Science: Quand votre conclusion ne correspond pas au dogme, fermez là!


Le dirigeant de CERN empêche des scientifiques de tirer des conclusions d’une expérience majeure. En effet cette expérience (Projet CLOUD) semble montrer que le rôle du rayonnement cosmique a un effet important sur la formation des nuages et ces derniers auraient un effet majeur sur les variations climatiques, probablement bien plus que le CO2.

Mais comme la conclusion de cette expérience ne correspont pas au dogme du réchauffement causé par l’homme, elle est donc politiquement incorrecte et ne doit pas être diffusée.

Combien de temps pourront-ils empêcher les gens de connaitre la vérité? Déjà depuis 10 ans on sait que les cycles solaires ont des impact majeurs sur le climat, que le CO2 aurait un effet mineur, voire inexistant. Maintenant, le rayonnement cosmique aurait un effet majeur sur les nuages et le climat. Mais les écolos et les politiciens ne veulent rien entendre de ça, puisqu’il ne peuvent pas mettre la faute sur l’humain si les causes réelles sont des cycles naturels.

Depuis le temps qu’on nous dit que c’est la faute de l’humain et le CO2, comment les gens réagiraient quand ils apprendraient que c’est faux? Il y aurait un « backlash » majeur envers la science (parce que des scientifiques ont faussé les résultats par idéologie ou pour de l’argent) et le mouvement environnementaliste (parce qu’ils ont menti aux gens par idéologie).

The head of the world’s leading physics lab at CERN in Geneva has prohibited scientists from drawing conclusions from a major experiment. The CLOUD (« Cosmics Leaving Outdoor Droplets ») experiment studies the role that particles from deep space play in cloud formation. CLOUD uses CERN’s proton synchrotron to study the phenomenon.

CERN Director General Rolf-Dieter Heuer told Welt Online that the scientists should refrain from drawing conclusions from the latest experiment.

« I have asked the colleagues to present the results clearly, but not to interpret them, » Heuer told veteran science editor Nigel Calder. « That would go immediately into the highly political arena of the climate change debate. One has to make clear that cosmic radiation is only one of many parameters. »

The unusual « gagging order » could have been issued because the results of CLOUD are really, really boring, speculates Calder. Another conclusion is that that the experiment invites a politically unacceptable hypothesis on climate.

The CLOUD experiment builds on earlier experiments by Danish physicist Henrik Svensmark, who demonstrated that cosmic rays provide a seed for clouds. Tiny changes in the earth’s cloud cover could account for variations in temperature of several degrees. The amount of Ultra Fine Condensation Nuclei (UFCN) material depends on the quantity of the background drizzle of rays, which varies depending on the strength of the sun’s magnetic field and the strength of the Earth’s magnetic field.

Speaking at a private event attended by El Reg earlier this year, Svensmark, who is not participating in the CLOUD project, wouldn’t comment. He said he thought it was one of four significant factors: man-made factors, volcanoes, a « regime shift » in the mid-’70s, and cosmic rays.

The quantity of cosmic rays therefore has an influence on climate, but this isn’t factored into the IPCC’s « consensus » science at all.

« CERN has joined a long line of lesser institutions obliged to remain politically correct about the man-made global warming hypothesis. It’s OK to enter ‘the highly political arena of the climate change debate’ provided your results endorse man-made warming, but not if they support Svensmark’s heresy that the Sun alters the climate by influencing the cosmic ray influx and cloud formation, » observed Calder.

Source: http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2011/07/news-flash-cerns-orders-blackout-of-cosmic-ray-project-news.html

Publicités

13 Responses to Science: Quand votre conclusion ne correspond pas au dogme, fermez là!

  1. Maxim Bernard dit :

    S’ils ne voulaient pas que ça se sache, eh bien c’est raté. À quoi bon vouloir cacher des conclusions si ça finit par sortir dans les médias ?

  2. claudayMarie dit :

    On l’a vu l’an passé avec la grippe H1N1 toute cette panique pour nous faire accroire l’urgence de se faire vacciner. Les fameux sacs en plastics d’épicerie, remplacer par des sacs non recyclables. Il ne nous ont jamais dit combien de temps il va faloir pour que ces sacs disparaissent dans la nature. Il veulent toujours nous mettre de la pression sur les épaules pour obtenir des subventions. Les gouvernements aiment souffler un vent de panique pour ensuite réapparaître comme les grands sauveurs de l’humanité.

  3. Merci Christian pour avoir traité de la nouvelle. Je voulais le faire, mais je suis officiellement en vacances 🙂

  4. Gilles Laplante dit :

    C’est le même « patern » qu’utilisait l’Église qui voulait nous faire croire que la Tette était plate, qu’elle était le centre de l’univers, que le Soleil tournait autour alors que les anciens Grecs savaient déjà qu’elle était ronde. Le pire c’est que la populace croyait ça. Pour le climat, même quand il sera démontré hors de tout doute que les écolos et les politiciens nous ont mentis, les imbéciles continueront de les croire, il n’y a qu’à regarder les religions pour s’en convaincre.

  5. Maxim Bernard dit :

    Le pire, c’est que des doutes planent depuis longtemps comme quoi le réchauffement climatique n’est qu’un gigantesque canular. Mais bien sûr, rien de tous ça n’est vraiment sorti dans les médias.

    Plus je m’informe, plus je deviens climatosceptique, et plus je crois que tous nos efforts pour combattre le CO2 est une perte de temps.

  6. @Maxim Bernard
    «Plus je m’informe, plus je deviens climatosceptique, et plus je crois que tous nos efforts pour combattre le CO2 est une perte de temps.»

    C’est exactement pour ca que les défenseurs du réchauffement ne veulent pas qu’on s’informe!

    Au lieu de discuter de la science, les réchauffistes cherchent des façons de convaincre, soit par l’appel à l’autorité, l’intimidation et n’importe quel autre moyen douteux. On censure les commentaires des sceptiques, on les traitent de négationistes, on exigent leur emprisonnement, on produit des listes noires, on invente des associations au lobby pétrolier… bref, tout sauf discuter des données. Pas surprenant, car sur ce terrain ils sont incapable de gagner.

    Quand on s’informe autrement que par les médias de masse (surtout ici au Québec), on découvre un tout autre portrait de la science climatique. Et c’est pas joli.

  7. Wow! LaPresse ose en parler? Et ils mentionnent même le mot «climategate». Quelle imprudence 🙂

    Imaginez si les gens faisaient une recherche sur le sujet pour en savoir plus… et si par le fait même ils tombaient sur le site de Donna Laframboise?

    Quel choc ce serait pour les gens qui ne jurent que par le GIEC, lesquels risquent de considérer dorénavant la couverture du journal LaPresse comme partisane… (pour ma part je considère qu’en environnement, c’est un torchon).

    Au fait, je viens d’annoncer que je reprendrai du service. Ça se passe ici: http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2011/07/26/de-retour-bientot/

  8. @Alain V
    C’est exactement le genre de discours qu’on nous donne ici au Québec, mais dans l’autre sens. Dès qu’il fait chaud, froid, qu’il pleuve, que ça soit sec, c’est la faute au « réchauffement climatique ». Ni l’un ni l’autre ne se basent sur des faits scientifiques. Il est grand temps de sortir les idéologues, écolos, politiciens et profiteurs du débat et laisser la place au vrais scientifiques.

    Il n’y a pas si longtemps, le 6 décembre dernier, il y a eu des grandes marées qui ont fait des dégâts au Bas-St-Laurent et en Gaspésie. Réaction de Monseigneur Steven Guilbeault:
    C’est la faute au réchauffement climatique! Il n’y a pas de glace pour protéger les berges. Allo! Le 6 Décembre, c’est encore en AUTOMNE! Et il y rarement de glace sur la mer avant janvier!
    La réaction de TVA était aussi pire! Le commentateur parlait avec un spécialiste, un océanographe, qui expliquait comment cet évènement météo était une combinaisons de facteurs (marées, vent de l’est, pluie abondantes, etc..) que c’était un évènement cyclique et que ça n’avait rien à voir avec les changements climatiques. Et le commentateur de répéter a plusieurs reprises avec un air surpris: « Etes-vous sûr que ça n’a rien à voir avec le réchauffement climatique? »

    Billet relié:
    https://crioux.wordpress.com/2010/12/21/grandes-marees-et-tempetes-en-gaspesie/

    • Ouf! C’est vraiment n’importe quoi cette étude!

      D’abord ils nient que le réchauffement soit stoppé depuis 1998, mais ensuite ils disent que le réchauffement est ralenti par la pollution. Pourtant ils accusent cette même « pollution » (même si le CO2 n’est pas un polluant) d’être la cause du réchauffement.

      Alors que ce soit chaud ou que ça soit froid, c’est toujours la faute du CO2. Rien ne peut ébranler leur foi.

      Ensuite ils viennent nous parler des volcans, qui sont pourtant les plus gros producteurs de CO2, TRÈS loin devant l’activité humaine.

      Il ne faut pas oublier que cette étude n’est basée que sur un modèle informatique, pas sur des observations. Et un modèle informatique on peut lui faire dire n’importe quoi. Ça a été prouvé avec l’algorithme qui a servi a faire le « hockey stick ». Ce modèle avait tellement été manipulé pour faire dire ce que le chercheur (Michael Mann) voulait obtenir que d’autres chercheurs on tenté d’entrer des données aléatoires (annuaire téléphonique) et ont obtenu le même résultat….

  9. […] que souligné par Christian Rioux sur son blogue, le directeur du CERN a récemment semé une petite controverse en indiquant, à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :