20 faits à propos du CO2

Traduction libre de l’article suivant:
Source: http://principia-scientific.org/supportnews/latest-news/201-twenty-facts-about-carbon-dioxide.html
Note: L’article n’est plus disponible, mais il est encore sur Google Internet Archive:
http://wayback.archive.org/web/20130917200527/http://principia-scientific.org/supportnews/latest-news/201-twenty-facts-about-carbon-dioxide.html


20 faits scientifiques à propos du CO2 qui sont cachés par les tenants du réchauffement climatique causé par le CO2.

carbon_dioxide_molecule

1. On sait tout ce qu’il y a à savoir à propos des propriétés physiques et chimique du CO2 depuis sa découverte il y a 200 ans, et des affirmations catégoriques peuvent être faits sur ses propriétés dans son état pur, incluant ses propriétés IR, mais n’ont rien à voir avec ses propriétés en tant que mélange qu’on appelle : l’air

2. On sait qu’aucune molécule de gaz dans un système ouvert, comme notre atmosphère, ne peut controler la température.

3. On sait qu’il y a deux mécanismes différents qui conduisent les dynamiques d’échange de CO2 entre l’air et l’eau et l’air et la biomasse et donc il n’Y a rien de tel que « niveaux globaux de CO2 ». Le niveau de CO2 au dessus de l’océan, couvrant 70% de la surface du globe, est controllé par la solubilité du CO2 dans l’eau qui est controlée uniquement par la température; tnadis que les niveaux de CO2 au dessus de la biomasse qui recouver la majorité de la surface terrestre sont controlés uniquement par la photosynthèse.

4. On sait que la seule façon se savoir les taux exacts de concentration de CO2 au dessus de l’eau et de la biomasse est de les mesurer au niveau de la surface, ce qui n’est pas le cas, et donc utiliser des niveaux de CO2 mesuré a un point unique sur le globe et a 4000 mètres d’altutide (Mauna Loa Observatory, MLO, Hawaii) représente des données précices les plus mal utilisées dans l’histoire de la science moderne.

5. On sait que le total des émissions/réabsorption du CO2 par la nature rend les émissions de CO2 par la combustion des énergies fossiles totalement insignifiants et perdus dans les niveaux d’erreur.

6. On sait que les niveaux de CO2 dnas lesquelss on vit tous les jours n’ont rien en commun avec les niveaux observés au MLO baé a une altitude de 4000 mètres au dessus du niveau de la mer.

7. On sait qu’il n’y a pas de différence entre le cO2 mesuré il y a 200 ans et l’an passé. Il change toujours un peu dépendant que où et quand vous les mesurer.

8. On sait qu’il n’y a pas de corrélation possible entre les niveaux de CO2 dissouts dans l’eau liquide et les niveaux de CO2 trouvé dans la glace.

9. On sait que c’est le CO2 qui fait une contribution majeure à la largeur des anneaux des troncs d’arbres. Donc, pas de CO2 signifie pas de croissance des arbres et pas de vie.

10. On sait que le corps humain ignore le taux de CO2 dans l’air quand il inspire et que l’unique fonction de l’expiration est de se débarasser du CO2 qui est créé dans toutes les cellules du corps humain par un procédé biochimique complexe qui maintient la vie.

11. On sait que les niveaux de CO2 devraient atteintre une concentration de 60000ppm (actuellement 390 ppm) avant de venir toxique pour l’humain.

12. On sait que chaque molécule de CO2 dans l’air est entourée de 2500 molécules qui n’est pas du CO2, alors toute « couche » de CO2 théorique supposément entourant la terre est faite pour ainsi dire de RIEN.

13. On sait que chaque molécule de CO2 dans l’air est entourée de 2500 molécules qui n’est pas du CO2 et donc quelqu’un doit donner une explication à propos de qu’est-ce que font les 2500 autres molécules alors que UNE molécule de CO2 retournerait le rayonnement infrarouge vers la terre.

14. On sait que chaque molécule de CO2, indépendemment de sa source, peut aller de haut en bas (axe Z) à cause de son poids moléculaire, sa capacité calorifique et sa solubilité dans l’eau (pluie ou neige) et dans l’espace (axes X-Y space) porté par le vent. Donc quelqu’un doit être capable d’expliquer: coment une molécule de CO2 générée pas un SUV à Los Angeles est transportée par dessus 2500 miles de masse d’eaujusqu’à Hawaii,m puis monter une autre 4000 mètres en altitude, tout en évitant la biomasse à quelques miles de la surface terrestre en Californie et par dessus l’océan durant son trajet jusqu’au détecteur de CO2 detector à MLO, Hawaii?

15. On sait sans aucun doute possible qu’en deça de 200 ppm de CO2 les plantes cessent de pousser et que le taux optimal pour les plantes est entre 1300 et 1500 ppm, et pourtant les avis fournis à nos gouvernement par des « experts » est de commettre une suicide massif de toutes les espèces en réduisant le taux de CO2 à 200ppm.

16. On sait qu’il n’y a aucune différence entre faire pousser ou creuser pour avoir du combustible en ce qui trait au émission de CO2, on sait aussi que les émissions de CO2 provenant des combustibles fossiles n’ont aucun impact significatif dans la dynamique d’émission/absorption du CO2 et pourtant, nous utilisont notre préciseuses terres arables pour cultiver du combustible (éthanol) limitant ainsi la nourriture et créant des famines.

17. On sait qu’il n’y a rien de tel que un serre qui se réchauffe elle-même et pourtant de nouvelles théories ont été inventées pour argumenter à propos de quelque chose qui ne peut pas être argumenté.

18. On sait qu’il n’y a rien en commun dans le spectre IR entre le CO2, le méthane et l’eau et pourtant ils ont été classés comme « gaz à effet de serre » parce qu’ils absorbent la radiation infrarouge, tout comme des millions d’autres molécules.

19. On sait que le CO2 dans l’atmosphère ne peut pas être détecté avec un spectromètre-IR standard et pourtant les propriétés du CO2 ont été utilisées pour justifier l’exitence d’un effet de serre.

20. On sait que toutes les connaissances à propos du monde physique viennent d’expériences qui peuvent être validées et pas des calculs ou des modèles informatiques qui ne peuvent pas être validés. Et pourtant, tout à propos de l’hypothèse du réchauffement causé par l’homme vient de calculs ou de modèles informatiques, RIEN à propos de mesures et d’observations.

3 commentaires pour 20 faits à propos du CO2

  1. youppi dit :

    crédo de scientologie ton affaire.

    Plein de demie vérité, quelques mensonges grossiers, des trucs mal interprétés…. lâche pas, continue comme cela et tu vas finir par te croire toi même.

    • crioux dit :

      Non mais ça va bien faire! Tu tentes de poster tellement de conneries que seulement une petite partie de ce que tu postes est publié. Presque tout tes commentaires sont des remarques désobligeantes et ne sont donc pas publiés. Je ne laisse habituellement passer que les moins pires. Si tu n’aimes pas ce que j’écris, pourquoi tu reviens? Mais là j’en ai plein mon casque de tes niaiseries et insultes. En plus même si tu te cache derrière un pseudo, tu as avoué travailler dans le domaine de l’environnement, donc tu es très loin d’être neutre, tu protèges ta job.

      Sais-tu qui c’est Dr Darko Butina (L’auteur de cet article)?? Il connait sûrement mieux le CO2 que toi!

      Dr Darko Butina is retired scientist with 20 years of experience in experimental side of Carbon-based chemistry and 20 years in pattern recognition and datamining of experimental data. He was part of the team that designed the first effective drug for treatment of migraine for which the UK-based company received The Queens Award. Twenty years on and the drug molecule Sumatriptan has improved quality of life for millions of migraine sufferers worldwide. During his computational side of drug discovery, he developed clustering algorithm, dbclus that is now de facto standard for quantifying diversity in world of molecular structures and recently applied to the thermometer based archived data at the weather stations in UK, Canada and Australia. The forthcoming paper clearly shows what is so very wrong with use of invented and non-existing global temperatures and why it is impossible to declare one year either warmer or colder than any other year. He is also one of the co-authors of the paper which was awarded a prestigious Ebert Prize as best paper for 2002 by American Pharmaceutical Association. He is peer reviewer for several International Journals dealing with modelling of experimental data and member of the EU grants committee in Brussels.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :