pour t’informer, pas étonnant que tu sois si mélangé.

        Extrait du climategate (impliquant Michael Mann):
        (1485) Mann:

        the important thing is to make sure they’re loosing the PR battle. That’s what the site [Real Climate] is about.

        La chose importante c’est d’être sûrs qu’ils perdent la bataille des relations publiques. C’est à ça que sert le site http://www.RealClimate.org

        Pour ce qui est de l’optimum médiéval (entre l’an 1000 et 1400), il ne s’agit pas d’une seule étude, mais d’une multitude d’études. Encore une fois tu me demandes de faire les recherches à ta place, et ensuite tu vas essayer d’y trouver une faille (sans succès). C’est ce que tu fais toujours, et je commence a en être las.

      • lemoutongris dit :

        3) regarde les liens qui montrent des recherches SCIENTIFIQUES montrant que le bâton de hockey n’existe pas.

      • Martin dit :

        1) Les travaux de Mann sur le « hockey stick » ont été scrutés à la loupe et aucune faute n’a été trouvée.

        2) Plusieurs autres reconstructions globales ont été faites depuis et toutes arrivent à peu près aux mêmes résultats. En voici une liste:

        http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_large_scale_temperature_reconstructions_of_the_last_2,000_years

      • crioux dit :

        Whaaat? Lâches les sites de propagande! Non seulement il a été démontré comme faux, manipulé et truqué, que même les gens interne au CRU et au GIEC l’ont désavoué en privé et dit que c’était de la bullshit (exposé dans les email du climategate) mais même le GIEC a dumpé ce graphique dans son dernier rapport.

        McIntyre et McKitrick on démontré que le modèle informatique utilisé pour produire le graphique était tellement biaisé que si on mettait des données aléatoires dedans, ça donnait encore un graphique en forme de hockey.

        Qu’est-ce que ça te prends de plus?

      • Martin dit :

        « Whaaat? Lâches les sites de propagande! Non seulement il a été démontré comme faux, manipulé et truqué, que même les gens interne au CRU et au GIEC l’ont désavoué en privé et dit que c’était de la bullshit (exposé dans les email du climategate) mais même le GIEC a dumpé ce graphique dans son dernier rapport. »

        C’est plutôt vous qui devriez lâcher les sites de propagande. À ma connaissance, je suis pas mal le seul ici à lire les articles scientifiques. Comme j’ai dit, les travaux de Mann ont été scrutés à la loupe et aucune faute n’a été trouvée. Et le GIEC n’a pas « dumpé » le graphique, comme on peut le lire sur les sites de propagande, ils ont seulement pris la mise à jour de ses données, qui couvrent maintenant 2000 ans:

        http://www.pnas.org/content/105/36/13252.long

        « McIntyre et McKitrick on démontré que le modèle informatique utilisé pour produire le graphique était tellement biaisé que si on mettait des données aléatoires dedans, ça donnait encore un graphique en forme de hockey. »

        Mais non, les critiques de McIntyre n’étaient pas valides, voir la réplique de von Storch et Zorita:

        http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2005GL022753/abstract

        Et de toute façon, comme je l’ai dit, plusieurs autres reconstructions ont été publiées, et elles confirment toutes la même chose.

      • crioux dit :

        Extrait du climategate (qui ont été certifiées comme véridiques), échanges de email entre scientifiques du CRU et Michael Mann.


        (4369) Cook:
        I am afraid that Mike is defending something that increasingly can not be defended. He is investing too much personal stuff in this and not letting the science move ahead.

        Je crains que Mike [Michael Mann] défend quelque chose qui de plus en plus ne peut pas être défendu. Il investit dans trop de choses personnelles et ne laisse pas la science avancer


        (3062) Jones:
        We don’t really want the bullshit and optimistic stuff that Michael [Mann] has written […] We’ll have to cut out some of his stuff.

        On ne veut pas la bullshit écrite par Michael [Mann] […] on va devoir en couper des bouts.


        (3373) Bradley:
        I’m sure you agree–the Mann/Jones GRL paper was truly pathetic and should never have been published. I don’t want to be associated with that 2000 year « reconstruction ».

        Je suis sûr que tu es d’accord — le papier de Mann/Jones était réellement pathétique et n’aurait jamais du être publié. Je ne veux pas être associé à cette « reconstruction » de 2000 ans.


        (2884) Wigley:
        Mike [Mann], The Figure you sent is very deceptive […] there have been a number of dishonest presentations of model results by individual authors and by IPCC […]

        Mike [Mann], la figure que tu a envoyé est trompeuse […] il y a eu nombre de résultats de présentations malhonnêtes de modèles par des individus et par l’IPPC[…]


        (1104) Wanner/NCCR: In my [IPCC-TAR] review […] I crit[i]cized […] the Mann hockey[s]tick […] My review was classified « unsignificant » even I inquired several times. Now the internationally well known newspaper SPIEGEL got the information about these early statements because I expressed my opinion in several talks, mainly in Germany, in 2002 and 2003. I just refused to give an exclusive interview to SPIEGEL because I will not cause damage for climate science.

        Dans ma révision IPCC-TAR, j’ai critiqué le « hockey stick » de Mann […] Ma révision a été classé « insignifiante », même si j’ai fait des requêtes à plusieurs reprises.. Maintenant le journal connu internationalement SPIEGEL a eu l’information a propos de ces affirmations hâtives parce que j’ai exprimé mon opinion dans certaines discussions, surtout en Allemagne en 2002 et 2003. J’ai refusé de donner une entrevue exclusive à SPIEGEL parce que je ne veux pas causer de dommage à la science climatique.


        (2009) Briffa:
        I find myself in the strange position of being very skeptical of the quality of all present reconstructions, yet sounding like a pro greenhouse zealot here!

        Je me retrouve dans l’étrange position d’être très sceptique de la qualité des toutes les présentes reconstructions, pourtant sonner comme un pro gaz-à-effet-de-serre ici!


        (2495) Humphrey/DEFRA:
        I can’t overstate the HUGE amount of political interest in the project as a message that the Government can give on climate change to help them tell their
        story. They want the story to be a very strong one and don’t want to be made to look foolish.

        Je ne peut que redire à quel point l’énorme intérêt politique dans le projet. Le gouvernement veut l’utiliser comme un message sur les changements climatiques pour les aider à dire leur histoire. Ils veulent une histoire crédible et ils ne veulent pas avoir l’air stupides.


        (1485) Mann:
        the important thing is to make sure they’re loosing the PR battle. That’s what the site [Real Climate] is about.

        La chose importante c’est d’être sûrs qu’ils perdent la bataille des relations publiques. C’est à ça que sert le site http://www.RealClimate.org


        (5111) Pollack:
        But it will be very difficult to make the MWP go away in Greenland.

        Mais il va être très difficile de faire disparaitre l’optimum médiéval au Groenland

        (Faire disparaitre l’optimum médiéval est ce à quoi servait le « Hockey stick » de Michael Mann)

        Alors tu peux bien continuer de croire en Michael Mann et sa bullshit, tu seras bientôt un des seuls.

  2. pierre l. dit :

    L’autonomie des autos avec une batterie ne s’est pas beaucoup amélioré depuis 100 ans non plus.
    Le moteur a combustion n’est pas parfait mais depuis 100 ans il est plus performant et moins polluant que son ancêtre.

    J’aimerais bien connaître tes sources pour tes point 3 4 -5
    DeSmogBlog ?? Skeptical sciences ??? OMM ??? Ouranos ???

    Hadcrut ???

  3. youppi dit :

    Étant donné que mon commentaire a fait réagir plusieurs je complète mes points qui sont des réponses à plusieurs. Quand à Bobjack qui doute de mes connaissances en physique et de mes capacités à voter, je lui dirai qu’il serait préférable pour lui d’aller déblatérer sur des lignes ouvertes de sport genre Ron Fournier.. c’est plus de son niveau.

    1) le libre marché n’a jamais réglé des problèmes environnementaux
    BP dans le golf du mexique qui avait demandé au gouvernement bush de réduire les contrôles environnementaux.
    Fukushima au Japon autres belles de laisser aller du libre marché.
    Les sites d’enfouissement gérés en amérique du Nord par Waste Management : autre belle exemple qui démontre qu’en environnement il faut avoir des contrôles car c’est cela qui fixe le prix. Le libre marché ne peux fonctionner dans le domaine de l’environnement.

    2) le moteur à combustion fonctionnant au combustible fossile est une technologie dépassée: 30-40 % de son énergie sert à faire avancé un véhicule malgré plus de 100 ans de développement.

    Qu’est-ce qui fait que les autos hybrides consomment moins de carburant que les modèles standards ? Eh bien c’est sont moteurs électriques (90 % de l’énergie qui entre sert à faire tourner, presque pas de perte de chaleur). Un moteur électrique fournit beaucoup plus de Torque, de couple qu’un moteur à essence pour la même puissance. Les moteurs électriques sont très performants, ce sont les batteries qu’il faut améliorer. Tesla motors offre déjà des autos avec une autonomie de 350 km complètement en mode électrique.
    La Tzéro de Tesla motors ‘torchait’ déjà une porsche 911

    Comme si les autos électriques auraient un problème de démarrage l’hiver !!! : facile juste à mettre un chauffe batterie comme pour un chauffe moteur et le problème est réglé. Ça fait dix ans que j’ai une hybride et jamais je n’ai eu de problème de démarrage en hiver. Le moteur électrique de l’hybride est un super démarreur avec une super batterie (144 V vs 12 V sur les autos standards).

    3) l’optimum médiéval n’est plus une vérité scientifique. Les températures d’aujourd’hui sont plus élevées. il y a plusieurs travaux qui ont démontré le contraire.

    Depuis MBH 98, plusieurs autres reconstructions avec des proxies de plus en plus précis ont démontrés que l’optimum médiéval n’était pas plus chaud que la deuxième partie du 20e siècle ainsi que le début des années 2000 à aujourd’hui. Le problème avec votre optimum médiéval c’est qu’il n’est jamais pour la même la période selon la région pour lequel l’étude a été faite (par exemple le groenland vs d’autres reconstructions pour d’autres régions).

    4) Le réchauffement climatique est démontré par plusieurs phénomène: aug. température atmosphère, et des océans, fonte des glaciers et des calottes arctiques et antarctiques, périodes extrêmes plus fréquentes (sécheresse, pluies torrentielles, ouragans, etc..), migrations des espèces, augmentation du pH des océans, etc….

    R: C’est trop facile de dire que parce qu’on constate ?? que la fonte cette année de l’arctique n’est pas aussi importante que celle de l’an passé que le phénomène du RCA s’est arrêté et a même diminué. Faut toujours regarder sur le long terme, 15 à 30 ans et plus, et analyser l’information pour savoir si l’ensemble des indices vont dans le sens ou pas du réchauffement. Il y aura toujours un twitt pour dire que parce qu’il a neigé à Québec lundi passé, il n’y a plus de réchauffement !!!. Il y aura toujours des twitts pour tenter de faire une corrélation linéaire parfaite entre évolution de la température et augmentation du CO2 comme si le climat était contrôlé par uniquement deux variables.

    note: je n’ai jamais lu que les océans ne se réchauffaient plus. Je ne sais pas ou tu as pêcher cela !!

    5) comment on fait pour contredire une théorie comme le RCA :
    R : on sème le doute tout simplement sur des observations ponctuelles (cherry picking).

    Je constate que dans les réponses de plusieurs le cherry picking est la norme ou bien c’est l’attaque personnelle (i.e. Bobjack).

    non je ne travail pas pour ouranos, le giec, tutti frutti…
    et vous travaillez vous pour BP, Shell, Texaco, etc… ?

    • crioux dit :

      Le problème avec les voitures électrique n’est pas la performance. C’est plutôt l’autonomie, le prix très élevé, le recyclage des piles (toxiques) et surtout le fait que dans la majorité des pays, l’électricité est produite par des centrales thermiques au charbon….

    • crioux dit :

       » Il y aura toujours un twitt pour dire que parce qu’il a neigé à Québec lundi passé, il n’y a plus de réchauffement !!!. « 

      Et il y aura toujours un twit pour dire que s’il pleut une fois en hiver c’est la preuve du réchauffement.

      Oui ça prend des tendances à long terme. le « réchauffement catastrophique » a duré 23 ans. Ensuite ça fait environ 15 ans qu’il n’y en a plus. Quand ça fera 23 ans qu’il n’y en a plus, ou qu’il y a une tendance au refroidissement, est-ce que vous allez enfin reconnaitre l’erreur? J’en doute.

      La meilleur façon de prédire l’avenir c’est pas les modèles informatiques, c’est de regarder les cycles passés:

      et le graphique suivant qui représente la partie en rouge dans le graphique précédent:

      Fear the cold, not the warmt!

  4. Bobjack dit :

    Je ne veux pas te décevoir mais des sommes astronomiques sont déjà investies dans les piles/condensateurs etc … Et malheureusement les gains en W/h par kg sont mitigé depuis des années. On ne dépasse pas encore le 200 W/h par kg sur li/on et même les supercondensateurs ne dépassent pas les 100W/h par kg.
    Un laboratoire prétend avoir réussis à faire du 400W/h mais il va se passer encore bien des années avant que ça arrive sur le marché.
    Des histoires circules sur le sodium/souffre ou lithium air mais on est loin du concret.

    Les appareils mobiles (tablet, cellulaires, exosquelette pourquoi pas) veulent toujours plus d’autonomie et malgré ça le seul moyen aui tienne c’est de réduire la consommation. Des milliards sont déjà investis, c’est pas une question de manque de moyen. La solution viendra probablement de façon inattendu comme c’est souvent le cas.

    Alors à moins de réduire le prix des batteries actuelles par 5 (j’ai des doutes vus les matières premières utilisées) la voiture électrique pour l’instant (5 ans, 10 ans ?) un cul de sac technologique. (J’ai bien dit pour l’instant)

    À court terme c’est le gaz naturel le plus prometteur et les technologie pour rendre l’essence plus propre.

  5. youppi dit :

    au moins il y a des éléments de réflexion intéressantes dans vos réponses CRIOUX et Bobjack.

    en plus le gaz naturel on peut le produire à partir de la matière organique de nos déchets et des boues des traitements d’eaux usées. La Suède et l’Allemagne sont les champions dans ce domaine avec des milliers d’installations en fonction.

    Le fracking ça a l’air beau, mais ça ne tient pas compte de l’externalisation des coûts environnementaux. Tandis que le biogaz de la biométhanisation des déchets ça règle deux problèmes.

    Ça m’a suppris l’autre jour que même Volskwagen propose une version hybride de sa Jetta TDI.

    L’hybride a vraiment gagné sa place.

    C’est vrai qu’il y a des sommes très importantes d’investies dans les batteries, mais c’est quoi comparé aux sommes pour la recherche sur de nouveaux moteurs avec des résultats somme toute assez faibles.

    Dans le cas de la batterie électrique auparavant on parlait d’autos avec une autonomie de 100 km alors qu’aujourd’hui on voit qu’il y aura bientôt des véhicules à 250 – 300 km d’autonomie (2 à 300 % d’augmentation de rendement !! Wow c’est pas rien comme développement ?). 80 ou 85 % de nos déplacements quotidiens sont dans un rayon de moins de 100 km. à mon point de vue le véhicule électrique répond définitivement mieux à nos besoins qu’un 4 x 4 qui fait du 10 ou du 15 L/100 km et qui ne répond qu’à 5 ou 10 % de nos besoins quotidiens qui est de se déplacer du point A au point B sur des routes dégagées, entretenues, etc. (même en campagne les chemins de terre sont rares de nos jours).

    Dernier point : est-ce un chauffe eau consomme plus d’énergie dans une année qu’un véhicule électrique ? R: Oui… 3 000 kW pour un chauffe-eau et 2 500 kW pour un auto électrique. Quand tu as compris cela tu te dis j’en veux une dans ma cours :).

    • Bobjack dit :

      Je comprend que sur papier la voiture électrique semble une bonne chose, mais je le jure, j’ai retourné le problème dans tous les sens imaginables.

      Dans le cas de la leaf on peut estimer que la batterie vaut plus que le vehicule 35 000$ +tx, on peut avoir deux voitures à essence à ce prix et la plupart des gens préfèreront acheter la voiture à essence et investir le reste dans leur hypothèque. J’ai trouvé 18 000$ de valeur, mais j’ai vu aussi la valeur de 1000$/kWh (pour 24 kWh).

      Le fait de ne pas pouvoir faire en toute sécurité plus que 100 km (chauffage, condition météo) est vraiment trop handicapant, il y a sûrement un pourcentage de personne qui pourrait vivre avec ça mais pas tout le monde. Doubler la valeur des 100km implique de presque doubler le prix de la batterie, c’est le prix d’une troisième voiture.
      Je fais par exemple 25 000km par année environ, mes trajets sont rarement en bas de 150 km, dans le coin où je vis ce n’est pas du tout exceptionnel, autoroute, chemin de terre, route sinueuse, montagne.

      Concernant les batteries, il y a un point dans le recherche ou même si on mettait tout le PIB mondial on ne serait pas sûr d’avoir des résultats car la recherche est partiellement aléatoire, la solution viendra fort probablement d’une découverte accidentel qui peut provenir de n’importe où.

      Par exemple, il y a 25 ans peu de gens auraient pu prédire qu’aujourd’hui un téléphone qui tient dans les poches contient assez de capteur pour faire voler un avion, les mems ont permis celà même si la recherche n’était pas nécessairement dans ce but.

      Le moteur thermique stagne aussi car il approche de ses limites physiques, un moteur à vapeur, à combustion externe pourrait aller chercher quelques pourcent de plus en efficacité mais à un moment donné il y a un point ou on dépense plus de ressources à les fabriquer qu’a rester à la technologie actuelle.

      Alors je persite à dire que le gaz naturel à plus d’avenir à court terme. Il est aussi possible de faire des accumulateur à air au lieu d’électrique pour diminuer les coûts en ressources.

      Voir même hybride avec une batterie plus petite et un moteur thermique, la volt permet une bonne économie en bonne partie car il peut tourner à son RPM le plus efficace sans variation et de la partie récupération d’énergie.

      Tiens pour les curieux : http://automobileinnovations.blogspot.ca/2013/01/the-wave-disk-generator-new-fuel.html

      • youppi dit :

        retourner le problème !! tu veux rire. Quand une personne pense que le moteur à combustion est la panacée il y un bogue.

        L’utilisation de l’automobile n’est pas centré sur ta petite personne.

        L’auto électrique convient DÉJA a bien des personnes et elle ne vas que s’améliorer et couter de moins en moins chère à fabriquer puisqu’il y a moins de pièces que dans une automobile à essence. Tous les grandes compagnies automobiles ont des concepts (et même très près de la commercialisation) électriques dans leurs filières. C’est juste une question de quelques années.

        http://www.evworld.com/

        aussi pour ton info

        http://www.teslamotors.com/supercharger

        et encore

        http://quasiturbine.promci.qc.ca/FFIndex.htm

    • L'engagé dit :

      J’ai déjà, dans plusieurs commentaires, essayé d’expliquer ce qu’était une externalité négative, leur cout social et le fait que comme nous sommes tous interreliés (les frontières n’empêchent pas la pollution de passer, le laxisme des politiques dans le Nord, comme notre incapacité au Canada de poursuivre des minières canadiennes pour des torts qu’elles font ailleurs, génère des souffrances et de l’exploitation dans le Sud).

      Si ce concept était accepté, alors on pourrait bien plus facilement s’entendre, mais en refusant l’existence bien réelle de ce concept, l’auteur de ce blog et ses lecteurs peuvent vivre dans un monde imaginaire où l’économie actuelle est absoute de tout problème et où toute tentative de la réformer pour opérer des transformation, au nom de l’écologie ou d’une certaines solidarité sociale et le lot d’extrémistes ou d’idiots utiles, c’est décourageant.

      • Bobjack dit :

        Ce concept est justement impossible à cause des idiots utiles et des extrémistes
        Le gaz naturel permet par exemple de réduire le smog et la pollution en général plus que n’importe qu’elle autre idée jamais sortie tout en conservant l’autonomie des individus.
        Mais grâce à ces brillants extrémistes qui ont fait interdire le fracking, auquel il n’existe actuellement aucun problème environnemental, l’humanité doit se tourner vers le charbon et rester au pétrole et les fausses solutions comme l’éolienne ont causé ruine et pauvreté.
        La lutte au réchauffement, scientifiquement et rationnellement irrationnel même chose
        Mais rien à foutre des pauvres, de la liberté, de la dignité humaine, ce sont les boucliers humains des extrémistes.
        Les libertariens sont presques seul à sortir de ce schema destructeur.

      • youppi dit :

        bien d’accord avec toi l’engagé.

  6. youppi dit :

    Même les chinois avec la BYD hybride ont compris…

    • Bobjack dit :

      Ma voiture sert à me déplacer pas à faire des drags. Tout le monde sait qu’un moteur électrique performe à poids égal mais tout ce que j’ai dit demeure vrai et irréfutable.

      Les faits et la physique se contrefiche de ce que l’on souhaite, on fait avec elle c’est tout, t’aura beau le vouloir de toute tes forces, la réalité ne pliera pas pour t’accommoder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :