Le 5e rapport du GIEC sortira dans une semaine

Même s’il n’est pas encore officiellement sorti, le rapport préliminaire est déjà été coulé sur internet.

Il n’y a pas si longtemps, les scientifiques parlaient de réchauffement de 4 à 5 degrés, mais selon ce qui sort du AR5 (assessment report 5) ce scénario relève de la fantasie. Il semble que le GIEC rejoint enfin la réalité et quitte ses scénarios catastrophes.

Ils y avouent que la sensibilité du climat au CO2 a été surestimée (il faudrait plutôt dire grandement exagérée).

Déjà qu’à chacun des rapports précédents, ils diminuaient l’ampleur de leurs prédictions, mais tout en continuant d’annoncer l’imminente apocalypse.

Ils y reconnaissent la « pause » dans le réchauffement, que leurs modèles informatiques ne peuvent pas l’expliquer et qu’ils ont échoué à la prévoir.

Ils reconnaissent aussi enfin que le soleil peut avoir un impact sur le climat, mais considèrent encore que le CO2 est le principal facteur. Même si c’est peu, jamais avant ils n’avaient considéré sérieusement cette possibilité.

Le graphique « hockey stick » de Michael Mann est finalement mort et enterré puisqu’ils y reconnaissent aussi l’optimum médiéval, une période aussi chaude qu’aujourd’hui qui a eu lieu entre l’an 950 et 1250. Avant ils essayaient d’effacer cette période, parce que ça avait l’air fou de dire que nous vivons une période de réchauffement « sans précédent » causé par l’homme et le CO2 si de telles variations avaient déjà eu lieu dans le passé alors que le CO2 était très bas.

On ne sait pas si le rapport final contiendra toutes ces informations. Habituellement avant la publication, des parties compromettantes y sont retirées, des experts du GIEC ont quitté dans le passé à cause de ça, ils ne pouvaient accepter que des politiciens et bureaucrates réécrivent la science. S’ils ne cachent pas ces faits embarrassants, la crédibilité du GIEC sera gravement entachée (elle l’est déjà pas mal) pour avoir menti dans le passé, mais aurait au moins le mérite de montrer qu’il s’agit de science et non de politique et que comme dans la vraie science, les erreurs sont possibles. Si le rapport cache ces faits pour sauver la face et leurs jobs, ou dans un but politique et idéologique, ça ne fera que montrer qu’ils ne sont qu’un pantin de l’ONU.

Selon certains scientifiques comme Fritz Vahrenholt, il est possible que ce soit le dernier des rapports du GIEC. D’un côté, je souhaite la dissolution du GIEC et que les scientifiques corrompus et activistes qui ont profité de centaines de millions depuis 25 ans soient traduits en justice. De l’autre, je souhaite qu’il y en ait encore d’autres, afin de démontrer rapport après rapport à quel point ils reculent et que leur théorie est fausse.

Advertisements

2 commentaires pour Le 5e rapport du GIEC sortira dans une semaine

  1. crioux dit :

    Incroyable mais vrai: les policitiens ne sont pas content du rapport a parraitre, et ils veulent en faire « modifier la science » pour que ça correspondent avec leur agenda politique.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2425775/Climate-scientists-told-cover-fact-Earths-temperature-risen-15-years.html

  2. Poulbot dit :

    On peut aussi lire toute une série d’articles, dont celui-là

    http://objectifterre.over-blog.org/article-les-predictions-du-giec-face-au-monde-reel-119732240.html

    Avec à chaque fois des liens et références des plus sérieuses pour ce qui concerne le climat réel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :