Marois veut stimuler l’emploi

Le Gouvernement Marois s’engage à « créer » 115000 emplois d’ici 2017.

Premièrement, le gouvernement n’est pas celui qui crée les emplois. Le rôle du gouvernement est de mettre en place les conditions pour inciter les entreprises à s’installer et ainsi créer des emplois. Tout le contraire de ce que Marois fait depuis qu’elle est là.
Même si ces hypothétiques emplois en venaient qu’à être créés, ça ne sera que pour compenser pour les 45000 qu’on a perdu seulement depuis janvier et qu’on continue de perdre à cause de la politique anti-développement du gouvernement péquiste.

emploi2013

Et encore, à quel prix?
Pour y arriver, le gouvernement québécois compte sur des mesures budgétaires et fiscales atteignant près de 2 milliards de dollars:

-580,7 millions de dollars pour faire du Québec une société du savoir
Un demi-milliard pour donner des diplômes sans valeur dans des domaines sans avenir? C’est la direction qu’a prise le Québec depuis quelques décennies. Combien de philosophes une société a besoin? Est-ce que c’est sa vision d’une société du savoir?


-708,8 millions de dollars pour abriter au Québec des entreprises performantes

Les entreprises viennent ici si la bureaucratie ne leur mets pas trop de bâtons dans les roues, si le gouvernement ne les taxes pas à mort, et si c’est avantageux pour eux au niveau de la main d’oeuvre qualifiée et de l’économie. Leur donner des subventions n’est certainement pas le point central de leur décision, et si c’est le cas c’est souvent une entreprise qui disparait une fois la subvention terminée.

-82 millions de dollars pour que nos entreprises fassent valoir leur savoir-faire à l’exportation
Est-ce que les entreprises du Québec, souvent peu performantes et super-syndiquées peuvent vraiment faire face au marché mondial?

-516,1 millions de dollars pour mettre en œuvre la Stratégie d’électrification des transports
Un demi-milliard pour électrifier les transports! On parle bien ici de déployer un réseau de bornes pour les voitures électriques? Quand la voiture à essence a fait son apparition, est-ce que c’est le gouvernement qui a établi un réseau de station services? Non, c’est le privé. Quand la demande sera au rendez-vous, le privé offrira le service. Présentement la demande n’y est pas, les voitures sont trop chères, la technologie n’est pas au point et n’est pas standardisée.

-111,5 millions de dollars pour stimuler la rénovation verte.
Des cadeaux aux profiteurs de subventions verdoyantes? Les compagnies qui offrent des produits plus chers que les autres parce qu’ils sont « verts » et donc incapables de compétitionner sans subventions? Des rénovations où l’on doit oblogatoirement utiliser des produits spécifiques?

En plus elle veux utiliser nos surplus d’électricités (les vendre à perte), stimuler les investissements des particuliers (ce qui veut dire subventionner ceux qui ont assez d’argent pour investir), et poursuivre les investissements dans les infrastructures du Nord (il est trop tard, les compagnies sont parties à cause du gouvernement qui voulait leur imposer trop de redevances).

Quand est-ce qu’on met ce gouvernement incapable dehors?

Advertisements

10 commentaires pour Marois veut stimuler l’emploi

  1. Joel Germain dit :

    « -580,7 millions de dollars pour faire du Québec une société du savoir
    Un demi-milliard pour donner des diplômes sans valeur dans des domaines sans avenir? C’est la direction qu’a prise le Québec depuis quelques décennies. Combien de philosophes une société a besoin? Est-ce que c’est sa vision d’une société du savoir? »

    Un demi-milliard pour donner des diplômes sans valeur dans des domaines sans avenir… Mais de quoi tu parles ?

    Le gouvernement veut investir 500 millions en recherche et développement et en soutien à l’innovation des entreprises et toi tu nous parles de diplômation de philosophes… ce que tu écris n’a aucun lien avec la politique du gouvernement et je supsonne très sérieusement que tu n’en a pas encore lu une seule ligne malgré que tu l’a déjà commenté dans son entièreté… 😉

    Mais bon, tu poses la question « Est-ce que c’est sa vision d’une société du savoir? »… À la lecture du document, la réponse est clairement : Non !

    http://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/publications/administratives/politiques/politique_economique.pdf

    • crioux dit :

      Au moment ou j’ai posté il n’y avait pas beaucoup d’information de sortie. Seulement les grandes lignes. C’est pourquoi j’ai mis beaucoup de points d’interrogation.

  2. crioux dit :

    Reste que Marois est mal placée pour parler de création d’emploi, avec le massacre de l’économie depuis qu’elle est là…

    ET la recette interventionniste a démontré qu’elle était un échec. Le Québec est l’endroit où les entreprises sont les plus subventionnées, et pourtant on est parmi les plus pauvres et les moins productifs.

  3. lemoutongris dit :

    Quand est-ce qu’on le met dehors?

    Pour le remplacer par qui? Aucun parti n’est compétent, et le PCQ est encore trop embryonnaire pour savoir s’il propose une solution intelligente

    • crioux dit :

      Difficile de trouver pire.., oups! Wait, Québec Solidaire serait pire 🙂

      • lemoutongris dit :

        Ben… avec QS on percuterait le mur de plein fouet. Ça serait sans doute la seule solution pour finalement se repentir du socialisme

      • crioux dit :

        Parlant de QS, avez-vous écouté les présentations de mémoires de la commission sur l’énergie? Quand ce sont des représentants de QS qui parlent, c’est surréaliste. Ils parlent d’interdire les voitures, de forcer les gens à habiter dans des logements « haute-densité » et autre lubies éco-socialistes. Leur monde idéal est un monde ou il n’y a que quelques « poches » d’humains pauvres et soumis, vivant dans des cages à poules, et le reste laissé à la nature. Pathétique.

        Faudrait qu’ils renomment leur parti Québec-Totalitaire! Alors oui effectivement, il y a pire que Marois, mais j’ose espérer que les québécois sont assez lucides pour pas élire cette bande de communistes.

  4. PierreL dit :

    Pourtant, De ce que je comprenne de l’économie, en temps de récession les meilleurs moyens de repartir est 1- le gouvernement coupe ses dépenses et 2 – baisse les impôts.
    Bon le PQ investit 2 milliards pour créer 43,000 emploies d’ici 2017.
    Pourtant si l’économie va bien ce devrait prendre 6 mois a faire.

    Petit point qui m’agace, avec les surplus d’électricité on baisse le cout pour les grosses entreprises et probablement aussi les alumineries. Qui va avoir a payer pour l’électricité éolienne ( $0.12 ou $0.13 le kwh) et quand la Romaine produira de l’électricité a plus de $0.10 le kwh??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :