Quand la politique veut se mêler de la science…

En 1897, l’état de l’Indiana a tenté de faire voter une loi pour statuer que la valeur de la constante mathématique PI serait dorénavant de 3.2. Il est pourtant inconcevable de penser que la politique pourrait statuer quelque chose qui est en contradiction avec les mathématiques… PI = 3.14159265…
Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Indiana_Pi_Bill

Pourtant Obama est sur le point de faire quelque chose de semblable. Il veut déposer un décret qui statue que le réchauffement climatique causé par l’homme est un fait scientifique prouvé et incontestable.

Source: http://notrickszone.com/2013/06/27/comedy-science-by-decree-washington-tries-to-declare-a-science-settled-and-a-debate-over/

Pourtant en science, une hypothèse, une théorie ou même une loi n’est jamais prouvée à 100%. La science se remet constamment en question, si les observations ne correspondent pas avec la théorie, c’est que la théorie est fausse et on cherche une autre qui expliquerait mieux les observations. C’est comme ça que la vraie science fonctionne.

Hypothèse, théorie et loi.

Une hypothèse scientifique est une tentative d’expliquer un phénomène, basée sur des observations. Habituellement une hypothèse peut être supportée ou réfutée à travers expérimentations et observations. Une hypothèse peut être réfutée, mais jamais prouvée comme vraie. Elle reste une hypothèse jusqu’à ce qu’elle soit réfuté, ou alors qu’elle devienne une théorie.

Une théorie scientifique est un résumé d’une hypothèse ou un groupe d’hypothèses qui ont été supportées par les observations répétées.
Une théorie est valide aussi longtemps qu’il n’y a pas d’évidence contraire. Donc une théorie peut être réfutée. A la base, si les observations s’accumulent pour supporter une hypothèse, alors elle devient acceptée comme une bonne explication d’un phénomène. Une autre définition d’une théorie est de dire que c’est une hypothèse acceptée.
Ex: Théorie de la relativité de Einstein

Une loi scientifique généralise un groupe d’observations. Au moment où la loi est faite, aucune exception n’a été trouvée pour contredire la loi. Une loi sert à expliquer un phénomène, et non pas simplement le décrire.
Ex: Loi de la gravité.

Source: http://chemistry.about.com/od/chemistry101/a/lawtheory.htm

Présentement, le réchauffement climatique causé par le CO2 n’est même plus une hypothèse, puisque réfutée par les observations. Et Obama veut en faire une loi.

« Quelle que soit la nature d’un sujet scientifique, quand on vous dit que ce sujet scientifique est réglé, qu’il n’y a plus besoin de regarder, que les solutions sont connues et qu’il n’y a plus lieu à débat, inquiétez-vous! C’est que vous êtes en train d’approcher du dogme ou de la religion, mais pas de la science. Là où il n’y a plus de débat, il n’y a plus de science.  »
–Vincent Courtillot

Publicités

9 Responses to Quand la politique veut se mêler de la science…

  1. claudettetr dit :

    Maintenant que la politique ne se mêle plus de religion, ça lui donne le temps de se mêler d’autre chose.

  2. youppi dit :

    Ça n’a pas de rapport de faire un lien entre 3,2 (PI = 3,14159…) et Obama pour la lutte au changement climatique. Enfin un président américain qui prend ces responsabilités.

    http://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201306/25/01-4664787-accueil-favorable-de-linitiative-obama-sur-le-climat.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_changements-climatiques_505_section_POS3

    Que tu le veuilles ou pas, le fait de mettre cela en loi (la lutte au changement climatique), montre la direction à prendre pour protéger l’environnement et l’homme. Obama voilà un président qui prend les moyens. Un dirigeant qui agit selon ce qu’il dit et qui comprend le phénomène. Tout le contraire de Harper.

    • crioux dit :

      S.v.p. prend le temps de lire l’article mis en lien.

    • Gilles Laplante dit :

      Mettre en loi toutes les lubies de groupes de pression n’est peut-être pas le meilleur moyen de gouverner un pays. Ça prend un peu plus de discernement que ça.

  3. Bobjack dit :

    Ça sera une bonne occasion de tester si ceux qui adhèrent à la thèse du réchauffement font partie d’une religion.

    Si ceux qui semble croire la théorie du réchauffement en toute bonne foi ne sont pas les premier à dénoncer cette politisation, on pourra conclure qu’il s’agît bien d’une religion et que leur croyant sont peu outillé intellectuellement.

    Si la situation était inversé, une loi proclament la non existance du réchauffement, les sceptiques la dénoncerait avec probablement plus de virulence que ceux qui soutiennent la thèse vu qu’ils sont bien outillé intellectuellement pour comprendre la portée du geste.

  4. Antitribu dit :

    Il est impossible en science de démontrer que quelque chose est VRAI. On peut juste démontrer que quelque chose est FAUX.
    Dire que le réchauffement climatique est prouvé et incontestable n’est surement pas scientifique.

%d blogueurs aiment cette page :