C’est pas moi qui le dit

Des alarmistes réchauffistes, qui démolissent eux-mêmes leur pseudo-science avec leur propres citations:

« We may get to the point where the only way of saving the world will be for industrialized civilization to collapse. »
Maurice Strong, au premier sommet climatique de L’ONU en 1992 à Rio de Janeiro

« We have got to ride the global warming issue. Even if the theory of global warming is wrong, we will be doing the right thing in terms of economic policy and environmental policy. »
Ancient U.S. Senator Timothy Wirth, qui a ce moment représentait l’administration Clinton au Sommet sur le climat en 1992.

« A global warming treaty [Kyoto] must be implemented even if there is no scientific evidence to back the [enhanced] greenhouse effect. »
Deputy Assistant of State Richard Benedick, Sommet sur le climat de Rio en 1992

“one has to free oneself from the illusion that international climate policy is environmental policy. Instead, climate change policy is about how we redistribute de facto the world’s wealth”
Ottmar Edenhofer, représentant du GIEC, November 2010

“None of the models used by the IPCC are initialized to the observed state and none of the climate states in the models correspond even remotely to the current observed state”.
Kevin Trenberth, (auteur principal de chapitre des rapports du GIEC 2001 à 2007), dans une publication sur Nature.com

« I’m sure you agree the Mann/Jones GRL [Geophysical Research Letters] paper was truly pathetic and should never have been published. I don’t want to be associated with that 2000 year reconstruction. »
Raymond Bradley, co-auteur avec Michael Manns de l’infa^me graphique « hockey stick », à propos d’un article publié par Mann et Phil Jones.

“I am not convinced that the ‘truth’ is always worth reaching if it is at the cost of damaged personal relationships.”
Tom Crowley, membre de l’équipe de Michael Mann.

“Basic problem is that all models are wrong – not got enough middle and low level clouds. …what he [Zwiers] has done comes to a different conclusion than Caspar and Gene! I reckon this can be saved by careful wording.”
Phil Jones

“I also think the science is being manipulated to put a political spin on it which for all our sakes might not be too clever in the long run.”
Peter Thorne

Source:
http://www.forbes.com/sites/larrybell/2013/02/05/in-their-own-words-climate-alarmists-debunk-their-science/3/

Donc, de la bouche même des réchauffistes, le réchauffement causé par l’humain est plus que douteux. Alors pourquoi ils continuent?

Il est temps de réaliser que rien de tout ça n’est en lien avec le climat, et ne l’a jamais été. C’est principalement pour l’argent et le pouvoir.
-Des scientifiques et universités qui recoivent des fonds de recherche
-Les médias qui cherchent des grands titre à sensations
-Les fondations et organismes verts qui ramassent de l’argent à la pelletée
-Les politiciens qui veulent bien paraitre en sauveur de la planète auprès des électeurs crédules
-L’ONU qui s’accapare des pouvoirs, amasse des milliards et tente de devenir un gouvernement mondial.
-Les communistes qui se servent de cette occation pour attaquer le capitalisme.
-Les capitalistes verts qui profitent de cette occasion pour faire de l’argent avec les produits « verts » (qui ne le sont souvent même pas)
-Les Malthusiens qui prônent une diminutation drastique de la population humaine, profitent de cette occasion pour attaquer tout ce qui fait que l’humain propspère (industrialisation, avancée de la médecine etc.). Eux ils souhaitent la mort de la majorité de la population (les pauvres surtout).

Tous se sont aggrippés à cette hypothèse.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :