Rowan Atkinson sur la liberté d’expression

Même si ça semble bizarre qu’un tel discours puisse venir de quelqu’un qu’on connait surtout pour son personnage de Mr. Bean, le contenu de son allocution pour la défense de la liberté d’expression est extrêmement intéressant.

Je suis déjà quelqu’un qui appuie la liberté d’expression à la base, mais encore plus depuis que les écologistes comme David Suzuki ont osé essayer de limiter la liberté de parole de ceux qui osent penser différemment. « Deny the deniers the right to deny » qu’il disait. Et encore plus récemment quand des islamistes tentent dans plusieurs pays, dont le Canada (sous un nom déguisé, du genre « discours haineux ») de rendre criminel toute critique de l’islam. Le moindre commentaire envers l’islam serait considéré un discours haineux ou un « blasphème » et puni par la loi.

Regardez ce qui est arrivé à Londres à la suite de la décapitation en pleine rue d’un citoyen par deux islamistes: Les policiers ont arrêté des gens qui avaient des propos anti-islam sur internet. Mais les discours haineux des islamistes eux, sont de la « liberté d’expression »

‘The men were arrested under the Public Order Act on suspicion of inciting racial or religious hatred.

http://atlasshrugs2000.typepad.com/atlas_shrugs/2013/05/in-wake-of-bloody-beheading-british-police-arrest-2-twitter-users-for-anti-islamic-tweets.html

Sans la liberté d’expression, on se rapproche de la dictature. Les seules exceptions à la liberté d’expression doivent être les attaques personnelles, les propos orduriers et la diffamation. Jamais la critique d’une religion, d’un dogme ou d’une théorie ne doit faire l’objet d’accusations criminelles.

Publicités

2 Responses to Rowan Atkinson sur la liberté d’expression

  1. Bobjack dit :

    « Sans la liberté d’expression, on se rapproche de la dictature. Les seules exceptions à la liberté d’expression doivent être les attaques personnelles, les propos orduriers et la diffamation. Jamais la critique d’une religion, d’un dogme ou d’une théorie ne doit faire l’objet d’accusations criminelles. »

    Et encore, on peu placer n’importe quoi dans ces catégories. Par exemple on peut accuser d’incitation à la haine une personne qui crie « je hais les juifs », mais un « journaliste » qui cache constamment des faits pour faire mal paraître Israël (toute référence a Hêtu ou Radio-Can est fortuite) passerait facilement sous le radar.

    Pourtant ce que le deuxième fait est infiniement pire que le premier, pourtant le deuxième est intouchable, alors quel intérêt à limiter la liberté d’expression ?

  2. zarmagh dit :

    L’islam n’est pas une religion, c’est une secte !
    http://www.pvr-zone.ca/sondage_islam.htm
    Suivons l’exemple du Japon, il impose des restrictions strictes à l’islam et aux musulmans.
    http://www.pvr-zone.ca/japon_%20restrictions_islam.htm

%d blogueurs aiment cette page :