Révisionnisme environnemental

Voici ce qui était le « consensus scientifique » en 1990. Ce graphique est tiré du premier rapport du GIEC:
mwp

Créé à partir de données proxy, mais aussi de données historiques et archéologiques, ce graphique montrait très bien qu’il y a eu une période chaude récente nommée Optimum Médiéval, il y a environ 1000 ans. C’est durant cette période un peu plus chaude (environ 1 degré de plus qu’aujourd’hui) que les Vikings ont colonisé le Gröenland (terre verdoyante), et ils ont du s’en retirer 400 ans plus tard quand la petite ère glaciaire est venue.

Voici des études faites partout dans le monde, qui montrent bien une période de réchauffement il y a environ 1000 ans, suivie d’une période froide. (cliquez et bougez la souris sur les plus petits graphiques pour les voir en grand. MWP = Medieval Warm Period, LIA = Little Ice Age)

Mais il y avait un problème. Pour les tenants du réchauffement climatique causé par l’humain, c’est très peu pratique d’avoir une période plus chaude récente alors que l’humain n’avait pas d’impact sur l’environnement à cette période. Surtout quand vous voulez faire passer le message que le réchauffement actuel est « sans précédent ». La petite ère glaciaire était autant embarrassante parce que ça montrait qu’il y a des variations naturelles, sans que l’humain ait quelque chose à y voir. Il fallait donc faire disparaitre ces variations climatiques dérangeantes, pour la « cause ».

C’est donc à ce moment qu’ont commencé les manigances pour réécrire l’histoire. On peut bien manipuler des statistiques, et refaire des graphiques, mais c’est plus difficile de réécrire l’histoire. En plus des données de température des proxies, il y a des écrits, documents historiques, sites archéologiques sur la colonisation viking du Gröenland et même des peintures sur la petite ère glaciaire. Mais c’est pas ce qui allait les arrêter.

Déjà en 1995, certains exprimaient le désir d’effacer cette période gênante:

The existence of the MWP had been recognized in the scientific literature for decades. But now it was a major embarrassment to those maintaining that the 20th century warming was truly anomalous. It had to be « gotten rid of. »

Source: http://epw.senate.gov/hearing_statements.cfm?id=266543

Récemment, des extraits du Climategate 2.0 montrent une volonté de réécrire l’histoire en effaçant l’optimum médiéval:

(5111) Pollack:
But it will be very difficult to make the MWP [Medieval Warm Period] go away in Greenland.

Et aussi qu’ils reconnaissent que cette période était plus « extrême » qu’aujourd’hui:

(5096) Cook:
A growing body of evidence clearly shows [2008] that hydroclimatic variability during the putative MWP (more appropriately and inclusively called the Medieval Climate Anomaly or MCA period) was more regionally extreme (mainly in terms of the frequency and duration of megadroughts) than anything we have seen in the 20th century, except perhaps for the Sahel. So in certain ways the MCA period may have been more climatically extreme than in modern times.

La première tentative a été le graphique « hockey stick » de Michael Mann rendu célèbre par son utilisation dans le Film de Al Gore. Malgré que ce graphique ait été démontré comme faux à maintes reprises (notamment par Mcintyre) et que la méthodologie était loin de respecter les normes scientifiques, il reste que la majorité des extrémistes écolos le considèrent comme vrai parce qu’il a accompli le but de faire disparaitre l’optimum médiéval et la petite ère glaciaire. Il montre donc sans équivoque que le réchauffement actuel est « sans précédents »

Une autre stratégie est de dire que ce réchauffement (l’optimum médiéval) n’a eu lieu que dans une région limitée (le Gröenland) et que ce n’est pas représentatif. Pourtant on a bien vu plus haut que ce réchauffement était global.

Il y a aussi eu des épisodes de gens qui tentent de récrire l’histoire et dénigrer ceux qui s’opposaient au dogme, par exemple par l’intermédiaire de l’encyclopédie en ligne Wikipédia.

Un rapport révélait qu’un scientifique britannique et un administrateur de Wikipédia (William Connolly) ont réécrit l’histoire du climat, éditant plus de 5000 articles de l’encyclopédie en ligne, pour cacher les traces de l’optimum médiéval puisqu’il s’agissait d’un obstacle majeur pour la propagande du message réchauffiste.
Source: http://www.wnd.com/2009/12/119745/

Starting in February 2003, Connolley set to work on the Wikipedia site. He rewrote Wikipedias articles on global warming, on the greenhouse effect, on the instrumental temperature record, on the urban heat island, on climate models, on global cooling. On Feb. 14, he began to erase the Little Ice Age; on Aug.11, the Medieval Warm Period. In October, he turned his attention to the hockey stick graph. He rewrote articles on the politics of global warming and on the scientists who were skeptical of the band. Richard Lindzen and Fred Singer, two of the worlds most distinguished climate scientists, were among his early targets, followed by others that the band especially hated, such as Willie Soon and Sallie Baliunas of the Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, authorities on the Medieval Warm Period. All told, Connolley created or rewrote 5,428 unique Wikipedia articles. His control over Wikipedia was greater still, however, through the role he obtained at Wikipedia as a website administrator, which allowed him to act with virtual impunity. When Connolley didnt like the subject of a certain article, he removed it more than 500 articles of various descriptions disappeared at his hand. When he disapproved of the arguments that others were making, he often had them barred over 2,000 Wikipedia contributors who ran afoul of him found themselves blocked from making further contributions.

Source: http://fullcomment.nationalpost.com/2010/10/14/lawrence-solomon-global-warming-propagandist-slapped-down/

S’ils ont de la difficulté à cacher une période récente, juste un peu plus chaude qu’aujourd’hui, comment arriveront-ils à cacher les périodes plus anciennes? Plus on recule, plus on trouve des variations importantes du climat, ce qui démontre bien que le climat n’est pas stable et constamment en train de changer.

Les derniers 10 000 ans, juste au sortir de la dernière ère glaciaire. Durant cette courte période, la civilisation humaine s’est développée (à partir de l’holocène, en Mésopotamie):

Si on recule encore plus loin, les derniers 400 000 ans ont été une succession d’ères glaciaires. Coloré en rouge, les derniers 10 000 ans, donc correspondant au graphique précédent.

Et si on recule encore plus loin, comme les derniers 600 millions d’années (depuis que la vie complexe existe sur terre), la période actuelle incluant les graphiques précédents, n’est qu’un minuscule point sur le zéro. On y remarque facilement que presque toujours, il a fait plus beaucoup plus chaud et qu’il y avait aussi plus de CO2 qu’aujourd’hui, mais que les deux ne sont pas en lien direct.

Alors comment continuer de croire que le réchauffement que nous avons connu entre 1975 et 1998 (0,5 degré et qui s’est arrêté depuis) puisse être catastrophique, puisque la vie s’est développée et a prospéré quand il faisait plus chaud? Et surtout comment oser imaginer que l’humain puisse avoir quelque chose à y voir quand dans le passé, de façon tout à fait naturelle, le climat a varié de façon beaucoup plus importante et à de maintes reprises.

Encore une fois posez-vous la question: A qui profite le message de peur?

Si vous n’avez pas encore trouvé, lisez le billet suivant:
https://crioux.wordpress.com/2012/02/07/agendas/


Informations supplémentaires sur l’optimum médiéval

Publicités

19 Responses to Révisionnisme environnemental

  1. André Caloux dit :

    Je ne reviendrai pas sur tes graphiques et arguments que j’ai commentés dans d’autres messages. Juste ceci:

    «Alors comment continuer de croire que le réchauffement que nous avons connu entre 1975 et 1998 (0,5 degré et qui s’est arrêté depuis) puisse être catastrophique, puisque la vie s’est développée et a prospéré quand il faisait plus chaud?»

    Il y a 50 millions d’années, la vie était prospère mais le niveaux des mers était quelque chose comme 100 mètres de plus qu’aujourd’hui. Mais bon, c’est juste un détail…

  2. crioux dit :

    Pas besoin d’aller si loin, juste depuis quelques milliers d’années, le niveau de la mer a varié de plusieurs dizaines de mètres. Au Parc du Bic, ils ont reconstitué les niveaux de la mer depuis quelques millénaires et ça a varié de 80 mètres.

    Le temple de Cléopâtre est présentement sous la mer. Pourtant, les égyptiens ne roulaient pas en Hummer.

    http://www.oddee.com/item_96695.aspx

    • André Caloux dit :

      Non, le niveau a peu changé dans les derniers milliers d’années (http://www.giss.nasa.gov/research/briefs/gornitz_09/). Dans les cas que tu cites, ce sont plutôt des tremblements de terre qui expliquent ces observations.

      • crioux dit :

        Tu iras faire un tour au parc du Bic durant tes vacances:

        A moins que le Bic soit une zone de tremblement de terre active ?!

      • André Caloux dit :

        Bon, ok, j’imagine que les variations que tu évoques remontent à la dernière ère glaciaire. Sauf que dans ce cas, le niveau de la mer était plus *bas*, pas plus haut.

      • crioux dit :

        Plus bas?

      • crioux dit :

        C’est parce que tu as oublié de prendre en compte l’eau de fonte le la couche de glace (2 kilomètres|) qui était au dessus du Canada et aussi que la croute terrestre était en train de se replacer, puisque le poids immense de la glace avait enfoncé la croute terrestre, elle est encorne en train de se replacer aujourd’hui, et éventuellement, les grands lacs vont se déverser dans la vallée du Mississipi, au lieu du Fleuve St-Laurent, comme c’était le cas avant la dernière ère glaciaire.

        Tout comme pour la température, il y a une multitude de facteurs qui peuvent influencer sur le niveau de l’eau. Dire que le réchauffement et le niveau de la mer est dû au CO2, sans même étudier les autres facteurs tient du dogme, pas de la science.

  3. André Caloux dit :

    «Les derniers 10 000 ans, juste au sortir de la dernière ère glaciaire. Durant cette courte période, la civilisation humaine s’est développée (à partir de l’holocène, en Mésopotamie):»

    J’ai trouvé l’article de Dansgaard (Science, 1969). C’est une mesure qui ne concerne que le nord du Groënland. Aussi, le graphique que tu affiches est très déformé par rapport à l’article. Il y a beaucoup plus de variations. Aussi, le dernier pic que l’on voit (« Selon les écolos… ») correspond à un réchauffement qui a eu lieu dans les années 1920-1930.

  4. crioux dit :

    @André
    Je remarque aussi que tu n’as rien dit sur le sujet central du billet, qui est la manipulation des données pour faire disparaitre les périodes « embarrassantes » pour le mouvement réchauffiste, notamment l’optimum médiéval.

    • André Caloux dit :

      Ça ne me tentait pas tellement de répondre parce que j’ai l’impression que tu ne veux rien comprendre de ce que j’explique. Et que tu ne vas pas voir les liens que je te donne.

      Mais bon, si tu insistes, je reviendrai quand j’aurai un peu de temps.

  5. André Caloux dit :

    Bon rapidement :

    1) Le premier graphique était effectivement dans le premier rapport du GIEC. Mais c’était avant qu’on en apprenne beaucoup plus dans les années 90 sur les reconstructions de températures.

    2) Le deuxième graphique vient du site ultra-biaisé science-skeptical.de. Ça semble être un site proche de CO2science.org. J’ai déjà montré dans un autre message que plein de ces études étaient trop vieilles, ou encore qu’on leur fait dire ce qu’elles ne disent pas.

    3) Je ne sais pas d’où vient le troisième graphique « Battle of the Graphs » et je ne commenterai donc pas. Mais j’ai posté plein de liens vers des reconstructions sérieuses qui vont dans le même sens que les reconstructions de Mann.

    4) Le quatrième graphique, avec la « correction » de McIntyre est de la *merde*. Ça vient d’un article de McIntyre et McKitrick (Corrections to the Mann et. al. (1998)
    proxy data base and northern hemispheric
    temperature series) publié en 2003 dans une revue merdique (Energy & Environment).

    Il parait que McIntyre avait essayé de la faire publier ailleurs mais que ça a été refusé, avec raison comme on va voir. Cet article a été décrié dès sa sortie (voir par exemple http://www.realclimate.org/index.php?p=8) et il a été démontré que ses « corrections » étaient farfelues (voir Zorita). Dans une revue sérieuse, cet article aurait été retiré. Mais finalement, McIntyre a pu publier un autre article dans la même revue en 2005 (The M&M Critique of the MBH98 Northern Hemisphere Climate Index: Update and Implications) où il corrige certaines erreurs du premier article et où *magie*, les « corrections n’apparaissent plus. On pourrait continuer longtemps sur McIntyre mais je vais arrêter ici.

    5) Le graphique suivant, adapté de DaansGaard. Comme je l’ai dit avant, on y présente (mal) des données prises sur un seul site (Groënland) en 1969 et on y fait croire que le pic qui correspond au réchauffement de 1920-1930 est en fait le réchauffement observé récemment. Tu peux bien parler de malhonnêteté, Christian. De plus, le réchauffement récent est plus grand que celui observé dans l’optimum médiéval (voir Kobashi, http://www.leif.org/EOS/2011GL049444.pdf).

    6) Pour le dernier graphique. Tu es drôle, Christian. Il me semble que tu as déjà montré les graphiques de température et CO2 tirés des données de Vostok, où on voit que la température et le CO2 sont très liés. Ces données sont beaucoup meilleures que le graphique que tu montres (qui vient d’un site biaisé, j’imagine). Comme j’ai déjà expliqué, on a observé des variations de température dues aux cycle de Milankovitch. Ces augmentations de températures ont libéré du CO2 qui à son tour a amplifié les augmentations de température. J’avais cité un article de Nature qui expliquait ça.

    Bon finalement, on peut dire sans trop se tromper que tu es pas mal dans le champ et pas à peu près…

    • crioux dit :

      Ah bon, parce que sur un graphique de 10 000 ans, tu arrives à voir la différence entre 1930 et 2012? Ca ne représente qu’un pixel sur le graphe.

      Sérieusement, je me préparais à te lister d’autres informations qui montrent que l’optimum médiéval est réel, mais c’est une bataille de graphes et statistiques, qui peuvent être manipulées d’un côté comme de l’autre. Ca reste donc une question de crédibilité. Est-ce que Mann est plus crébdible que Mcintyre? Je crois que non, pour les raison suivantes:

      Ca a été clairement dit dans les emails du Climategate et autres documents qu’ils voulaient faire « disparaitre » l’optimum médiéval, et Mann a été celui qui s’y est attaqué.
      Relis les extraits dans le billet.

      Et en voici d’autres:

      (3373) Bradley:
      Im sure you agree the Mann/Jones GRL paper was truly pathetic and should never have been published. I dont want to be associated with that 2000 year reconstruction.

      (2775) Jones:
      I too dont see why the schemes should be symmetrical. The temperature ones certainly will not as were choosing the periods to show warming.

      (4369) Cook:
      I am afraid that Mike is defending something that increasingly can not be defended. He is investing too much personal stuff in this and not letting the science move ahead.

      (1485) Mann:
      the important thing is to make sure theyre loosing the PR battle. Thats what the site [Real Climate] is about.
      (realclimate.org est un site de propagande)

      (3115) Mann:
      By the way, when is Tom C going to formally publish his roughly 1500 year reconstruction??? It would help the cause to be able to refer to that reconstruction as confirming Mann and Jones, etc.

      (0310) Warren:
      The results for 400 ppm stabilization look odd in many cases […] As it stands well have to delete the results from the paper if it is to be published.

      (4241) Wilson:
      I thought Id play around with some randomly generated time-series and see if I could reconstruct northern hemisphere temperatures.
      […] The reconstructions clearly show a hockey-stick trend. I guess this is precisely the phenomenon that Macintyre has been going on about.

      (1577) Jones:
      [FOI, temperature data]
      Any work we have done in the past is done on the back of the research grants we get and has to be well hidden. Ive discussed this with the main funder (US Dept of Energy) in the past and they are happy about not releasing the original station data.

      (2440) Jones:
      Ive been told that IPCC is above national FOI Acts. One way to cover yourself and all those working in AR5 would be to delete all emails at the end of the
      process

      Et même les confrères de travail de Mann disaient qu’ils étaient en désaccord ou mettaient en doute sa reconstruction (Hockey Stick)

      (1104) Wanner/NCCR: In my [IPCC-TAR] review […] I crit[i]cized […] the Mann hockey[s]tick […] My review was classified unsignificant even I inquired several times. Now the internationally well known newspaper SPIEGEL got the information about these early statements because I expressed my opinion in several talks, mainly in Germany, in 2002 and 2003. I just refused to give an exclusive interview to SPIEGEL because I will not cause damage for climate science.

      (2009) Briffa:
      I find myself in the strange position of being very skeptical of the quality of all present reconstructions, yet sounding like a pro greenhouse zealot here!

      (3062) Jones:
      We dont really want the bullshit and optimistic stuff that Michael [Mann] has written […] Well have to cut out some of his stuff.

      Michael Mann est un idéologiste, il est partisan. Et en plus il profite financièrement de cette arnquqe. 500 millions en subventions.

      et toi tu te fie sur ses reconstructions sachant que son but est de manipuler l’information pour la « cause »? Ce n’est pas de la science qu’il fait. Il a déjà décidé de la conclusion et il tente de manipuler l’information pour y arriver. Ce n’est pas crédible. Ce que Mcintyre a fait c’est se battre pendant des années pour avoir les données brutes pour tenter de reproduire ce que Mann a fait, et quand il a finalement réussi, ça montrait que c’était de la science bâclée et que Mann avait utilisé plusieurs subterfuges (tricks) pour y arriver.

      Truc utilisé par Michaiel Mann pour arriver à fabriquer le Hockey stick

      Sans compter que le proxy utilisé, soit seulement quelques arbres, est reconnu comment étant un des pires proxies, puisque plusieurs autres facteurs peuvent influencer la croissances des anneaux, comme la quantité de pluie, ou (ironiquement) le taux de CO2, pas seulement la température.

      Le fait que Mcintyre ait eu plus de difficulté a publier son papier ne fait que montrer la mainmise de cette secte sur le processus de publication scientifique. Il a été rapporté plusieurs fois que certains ont fait des pressions pour ne pas que telle nouvelle soit publié, ou alors qu’un auteur spécifique ne soit pas publié.

      Comment peux-tu arriver a croire ce que ce camp de manipulateurs, dont le but est de ramasser de plus en plus de subventions, est celui de la vérité et de la science?
      Les « reconstructions » sont des trucs récrire l’histoire et manipuler l’information pour faire disparaitre les périodes chaudes. Mais ça ne peut pas effacer les données historiques

      Et en supposant, même si c’est impossible, que l’optimum médiéval et la petite ère glacaire n’aient pas existé, comme indiqué par le graphique « hockey stick », reste que les autres périodes plus chaudes qu’aujourd’hui (Holocène), ça aucun scientifique ne les a remise en question, et pourtant même s’il faisait plus chaud à cette époque, la vie était prospère et ça a donnée naissance à la première civilisation humaine en Mésopotamie. Les périodes chaudes correspondent à des périodes prospères et fastes pour l’humanité et la vie en général, alors que les périodes froides correspondent à des périodes de famine. Pourtant les théories réchauffistes ne peuvent pas s’appliquer à ces époques précédentes, ni expliquer le réchauffement subit qui a précipité la fin de la dernière ère glaciaire.
      Donc les sources de variations climatiques sont ailleurs que le CO2.

    • André Caloux dit :

      J’ai lu l’article, innocent !

      • André Caloux dit :

        Ce message n’était pas assez clair alors je reprends:

        «Ah bon, parce que sur un graphique de 10 000 ans, tu arrives à voir la différence entre 1930 et 2012? Ca ne représente qu’un pixel sur le graphe.»

        J’ai lu le foutu article d’où sont tirées ces données ! Vas le lire, plutôt que de dire n’importe quoi :

        Dansgaard, W., Johnsen, S.J., Moller, J., 1969, « One thousand centuries of climatic record from Camp Century on the Greenland Ice Sheet. », Science v. 166(3903), pp.377-381.

    • André Caloux dit :

      «et toi tu te fie sur ses reconstructions sachant que son but est de manipuler l’information pour la “cause”?»

      Je répète pour la centième fois… Je t’ai montré des tas de reconstructions faites par des tas de scientifiques. Alors même si Mann avait complètement truqué ses reconstructions (ce qui est faux), pourquoi les autres obtiennent des résultats semblables ?

      «Ce que Mcintyre a fait c’est se battre pendant des années pour avoir les données brutes pour tenter de reproduire ce que Mann a fait, et quand il a finalement réussi, ça montrait que c’était de la science bâclée et que Mann avait utilisé plusieurs subterfuges (tricks) pour y arriver.

      Truc utilisé par Michaiel Mann pour arriver à fabriquer le Hockey stick»

      McIntyre est un fumiste ! Je viens de te le montrer dans le message précédent, et dans plusieurs autres.

    • André Caloux dit :

      «Sérieusement, je me préparais à te lister d’autres informations qui montrent que l’optimum médiéval est réel, mais c’est une bataille de graphes et statistiques, qui peuvent être manipulées d’un côté comme de l’autre.»

      Tu ne comprends vraiment pas c’est quoi un article scientifique sérieux, publié dans une revue sérieuse, comparé à des données manipulées dans un blogue obscur et biaisé…

  6. crioux dit :

    Je n’ai manipulé aucun graphique, aucune information, et ils viennent de sources fiables, contrairement à « skepticalscience.com » ou « realclimate.org ».

    En plus les sources des données sont sur les graphiques, tu peux donc valider que je n’ai rien manipulé. Et change de ton, si tu continue à m’insulter, tes messages seront censurés. Quand t’es rendu aux insultes, c’est parce que t’as plus d’arguments.

    Tu t’obstines sur un détail à peine visible sur un graphique, qui ne change RIEN au reste du graphique que tu ignores volontrairement. Le but de ce graphique n’est pas de montrer ce qui se passe entre 1930 et 2012, il y en a d’autres pour ça, mais de montrer qu’il y a eu amplement de variations climatiques dans un passé pas si lointain. Tu es incapable d’expliquer les variations de températures précédentes, comme les optima Holocène, alors tu les ignores.

    Et bien sûr. tous ces scientifiques, Mcintyre, Vincent Courtillot, Richard Lindzen, Richard A Muller sont tous des cons… seulement parce que tu n’aimes pas ce qu’ils disent.

    Quand à Mann, il y a amplement de preuves que LUI il a manipulé les données pour que ça correspondent au dogme. Même ses collègues le disent.

    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veux pas voir.

  7. André Caloux dit :

    «Je n’ai manipulé aucun graphique, aucune information, et ils viennent de sources fiables,»

    science-skeptical.de, co2science.org, climateaudit.org… Laisse-moi rire !

    «contrairement à “skepticalscience.com” ou “realclimate.org”.»

    J’ai cité deux ou trois fois maximum ces cites. Tout le reste, c’était des articles dans Science, Nature, Geophysical Research Letters, Journal of Geophysical Research, etc. Qu’est-ce que tu réponds à ça ?

    «Tu t’obstines sur un détail à peine visible sur un graphique, qui ne change RIEN au reste du graphique que tu ignores volontrairement. Le but de ce graphique n’est pas de montrer ce qui se passe entre 1930 et 2012, il y en a d’autres pour ça, mais de montrer qu’il y a eu amplement de variations climatiques dans un passé pas si lointain. Tu es incapable d’expliquer les variations de températures précédentes, comme les optima Holocène, alors tu les ignores.»

    Je t’ai montré que le pic que tu attribues au réchauffement récent correspond en fait au réchauffement de 1920-1930 et que le réchauffement récent est plus important que celui de l’optimum médiéval. TOI, tu t’obstines à essayer de dire le contraire.

    «Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veux pas voir.»

    Sans commentaire…

%d blogueurs aiment cette page :