Grève étudiante

Les étudiants font la « grève » et bloquent l’accès au Cégep. Ils étaient un petit groupe et se tenaient serré pour que la caméra de la télévision donne l’impression qu’ils étaient beaucoup.

Surtout, comment peuvent-ils faire la « grève » quand ils ne sont pas employés, salariés, n’ont pas de convention, donc pas syndiqués. Ils sont des CLIENTS. Un client peut décider de boycottter une entreprise ou un service, pas faire la grève.

La définition d’une grève, (selon Wikipédia):

Une action collective consistant en une cessation concertée du travail par les salariés d’une entreprise, d’un secteur économique, d’une catégorie professionnelle ou par extension de toute autre personne productive, souvent à l’initiative de syndicats. Cette action vise à appuyer les revendications des salariés en faisant pression sur les supérieurs hiérarchiques ou l’employeur (chef d’entreprise ou patron), par la perte de production que la cessation de travail entraîne. Il s’agit d’une épreuve de force : le gréviste n’est pas rémunéré alors que l’entreprise ne produit plus et perd de l’argent.

Pourtant le représentant du syndicat des profs a dit qu’ils n’allaient pas franchir une ligne de piquetage, parce que c’est un signe de respect « entre syndicats »

Quand est-ce qu’un gouvernement aura les couilles de refuser aux étudiants un droit de grève puisque c’en est pas une. Ils sont les clients du système, qu’ils manifestent, qu’ils fassent de la propagande, qu’ils boycottent, (ceux qui veulent aller aux cours peuvent y aller), mais ils ne peuvent pas avoir les droits qui viennent avec une grève, comme bloquer l’accès avec une ligne de piquetage.

Aussi avec quel argent ils ont payé un gros camion pour venir mettre une montagne de neige dans l’entrée du Cégep, et qui va payer pour l’enlever après?

mise-à-jour: On me précise que le camion et son chargement a été en partie subventionné par un entrepreneur (je ne sais pas combien ça a coûté par contre), et que les étudiants ont enlevé eux-même la montagne de neige à la pelle.

15 commentaires pour Grève étudiante

  1. Je viens de tomber sur cette caricature:

  2. Gilles Laplante dit :

    Si on avait un système d’éducation qui se respecte, les profs continueraient à donner leurs cours à ceux qui veulent y assister et les autres couleraient leur année. Les profs qui refuseraient de donner leurs cours ne seraient pas payés.
    Actuellement tous les dirigeants cautionnent nos petits anarchistes soit par conviction soit par manque de couilles.

  3. Sans compter qu’ils sont entrés dans les bureaux de Loto-Québec et qu’ils ont cassé le bras de la réceptionniste!!!

    Et, vive la démocratie de la gau-gauche estudiantine!!!

  4. Que des membres de groupes cherchant à améliorer leurs conditions de vie votent majoritairement en faveur de boycotts ne me semble pas justifier que ceux qui ne désirent pas appuyer ces décisions majoritaires soient soumis à un traitement légal différent que s’il s’agissait de grèves.

    Pour ma part, c’est plutôt la loi anti-briseurs de grèves qui est condamnable, car elle réduit les richesses disponibles pouvant être redistribuées plus équitablement. Plus de détail sur ma position dans mon billet :
    http://lecrible.wordpress.com/2012/01/31/lois-anti-briseurs-de-greves-et-autres-lois-du-travail-protegeant-des-employes-contre-leur-remplacement-par-dautres-travailleurs/

  5. Pierre Forand dit :

    Ce qui m’énerve, c’est que le gouvernement pourrait tout simplement mieux gérer l’argent qu’il a déjà.
    Un bon exemple :
    http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/techno/201112/05/01-4474894-que-du-microsoft-pour-les-deputes-un-moratoire-du-conseil-du-tresor-ignore.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4465176_article_POS5

    Le gouvernement pourrait économiser 800 million en installant du logiciel libre… C’est sur que les fon-fonctionnaires devraient se forcer pour changer un peu leurs habitudes, mais ça en vaudrait la peine !!! On pourrait rendre l’éducation complètement gratuite pour les 20 prochaines années… ou construire 2 fuckings nouveau-collisé, ou encore mieux : REMBOURSER UNE PARTIE DE LA DETTE DU QUEBEC !!!!!!

    Mais non… on préfère monté les frais un peu partout. Permis de conduire, plaques, taxes, impôts, etc etc… c’est honteux.

    • Effectivement, mais un gouvernement trouvera toujours un usage ridicule pour dépenser l’argent qu’il a entre les mains. Faire des cadeaux pour gagner des votes.

      Pour ce qui est des logiciels libre c’est un exemple très intéressant, mais dans la vraie vie, il y a des pressions énormes des compagnies qui sont faites sur les décideurs. Au lieu d’appeler ça des pot-de-vins, on peut appeler ça des « kit de patio », mais c’est la même chose.

      Monter les taxes et impôts pour payer toutes sorte de frivolités, comme la procréation assistée gratuite, les CPE, les congés parentaux, etc.. Il s’agit d’une petite partie des contribuables qui reçoivent des cadeaux du gouvernement, mais la facture est envoyée a tout le monde. Alors on est de plus en plus taxés pour payer tout ces programmes. La « gratuité scolaire » exigée par certains en serait un de plus.

      Sauf que les contribuables n’ont plus de marge de manoeuvre. Tout le monde ne peut pas vivre au dépends de tous le monde.

  6. Pierre Forand dit :

    Personnellement je préfèrerais de loin que cet argent (pour rester avec l’histoire des logiciels libre : 800 million) servent aux étudiants plutôt qu’à Microsoft.

    Tout le monde ne peut pas vivre aux dépends de tout le monde. En effet. Mais si j’avais a faire un choix, je préfère dépensé cet argent (sic : notre argent) sur la prochaine génération plutôt que sur les actionnaires de Microsoft.

    —-
    « Pour ce qui est des logiciels libre c’est un exemple très intéressant, mais dans la vraie vie, il y a des pressions énormes des compagnies qui sont faites sur les décideurs. »
    —-

    C’est un exemple de vrai vie… c’est pas des « talking points » de démagogue. C’est NOTRE 800 million qui va filer aux States.
    Mais les média restent obsédés par la hausse des frais de scolarité… La preuve : avais-tu entendu parler de cette décision ? Quelques part ? TV, journaux, radio … personne n’en parle.
    On préfère rester frustré contre les étudiants : ça fait vendre plus d’encre. Idiots utiles?

    • En effet j’ai appris la nouvelle par ton lien. Nos médias contrôlent l’information. Et pourtant Cyberpresse est loin d’être un exemple d’objectivité, je suis même surpris qu’ils en parlent.

  7. Gilles Laplante dit :

    @Pierre Forand

    Vous êtes un bel exemple de gens qui pense avoir une solution miracle sans posséder les connaissances requises pour en évaluer la portée. Je serais méchant que je serais tenté de vous qualifier d’anti Microsoft.
    1. Ce qui coûte le plus cher dans du logiciel, c’est le support et non l’acquisition. Le logiciel libre a besoin d’autant, sinon plus, de support que du logiciel commercial.
    2. Faire la conversion des logiciels Microsoft à du logiciel libre exigerait de reformer l’ensemble des fonctionnaires utilisateurs avec ce que ça peut comporter en coût et en perte de temps. Et n’allez pas croire qu’on devient productif avec un nouveau logiciel à la sortie du cours.
    3. La compatibilité est dans bien des cas douteuse. Par exemple, convertir un fichier Excel complexe dans sa contrepartie libre peut s’avérer impossible. Même chose pour des formulaires Word. Et que dire des bases de données Access…
    4. Le gouvernement n’est pas un organisme fermé, il fait des échanges avec des partenaires. La majorité de ces échanges se font via des logiciels de Microsoft qui est un standard de facto. Ce n’est pas au Québec de décider ce que seront les standards de l’Occident.
    Je pourrais poursuivre avec les outils de développement mais je pense que c’est suffisant pour que vous réalisiez que cette conversion
    serait loin de faire économiser 800 millions, chiffre douteux s’il en est, au gouvernement. C’est plutôt ce que ça risquerait de coûter.

    • Attention, tu fais affaire à deux informaticiens 🙂

      En effet il y a une partie des frais qui sont liés à la formation du personnel. Mais par exemple si tu migres de office 2007 à open office, c’est pas mal pareil. Par contre des gens qui migrent de office 2007 à office 2010 ou office 360, c’est très différent, alors les coûts de migration sont aussi importants que l’on change de version de Microsoft office ou que l’on migre vers une plateforme open source.

      Pour ce qui est de la compatibilité, ce problème est artificiel, créé par Microsoft. Le format Open Document (utilise par OpenOffice et la plupart des autres logiciel de bureautique) est un standard international ISO. Le format de fichier de Microsoft est un format propriétaire fermé. Microsoft utilise volontairement cette incompatibilité comme barrière pour éviter que les gens utilisent autre chose et aussi pour forcer la migration à la nouvelle version (parce que les vielles version ne peuvent plus lire facilement les fichiers faits avec la nouvelle). Même les formats de fichiers entre versions de Microsoft sont incompatibles. Il y a 3 ou 4 formats de fichiers Microsoft différents et incompatibles.

      Le format Open document lui reste compatible d’une version à l’autre. Donc un document open office fait il y a des années reste toujours lisible par toutes les versions et autres logiciels qui lisent ce format. Ce qui n’est pas le cas avec Microsoft office.

      Et au niveau des coûts effectivement, ça coûterait probablement seulement un peu moins cher, j’avais déjà lu 160 millions d’économie. La différence c’est que l’argent resterait au Canada, en coût de formation et de consultant, au lieu d’aller au U.S. en frais de licenses.

      Mais on s’éloigne du sujet ….

      • zarmagh dit :

        Personnellement, j’utilise Word 2002…Y compris pour faire mon site Internet. J’optimise le code avec Front Page 2003. Aucun problème. 🙂 C’est dans les veilles casseroles qu’on fait la meilleure soupe !

  8. Pierre Forand dit :

    Et vous êtes un bel exemple de gens qui réfléchissent avec leur tripe. Dommage, on a un cerveau pour ça.

    1. En effet, le support coute cher. Mais on supporte déjà les produits installés en ce moment. On ne ferait que supporter d’autres produits… rien de très bloquant là.

    2. La formation serait couteuse, mais jamais autant que toutes ces licences. Si au lieu de 800 millions on sauvent 500 millions, c’est déjà ça!

    3. Il y a toujours la possibilité d’acheter quelques licence et de faire rouler des VMs pour les cas extrêmes (le développement par exemple).

    4. tout les points ci-dessus.

    A priori, je ne vois pas de problème impossible à résoudre. Surtout que d’autres gouvernement dans le monde utilisent ces solutions !

    La France à déjà commencé :
    – 85 000 postes de la gendarmerie sont déjà passé de Windows à GNU/Linux
    – Les députés de l’Assemblé Nationale sont passé de Word a Open Office (1200 postes pour l’instant, 12000 à venir).

    Le Brésil utilise presque totalement les logiciels libre.

    Il y a d’autre exemples, mais vous ne les lirez pas de toute façon. Les tripes, ca digère mal l’information. Je ne suis pas anti-microsoft. Loin de là… je suis contre les dépenses irresponsables de notre gouvernement. Sur ce : bonne journée.

  9. Gilles Laplante dit :

    @ Christian
    Si monsieur Forand en est un, nous sommes trois.
    Cependant, vous avez raison ce n’est pas le sujet mais permettez moi de clarifier ma position. J’ai participé à deux reprises à des études sur la pertinence de passer à du logiciel libre et dans les deux cas la constatation a été que les risques et les inconvénients dépassaient de beaucoup les avantages escomptés. Comme la dernière remonte à environ 7 ans, il y aurait peut-être lieu d’en refaire une autre, comme les référendums vous savez…

  10. papajohn dit :

    ce n’est pas dure a trouver des places pour dépenser l’argent des autres, ca fait 40 ans quew les syndicats s’évertuent a la faire . et je sais de quoi je parle car j’ai une tante de même qui a pour phylosophie a toute solution on doit trouver un problème! alors ca devient the sky is limit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :