Honte!

Le président du Comité International Olympique, Jacques Rogge, s’était vigoureusement opposé à une minute de silence durant l’ouverture des jeux de Londres, en mémoire des 11 athlètes Israéliens qui avaient été assassinés par des terroristes Palestiniens lors des jeux de Munich en 1972. Vous savez mainteant pourquoi.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :