Scandale de manipulation! Comment déformer les faits pour faire peur au monde.

J’écoutais ce soir l’émission 24 heures en 60 minutes, à Radio-Canada. Ils parlaient de l’hiver 2012, en lien avec le réchauffement climatique. Je suis habitué, surtout de la part de Radio-Canada de voir de la propagande verte. Il faut qu’ils en parlent continuellement pour que la propagande soit efficace, alors il ne se passe pas 2 ou 3 jours sans que les médias n’en parlent.

Mais cette fois-ci, ça dépasse les bornes. J’étais tellement choqué devant tant de propagande et de manipulation de l’information que j’ai décidé d’écrire ce billet sur le champ et en moins de 15 minutes.

Ils commencent avec ce vidéo de la Nasa qui porte sur les années 1884 à aujourd’hui. Mme Dusseault le présente en disant « Pour ceux qui ne croient pas encore au réchauffement climatique… » Pour un oeil non-averti, ça semble réellement catastrophique:

Ça commence en bleu ciel et fini en rouge feu. Pourtant, il n’y a une différence que de 1,5 degré tout au plus durant cette période, mais ça ils ne le disent pas.

Ce qui est malhonnête c’est que la période a été choisie très précisément pour exagérer le réchauffement, ils sont partis de la fin du petit age glaciaire jusqu’à aujourd’hui. Pourtant, il y a eu des périodes PLUS CHAUDES qu’aujourd’hui avant le petit ère glaciaire, comme l’optimum médiéval (où les Vikings ont colonisé le Groenland) où l’optimum Holocène (époque de la première civilisation humaine en Mésopotamie)
little-ice-age
Voyez sur ce graphique la période choisie pour l’animation, soit la fin du petit âge glaciaire (Little ice age) jusqu’à aujourd’hui. C’est très malhonnête de montrer ça quand on sait qu’il y a eu amplement de variations climatiques précédemment qu’on voit très bien sur le graphique.

Il oublient aussi de mentionner que ce n’est que depuis 1940, début de l’ère industrielle, et non 1884 que l’humain à commencé à envoyer un peu de CO2 dans l’atmosphère. Donc le réchauffement à commencé bien avant l’activité humaine, ce qui invalide la théorie qui dit que c’est le CO2 qui est responsable. Surtout quand on sait que présentement seulement 3% du peu de CO2 émit dans l’atmosphère est dû à l’activité humaine, plus de 96 % du CO2 émit annuellement est d’origine naturelle (Volcans, respiration animale, etc.).

Ensuite, leur invité est Karell Mayrand, de la fondation David Suzuki, pour nous parler de leur dernière activité de propagande, qui se tient à Québec:
http://www.davidsuzuki.org/fr/ce-que-vous-pouvez-faire/sommet-de-lhiver-2012/

Karell Mayrand n’est pas un scientifique, c’est un piètre pantin de la fondation David Suzuki, organisme de propagande dont le but est de faire de levée de fond perpétuelle. Ils reçoivent environ 10 millions par an, dont la majorité provient de groupe de lobby américains, et la moitié ce cette somme part en « salaire ». C’est ce même Suzuki qui avait lancé un site web à Noël qui disait aux enfants qu’il fallait acheter des flotteurs pour les rennes du Père Noël pour ne pas qu’ils se noient. L’argent que vous envoyiez à David Suzuki devait aider le Père Noël à se relocaliser parce que le Pôle Nord « fondait ». (http://wattsupwiththat.com/2011/11/30/the-worst-kind-of-ugly-propaganda-david-suzuki-targets-kids-at-christmas-in-the-name-of-climate-chnage/)

J’avais parlé de Mayrand la dernière fois dans ce billet https://crioux.wordpress.com/2011/09/13/al-gore-le-prophete/
alors qu’il participait à l’émission de propagande de AL Gore « Climate Reality Project », qui s’est avéré un échec monumental. C’était tellement mauvais que même les disciples de l’église verte au Québec n’en ont pas parlé tellement c’était ridicule et sans fondement. Si ça avait été largement diffusé au Québec, ça aurait considérablement nuit à la « cause » environnementale et commencé à réveiller les gens.

Alors c’est lui leur invité? Où sont les VRAIS experts? Les scientifiques? Les spécialistes? Est-ce que Radio-Canada à diffusé ces informations prises sur internet sans les vérifier? Ou alors est-ce qu’ils ont consciemment induits les gens en erreur par idéologie ou sensationnalisme?

Au moment d’écrire ces lignes, l’émission en question n’est pas encore disponible sur le site de Radio-Canada, mais ça devrait théoriquement l’être bientôt à cette adresse:

http://www.radio-canada.ca/emissions/24_heures_en_60_minutes/2011-2012/

46 commentaires pour Scandale de manipulation! Comment déformer les faits pour faire peur au monde.

  1. Simon Leduc dit :

    Encore une fois, Radio-Canada font passer leur message réchauffiste avec l’argent des Canadiens. C’est pathétique. J’ai hâte que le gouvernement conservateur privatise cette société d’État médiocre.

  2. Clauday dit :

    Certaines personnes disent que les chercheurs ne s’intéressent qu’au co2 et non pas à l’ensemble des causes, leurs analyses se fait uniquement par ordinateurs. Ils appellent ça des données scientifiques!

  3. Karel Mayrand va réguièrement à Radio-Canada pour prêcher la bonne parole écologique, où il est considéré comme uns source fiable d’information.

    Quant à Dussault, rappelez-vous du traitement du Climategate, ca va rappellera à quel point elle n’a rien à cirer des arguments qui vont à l’encontre de son idéologie:

    http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2009/12/15/climategate-le-traitement-par-rdi/

    J’ai hâte de voir la couverture médiatique prochaine de Radio-Can sur l’expédition d’Al Gore en Antarctique, pour prouver le réchauffement.

    Je suis certain que si l’un des membres de l’expédition «Living on Thin Ice» annonçait à la blague n’avoir vu aucun ours polaire, Radio-Canada ajouterait simplement que c’est une preuve des changements climatiques!

    Note pour madame Dussault: les ours polaires ne vivent que dans l’hémisphère Nord!

  4. P.A. Beaulieu dit :

    On n’a pas besoin de sortir de la région pour entendre de cette propagande… Radio-Canada Gaspésie-Les-Iles mentionne régulièrement le réchauffement climatique, que ce soit dans les bulletins de nouvelles ou dans les émissions régionales.

    J’ai entendu la station régionale en faire mention entre autres en lien avec la tempête du 6 décembre l’an dernier et aussi par rapport à l’érosion des berges aux Îles, en plus du manque de glace de banquises pour les phoques.

    Et vous?

  5. J’avais fait un billet là dessus, et justement Steven Guilbeault essayait de faire un lien avec les grandes marées et le réchauffement climatique (tout comme Karell Mayrand), alors que les VRAIS EXPERTS disaient que ça n’avait rien à voir, que c’était une combinaison de plusieurs facteurs : grandes marées d’automne (combinaison de solstice et pleine lune), pluies abondantes, basse pression (qui gonfle le niveau de la mer) et vents du nord est (contre courant du fleuve).

    Extrait du texte de M. Guilbeault:

    De nombreux tronçons de la route 132 ont été emportés. La dévastation dans ce secteur est directement liée au réchauffement climatique. En effet, la hausse du niveau des océans et l’absence de glace sont directement en cause; avant, la glace protégeait la berge à l’occa­sion des grandes tem­pêtes d’hiver.

    Pourtant, c’est arrivé le 6 décembre, en automne, et la glace n’est pas présente en automne! L’hiver ne commence officiellement que le 21 décembre, et souvent, la glace n’est présente sur la mer qu’en janvier (mais ça les citadins ne le savent pas)! Et les tronçons de routes et maisons ont été emportés parce que des gens s’obstinent à vouloir empiéter sur les lignes de marées et faire de l’enrochement pour avoir un chalet sur le bord de la mer.

    https://crioux.wordpress.com/2010/12/21/grandes-marees-et-tempetes-en-gaspesie/

  6. zarmagh dit :

    Est-ce mieux à TVA ? à Radio-Québec, à V….

    • Pas beaucoup, mais Radio-Canada est le pire de tous. On dirait vraiment qu’ils ont un agenda, alors que les autres ne font que répéter les âneries qu’ils entendent ailleurs.

  7. Gilles Laplante dit :

    Curieusement, en fin de semaine, il y a eu 22 morts à cause du froid en Europe. De plus, l’ouverture du Carnaval a été retardée d’une journée et pas à cause de la chaleur. Dans la population, ce n’est pas la majorité qui croient à ces fadaises, il n’y a que les imbéciles et ceux qui en profitent.

    • La meilleure façon de manipuler les gens c’est par la peur. Et je crois que la propagande a fonctionné assez bien pendant des années, sauf que là il n’y a pas de réchauffement depuis 1998, alors que le CO2 continue d’augmenter. Les faits travaillent contre eux, mais ils réussissent encore (pour combien de temps?) à cacher les faits et a parler plus fort que ceux qui veulent montrent la vérité. Mais avec le probable refroidissement qui approche, leur mensonge sera révélé et ont pourra enfin travailler à régler des vrais problèmes, pas des imaginaires.

      • Gilles Laplante dit :

        Quand le climat se refroidura, et ça va arriver plus vite qu’on pense, un autre Suzuki va se lever pour manipuler les populations ignorantes en leur disant que l’augmentation de la glace au pôle nord va faire baisser le niveau des mers et que les poissons vont manquer d’eau sur les plateaux continentaux, que les saisons végétatives vont diminuer et qu’on aura droit à des famines à répétition, que les villes nordiques vont être enfouies sous 2km de glace et que la seule façon de régler le problème est de payer une taxe carbone, histoire d’en produire plus, et de donner à la fondation pour qu’elle puisse « infomer » la population. Les arnaqueurs trouvent toujours le moyen de profiter d’une situation quelle qu’elle soit. À preuve, relisez l’argumentaire de Cedric. Il a été très bien endoctriné.

  8. Cedric le gaulois dit :

    Euh… c’est une blague? Il ne faut pas confondre climatologie (variation des températures sur le long terme à l’échelle du globe) et météorologie (instant t à endroit x) !

    Les dix dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées depuis le début du siècle dernier!
    L’augmentation des déréglements climatiques (tornades à répétition, la fonte des glaces du pole, pluie acides,… !) Regardez la réduction de la banquise d’année en année ou la diminution de pret de moitier de la mer de glace dans les alpes…

    Vous dites : « ont pourra enfin travailler à régler des vrais problèmes, pas des imaginaires »
    Les problèmes sont légions (voyez la crise de la dette qui frappe l’europe, la crise social…). Les problèmes climatiques sont relayés au second plan (voire dernier en faite) du moins en europe. Si par chez vous, vos responsables politiques ont les moyens de s’occuper de cela, c’est tant mieux pour nous tous.

    Si cela vous chagrine, rassurer vous, les US et la chine sont la pour bien nous pourrir la planète.
    Et si cela ne vous suffit encore pas :

    – la diminution de la banquise et la fonte des glaces va contribué à aggravé le problème : l’eau ou la terre reflete moins bien le soleil, absorbant plus de chaleur (la glace la renvoie); entrainant en plus une augmentation de la température des océans,

    – l’augmentation de quelques degres de l’ocean va eradiquer les fragiles phytoplanton qui se developpent en consommant du CO2 et regette l’oxygéne

    – la fonte des réserves de méthanes gelé dont l’effet de serre est 20 fois plus importante que le CO2 va encore aggravé le probleme ;

    – l’augmentation croisante de la production de bovin du à l’émergence des pays en developpement est responsable aujourd’hui d’autant de rejet que celle des voitures (à cause des gaz de digestion)

    – la constante diminution des forets primaires détruit non seulement les mécanisme de stockage du CO2 mais aussi le plus grand vivier de nouvelle molécule dont se sert la pharmacieutique pour soigner les maladies jusqu’ici incurable.

    – etc , etc , etc

    une fois que le processus seront enclenché, plus rien ne pourra l’arreté! Mais sinon, tout va bien!

    • Vous ne viendrez certainement pas m’expliquer la différence entre climat et météorologie. C’est ce que font les verts, il prennent un évènement météo, et tentent de le lier a leur théorie.

      Ça serait trop long répondre à chacun de vos points, je l’ai déjà fait à de multiple reprise dans les billets passés.

      Mais rapidement:
      Au sujet du méthane, qui est un gaz tellement infime dans l’atmosphère que même si on le multiplierait plusieurs fois, il serait encore insignifiant.

      Et toutes vos théories de catastrophes sont nulles puisque ces évènements se sont produits à de multiples reprises dans le passé et la vie a continué. Il a fait beaucoup plus chaud que maintenant durant la majorité de la vie de la terre. Et il y a eu des périodes froides à de multiples reprises (surtout depuis 2 millions d’années avec les ère glaciaires à répétition). Même les ours polaire ont survécu a plusieurs périodes plus chaudes qu’aujourd’hui (optimums holocène et optimum médiéval), n’en déplaise aux écolos.

      Même chose avec le CO2 qui depuis des millions d’années a toujours été près du 1500ppm, alors qu’il est à 390ppm aujourd’hui. Et pourtant la vie a prospéré durant toutes ces époques.

      Les périodes plus chaudes ont toujours été des périodes prospères pour la vie en général, et depuis la première civilisation humaine aussi. Les périodes chaudes correspondent à des périodes riches et prospère pour l’humanité, alors que les périodes froides à des périodes de migration et de famine. Vous allez en avoir pour votre argent avec le refroidissement qui s’en vient.

      La manipulation par la peur est l’outil favori des environnementalistes. Ça fait 20 ans qu’ils nous annoncent la fin du monde imminente et qu’il ne se produit rien. Et dans les années 70 ils annonçaient famine et ère glaciaire, et au contraire il y a eu un réchauffement entre 1975 et 1998…

      Pour plus de détails, voir les billets passés. Je ne vais pas encore me répéter.

  9. Christian Rioux dit :

    Pourtant les études scientifiques RÉCENTES montrent qu’il n’y a pas eu de réchauffement depuis 15 ans. Le truc pour faire peur au gens avec la décennie record, la plus chaude de « l’histoire » c’est que c’est 1998 l’année la plus chaude depuis qu’on enregistre les données (1958) qui par hasard est la période la plus froide du siècle dernier.

    Pourtant il y a eu des périodes plus chaudes avant. Et les années records citées par les médias ne sont que quelques centièmes de degrés de plus que 1998, moins que la marge d’erreur. Quand il s’agit de différences tellement infimes, il est facile de tricher un peu et surtout de faire peur au monde, en parlant « d’année la plus chaude de l’histoire », alors qu’on parle de centièmes de degré. Quand on utilise les chiffres non-manipulés, 1998 reste l’année la plus chaude.

    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2093264/Forget-global-warming–Cycle-25-need-worry-NASA-scientists-right-Thames-freezing-again.html

    http://www.forbes.com/sites/patrickmichaels/2011/07/15/why-hasnt-the-earth-warmed-in-nearly-15-years/

    http://www.unexplained-mysteries.com/viewnews.php?id=221617

    http://treeofmamre.wordpress.com/2012/01/30/new-figures-show-no-global-warming-for-last-15-years/

    http://www.thenewamerican.com/tech-mainmenu-30/environment/2973-climate-scientist-admits-no-warming-in-15-years

  10. Christian Rioux dit :

    Notez aussi que le graphique montre le réchauffement de 1,5 depuis le plus froid du petit ère glaciaire jusqu’à aujourd’hui, mais que le réchauffement « catastrophique » actuel, celui qui est supposément causé par le CO2 produit depuis le début de l’ère industrielle (1940) n’est que de 0,5 degré…

  11. Christian Rioux dit :

    Pour ceux qui sont incapable de lire les texte en anglais, voici un texte en français sur le sujet paru dans le journal de Montréal:
    http://www.journaldemontreal.com/2012/02/01/le-triomphe-de-la-verite#.Typ0BqLGv3M.facebook

  12. Alain Vézina dit :

    38 scientifiques dans leur domaine de compétences contre 16 qui s’y improvise

  13. Alain Vézina dit :

    Tout tend à démontrer que le site de propagande est ici-même.

    De mon coté, j’arrive à me taire pour laisser parler les scientifiques et leurs résultats de recherches.

    Idéologiser la science, ça se passe ici.

  14. Alain Vézina dit :

    http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=10926

    —-

    Hummm…pour ton dernier commentaire…Je t’invite à t’intéresser avec sérieux à la théorie des idéologies et de là à l’histoire et l’anthropologie générale.

    • crioux dit :

      Parce que tu crois que ce n’est pas le cas? Depuis que je suis jeune que je m’intéresse à la science, de l’astrophysique, à l’histoire, à la paléontologie et à l’anthropologie. Et j’en passe.

      Tu vas adorer mon prochain billet qui est en préparation…

  15. Alain Vézina dit :

    On convient que je n’ai parlé que d’histoire et d’anthropologie qui sont des sciences HUMAINES.

    Je vais juste dire immédiatement que dans le monde des hommes, c’est-à-dire dans l’esprit de toi, de moi, de tout un chacun, il n’y a jamais, au grand jamais, d’extériorité radicale à l’idéologie.

    On sera toujours partie prenante de notre environnement, ici pris dans son sens historique (le seul qui vaille), c’est-à-dire suiet à l’activité des hommes. Il n’y a que les dispositifs et conditions d’objectivation qui évoluent (ou régressent – ça va avec). Ainsi des sciences, des conditions de vie, de l’éducation civile, de la participation citoyenne comme intéressement, etc.

    • crioux dit :

      Dans le cas qui nous intéresse, la science a été usurpée pour servir à des fins de propagande et de politique. Je vais me dépêcher de terminer le prochain billet, tu verras bien.

  16. André Caloux dit :

    «Pourtant, il y a eu des périodes PLUS CHAUDES qu’aujourd’hui avant le petit ère glaciaire, comme l’optimum médiéval»

    C’est une légende urbaine que tu sembles prendre grand plaisir à partager. Il ne faisait pas plus chaud au moyen âge. Voir par exemple:

    http://en.wikipedia.org/wiki/Temperature_record_of_the_past_1000_years

    «où l’optimum Holocène (époque de la première civilisation humaine en Mésopotamie)»

    C’est très difficile de reconstruire les températures globales en remontant des milliers d’années en arrière. Certaines études disent qu’il faisait plus chaud qu’aujourd’hui à cette époque, d’autres qu’il faisait plus froid. Chose certaine, il n’y a pas de consensus.

    «Il oublient aussi de mentionner que ce n’est que depuis 1940, début de l’ère industrielle, et non 1884 que l’humain à commencé à envoyer un peu de CO2 dans l’atmosphère.»

    C’est bien vers la fin du 19e siècle que les émission de carbone ont commencé à devenir importantes:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89missions_de_dioxyde_de_carbone

    Je pourrais continuer un bout comme ça, c’est plein de désinformation sur ton blogue. Malheureusement, je n’ai pas beaucoup de temps à perdre.

    • Légende urbaine?! Non mais où vous prenez vos informations? sur des sites de propagande? Pour ce qui est du réchauffement climatique, Wikipédia n’est malheureusement pas une source fiable. Un employé a déjà été congédié parce qu’il passait son temps a réécrire l’histoire, notamment tout ce qui avait lien avec le Climategate et les opposants au dogme:
      http://www.wnd.com/2009/12/119745/

      Contrairement à la propagande du GIEC, il y a des faits historiques qu’ils ne peuvent pas cacher, qui montre que les Vikings ont colonisé le Gröenland, et qu’il y faisait plus chaud qu’aujourd’hui. Le léger retrait des glaces entre 1975 et 1998 montrent des ruines Vikings, légende urbaine tu dis?

      Et on ne parle que d’il y a seulement 1000 ans. Les optimum holocène étaient plus chaud encore., et si on retourne encore plus loin dans le temps il faisait plus chaud encore. Nous sommes dans une période FROIDE, avec des ères glaciaires à répétition depuis 3 ou 4 millions d’années. La totalité de l’histoire de l’humanité ne tient que dans une courte période interglaciaire de 10 000 ans. Depuis les derniers 2 millions d’années, le Québec était recouvert de 2 KILOMÈTRES de glace, 90% du temps. Ce sont des FAITS SCIENTIFIQUES, pas de la propagande, comment pouvez-vous les ignorer?

      Quand à l’augmentation du CO2, toute les sources que j’ai vérifié parlent de 1940, soit le boom industriel d’après guerre. Avant ça, l’impact de l’humain était insignifiant, et la population était 10 fois moindre qu’aujourd’hui.

      • André Caloux dit :

        Ha ha, j’aurais dû me douter que Wikipedia ne serait pas « fiable » pour toi. Au lieu de faire du « ad hominem » sur Wikipedia, vas donc voir les sources qu’ils donnent. Ou encore mieux, donne donc des sources qui montrent qu’il faisait plus chaud dans l’optimum médiéval.

        Et tu es vraiment drôle avec ton obsession sur le Groënland, tu confonds météo et climat global. Oui, le Groënland était probablement un peu plus chaud (ou un peu moins froid) à l’époque qu’aujourd’hui mais qu’est-ce que ça dit sur le climat global? Rien! Il faisait plus froid *globalement*.

        «Et on ne parle que d’il y a seulement 1000 ans. Les optimum holocène étaient plus chaud encore»

        Non, vas voir ceci:

        http://www.ncdc.noaa.gov/paleo/globalwarming/holocene.html

        «Quand à l’augmentation du CO2, toute les sources que j’ai vérifié parlent de 1940, soit le boom industriel d’après guerre. Avant ça, l’impact de l’humain était insignifiant, et la population était 10 fois moindre qu’aujourd’hui.»

        Vas donc voir le graphique que j’ai cité.

        Tout ça, ce sont des FAITS SCIENTIFIQUES comme tu dis, pas comme les anecdotes que tu objectes.

      • Pourtant le lien auquel tu réfères dit exactement la même chose que moi. Il faisait plus chaud qu’aujour’hui, et a plusieurs reprises. Quant aux cycles de Milankovitch, j’en ai amplement parlé dans des billet précédents.

        Pourtant le message de peur des environnementalistes est que nous sommes actuellement dans des températures « record » et que la planète se meurt…..

      • André Caloux dit :

        Tu devrais prendre le temps de lire:

        « In summary, the mid-Holocene, roughly 6,000 years ago, was generally warmer than today, **but only in summer and only in the northern hemisphere.** »

        Autrement dit, ce n’était pas global encore une fois.

      • Christian Rioux dit :

        Ah bon? Parce qu’aujourd’hui ça l’est? L’antarctique gèle et est en expansion, alors que l’arctique est stable.

        Vous dites aussi que le réchauffement est « moins que prévu », mais que le CO2 lui a continué d’augmenter. Donc il n’Y a pas de lien….non?

        Et pour les cycles solaires, on parle du cycle 25 pas du cycle 24. C’est le 25 qui va être très faible.

      • L’optimum médiéval a été constaté pas seulement au Groënland, mais partout dans le monde:

        Donc, il y a 1000 ans, bien avant que l’humain ne produise du CO2 (en quantité négligeable, soit 3% des émissions annuelles, le reste étant de sources naturelles) il faisait bien plus chaud qu’aujourd’hui
        Pourtant, les zécolos nous parlent du réchauffement entre 1975 et 1998 comme d’une « catastrophe » et que ça ne peut être causé que par l’humain. Alors comment expliquez vous tous les changements précédents, qui étaient plus importants?

      • André Caloux dit :

        Non, ce que tu montres c’est un ramassis de données choisies (du « cherry picking »). Mais bon, je n’essaierai pas de te convaincre, c’est une perte de temps. Mais si ça peut en intéresser d’autres, voici des mesures fiables:

        http://nsidc.org/arcticseaicenews/files/2012/02/Figure3.png (fonte de l’arctique)

        http://sealevel.colorado.edu/ (montée du niveau des océans)

      • André Caloux dit :

        «Ah bon? Parce qu’aujourd’hui ça l’est? L’antarctique gèle et est en expansion, alors que l’arctique est stable.»

        Tu n’as pas l’air de bien comprendre le sens du mot « global », mon gars… Et si tu penses que l’arctique est stable, regarde ça:

        http://psc.apl.washington.edu/wordpress/wp-content/uploads/schweiger/ice_volume/BPIOMASIceVolumeAnomalyCurrentV2.png?%3C?php%20echo%20time%28%29%20?

        Bon maintenant je te laisse à tes lubies.

      • Christian Rioux dit :

        Lubies?! Je te montre des faits scientifiques que tu ignores et tu dis que c’est moi qui ait des lubies ?

        Quand je t’ai démontré que le graphique que tu as ridiculisé venait du GIEC, source quasi religieuse du mouvement réchauffiste, tu as simplement dit « On s’en fout du GIEC ».

      • André Caloux dit :

        Non, moi je te montre des résultats scientifiques publiés et acceptés par la communauté scientifique (que tu ne prends même pas la peine de regarder, apparemment) et toi tu me montres des sites biaisés avec des résultats douteux.

    • Avant que le GIEC ne devienne un outil de propagande, voici le graphique des températures qu’ils avaient publié en 1990:

      Puis comme ça contrevenait au dogme, ils ont travaillé a « effacer » l’optimum médiéval et la petite ère glaciaire. Le résultat de ces efforts de manipulation des données est le graphique « hockey stick », qui a été prouvé comme faux par la suite, mais les environnementalistes continuent à l’utiliser.

      http://www.torontosun.com/comment/columnists/salim_mansur/2009/12/12/12130106-sun.html

      • André Caloux dit :

        Ha ha, elle est bonne celle-là. Un graphique sans source et encore pire, sans échelle précise. On ne sait même pas en quelle année il s’arrête.

      • C’est exactement le graphique publié par le GIEC dans son rapport de 1990….

        Remarquez que les graphiques publiés par la suite par le GIEC ne dépassent pas 2000, parce que montrerait que le réchauffement s’est arrêté.

      • André Caloux dit :

        Ok, j’ai trouvé, ça vient du rapport du GIEC de 1990. Apparemment, c’était une figure dessinée à la main et basée sur un article de 1965… Erreur stupide du GIEC, mais on s’en fout du GIEC.

      • André Caloux dit :

        «Remarquez que les graphiques publiés par la suite par le GIEC ne dépassent pas 2000, parce que montrerait que le réchauffement s’est arrêté.»

        Non, il est plus faible que prévu mais il ne s’est pas arrêté:

        http://judithcurry.com/2012/02/07/trends-change-points-hypotheses/

        Et de toute façon on sort tout juste d’un épisode de La Niña et d’un creux historique de l’activité solaire. Ceci aurait dû refroidir la Terre, ce qui n’a pas été le cas. On verra pour les prochaines années alors que l’activité solaire va reprendre.

    • Début des émissions dues à l’activité humaine 1940, soit le boom d’après guerre:

      Pourtant le réchauffement montré dans l’émission part de 1884, soit la fin de la petite ère glaciaire. Ce réchauffement (1 degré entre 1884 et 1940) ne peut donc pas avoir été causé par le CO2, ni l’optimum médiéval. Il s’agit d’un d’un réchauffement naturel. Alors pourquoi le réchauffement habituellement attribué à l’humain (0,5 degré entre 1975 et 1998) ne serait pas naturel lui aussi, tout comme toutes les autres variations climatiques?
      Encore plus quand on remarque que le réchauffement était plus accentué AVANT l’augmentation du CO2.

      • André Caloux dit :

        Eh non, ça a commencé avec l’usage intensif du charbon, vers 1850.

      • A une époque où la population était 10 fois moindre, qu’il n’y avait pas de production d’électricité dans des centrales au charbon, on ne parle certainement pas « d’usage intensif ».

        Tout les graphes sur les émission de carbones sont semblables a celui-ci, même ceux des prêtres de l’église verte. Parce que pendant un moment, le réchauffement correspondaient à l’augmentation des températures.

        Ce n’était pas le cas des variations précédentes (Optimum médiéval et holocène) ni de l’arrêt du réchauffement depuis 1998, alors que le CO2 continue d’augmenter. Alors il n’y a pas de lien direct entre le CO2 et la température. Le seul lien qui a été démontré scientifiquement est celui des carottes de glaces du lac Vostok, et ça montre que la température monte en premier, et ensuite le CO2 augmente, avec plusieurs centaines d’années de retard…. Donc la température monte, la biodiversité augmente, et ensuite le CO2 augmente. Le CO2 est un effet collatéral, pas la cause.

        Continue d’essayer, tu vas finir pas te mêler dans tes théories contradictoires🙂

  17. Alain Vézina dit :

    J’espère que ton billet détaillera de façon bien informée toute la mécanique de l’usurpation de la science, c’est-à-dire le pourquoi, le comment, le quand et sa progression, tout en faisant un comparatif concret avec les études véritables non usurpées, quant à ses mêmes paramètres.

    Cela vaut certainement un livre et quelques années de sueur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :