Une révolution

« Les vaches sacrées du Québec, après avoir pendant 50 ans brouté la pelouse sous les pieds du simple citoyen, sont rendues si grasses qu’elles sont incapables d’avancer. Les révolutionnaires (tranquilles) d’antan et leurs créatures institutionnelles luttent non pas pour le progrès mais pour leur survie en tant qu’élite sociale et politique et les bénéfices qui y sont associés. Ils ont manifestement choisi d’entrainer le Québec tout entier avec eux dans leur déclin tranquille et inévitable. »

source: http://princearthurherald.com/fr/quebec-canada/une-revolution

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :