Les modèles informatiques ne peuvent pas expliquer les réchauffements passés

Voici une étude produite par des réchauffistes, dont Michael Mann (inventeur de l’infâme « Hockey Stick » qui avait pour but de faire disparaitre cette période chaude), et qui conclut que les modèles informatiques ne peuvent pas expliquer l’optimum médiéval, cette période chaude qui date de moins de 1000 ans et qui était plus chaude qu’aujourd’hui, avec des taux de CO2 beaucoup plus bas.


(Graphique tiré du rapport du GIEC 1991)

Lien vers un blog qui parle de l’étude en question:
http://wattsupwiththat.com/2013/04/11/michael-mann-says-climate-models-cannot-explain-the-medieval-warming-period-i-say-they-cant-even-explain-the-present/

Et comme les modèles informatiques utilisés par les réchauffistes ne prennent en compte que le CO2, il est normal que ces modèles soient complètement incapables d’expliquer les réchauffements passés. En fait, ils sont aussi incapables à expliquer le passé que le présent. (la réalité en ROSE et en ORANGE les prédictions si tous les pays avaient coupé drastiquement les émissions de CO2, ce qui n’a pas été la cas, au contraire elles ont augmenté)

Selon les réchauffistes, si la réalité ne correspond pas aux modèles informatiques, c’est que la réalité est fausse…. 🙂

Normalement en science, on dit que si la théorie ne correspond pas aux observations, c’est que la théorie est fausse.

La seule théorie scientifique qui peut expliquer les variations actuelles ET passées sont les modèles qui prennent en compte les cycles solaires.

Billet relié:
Échec des modèles informatiques

Advertisements

6 commentaires pour Les modèles informatiques ne peuvent pas expliquer les réchauffements passés

  1. Bobjack dit :

    Même avec les cycles solaires c’est pas parfait, mais là ont sait que ça compte significativement dans l’équation. L’effet des accumulateurs d’énergie expliquerait bien que les températures aient une sorte « d’inertie ».

    J’ai une pensée horrible, je crains presque que la prochaine lubie soit de créer une machine à bloquer le soleil à la Mr Burns pour stimuler l’économie et créer des emplois !

    • crioux dit :

      Depuis des décennies, ils nous disaient que le réchauffement était catastrophique, jamais vu (alors que les données montrent des réchauffment précédent plus importants) que la planète allait mourrir, il n’y aurait plus de neige, etc, et surtout que c’était notre faute.

      Mais comme ça ne s’est pas réalisé, que les modèles informatiques sont dans le champs, qu’il n’y a plus de réchauffement, maintenant ils essayent de sauver la face (et leur subventions) en trouvant des excuses pourquoi l’apocalypse n’est pas arrivée, ou alors comment le froid peut quand même être expliqué par l’hypothèse réchauffiste. Ca ressemble à de la panique.

      • youppi dit :

        non c’est de la science. Les océans représentent plus de 90 % de la chaleur (masse thermique) qui peut s’accumuler. les océans représentent 70 % de la surface terrestre. Les modèles informatiques des années 90 eux aussi se sont raffinés.

        Faudra que tu avoue que la science évolue un moment donné. Faudra aussi que tu nous expliques comment c’est de la panique…. à moins que ça ne soit que ton opinion ?

      • crioux dit :

        Et qu’est-ce qui réchauffe les océans? Le soleil….

        ET dire que le froid est le résultat de leur théorie, alors qu’ils ne l’avaient pas vu venir du tout, c’est une tentative de récupération qui n’a rien à voir avec la science.

        Si les observations ne correspondent pas à la théorie, c’est que la théorie est fausse.

  2. youppi dit :

    non c’est le rayonnement infrarouge réfléchie par le CO2 qui réchauffe l’eau. Le rayonnement solaire directe ne réchauffe que très peu l’eau.. (il passe au travers presque directement sans réchauffer l’eau ou est réfléchie comme un miroir) à preuve prend deux piscines: une avec le fond clair et l’autre avec le fond noire. Celle avec le fond noir va se réchauffer beaucoup plus rapidement parce que celle-ci absorbe les rayonnements solaire et réemet du rayonnement infrarouge.

    Dans le cas des océans le rayonnement infrarouge provient de l’atmosphère, du CO2 et autre GES.

    Si tu avais lu attentivement l’article que j’ai mis en référence tu verrais que les océans réchauffent beaucoup plus vite que la variation du rayonnement solaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :