Le problème avec l’éolien

On avait appris dans le passé que l’éolien n’est pas rentable, que les éoliennes ne fonctionnent que 25% du temps, que cette industrie ne vit que grâce aux subventions et qu’au Québec, ça coûte aux contribuables près de 700 millions par an. Et malgré que c’est déficitaire et non rentable, le PQ va continuer à gaspiller l’argent des contribuables dans cette filière.

La vérité c’est que les éoliennes, tout comme les panneaux solaires ne sont pas éternels, ils se brisent et ont une durée de vie limitée. Et tout comme les panneaux solaires, les éoliennes produisent moins d’énergie durant leur durée de vie que ce que ça coûte de les fabriquer.
Fabriquer ces sources d’énergies « vertes » requiers de l’énergie, qui vient en majorité d’énergies fossiles, pour extraire les matériaux (souvent des minéraux rares), transporter, construire, etc.. Et c’est sans compter l’énergie nécessaire pour démanteler et détruire (parce que majoritairement pas recyclable) ces machines quand leur durée de vie finie, (ce qui ne semble pas le cas au U.S.A. avec 14 000 éoliennes abandonnées)
eolienne abandon

Les éoliennes sont laissés à l’abandon, tel des anciens totems à la religion verte en déclin. Imaginez une seconde si ces installations à l’abandon étaient des équipements pétroliers ou miniers, les verts feraient des manifestations, pour exiger que le promoteur les enlève…

Le secteur éolien est juste une fraude fiscale. Ça marche tant qu’il y a des subventions gouvernementales. C’est très payant pour les promoteurs et les actionnaires de compagnies d’énergie « verte ». Et les politiciens embarquent dans cette arnaque pour plaire aux électeurs qui ont été brainwashés par la religion verte.
ObamaGreenEnergyAgenda

« If wind power made sense, why would it need a government subsidy in the first place? It’s a bubble which bursts as soon as the government subsidies end. »
— Ben Lieberman, a senior policy analyst focusing on energy and environmental issues for the Heritage Foundation,

Par contre il y a un argument anti-éolien qui est propagé dans les médias avec lequel je ne suis pas d’accord et je me dois d’apporter cette précision: il est souvent rapporté que les éoliennes tuent des oiseaux. Oui c’est vrai, mais l’étude disait que les éoliennes tuaient 37 000 oiseaux par an au U.S.A., et certains n’ont retenu que ce chiffre. Par contre si on lit un peu plus loin, la même étude disait que les chats domestiques tuaient des centaines de millions d’oiseaux par an, et que les collisions avec les buildings en causait un milliard. Il faut remettre les choses en perspective…

In the United States in 2003, wind generators accounted for only three-thousandths of 1 percent of bird killings no more than 37,000 birds. That same year, possibly as many as a billion birds died in collisions with buildings, and electrical power lines may have accounted for more than a billion more deaths, the report said. And domestic cats were responsible for the demise of an estimated hundreds of millions of songbirds and other species every year.

Ceci dit, en conclusion, les payeurs de taxes payent pour les subventions à cette industrie, paient plus cher leur électricité parce que ces énergies verte coûtent en 5 et 10 fois plus cher, et en fin du compte, devront payer pour nettoyer ce dégât une fois que le religion verte sera exposée pour ce qu’elle est: une fraude dont le but est le contrôle et l’argent.

En complément:

Publicités

6 Responses to Le problème avec l’éolien

  1. lemoutongris dit :

    Néanmoins, on se scandalise plus des morts aviaires dans les étangs de décantation des sables bitumineux que des éoliennes.

  2. crioux dit :

    J’avais oublié de citer la source pour les 14 000 éoliennes abandonnées, et il y a une belle galerie de photos d’éoliennes en décrépitude.
    http://knoxville.craigslist.org/pol/3746100243.html

    • Gilles Laplante dit :

      C’est ce qui va arriver au Québec sous peu étant donné qu’on entretient rien au Québec.

  3. Pierre L. dit :

    Mais ici au Québec on en veut 800Mega watts de plus, c’est-y pas beau ça?
    Pourquoi les verts sont-ils obnubilés par l’éolien et les panneaux solaires et que l’on entend jamais parlé de géothermie? s’il y avait une énergie qui mériterait de l’intérêt c’est beaucoup plus celle-ci.

    • crioux dit :

      Le géothermie n’est pas si magique que ça non plus.
      Une façon rapide de voir ce qui marche bien ou pas, c’est que regarder si le privé se presse pour exploiter cette forme d’énergie et si ça a absolument besoin de subventions pour fonctionner année après année.

      Si le privé est intéressé, c’est que c’est potentiellement rentable.
      Mais si ça ne peut pas marcher sans des subventions massives et récurrentes, c’est que ça ne fonctionnera pas. Dans le cas des éoliennes et du solaire, des compagnies s’y sont lancées uniquement à cause des subventions, puis souvent fait faillite après (ex: Solyndra, 500 millions en subvention et faillite moins d’un an après). Coupez les subventions et seulement ce qui est rentable et fiable va être utilisé, et à meilleur coût pour le consommateur.

  4. zarmagh dit :

    Énergie éolienne
    70 % plus cher au Québec que n’importe où en Amérique du Nord..
    http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2013/06/20130603-195144.html

%d blogueurs aiment cette page :