Infantilisation

C’est pas nouveau que l’état est omniprésent au Québec. Il prend de plus en plus de place

Au moindre problème, les gens se retournent vers l’état au lieu de tenter de trouver une solution à leur problème.

Une usine ferme? On se tourne vers l’état pour faire survivre l’entreprise à coup de subventions (ex: Gaspésia, MIL Davie), ou on demande une extention du chômage, au lieu de laisser une entreprise non-rentable fermer et de se chercher un autre emploi.

Les enfants sont trop gros? On demande au gouvernement des lois pour limiter les restaurants de Fast-Food en dedans d’une certaine distance des écoles. On veut taxer les boissons sucrées (plus d’argent dans les coffres du gouvernement), cacher les boissons énergisantes (comme les cigarettes) et enlever les machines distributrices dans les écoles. Si les jeunes mangent mal, c’est parce que leurs parents leur ont appris à mal manger. C’est pas la responsabilité de l’état.

Ce genre de mesures limite les libertés individuelles, requiers un état plus gros (plus de fonctionnaires pour gérer et faire appliquer ces lois) et en général déresponsabilise les gens, qui deviennent comme des enfants. Plus les gens sont infantilisé plus ils deviennent dépendant de l’état et plus ils sont faciles à manipuler. Tout ça ce sont des mesures de gauche. La gauche veut limiter les libertés individuelles au nom du « bien commun ».

Au nom du bien commun, on passe des lois sur n’importe quoi, c’est rendu qu’il doit y avoir des étiquettes pour nous dire que le café « peut être chaud », on prend les ciyotens pour des enfants attardés. Si tu te brûles avec un café et qu’il n’y avait pas d’étiquette, c’est pas de ta faute, c’est celle de l’entreprise…

Je me rapelle avoir vu aux nouvelles, il y a quelques années le cas d’une femme qui avait appelé la DPJ (Direction de la Protection de la Jeunesse) parce que sa fille lui avait volé un CD.. Incroyable mais vrai!

La gauche dit que les gens sont assez intelligents pour voter et se choisir un chef, mais après les élections la gauche pense que le peuple est trop con pour prendre ses propres décisions, et qu’il a besoin d’une élite maternaliste pour le diriger.

Le gouvernement s’occupe de nous maintenant, tout ce que nous avons à donner en retour c’est notre liberté et de plus en plus de taxes.

Vidéo intéressant sur le même sujet:

Article sur le sujet de la taxe sur la malbouffe:
http://www.contrepoints.org/2011/09/30/48401-harcelement-alimentaire

Livre « Pour en finir avec le gouvernemaman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :