Corruption


Malgré ce que certains laissent entendre, la corruption n’est pas l’apanage exclusif des libéraux. La corruption dans la construction et dans les partis politiques existe malheureusement depuis toujours, bien avant les libéraux. Essayer de coller la corruption aux libéraux c’est une façon pour les autres partis de dire que eux sont blancs comme neige. C’est aussi profiter de la mémoire défaillante des électeurs qui ont déjà oublié diverses histoires de corruption et de conflits d’intérêts sous le PQ.

Il y a eu en effet chez les libéraux Tony Tomassi qui a été reconnu coupable d’avoir utilisé une carte de crédit de compagnie en retour de faveurs, et il a été exclu du parti. Mais à part ça? rien, aucune preuve, que des allégations non-fondées.

La corruption c’est quand des gens sont attirés par les avantages que peuvent leur apporter ceux qui sont au pouvoir, et offrent des cadeaux en retour de faveurs. Quand le parti change, les « corrupteurs » suivent le nouveau parti. Plus un parti est longtemps au pouvoir, plus il attire les « corrupteurs ».
La corruption n’est pas prête de disparaitre, c’est un combat de tous les instants, qu’importe le parti au pouvoir.

Tony Accurso n’est pas né hier. Il est dans le business depuis des décennies, sous les gouvernements Bourassa, Parizeau, Bouchard, Landry, et Charest. Les liens entre Accurso et la FTQ sont bien plus étroits que les liens qu’il a pu entretenir avec les divers partis au pouvoirs qui lui ont octroyés des contrats. Accurso était ami et partenaire de cartes de Louis Laberge (président de la FTQ de 1964 à 1991). Le fond de solidarité de la FTQ à directement aidé Accurso à acquérir des entreprises en construction, et investi des dizaines de millions de dollars dans les entreprises appartenant à Tony Accurso.

Et les liens entre la FTQ et le PQ sont connus depuis longtemps. À presque toutes les élections (sauf celle-ci), la FTQ à appuyé le PQ. Ça se comprend, avec la commission Charbonneau qui va démontrer les liens de la FTQ avec le crime organisé, le PQ ne voulait plus de cet appui embarrassant.

Article de Antagoniste.net sur le sujet

9 commentaires pour Corruption

  1. G.Levesque dit :

    Ceux qui pensent que la Commission Charbonneau va amener tous les dirigeants et ministres du gouvernement libéral dans l`arène aux lions vont être déçus. Comme il est écrit dans le texte ci-haut, les liens douteux ne datent pas de 2003, i.e. début du règne de Charest. Tous les gouvernements depuis même avant l`aire Duplessis ont eu des cas de corruptions et collusions. Aujourd`hui, ça prend un bouc émissaire et Charest va en payer le prix, il est là depuis trop longtemps.

    Mme. Marois sait très bien qu`elle est dans un château de verre et les roches viennent vite en politique, simplement se rappeler la dernières questions de Mme. Beaudoin à M. Duchesneau à la commission parlementaire du printemps dernier, elle demandait s`il y avait des noms de partis dans son rapport, ne voulant pas répondre, Duchesneau avait esquivé la question, mais Mme. Beaudoin voulait savoir et tout de go Duchesneau nomma le PQ, le menton de la Beaudoin, se disloqua et tomba sur son pupitre.

    Il sera très intéressant de suivre la Commission Charbonneau à partir du 17 septembre prochain.

    Ce que je disais plus haut, comme pour les libéraux, je ne crois pas qu`il y aie des politiques péquistes qui seront mis au banc des accusés, mais les contracteurs, firmes de géni conseil, syndicats, collecteurs de fonds, etc… devront bien attacher leurs culottes.

    • Christian Rioux dit :

      Le PQ a eu sa part de corruption et dossiers douteux. -L’enquête Moisan
      -Le Scandale d’Oxygène9
      7-La toilette silencieuse à 100 000$ de Marois
      -Le Mari de Pauline Marois qui a reçu une pension à vie de 80 000$ en quittant la SGF, alors que Marois était ministre
      -Déficits caché de 2 milliards alors que c’était Pauline Marois ministre des finances
      -Les trous sans fonds des CPE et assurances médicaments
      -Le fiasco de la réforme de l’éducation.

      Sans compter que la corruption dans la construction existait déjà à cette époque, mais on en parlait pas.

      La devise du Québec devrait être « j’me rappelle pu! »

    • crioux dit :

      Le PQ a eu sa part de corruption et dossiers douteux. -L’enquête Moisan
      -Le Scandale d’Oxygène9
      -La toilette silencieuse à 100 000$ du bureau de Marois
      -Le Mari de Pauline Marois qui a reçu une pension à vie de 80 000$ en quittant la SGF, alors que Marois était ministre
      -Déficits caché de 2 milliards alors que c’était Pauline Marois ministre des finances
      -Les trous sans fonds des CPE et assurances médicaments
      -Le fiasco de la réforme de l’éducation.
      -Les référendums populaires CONTRE les fusions forcés à plus de 90% qui ont été ignorés par le PQ (et eux veulent un référendum à 50%+1 pour séparer le Québec)

      Sans compter que la corruption dans la construction existait déjà à cette époque, mais on en parlait pas.

      La devise du Québec devrait être « j’me rappelle pu! »

  2. Bizance dit :

    Petits bémols :

    1- la toilette à 100 000$ c’est n’importe quoi. On parle de la rénovation d’un étage au complet, pas juste d’une toilette… Les journaleux ont fait tout un plat parce que mme Marois a demandée qu’on installe des toilettes qui consomment moins d’eau et qui font moins de bruit quand on flush (la raison était qu’il y avait une salle de conférence à côté des toilettes).

    2- la pension de son mari a été décidé sans elle. On l’a fait sortir de la salle au moment de prendre la décision justement pour éviter le conflit d’intérêt. Ça aurait été n’importe qui que le montant aurait été le même, c’est malheureusement une pratique courante ce genre de parachute doré.

    3- Fusionner Montréal allait de soi, c’est les libéraux qui ont foutus le bordel en défusionnant.

    Pour le reste, c’est plus de la mauvaise gestion ou des erreurs que de la corruption comme on voit avec les libéraux.

  3. Bizance dit :

    Donc on passe de 100 000$ pour une toilette à 100 000$ pour la salle de bain au complet… Et combien de toilettes, d’urinoirs et de lavabos dans ces salles de bains? Car il y a sûrement une serction homme et une section femme.

    Et sources svp pour le 1 million.

    • Christian Rioux dit :

      Rénovation de la toilette privée pour son bureau. Et la toilette silenceieuse était ce qu’il y avait de plus cher, C’est pas la céramique qui a du faire monter le prix à ce point.
      Et tout ça aux frais des contribuables, alors que madame est multimillionnaire.

      • Bizance dit :

        Une toilette silencieuse est une toilette à faible consommation d’eau, c’est la norme partout. Si ta toilette chez toi a moins de 15 ans, c’en est une. Tu l’as payé si cher?

  4. Bizance dit :

    Une toilette à faible consommation d’eau, à l’époque, ça devait tourner autour de 500 à 800$. Aujourd’hui c’est la norme partout, ça vaut environ 300$ l’unité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :