Réactions sur le budget

Je ne vais pas faire une analyse financière détaillée du budget, on en a déjà plein dans tous les média. J’en fait plutôt une analyse idéologique.

Le gouvernement a (encore) manqué une bonne occasion de faire le ménage. Pourtant, avec tout ce qui se passe dans le monde et particulièrement en Europe, il avait l’opportunité de justifier des coupures, mais au lieu il continue de chercher de nouveaux revenus, au lieu de couper dans les dépenses. La majorité de ses nouveaux revenus sont par contre dans les redevances minières et les ressources naturelles. Il ne pouvait pas venir les chercher dans nos poches, il n’y en a plus! ET les dépenses quant à elles vont continuer d’augmenter.

Dans un budget familial, quand c’est constamment dans le rouge, tu peux essayer de trouver de nouvelles façons de faire plus d’argent. Ca peut faire pour un certain temps, mais il y a des limites et éventuellement il faut en arriver à penser à couper dans les dépenses inutiles et payer ses dettes. Un budget gouvernemental devrait suivre les mêmes principes.

Malheureusement, la démocratie à atteint sa limite. Les contribuables préfèrent voter pour celui qui va leur donner le plus de cadeaux, et non pas celui qui serait le meilleur gestionnaire. Pourtant, tout ces « cadeaux » (CPE, assurance-médicament, congés parentaux, procréation assistée gratuite), en bout de ligne ce sont les contribuables qui payent, alors qu’ils cessent de chialer qu’ils sont trop taxés. Si vous voulez moins payer, il faut diminuer l’offre de services et de programmes sociaux du gouvernement. Tout le monde ne peut pas vivre au dépends de tout le monde.

Présentement les libéraux ont failli à cette tâche. Le PQ n’a jamais fait mieux dans le passé, alors c’est illusoire de penser qu’ils auraient fait autrement. Au contraire, c’est le PQ qui a mis sur pied les CPE et l’Assurance médicament, deux gouffres financiers sans fond.

Pendant un certain temps, des citoyens (moi inclus) ont cru que la CAQ pouvait être enfin celui qui allait faire le ménage, mais le temps passe et on se rend bien compte que la CAQ est un parti étatiste pareil aux autres, c’est pourquoi les appuis à la CAQ ont fondu comme la neige.

Lors des élections passées, depuis quelques décennies, on ne choisissait pas le meilleur, on votait pour le moins pire. Aux prochaines élections, il semble que n’importe quel choix sera un mauvais choix. Aucun parti ne semble prêt à donner le coup de barre nécessaire, sauf peut-être le Parti Conservateur du Québec, si on se fie à leur programme. Mais sérieusement, avec la propagande gauchiste anti-conservateur au Québec, les chances du PCQ aux prochaines élections sont plutôt faibles.

On s’en va directement dans le mur, faudrait-il attendre d’être comme la Grèce avant de mettre le pied sur le frein? Il me semble que commencer à freiner maintenant, ça ferait moins mal quand on va (inévitablement) rentrer dans le mur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :