Les plantes et le chimique

Selon les écologistes, les plantes sont tout ce qu’il y a de plus organique, opposé au « mal », les produits chimiques.

Ils en sont venus à décrire le CO2 comme un « polluant », alors que c’est en fait le gaz le plus important pour la vie sur terre. Même notre oxygène provient du CO2.

Ils dénoncent l’utilisation de toute ce qui est « chimique », comme les fertilisants et les pesticides. Certains extrémistes sont contre le chlore dans l’eau et même les vaccins, les plus grandes avancées de santé publique de l’histoire de l’humanité. Ils semblent ignorer que tout est chimique.

Il n’y a pas plus chimique que les plantes. Contrairement aux formes de vie plus évoluées, qui se nourrissent de composés organiques complexes, les plantes se nourrissent directement des produits chimiques dans le sol, et utilisent la photosynthèse pour convertir le CO2 en Oxygène.

Les engrais « chimiques » donnent aux plantes exactement ce dont elles ont besoin:
six macronutriments: azote (N), phosphore (P), potassium (K), calcium (Ca), magnésium (Mg), et souffre (S);
huit micronutriments: boron (B), chlore (Cl), cuivre (Cu), fer (Fe), manganese (Mn), molybdène (Mo), zinc (Zn) et nickel (Ni)

Les engrais « biologiques » contiennent a peu près les même produits, mais sous forme organique complexe (ex: fumier), qui doivent se décomposer et retourner à leur état original (éléments chimiques) et ils contiennent aussi souvent d’autres éléments indésirables, comme des bactéries ou des déchets organiques.

Cette haine du chimique a poussé certains écolos vers la culture « bio ». Selon eux, cultiver des plantes sans utiliser d’engrais chimique ni pesticide pour tuer les insectes nuisibles ou les champignons est plus naturel, et donc meilleur au goût et meilleur pour la santé. Penn & Teller ont fait l’expérience dans un marché public, en offrant aux gens de goûter des produits bio versus traditionnels. C’est incroyable de voir la réaction des gens….

Extrait:

(Cliquez ici pour voir l’épisode complet)

Sans les avancées dans les engrais chimique, on ne pourrait pas produire assez de nourriture pour tout le monde sur la planète. Etre contre les engrais chimiques, ça signifie souhaiter la mort d’une partie de la population de la terre et une hausse dramatique du prix de la nourriture de base.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :