Manipulation par les média

« Une image vaut mille mots »

Le but des média n’est plus d’informer, il est de divertir l’auditeur et détourner son attention de certains problèmes, certaines vérités, ou alors carrément de lui imposer des opinions. L’auditeur ou le lecteur devient une cible à influencer.

Ce n’est pas nouveau, mais avec les caméras peu dispendieuses et les logiciels d’édition de photos, ça devient de plus en plus facile de manipuler les images.

Les exemples les plus frappants de manipulation de l’opinion publique par des photos et vidéos nous viennent des conflits au proche et moyen orient. Et de façon exagérée dans le cas du conflit palestinien. Des photos manipulées, des situations mises en scène pour la caméra, à un point tell que le nom « Pallywood » (en référence à Hollywood) est de plus en plus utilisé.

Un exemple flagrant, des images qui ont fait le tour du monde: la « mort » du petit garçon palestinien Mohamed Al-Dura.
http://www.youtube.com/watch?v=DzsCBFhCsyY

Quelques autres exemples de vidéos Pallywood:

http://www.youtube.com/watch?v=Eww7BkkvFdo

http://www.youtube.com/watch?v=uL8ANySuSuk

Voici aussi quelques photos macabres où un homme reprend toujours le même cadavre d’un bébé et le montre dans toute sortes d’endroits, comme s’il s’agissait de plusieurs enfants. Et il parade devant les caméras en utilisant le cadavre de l’enfant comme outil de propagande. les « timestamps » des photos montrent qu’ils se sont promenés avec les cadavres et qu’ils les ont même ressorti pour parader de nouveau devant les caméras: (attention aux coeurs sensibles)
http://eureferendum.blogspot.com/2006/07/milking-it.html

D’autres photos provenant d’un photographe libanais durant le conflit Liban-Israël en 2006: voyez ici l’original et la photo truquée qui a été distribuée aux médias par l’agence Reuters. S’il est évident même pour un oeil non averti que cette photo est truquée, dites-vous que la technologie a évolué et que maintenant il sera presqu’impossible de détecter un faux fait par un professionnel.

Source et autres photos:http://en.wikipedia.org/wiki/Adnan_Hajj_photographs_controversy

Voici une autre photo de propagande où l’on voit apparemment un soldat Israélien sur le point de tuer un enfant.
soldier-gun-girl-1
Sauf que l’uniforme est incorrect, et l’arme utilisée est un AK-47, alors que l’armée israélienne utilise des M-16 américains. Les AK-47 sont utilisés par les palestiniens.
Voic la même photo, mais sous un angle plus grand, on voit très bien qu’il s’agit d’une mise en scène. Les palestiniens en arrière n’ont pas l’air offusqués du tout. Ils attendent que le photo shoot soir terminé.

N’oublions surtout pas que la caméra fait partie de la scène. Est-ce qu’un soldat appuyerait un fusil sur la tempe d’un enfant avec une caméra pointée sur lui à moins de 3 pieds? Il ne faut jamais oublier cette personne invisible derrière la caméra, c’est elle qui tente de vous influencer. La quasi totalité des « journalistes » qui sont la source des images provenant de palestine sont des activistes palestiniens, et non pas de journalistes neutres.

Il y a d’autre vidéos où l’on montre des jeunes palestiniens masqués qui semblent lancer des pierres à un ennemi et se sauvent nerveusement, comme s’ils étaient en danger, mais un autre point de vue montre qu’il n’y avait rien devant eux, sauf une troupe de photographes et caméramans… (exemple à 03:25)

Même si ces manipulations ont lieu le plus souvent dans le cas de conflits, elles sont aussi utilisées à d’autres fins, par les politiciens, les animalistes, les environnementalistes ou autres lobbyistes. Cessez de tout gober ce que les média vous disent. C’est pas parce que ça passe à la télé que c’est la vérité.

Si nos médias nous envoient une version déformée des faits, comment pouvons-nous nous faire une opinion informée, comment pouvons nous voter en connaissance de cause? Le droit de vote devient inutile dans une société où l’information est faussée.

28 commentaires pour Manipulation par les média

  1. Des fois la manipulation est dans les photos les vidéos, mais des fois aussi simplement en ne parlant pas d’une nouvelle qui ne fait pas l’affaire de certains, comme dans le cas du Climategate, ou alors celle-ci:
    http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2012/02/18/heartlandgate/

    Je parie un 10$ que nos médias québécois n’en parlerons jamais.

  2. L'engagé dit :

    En lisant ceci :

    http://www.democraticunderground.com/1002302946

    J’ai pensé que vous seriez content de traiter l’affaire, puisqu’elle vous donne raison. Je ne vous confronte pas sur le dossier du réchauffement climatique puisque vous et Yves m’avez donné de bonnes raisons de douter des méthodes du GIEC, sans pour autant me convaincre du reste de vos thèses, vous sautez trop rapidement aux conclusions, par exemple dans vos propos sur les médias manipulés, en embrassant les thèses de Duhaime et cie sur le fait que nos médias sont inféodés à la gauche, aux syndicaliss, aux communiss, aux séparatiss, aux écologiss, aux féminiss, etc.

    Vous avez raison, il y a de la propagande, mais elle n’est pas où vous croyez… Il existe plusieurs modèles pour l’expliquer, celui de Herman et Chomsky étant le plus connu, lequel suppose que les informations passent par 5 filtres (propriété, publicité, sources, pare-feux et idéologie) avant d’être diffusées vers le public. Une fois diffusée, ces information passent par le tordeur de «l’agenda setting», « le framing», «le band-wagon effect» et la «spirale du silence».

    Essentiellement, l’État et la grande entreprise ont les moyens de contrôler l’information; les moyens des autres groupes sont dérisoires en comparaison.

    D’où le fait que chanque guerre est précédée d’un «médiamensonge», ce fut le cas de l’invasion du Nicaragua, de la Première Guerre du Golfe, de la campagne de bombardements contre la Serbie en 99, de l’invasion de l’Afghanistan, de la Seconde Guerre du Golfe (une autre invasion) et enfin de la campagne de bombardement en Lybie.

    Ces interventions sont toujours à l’avantages des mêmes acteurs et ont des effets structurants à très long terme sur bien des nations. À chaque fois, l’opinion publique tombe dans le panneau, le poids de la «propagande pro-arabe, pro-communiss-socialiss-écologiss-séparatiss me semble donc bien faible en comparaison de la puissance des médias «mainstream» dont les propriétaires sont également des membres de l’oligarchie financière et industrielle.

    • Je me suis attardé sur des exemple, mais c’est certain qu’il y en a partout des exemples de manipulation et propagande, le but étant de rappeler au lecteur qu’il doit constamment douter et tenter de vérifier l’information pour se faire un opinion éclairée. Ce qui n’est pas une mince tâche….

    • Je suis bien content d’entendre que vous avez commencé à douter du GIEC. Sans le GIEC et leurs rapports douteux, les milliards qui vont dans la « science » climatique et dans les poches de profiteurs (et de l’ONU aussi) iraient dans la vraie science et de vrais programmes environnementaux (eau potable, gestion des déchets, protection des écosystèmes etc..)

      L’arnaque tire à sa fin mais je crains le « backlash » de la population envers l’environnement et la science quand ils se rendront compte a quel point ils ont été manipulé supposément au nom de la science et au nom de la « survie » de la planète. Ils ne croiront plus en la science et aux écologistes. Vers quoi se tourneront-ils?

    • Au sujet du scientifique allemand devenu sceptique, je n’ai pas fait de billet sur lui, mais j’ai gardé le lien vers la nouvelle et j’ai ajouté ce lien comme argument dans un commentaire.

      Il n’est pas le premier, ni le dernier à changer de bord et devenir un des pire ennemis des réchauffistes, parce qu’il s’est rendu compte qu’il s’est fait berner. Il est donc très bien placé pour voir à quel point c’est une arnaque. Comme stipulé dans l’article, il était consulté par l’IPCC (étant considéré un parti favorable) et après qu’il ait pointé des centaines d’erreurs, ils n’en ont pas tenu compte. L’IPCC se serait attendu à ce qu’il approuve sans conditions, puisqu’il était du « bon bord ». C’est le genre de « peer-review » qu’ils font habituellement.

      J’ai bien hâte de lire son livre « Die Kalte Sonne », mais mon allemand n’est pas encore assez bon, alors je vais attendre une traduction en anglais.🙂

  3. L'engagé dit :

    Exemple : on fait de la Syrie une crise liée à la répression sanglante d’une insurrection populaire , alors qu’il s’agit plutôt
    d’une guerre civile, l’un des camps étant favorisé par l’OTAN, dont les visées géopolitiques sont évidentes.

    La campagne de propagande vise, comme en Libye, à faire apparaitre le pouvoir en place comme démoniaque, sanguinaire et à justifier une intervention, en cachant qu’il s’agit en fait de colonialisme et d’ingérence, que l’intervention risque de créer encore plus de chaos, l’OTAN et les USA étant le problème et non la solution.

    Lit-on cela dans le médias?

    NON.

    Voyez plutôt : http://www.centpapiers.com/syrie-la-prochaine-guerre-%C2%AB-humanitaire-%C2%BB-de-l%E2%80%99otan/95040

    • En effet, j’ai toujours été contre ces interventions extérieures. Imaginez si un conflit interne arrivait ici et que d’autres pays venaient s’en mêler. Ca serait tout aussi inacceptable.

      Dans le cas de la Lybie, on a juste remplacé une dictature militaire par une dictature religieuse, ce qui est selon moi bien pire.

      Je plains de sort des chrétiens coptes en Egypte et celui de la minorité chrétienne en Syrie une fois que le pouvoir sera dans les mains des barbus.

    • Je crois que les gouvernement occidentaux ont juste voulu éviter une coupure dans les livraisons de pétrole, particulièrement la France et L’Italie, en pensant que ces pays deviendraient des démocraties, mais ils se sont fait jouer un tour par les islamistes.

  4. Gilles Laplante dit :

    Je ne suis vraiment pas partisant de demander constamment au gouvernement de passer de nouvelles lois, mais dans ce cas, on devrait interdire aux médias, sous peine de pénalités très sévères, l’usage de photos ou vidéos retouchées et, de plus, obliger ceux-ci à des démentis à la Une s’ils le font, même de bonne foi.

    • La plupart du temps quand il y a des démentis, ils se font en page 23, alors que la propagande est en page 1.

      Sans compter que les média savent très bien que les gens ne font que lire le titre de l’article et regarder les photos, ils ne lisent pas les articles en détails, et encore moins les démentis.

      • Gilles Laplante dit :

        Raison pour laquelle tous les démentis devront se faire à la Une.

  5. MErci pour rappeler cette mise au point. C’est drôle, quand il y a un témoignage d’UFO, instantanément, on crie au faux vidéo truqué photoshoppé (même si Photoshop n’était pas au point en 1991). Mais pour les conflits, pas de problème, c’est la vérité pure, y a pas de problèmes. Impossible de remettre en doute une seule image. L’image du soldat « Isaraélien » au dessus d’un enfant est éloquente avec le AK-47 russe non utilisé par Israël.

  6. L'engagé dit :

    Vous insistez sur la vérification et vous parlez d’un livre que vous avez hâte de lire, vous soutenez par là la thèse que j’essaie de diffuser sur votre bloque sur la nécessité d’approfondir les enjeux.

    Ce qui conduit inévitablement aux discours plus longs et nuancés. En ce sens, autant la manipulation de photos peut vous révolter (avec raison), et bien de la même manière, on ne peut pas réduire un discours à la manipulation de photo. Le coeur de l’argumentaire sur la question palestinienne ou arabe ne repose pas sur des procédés de trucage, mais sur des questions philosophiques, morales et de droits, observables à travers l’analyse d’enjeux.

    Ouvrir un véritable échange suppose d’abandonner les tentatives de démonisations spectaculaires et les raccourcis.

    http://billmoyers.com/segment/jonathan-haidt-explains-our-contentious-culture/

    Cette entrevue explique très bien l’origine et les conséquences des contentieux, cela devrait vous intéresser. Les premières minutes vous feront peut-être craindre un biais «pro-libéral» (au sens américain) mais rassurez-vous, un propos très nuancé s’installe ensuite…

  7. L'engagé dit :

    Exemple : il manque une case à votre dernière caricature.

    L’explication selon laquelle une mouvance anti-sioniste, anti-chrétienne et anti-occidentale serait sous-jacente aux mouvements arabes est incomplète si l’on ne s’intéresse pas d’abord aux causes du ressentiment : la colonisation et le support de régimes dans les pays arabes, ou pendant des décennies, des intérêts favorables aux Occidentaux et aux Américains en particulier, ont profité de la tutelle de dictature, pendant que la population en pâtissait.

    Il est normal que se développe un ressentiment à l’encontre des Chrétiens ou des Hébreux, représentatifs de cet Occident et il est normal qu’un mouvement islamique émerge, puisque l’Occident l’ a encouragé de deux façons : la première, en impliquant directement des moudjahidines quand c’était nécessaire et en encourageant le terrorisme musulman quand ça faisait leur affaire; la deuxième parce que le soutien direct ou indirect à des dictature a encouragé la seule dissidence possible à l’intérieur de ces pays, à partir d’un foyer populaire, celle de l’islamiste.

    Je comprends que l’on s’émeuve pour les Chrétiens et les Hébreux, mais d’abord il faut condamner les causes premières et les faire cesser : l’ingérence, l’occupation, le pillage, la collusion et la corruption occidentale.

    Ce vidéo sur l’Iran fait un portrait historique assez juste et permet du moins de comprendre le ressentiment iranien :

    La manipulation médiatique, c’est donc aussi de structurer l’information en présentant constamment l’Iran comme partie prenante de l’axe du mal, alors que 95 % de la population québécoise ignore l’histoire élémentaire de l’Iran.

    • En fait, bien que je soit d’accord que l’empire Ottoman et l’empire perse ont déjà été des grandes puissances, et qu’ils voudraient regagner ce niveau, le problème remonte bien plus loin que ça.

      La Haine des juifs remonte au temps du prophète Mahomet. Il y avait la religion juive, qui s’était étendue jusque dans les pays arabes. Le christianisme était encore une religion sectaire et peu répandue. Ils priaient donc tous le même dieu: Allah. Mais quand Mahomet s’est proclamé prophète, les juifs n’ont pas voulu le reconnaitre, puisque tous les prophètes avant lui avaient été des juifs. Et c’est donc là qu’il y a un une division. Mohamet était un guerrier, on est loin d’un prophète qui parlait de paix comme Jésus (qui est aussi un prophète pour les juifs et les musulmans)

      Le Prophète a dit : la Résurrection n’arrivera pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les Juifs et que les musulmans ne les auront pas tués. Les musulmans tueront les Juifs, s’en réjouiront, se réjouiront de la victoire dAllah. Les musulmans tueront les Juifs et le Juif se cachera…

      Le Prophète a dit : les Juifs se cacheront derrière le rocher et l’arbre et le rocher et l’arbre diront : oh ! Serviteur d’Allah, oh ! Musulman, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer !

      Il ne s’agit donc pas d’une guerre pour le territoire, il s’agit d’une guerre sainte, ce qui est bien pire. Et c’est dans des cas comme ça que toutes les raisons et tous les moyens sont bons pour exterminer « l’ennemi », y compris les manipulations .

  8. L'engagé dit :

    Qu’il y ait du fanatisme religieux et un appel à la guerre sainte, personne ne le nie et c’est certainement une partie de l’équation des divers problèmes au Moyen Orient .

    Toutefois, votre commentaire réduit une énorme question géopolitique très complexe, laquelle exige de connaitre l’histoire et plusieurs enjeux stratégiques, à une guerre sainte.

    Vous êtes le premier à vous insurger des simplifications à propos de la question des changements climatiques, auriez-vous la rigueur d’appliquer le même standard?

    Pendant des siècles, diverses parties de l’actuel monde musulman ont pratiqué un islam libéral et tolérant et c’est encore aux musulmans que l’on doit le mérite d’avoir conservé des bribes importantes du savoir de l’Antiquité. Les chrétiens ont été tres prompts à pratiquer le haine du Juif ou du musulman. La reconquista ou les conversion forcés ou les distinctions discriminatoires liées à la pureté du san en Espagne me semblent de bons exemples.

    Cependant, la présence occidentale au Moyen Orient n’a rien d’un motif religieux, il s’agit d’occupation militaire, de colonialisme ou encore de soutenir des régimes pour les avantages sur l’accès aux ressources qui en découlent et pour contrôler la région, pour garantir la circulation des ressources, d’après un intérêt occidental et non arabe. En résumé, de pressions et d’oppressions où des forces économiques, militaires et politiques travaillent d’abord pour les intérêt occidentaux et non pour des intérêts nationaux arabes.

    Un bon exemple est la modernisation et la démocratisation de l’Iran au milieu du siècle. Sous Mossadegh, l’Iran se libéralisait et se libérait de son assujettissement à l’empire britannique. La religion n’avait rien à voir (sinon que comme une partie de la composante identitaire), le pétrole devait enfin servir à enrichir les Iraniens d’abord et non les Britanniques. Les Britanniques ont essayé de punir, sans résultat, les Iraniens pour ces initiatives, et ce sont les Américains qui ont fomenté un coup d’état pour renverser Mossadegh et donner un pouvoir accru au Chah. L’opposition religieuse s’est constituée à partir d’une base sociale et conservatrice outrée par exaction de la police secrète et c’est la répression du Chah, pour soutenir les intérêts occidentaux, qui a alimenté la résistance par ses exactions.

    Le fanatisme musulman n’est donc pas la cause des tensions entre Occident et monde arabe, mais bien la conséquence d’une oppression de la part de l’Occident. Avant de s’intéresser aux manipulations médiatiques arabes, il me semble nécessaire de bien circonscrire les enjeux et d’en remonter le fil. Sans une compréhension intime et nuancée, nous nous faisons bernés. Malheureusement, la vitesse à laquelle vous sautez aux conclusions fait de vous un agent qui contribue rendre opaque ces problèmes plutôt que les résoudre.

    Cette tendance n’est cependant pas surprenante puisque vous considérez comme inutiles certaines branches du savoir (vous n’avez pas spécifié lesquelles, mais vous l’avez affirmé dans des billets sur le mouvement étudiant), mais une formation universitaire en philo, en lettres ou en sciences sociales vous permettrait d’éviter certains des pièges ou des raccourcis pernicieux que vous empruntez.

    Pourquoi la simple souveraineté nationale devrait-elle être automatiquement assimilable au désir de devenir une grande puissance? Prenez une carte du Moyen Orient et superposez ensuite les bases américaines, superposez encore les richesse pétrolières. Vous comprenez alors la nécessité d’avoir un gendarme pro-américain dans la région. Cette ingérence explique le ressentiment et la haine. Cette situation est une provocation perpétuelle qui alimente une riposte, laquelle revient à justifier notre présence militaire.

    Voilà un excellent terroir pour un Djihad, mais ce n’Est pas la cause première.

    • Et les croisades?

      J’ai de la difficulté à croire que la haine envers les chrétiens et les juifs soit seulement à cause des colonies et de la division des territoires après l’effondrement de l’empire Ottoman.

      Même l’assimilation des chrétiens coptes d’égypte, montre que les musulmans se sont toujours considérés supérieurs au chrétiens et aux juifs, qu’ils disent descendre des singes et des porcs.

      http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_medieval_Egypt

  9. L'engagé dit :

    Vous nourrissez vous-mêmes ma thèse avec les croisades, je ne saurais trop vous conseiller de lire l’essai Les Croisades vues par les Arabes et Léon l’Africain d’Amin Maalouf . Vous qui trouvez que les séparatiss cultivent la haine, peut-être me ferez-vous confiance si je vous dis qu’il a aussi écrit Les Identités meurtrières ?

    Il existe bien sûr une haine liée à la religion, mais contrairement aux Chrétiens qui ont souvent exigés la conversion où l’exil (voire même une inquisition sur la pureté du sang chrétien pour dépouiller les Juifs, ex. les Marranes ou le décret de L’Alhambra ), les Musulmans ont souvent tolérés les autres religions et reconnaissaient des droits aux peuples conquis, ce régime s’appelait la dhimma. C’est bien sûr un état inférieur, mais c’est au moins une forme de tolérance là où le monde chrétien s’embrasera lors des guerres de religion.

    Les croisades ne sont pas une défense de l’Occident contre le monde arabe, mais bien le contraire… Alors aux croisades, c’est-à-dire aux hordes de barbares qui ont déferlé sur le monde arabe, ajoutez aux maux que l’Occident fait peser sur le monde arabe le colonialisme du XIXe, les ingérences du XXe et enfin les exactions et l’hypocrisie du XXI.

    Étonnant qu’ils ne nous haïssent pas plus, pas surprenant qu’ils se vangent sur les Chrétiens de leurs territoires. Dites-moi ce que les Arabes ont fait directement à l’Occident pour mériter cette déferlante?

    N’est-ce pas normal d’avoir réveillé une haine séculaire et religieuse? Mais qui est l’architecte de cette éruption? N’est-ce pas Bush qui a parlé de croisade contre l’axe du mal?

    Pourtant, Ben Laden était le produit d’un «djihad» que les Américains avait lancé sur les soviétiques en Afghanistan…

    • crioux dit :

      Jamais je n’arriverais à comprendre cette gauche qui glorifie l’islam, alors que l’islam est contre les homosexuels, contre les droits des femmes, et des humains en général. Ce sont pourtant des valeurs de gauche.

      A trop vouloir être anti-américain, la gauche se colle avec des extrémistes radicaux, anti-liberté qui sont pourtant tout à fait à l’opposé de leur idéaux.

      • L'engagé dit :

        C’est quoi votre rapport avec la gauche? Votre commentaire est incongru. Je vous parle d’un écrivain arabe, libanais, dont la famille était protestante, et originellement catholique.

        Je vous parle de quelqu’un qui connait très bien l’Occident, si bien qu’il est titulaire DU PRIX GONCOURT!

        Le Prix Goncourt! Il a vécu en France et a été journaliste, son propre père était journaliste et il a étudié dans un collège de jésuites. Considérez que Maalouf est Chrétien dans le monde arabe et arabe pour nous Occidentaux. Il écrit en français, mais a lu les classiques arabes.

        C’est vous qui prétendez que «les séparatiss» sont anglophobes et vous ne pouvez pas vous ouvrir à découvrir l’interprétation d’un écrivain mondialement reconnu?

        Ce gars-là est un héritier des Lumières, pourquoi ne pas vous intéresser à son propos? Vous condamnez sans même connaitre!

      • crioux dit :

        Je ne parlais pas de lui en particulier….

  10. L'engagé dit :

    Des gens à gauche peuvent être bornés, idéologues et dogmatiques, mais vous n’êtes pas obligé de les imiter! Je vous ai d’ailleurs invité à écouter une entrevue de Jonathan Haid sur la culture du contentieux, lequel explique le danger de réduire les débats à la diabolisation des protagonistes.

    Dans un billet sur la manipulation des médias, je vous incite à regarder l’orchestration de la fabrication du consentement, de manière à vous indiquer qu’elle n’est pas à sens unique et qu’elle fonctionne autrement que par le trucage de photos.

    Pensons aux campagnes de bombardement de l’OTAN et aux interventions militaires des États-Unis (on peut aimer les Américains, mais critiquer leur politique étrangère), lesquelles furent pour la plupart contraires au droit international et immorales, elles furent précédés de médiamensonges où le même message fut immanquablement répété, matraqué, afin de convaincre l’opinion publique d’une thèse fausse.

    Vous liez le(s) conflit(s) entre le monde arabe et Occident à une guerre de religion, à l’idée d’un djihad de la part des musulmans. J’insiste sur le fait que bien que cet antagonisme soit une des composantes du puzzle, il ne faut surtout pas exclure que les causes du ressentiment arabes sont légitimes, car indépendamment de ses valeurs propres (de liberté, de démocratie), l’Occident en général et les États-Unis en particulier se sont conduits à plusieurs reprise d’une manière brutale à l’encontre du monde musulman. L’Occident a suspendu ses valeurs démocratiques en pillant les pays arabes (pas seulement ceux-là) et en soutenant hypocritement des régimes favorables à ce rapt.

    Même Madeleine Albright, secrétaire d’État sous Clinton, a reconnu en 2000 que le coup d’État contre l’Iran de 1953 fut orchestré par les État-Unis. L’Iran se modernisait alors et nationalisait ses ressources. Les barbus ne sont pas apparus en 53, ils sont la conséquence d’une résistance iranienne aux exactions du Chah, lequel avait pour mandat d’agir comme gendarme des intérêts américains dans la région. Intérêts opposés à ceux de son peuple.

    Le dénominateur commun entre les positions de politique étrangère et la politique intérieure que préconise la gauche tient au fait qu’elle prétend qu’il faut intervenir et brider le pouvoir des corporations pour éviter les oppressions, qu’elles soient intérieures ou extérieures. La droite prétend au contraire qu’il faut relâcher la bride, mais elle est souvent très volontaire lorsqu’il s’agit d’intervenir militairement pour défendre les intérêts de l’oligarchie.

    Le président Dwight Eisenhower n’était certainement pas un gauchiste, mais il avait averti les Américains du danger que constituait le complexe militaro-industriel des américains. Et il avait raison : pour rendre acceptable des interventions militaires, celle oligarchie doit manipuler l’opinion publique (par exemple GE qui est propriétaire de NBC Universal).

    Au lieu de reconnaitre que les tensions entre l’Occident et le monde arabe étaient complexes et méritaient un examen rationnel attentif des enjeux et de l’histoire, ce qui permettrait d’approfondir la question de la manipulation des médias, vous mettez en doute la rationalité de votre interlocuteur, vous caricaturez son propos et vous refusez un examen exhaustif des faits qu’il apporte pour soutenir sa thèse.

    Vous vous désistez du débat, mais vous vous permettez des pointes, n’est-ce pas aussi une contradiction de la part d’un blogueur qui fustige les idéologues?

  11. jeanlucproulx dit :

    Voici ce que Radio-Canada vous cache, depuis le début du mois: les aveux du Hamas sur l’invention de l’identité palestinienne!!!

    Si le Hamas le dit, ça doit être vrai, contrairement à l’historien Newt Gingrich: http://www.libertynewsonline.com/article_343_31719.php

  12. chahid dit :

    Article prosioniste qui voudrait nous vendre de la merde en nous faisant croire que c’est de l’or. Tout cela en essayant de réduire l’impact militaire israelien sur le territoire palestinien en nous disant: « regardez il n’y a qu’un enfant mort! ils l’ont ressortis plusieurs fois (tel un objet) »

    Il faut arrêter de prendre les gens pour des débiles en dénonçant ce que vous faites vous même. C’est à dire de la propagande sioniste en essayant de manipuler les gens.

    • crioux dit :

      La propagande est partout, mais nos médias nous rapportent la propagande palestinienne et nous présentent ça comme une vérité.

      Croire qu’il n’y a de propagande que d’un seul côté, comme tu le fais c’est basé sur la haine des juifs, et c’est donc de l’antisémitisme.

      Voici la même photo que j’ai utilisé dans le billet, mais prise d’un autre angle:

      On voit bien le drapeau Israélien sur le faux uniforme, et surtout on voit les palestiniens tout autour, qui n’ont pas l’air inquiets du tout et attendent simplement que la photo soit prise.

      Il faut être des monstres pour faire subir ça a une fillette. Montre moi un seul exemple de ce genre du côté israélien.

      La manipulation n’est pas du côté que vous pensez.

      • crioux dit :

        Et pourquoi pas une autre, où l’on voit un « combattant » lancer des pierres à un ennemi inexistant pendant que les reporters « indépendants » prennent des photos.

  13. […] Article « Manipulation par les média » publié le vendredi 17 février 2012, consulté le 02/02/2015, disponible sur :https://crioux.wordpress.com/2012/02/17/manipulation-par-les-media/ […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :