Mini ère glaciaire à venir?

Des scientifiques russes prédisent l’arrivée d’une nouvelle mini-ère glaciale en 2014. La thèse du réchauffement climatique n’est qu’un stratagème marketing […] Ce n’est pas de la science, mais de la politique.

C’est un refroidissement planétaire qui nous attend, et non pas un réchauffement. Mais il ne faut pas avoir peur du froid: il se développera graduellement et se fera sentir qu’à partir du milieu du 21e siècle.

Le début d’un nouveau cycle de refroidissement est lié aux changements dans l’activité solaire. La puissance de rayonnement du Soleil baisse et cela affecte le climat.

Source: http://french.ruvr.ru/2013_03_03/Le-monde-menace-par-un-nouvel-age-de-glace/

Et encore, espérons qu’il ne s’agira que d’une « mini » ère glaciaire. Parce que nous sommes dû depuis un certain temps pour une vraie ère glaciaire, ce qui serait une réelle catastrophe et probablement la fin de notre civilisation.

Depuis quelques millions d’années, nous sommes dans une période relativement froide. Les ères glaciaires se succèdent selon des cycles réguliers ce qui n’était pas le cas avant durant les 500 millions d’années précédents. Les ères glaciaires durent environ 100 000 ans et sont interrompue par de courtes période interglaciaires qui durent environ 10 000 ans. Ce qui provoque ces ères glaciaires à répétions sont les cycles solaires et des variations dans l’orbite de la terre autour du soleil, et non pas l’activité humaine.

Toutes les civilisations humaines, depuis l’ancienne Mésopotamie jusqu’à aujourd’hui se sont développées durant la courte période depuis la fin de la dernière ère glaciaire, qui date d’environ 10 000 ans (en rouge sur le graphique).

iceages

Ce qui est le plus ridicule c’est qu’on essaye de nous faire peur avec un réchauffement de moins de 1 degré sur 100 ans (en rouge sur la graphique suivant), alors que durant cette dernière période interglaciaire, il a fait bien plus chaud que maintenant la plupart du temps et c’était des périodes prospères.

gisp-last-10000-new

Contrairement au billet précédent, ou des « experts » et des politiciens disent que tout est la faute de l’humain et qu’il faut des taxes et des restrictions pour expier nos péchés et « sauver la planète », ici ce sont des scientifiques qui disent ce qu’ils pensent qui va arriver, point final. Ils ne demandent pas des taxes ou l’imposition d’un gouvernement mondial pour empêcher la prochaine ère glaciaire. Juste pour ça, ils ont déjà beaucoup plus de crédibilité.

Publicités

27 Responses to Mini ère glaciaire à venir?

  1. lemoutongris dit :

    mais… mais… mais!!!

  2. Bobjack dit :

    Ça m’étonnerais pas qu’ils inventent un nouveau concept, réchauffement négatif.

    • crioux dit :

      C’est a peu près ce qu’ils font, quand il y a un refroidissement, par exemple en Europe ou depuis quelques années, où ils battent des records de froid, ou en Antarctique où le couvert de glace a atteint des niveaux record, ils disent que c’est juste local, mais que globalement le réchauffement (selon-eux) continue.

      Certains disent aussi que le couvert de glace record en Antarctique est du au « réchauffement »

      • Youppi dit :

        de glace ou de neige.. tout le monde sais qu’il y a plus de précipitation enneigée sur la limite de la zone hivernal qu’au zone près des pôles qui sont plus froides. au groendland le couvert de glace diminue (il fond parce que la température monte au dessus de zéro) en antartique (- 30 C) c’est trop froid pour fondre, mais en réchauffant l’air transporte plus d’humidité et occasionne plus de précipitation neigeuse. juste à regarder dehors et observer pour comprendre cela.

      • crioux dit :

        Tout le monde sait???
        Bien sûr, tout le monde sait que ceci est un glacier qui fond, causé par le réchauffement climatique anthopogénique:

        Faux, ceci est un glacier en progression, qui avance, et il avance parce qu’il y a formation en glace en amont qui pousse derrière.
        Ca c’est un glacier en régression:

        Tout le monde sait qu’il y a un réchauffement climatique causé par le CO2. N’est-ce pas?
        Faux, le CO2 est en progression alors qu’il n’y a pas de réchauffement depuis 1998. En plus les cycles réguliers de réchauffement/refroidissement semblent plutôt liés aux cycles solaires, mais ça le GIEC ne l’avouera jamais.

        Tout le monde sait que le réchauffement climatique est du jamais vu et est très rapide.
        Faux, non seulement le réchauffement 1975-1998 est-il loin d’être inhabituel, mais il n’est pas rapide et encore moins du jamais-vu puisque qu’il y a eu amplement de période plus chaudes depuis 10 000 ans et en plus nous sommes dans une période froide depuis environ 4 millions d’années, tel que spécifié dans le billet.

        Tout le monde sait que le trou dans la couche d’ozone est causé par l’humain et ses aérosols.
        Faux, le « trou » (qui n’en est pas un, plutôt une baisse du taux d’ozone aux pôles) est dû au rayonnement solaire sur les molécules d’oxygène, et ne se produit qu’aux pôle justement à cause des périodes de 6 mois de soleil/sans soleil.

        Tout le monde sait que le fracking cause la contamination des puits et fait que l’eau du robinet prend en feu.
        Faux, il s’agit d’un mensonge destiné à mousser le film Gasland. Les puits dans cette région sont souvent contaminés de façon naturelle par le méthane tellement le sols en est rempli, et l’auteur a choisi un puit déjà contaminé depuis des décennies, bien avant le fracking, pour faire son film. Il a avoué être au courant que ce puit était déjà contaminé (c’est documenté) mais il a dit que c’était « pas pertinent » de le dire dans son film.

        Alors tout le monde sait que s’il y a un peu moins glace en Arctique c’est à cause du réchauffement climatique anthropogénique. Mais s’il y en a plus que jamais en Antarctique c’est aussi à cause du réchauffement. Bien sûr!

        Vraiment? tout le monde sait?!

  3. Youppi dit :

    Pour dire qu’il n’y a pas ou qu’il y a RC, il faudrait minimalement présenter l’évolution de la chaleur océanique, plutôt qu’uniquement celle de la température atmosphérique au niveau de la surface terrestre.

  4. Youppi dit :

    la progression ou régression d’un glacier ne se montre pas par une seule photo c’est qu’il fallait dire ..

    Mais en ce qui concerne l’évolution du climat en artique ou en antartique c’est pour l’ensemble du continent qu’on dit qu’il y a progression ou régression. Il y a régression de la surface couverte de glace en artique et augmentation de la quantité de glace-neige en antartique. et ces deux phénomènes vont dans le sens du réchauffement climatique. C’est mon point de vue tel que mentionné auparavant.

  5. Youppi dit :

    Tiré du site Best: http://berkeleyearth.org/faq/#leading-lagging

    However, for the past century we know that the CO2 is not coming from the oceans but from human burning of fossil fuels. We can tell this from C-14 in the atmosphere, also known as radiocarbon. Seawater has high radiocarbon; fossil fuels have none. The increased CO2 in the atmosphere matches the low radiocarbon value of fossil fuel, not the high value from CO2 dissolved in seawater. In addition, we know how much fossil fuel has been converted into CO2, and there is more than enough to account for the atmospheric increase. In fact, we can determine that much, nearly half, of the emissions are dissolving into sea water and being absorbed by plants. So it is clear that it is the CO2 that comes first, not the warming.

    • crioux dit :

      C’est comme demander a un Imam si c’est sa religion la meilleure. Il faut pas s’attendre à ce que Berkeley avoue qu’ils ont tort.

  6. Youppi dit :

    Some people draw a line segment covering the period 1998 to 2010 and argue that we confirm no temperature change in that period. However, if you did that same exercise back in 1995, and drew a horizontal line through the data for 1980 to 1995, you might have falsely concluded that global warming had stopped back then. This exercise simply shows that the decadal fluctuations are too large to allow us to make decisive conclusions about long term trends based on close examination of periods as short as 13 to 15 years.

    • crioux dit :

      Donc 15 ans sans réchauffement (et ça continue) c’est pas pertinent, mais 23 ans avec réchauffement qui a précédé entre 1975 et 1998 ça c’est la « preuve » que le CO2 est la cause. (La ligne rouge sur le graphique suivant)

      Si on prend le temps de regarder en arrière, on voit qu’il y a des cycles réguliers de refroidissement/réchauffement, avant même que l’humain ne commence à exploiter les combustibles fossiles. D’autres études montrent aussi que le CO2 et le niveau de l’océan augmentaient déjà aussi avant l’activité humaine et qu’il continue d’augmenter malgré la fin du réchauffement. C’est normal, on est encore en réajustement depuis la fin de la dernière petite ère glaciaire qui avait duré 400 ans.

      L’activité humaine n’est pas la cause des variations climatiques, il va malheureusement falloir un refroidissement majeur pour que les réchauffistes réalisent leur erreur. Encore là, ils sont tellement aveuglés qu’ils vont dire que c’est la faute de l’humain et du CO2 s’il fait froid.

      Le graphique suivant utilise des données historique et les cycles multi-décennal récurrents, mais ne prend pas en compte tout les cycles solaires, et ne prédit donc pas un refroidissement aussi important que l’étude citée dans le billet.


      http://joannenova.com.au/2013/03/has-the-world-started-cooling-hints-from-4-of-5-global-temperature-sets-say-it-might-have/

  7. André Caloux dit :

    « Ce qui est le plus ridicule c’est qu’on essaye de nous faire peur avec un réchauffement de moins de 1 degré sur 100 ans (en rouge sur la graphique suivant), alors que durant cette dernière période interglaciaire, il a fait bien plus chaud que maintenant la plupart du temps et c’était des périodes prospères. »

    Ce graphique s’arrête en 1855. Quand on ajoute les données depuis 1855, on voit que les températures récentes dépassent les températures les plus hautes du graphique. Pour voir les données originales:

    ftp://ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/icecore/greenland/summit/gisp2/isotopes/gisp2_temp_accum_alley2000.txt

    • crioux dit :

      Toutes les études sérieuses montrent que les périodes chaudes précédentes depuis la fin de la dernière ère glaciaire ont toutes été plus chaudes que maintenant. Il n’y a ques les études biaisées comme le Hockey stick de Michael Mann qui ont « effacé » l’optimum médiéval qui ne montrent pas ça. Même les premiers rapports du GIEC le montraient. Alors c’est faux de dire que la température a dépassé l’optimum médieval. Mais comment faire peur au monde avec un « réchauffment catastrophique » et « jamais vu » si il a eu des périodes plus chaudes et prospères dans un passé pas si lointain…

  8. Youppi dit :

    beaucoup de littérature grise dans ton dernier envoie.

    le seul graphe plus claire montre que voilà dix milles ans ça a réchauffé. D’accord ça permis à la civilisation humaine de se développer mais comment est-ce qu’on peut faire un rapprochement entre cette période et aujourd’hui et le support de la civilisation moderne (dernier 100 ans).

    Est-ce que tu as lu Mann au complet ?

    • crioux dit :

      Mann? Tu parles du gars qui a inventé de toutes pièces le hockey stick, qui a été prouvé comme faux? Le hockey stick est simplement effacer les périodes antérieures plus chaudes pour faire croire que la période actuelle est la plus chaude.

  9. Youppi dit :

    tu mets une bande dessiné et une partie de hockey.

    Moi je mets une entrevue récente (2012) de Mann qui a quand même publié d’autres travaux évalués par les paires (peer-review).

    • crioux dit :

      Michael Mann est une honte pour la science. Il a manipulé les données et utilisés des « trucs » pour arriver à faire le graphique en Hockey Stick. Ça a été démontré a maintes reprises, même le GIEC a dumpé son graphique dans le 4th assessement. Et le Climategate a démontré que ses collègues réchauffistes du CRU disaient entre eux que cette reconstruction était de la « merde ».

      (3062) Jones:
      We don’t really want the bullshit and optimistic stuff that Michael [Mann] has written […] We’ll have to cut out some of his stuff.

      No justification for regional reconstructions rather than what Mann et al did (I don’t think we can say we didn’t do Mann et al because we think it is crap!)

      Comment croire un seul mot de la bouche de ce fumiste?

      BTW, le vidéo est un extrait du documentaire « Not Evil, just Wrong »
      http://www.noteviljustwrong.com/

      J’ai déjà couvert amplement ce sujet dans les billets passés.

  10. André Caloux dit :

    « Ça a été démontré a maintes reprises, même le GIEC a dumpé son graphique dans le 4th assessement.»

    Mais non, les travaux de Mann sont toujours cités dans AR4. Voici d’ailleurs la liste des travaux cités dans AR4 qui confirment que les dernières années ont été les plus chaudes depuis au moins 1300 ans:

    Jones et al. (1998), calibrated by Jones, Osborn & Briffa 2001 « The Evolution of Climate Over the Last Millennium ».
    Mann, Bradley & Hughes (1999)
    Briffa (2000), calibrated by Briffa, Osborn & Schweingruber 2004 « Large-scale temperature inferences from tree rings: a review ».
    Crowley & Lowery 2000 « How Warm Was the Medieval Warm Period? ».
    Briffa et al. 2001 « Low-frequency temperature variations from a northern tree ring density network ».
    Esper, Cook & Schweingruber 2002 « Low-Frequency Signals in Long Tree-Ring Chronologies for Reconstructing Past Temperature Variability »,
    recalibrated by Cook, Esper & D’Arrigo 2004 « Extra-tropical Northern Hemisphere land temperature variability over the past 1000 years ».
    Mann & Jones 2003 « Global surface temperatures over the past two millennia. »
    Pollack & Smerdon 2004 « Borehole climate reconstructions: Spatial structure and hemispheric averages ».
    Oerlemans 2005 « Extracting a climate signal from 169 glacier records ».
    Rutherford et al. 2005 « Proxy-based Northern Hemisphere surface temperature reconstructions: Sensitivity to method, predictor network, target season, and target domain ».
    Moberg et al. 2005 « Highly variable Northern Hemisphere temperatures reconstructed from low- and high-resolution proxy data ».
    D’Arrigo, Wilson & Jacoby 2006 « On the long-term context for late twentieth century warming ».
    Osborn & Briffa 2006 « The spatial extent of 20th-century warmth in the context of the past 1200 years ».
    Hegerl et al. 2006 « Climate sensitivity constrained by temperature reconstructions over the past seven centuries ».

    • crioux dit :

      Encore une fois tu déformes mes propos. Ils ont dumpé le graphique Hockey Stick de Michael Mann (le graphique qui est dans l’assessement n’est pas le même), mais ils ont gardé la même petite gang de réchauffistes. Contrairement à ce que les gens pensent, ils ne sont qu’un tout petit groupe de scientifiques.

      Ce sujet à été traité ailleurs. S.v.p. restons sur le sujet du billet actuel.

  11. Bizance dit :

    Le même site internet cité plus haut (La voix de la Russie) publie un autre reportage qui contredit celui auquel tu fais référence. Et il dit que oui, il va quand même y avoir une mini-ère glacière – c’est un cycle – mais que malgré tout la terre se réchauffe :

    http://french.ruvr.ru/2012_12_25/La-nouvelle-prevision-du-rechauffement-global/

  12. Bizance dit :

    Ainsi, le même site (La voix de la Russie) produit deux reportages contradictoires, c’est pas très sérieux… Extrait de l’article que tu n’as pas publié :

    « La fréquence des phénomènes dangereux augmente. Parce que l’homme a créé un déséquilibre. Le réchauffement global n’est que l’indicateur de ce déséquilibre. Les températures sont en hausse. Une hausse qui n’est peut-être pas aussi rapide que les chercheurs l’avaient prédit. Cependant, malheureusement, la planète ne sera jamais dans le même état qu’auparavant ».

  13. Bizance dit :

    «La réalité ne colle pas avec la théorie réchauffiste.»

    Et pourtant la glace fond, les déserts s’étendent et les insectes qui vivaient au sud remontent au nord…

  14. Bizance dit :

    Tes liens sont contredits massivement par une littérature scientifique accablante et par la réalité concrète de ceux qui vivent des fruits de la terre. Les guerres du climat ont déjà commencé.

    • crioux dit :

      Non. Ils sont contredits par certains papiers, dont certains sont carrément de la propagande, ou alors datent de trop longtemps, avant les projets comme celui du CERN (projet CLOUD) qui ont démontré que le CO2 n’était pas le facteur qui affectait le climat, mais bien le soleil et les rayons cosmiques.

      La vraie science, la vérité et le gros bon sens prennent graduellement le dessus sur la propagande et le mensonge.

      Où sont les « réfugiés du climat » qui devaient être sous l’eau en 2010? On leur a donné des centaines de millions à travers l’ONU, et pourtant ces îles sont encore là…. La seule « guerre du climat » qui va se produire sera lors de la prochaine ère glacaire, qui va provoquer des déplacements de population et des famines à cause du manque de terre cultivables. Mais ce n’est pas la faute de l’humain et ce genre de situation s’est produit à quelques reprises depuis que l’humain existe, et on est encore là.

      (Dans le but de garder une certaine cohérence et éviter les dérapages, s.v.p. reste sur le sujet, tes commentaires sur d’autres sujets que celui du billet ne sont pas publiés)

%d blogueurs aiment cette page :