Comment se fait-il que AUCUN de nos médias ne parle de ça?

Un famille Israélienne au complet, incluant trois enfants en bas âge, a été sauvagement assassinée au couteau dans son sommeil par des palestiniens. Ces derniers sont accueillis en héros et des friandises sont distribuées aux enfants pour célébrer ce meurtre sanglant.
Selon un résident, ce meurtre est une réponse naturelle au « mal » causé par la colonisation. Ces gens ne sont pas des humains,ce sont des monstres!. Et il y a encore des idiots utiles pour les appuyer.

Comment se fait-il que AUCUN de nos médias n’en parle?

http://www.antagoniste.net/2011/03/14/inhumanite-a-gaza/

http://ecranradar.wordpress.com/2011/03/14/udi-ruthyoav-elad-hadas-fogel/

Et après il y en aura pour chialer contre la venue de Sun TV news au Canada, une source d’information alternative qui n’est pas aveuglément gauchiste et pro-islamiste.

Advertisements

69 commentaires pour Comment se fait-il que AUCUN de nos médias ne parle de ça?

  1. Gilles Laplante dit :

    Je serais tenté de dire que ce sont des animaux mais les animaux ne feraient pas ça. Je serais tenté de dire que c’est la lie de l’humanité mais je ne peux admettre qu’ils font parti de mon espèce.

  2. l'engagé dit :

    Et est-ce que les médias ont insisté sur ce qui était arrivée à la militante Rachel Corrie?

    Dans son cas, c’était autrement plus grave, ce n’est pas des individus privés, mais l’État israélien qui était responsable de son assassinat.

  3. l'engagé dit :

    D’ailleurs Cristian Rioux, que pensez-vous du manifeste de Gaza?

    Je suis bien plus intéressé de connaitre votre point de vue là-dessus que sur des meurtres monstrueux commis par des privés.

    http://www.liberation.fr/monde/01012310251-le-manifeste-de-la-jeunesse-de-gaza

  4. L’engagé ou comment relativiser le meurtre!!! Une chance que tu n’étais pas l’avocat de Robert Pickton, toi!!!

    «Hey, c’était juste des meurtres privés, monsieur le juge!!!»

    Coudonc, as-tu un passé criminel, l’engagé???

  5. l'engagé dit :

    Et j’en rajoute une couche, vous avez écrit : « Un famille Israélienne au complet, incluant trois enfants en bas âge, a été sauvagement assassinée au couteau dans son sommeil par des palestiniens. »

    Quelle est votre source pour «par des palestiniens»?

    Le Jérusalem Post, citant des source de l’Autorité palestinienne parle plutôt d’un travailleur étranger que la famille refusait de payer. Ce meurtre ignoble n’aurait donc pas la couleur politique que vous vouliez lui donner et serait en fait un fait divers. Un fait divers atroce.

    Est-ce un Palestinien, un Thaïlandais, la source elle est difficile à confirmer pour les bonbons, mais ce qui est certain, c’est ceci :

    « The latest claims came as PA President Mahmoud Abbas, in an interview with Israel Radio, condemned the Itamar killings as “despicable, immoral and inhuman.” Abbas said that a “human being is not capable of something like that” and that if the PA would have had advance information, “we would have prevented this.”

    Offering to help Israel in the investigation, Abbas rejected accusations of incitement and said he was prepared to be part of an Israeli-American- Palestinian committee to look into the allegations.»

    Vous participez à l’instrumentalisation d’un crime épouvantable, est-ce vraiment juste? À Saint-Jérôme, un médecin a tué ses deux enfants l’an passé c’est aussi un crime atroce. Mais compte tenu que l’histoire d’Itamar est encore passablement floue n’est-ce pas une bonne chose que nos médias aient une petite réserve?

    Je vous demande par contre, de bien comprendre que quand je dis que l’affaire Corrie était plus grave, je ne compare pas l’incommensurable douleur ni la monstruosité, ce serait immoral (et j’ai oublié de le spécifié tant ça me semblait évident, mais on me prête si souvent de mauvaises intentions que je préfère préciser), on ne peut comparer la mort d’enfants, cela va de soi.

    Je veux dire par là que le meurtre que commet un individu privé qui a perdu la boule ne peut être jaugé de la même façon que le meurtre que commet l’État, alors que ce dernier dispose de la rationalité et de garde-fous

    Des malades, il y en aura toujours et on n’y échappe pas, mais que l’État se comporte en malade, voilà qui dépasse l’entendement, car c’est de sang-froid qu’il se comporte d’une manière monstrueuse (le monstre lui, est un monstre); l’humain qui choisit lucidement d’être un monstre, voilà ce qui est sidérant.

    C’est en ce sens, je le répète, que j’ai écrit que je considérais l’affaire Corrie plus grave. La crapule qui a tué une famille agit de son propre chef, personne d’autre que lui n’est coupable; quand l’État tue, il rend coupable tous ses citoyens et les implique. Dans le cas de violences privées, les autres citoyens peuvent être très près des victimes, ils ne sont pas responsables. Le drame n’a alors rien de public, sinon qu’il fait vendre de la copie, ce qui est d’ailleurs cynique.

  6. Christian Rioux dit :

    Quand quelqu’un commet un meurtre, ceux qui appuient sa cause disent simplement qu’il était fou et qu’il n’a pas fait ça pour la « cause ». Trop facile! Et les palestiniens célébraient ce meurtre, et continuent de glorifier les meurtriers. C’est une culture de la mort!

  7. Christian Rioux dit :

    Et ça ne répond pas à la question: Pourquoi nos médias ne parlent pas de ça, mais parlent amplement des frappes Israéliennes contre des dépôts d’armes dissimulés dans des écoles? Pourquoi nos médias n’ont pas parlé non plus de James J. Lee? Et pour ainsi dire pas du Climategate non plus, sinon pour dire qu’il n’y avait rien a dire?

    Il y a contrôle du message, la pensée unique.

  8. Hanaël dit :

    Pour ceux qui ne se souviennent pas de cette affaire, Corrie était une jeune activiste radicale, qui brûlait en effigie des drapeaux américains lors de manifestations en faveur du Hamas, à Gaza, en février 2003. Peu de temps après, elle mourut en s’interposant devant un bulldozer de l’armée israélienne, qui s’apprêtait à détruire une structure soupçonnée de cacher des tunnels utilisés pour passer des armes en contrebande [1].
    C’est en partie à cause des efforts de Corrie et de ses camarades activistes de l’International Solidarity Movement [Mouvement de Solidarité Internationale] (ISM), que les Israéliens ont été incapables d’arrêter l’afflux d’armes par ces tunnels. Ces armes ont été utilisées plus tard pour tuer des enfants israéliens dans la ville de Sdérot, au sud d’Israël, et ailleurs.
    Mais dans des centaines d’articles sur Corrie, publiés dans le monde entier, ces deux dernières années, les journaux ont pris soin d’omettre de mentionner ces détails. Elle est partie travailler avec l’International Solidarity Movement de Gaza », écrivait Michael Billington dans The Guardian, sans fournir le moindre éclaircissement sur la nature réelle de ce mouvement. L’ISM est régulièrement qualifié de l’étiquette « groupe pacifiste » dans les médias occidentaux. Peu d’entre eux mentionnent la rencontre de l’ISM avec les terroristes-suicide anglais, Omar Khan Sharif et Assif Muhammad Hanif, qui firent exploser, quelques jours plus tard le bar de Tel Aviv, « Chez Mike », tuant trois personnes et en blessant des dizaines – dont des citoyens britanniques. Ils ne font pas état non plus du fait que l’ISM a abrité dans son bureau Shadi Sukia, un dirigeant du Jihad Islamique. Ni du fait que, dans l’exposé de ses buts, l’ISM, affirme que la « lutte armée » est un « droit » des Palestiniens. Ni de ce que Flo Rosovski, la « coordinatrice de presse », clarifie l’idée de la paix qui est celle de l’ISM en ces termes : « Israël est une entité illégale, qui ne devrait pas exister ».

    Malheureusement pour ceux qui se sont efforcés de présenter Corrie comme une opposante pacifique, des photos la montrant en train de brûler en effigie un drapeau américain et de soulever les foules à Gaza, ont été publiées par Associated Press et sur Yahoo News, le 15 février 2003, quelques jours avant sa mort.

    http://www.france-israel.org/modules/print_articles.php?art_id=568

  9. Hanaël dit :

    L’américaine Rachel Corrie a été tuée dans la Bande de Gaza, le 16 mars 2003, après avoir pénétré dans une zone où les forces israéliennes effectuaient une opération militaire. L’incident s’est produit alors que les forces de Tsahal enlevaient des massifs d’arbustes en bordure de la route de sécurité, près de la frontière entre Israël et l’Egypte, à Rafah, pour découvrir des engins explosifs et détruire les tunnels utilisés par des terroristes palestiniens pour faire passer illégalement des armes d’Egypte à Gaza. Corrie n’était pas en train de manifester en faveur de la paix, ni d’essayer de protéger des civils innocents, elle perturbait une opération militaire de démolition légale d’une maison vide, utilisée pour cacher un de ces tunnels.

    Une photo trompeuse, publiée par Associated Press, donnait l’impression que Corrie se tenait devant le bulldozer et criait en direction du conducteur avec un mégaphone pour tenter d’empêcher le conducteur de détruire une construction dans le camp de réfugiés. Toutefois, la photo, qui a été prise par un membre de l’organisation de Corrie, ne l’a pas été au moment de sa mort, mais des heures plus tôt. Le photographe avait affirmé que Corrie était effectivement debout et agitait les bras lorsqu’elle a été heurtée (1).

    Le Cabinet de l’avocat du tribunal d’Israël a enquêté sur l’accident et conclu qu’en aucun cas, le conducteur du bulldozer n’a vu ni entendu Corrie, parce qu’elle était derrière les décombres qui masquaient la vue du conducteur dont le champ visuel est limité par les petites fenêtres blindées de sa cabine. Une autopsie a établi que la mort de Corrie a été causée par la chute des décombres (2).

    Le Département d’Etat a averti les Américains de ne pas se rendre à Gaza, et Israël a précisé que les civils qui entrent dans des secteurs où des troupes sont engagées dans des opérations de contre-terrorisme, prennent des risques inutiles.

    Ce n’est pas la première fois que des protestataires essayent d’entraver des opérations israéliennes, et Tsahal fait tout son possible pour éviter de leur faire du mal. Cette affaire a bénéficié d’une publicité mondiale, dans une large mesure parce que c’était le premier incident dans lequel un protestataire trouvait la mort. En fait, l’armée avait demandé à Corrie et à d’autres manifestants anti-israéliens du Mouvement International de Solidarité (ISM) de s’écarter. « Il est possible que [les protestataires] n’ont pas été aussi disciplinés que nous l’aurions voulu », a admis Thom Saffold, l’un des fondateurs et organisateurs d’ISM (3).

    Notes

    1) Christian Science Monitor, (2 avril 2003).
    2) Jerusalem Post, (26 juin 2003).
    3) Washington Post, (17 mars 2003).

  10. Hanaël dit :

    Corrie, une Américaine de 23 ans d’Everest, Washington, était l’un des  » Internationaux  » installée dans la ville frontière de Rafah, où Tsahal cherchait à démolir des tunnels utilisés par les Palestiniens pour apporter des armes et des explosifs à Gaza, et les utiliser contre des cibles juives (pratique qui continue jusqu’à ce jour).

    Au cours d’une tentative israélienne d’abattre une structure abritant l’un de ces tunnels passant de l’Egypte vers Gaza en mars 2003, elle se plaça devant un bulldozer israélien. Mais elle glissa sur un monceau de détritus, et fut tuée dans ce que Tsahal détermina être un accident, mais que ses accompagnateurs accusèrent de meurtre.

    C’était – comme toutes les morts qui ont résulté de la guerre palestinienne pour détruire Israël – une perte de vie absurde. Mais pour les activistes de gauche comme l’acteur acclamé Alan Rickman et l’ancienne rédactrice en chef du ’Guardian’ Katherine Viner, la vie et la mort de Corrie étaient un matériau parfait pour une œuvre conçue pour faire avancer la cause pour laquelle elle a donné sa vie : la délégitimation de l’Etat d’Israël.

    « Il s’avère que non seulement le mythe de Mohammed al-Dura est une pure invention, mais que l’idée reçue concernant une autre « martyre », l’activiste marxiste américaine, Rachel Corrie, est aussi une pure fiction. Oui, Virginia, le média grand public a été pris en flagrant délit de mensonge. Rachel Corrie n’est pas morte en protégeant une maison sur le point d’être démolie par un bulldozer israélien. Elle est morte en protégeant un tunnel d’infiltration d’armes, comme le montre clairement la vidéo accessible ici

  11. Hanaël dit :

    M. Rioux, il faut noter que le petit bébé de 3 mois n’a pas été poignardé, mais décapité !… En déplaise à votre énergumène sur votre blogue, tentant d’excuser le tout, ils ont bien été massacré par 1 ou plusieurs palestiniens. Voici le début de l’enquête:

    Voulloir comparer l’histoire montée de toute pièce celle de Corrie avec ce massacre est dégueulasse.
    Faites des recherches sérieuses sur le Net sur des sites sérieux, vous découvrirez la véritable histoire de Corrie…

  12. Hanaël dit :

    Les premiers résultats de l’enquête sur le massacre terroriste dans la ville israélienne d’Itamar en Samarie, vendredi soir, montre que le mouvement affilié
    au Fatah “Freedom Fighters”, est responsable de la tuerie. L’enfant de 3 ans a été poignardé au niveau du coeur. Le bébé de 4 mois a été égorgé.

    L’armée ne sait pas encore combien de terroristes ont pris part au massacre. Environ 20 Arabes ont été arrêtés jusqu’à présent. 

    La maison Fogel après la tuerie

    En plus d’une clôture électronique entourant la communauté, il y a une clôture intérieure. La communauté est équipée avec six agents de sécurité non-armés
    appartenant à une entreprise de sécurité reconnue ; et qui sont en patrouille tout le temps.

    L’enquête de Tsahal montre qu’à 20:59, les terroristes sont entrés dans la ville. Ils ont sauté par dessus la clôture et une alerte a retenti. Le gardien
    de service est allé à l’endroit d’où l’avertissement a été entendu, mais n’a trouvé aucune preuve de l’infiltration et, par conséquent, a pris la décision
    erronée d’arrêter l’alerte, estimant qu’un animal avait touché la barrière électronique.

    Les terroristes ont d’abord entrés dans une première maison, mais qui était vide. Ils y ont tout de même trouvé une arme mais ne semblent pas l’avoir utilisé.

    Entre 22:20 et 22:30, les terroristes sont entrés dans la maison des victimes, les Fogel. Ils sont passé par la fenêtre coulissante du séjour ou ils n’ont
    pas remarqué qu’un enfant de 6 ans dormait sur le canapé. Ils se sont dirigés vers la chambre du père ou ce dernier dormait à quelques mètres du nouveau
    né. La mère, elle, sortait de la salle de bain. Elle a été poignardé devant la porte de la douche. Plusieurs preuves montrent qu’elle a essayée de se battre
    contre les terroristes.

    Ils ont ensuite coupé la gorge du gamin de 11 ans qui dormait paisiblement dans son lit. Ils n’ont pas remarqué le bébé de 2 ans qui dormait dans son lit…
    Mais ont poignardé au niveau du coeur celui de 3 ans qui dormait dans la même chambre. Après qui, ils ont fermé la porte, sont sorti par la fenêtre et
    se sont échappés.

    Exactement deux heures après l’infiltration, il y eu un autre signal d’avertissement à partir du même point sur la clôture. Encore une fois, la patrouille
    n’a pas identifiée la source du signal.

    La fille de 12 ans, qui fêtait shabat avec ses amis, est rentrée vers minuit et demi. La porte était fermée est elle a demandé au voisin, le rabin Yaakov
    Cohen, de l’aider. Après avoir remarqué des traces suspectes près de la maison, il s’est armé est retourné à la maison à 0h30. Quand elle est entrée dans
    la chambre, la jeune fille a vu la scène horrible et est sortie de la maison en hurlant. Le voisin a couru et a tiré plusieurs coups de feu en l’air pour
    alerter le personnel de sécurité. En peu de temps, de nombreux policiers et les forces de Tsahal sont arrivées et ont commencé des recherches intensives
    pour trouver les arabes. A 03h30, les trackers militaires ont découvert des empreintes qui mène au village arabe d’Avrata.

    Des avions sans pilotes étaient également mobilisés.

    Le chef d’état-major des FDI, le général Benny Gantz, est arrivé à la maison de la famille au cours de la matinée et a déclaré: «Nous n’aurons de repos
    tant que les meurtriers ne seront entre nos mains. Il s’agit d’un acte bestial perpétrés par des barbares. Il est impossible de comprendre la scène horrible
    qui est devant nous. Nous travaillons non-stop avec les services secrets pour mettre sous les verrous ces assassins.”

    La famille Fogel avait quitté la bande de Gaza lors du désengagement d’Ariel Sharon. Un malheur entraîne toujours un malheur.

    Jssnews.com

  13. Hanaël dit :

    Un hasard ? Je ne le pense pas.

    Pendant que les Juifs enterraient leurs morts dimanche,
    les “Palestiniens” ont inauguré un nouveau square public dans la ville d’El Bireh – à côté de Ramallah – en mémoire de Dalal al-Mughrabi. Pour ceux qui
    ne le savent pas Mughrabi était un terroriste qui a dirigé l’équipe qui a commis le terrible attentat de la route côtière le 11 mars 1978.

    Les Palestiniens du Fatah, la faction du président Mahmoud Abbas, ont donc choisi d’honorer la mémoire de cette femme terroriste qui, en 1978, a détourné
    un bus et fait exécuter 35 civils israéliens, avec pour seule raison leur religion.

    La cérémonie d’el-Bireh se tenait exactement au même instant que les funérailles  de la famille Fogel, assassinée dans la ville israélienne d’Itamar par
    des terroristes palestiniens affiliés aux Fatah.

    « Nous sommes ici pour faire louange de nos martyrs et de nos héros nationaux », a déclaré le chef local du Fatah Sabri SEIDAM, juste avant de dévoiler
    une plaque avec une photo de Mughrabi, fusil à la main.

    La cérémonie était initialement prévue pour avoir lieu il y a un an, mais avait été reportée parce que le vice-président américain, Joe Biden, était en
    ville.

    http://jssnews.com/2011/03/14/pendant-que-les-juifs-enterraient-leurs-morts-ditamar/
    Ignoble. Qu’attend le monde pour condamner ce double langage lâche et barbare ?

  14. Hanaël dit :

    Lien à voir et à distribuer autour de vous sans modération.

    http://www.guysen.com/tv/index_flash.php?vida=5368

  15. Hanaël dit :

    L’article du New-York est d’abord intéressant car il explique que Rachel Corrie était, au départ, une jeune femme mythomane. Qu’elle écrivait dans ses lettres à ses amis, des informations infondées ou inexactes. Des informations sur ses activités ou sur celles des israéliens. Mais le NYTimes excuse cette “activiste” car «Mademoiselle Corrie écrivait telle une activiste révoltée et non telle une économiste». (NDLR : peut-on alors dire de Charles Enderlin que ses reportages sont ceux d’un militant anti-sioniste de Shalom Arshav plutôt que d’un vrai grand reporter ?)

    Mais pour Corrie, sa mythomanie ne s’arrêtait pas à quelques mensonges ici ou là. Le New-York Times explique comment ses photos, volontairement mal-interprétées pour “enrager un peu plus” les activistes contre Israël, ont été envoyées aux membres de l’International Solidarity Movement (ISM) :

    Le jour où Rachel Corrie a été tuée, des militants de cette organisation ont fait parvenir aux médias du monde entier des photos d’elle. Sur la première on voit Rachel Corrie, avec une veste orange fluo et un mégaphone, s’adressant à un bulldozer approchant. Sur la seconde photo, on la voit écrasée sur le sol, à l’agonie. Le résultat évident: on croit que les deux photos ont été prises à 20 secondes d’intervalle. Sauf que ces clichés ont été pris à plusieurs heures d’intervalle, avec un autre bulldozer et d’autres vêtements.

    Et non seulement les photos données gracieusement par les “activistes” d’ISM n’étaient pas connectées les unes aux autres, mais en plus, elles avaient subies de sérieuses retouches grâce à Photoshop !

    Puis, l’article du New-York Times revient sur les fondements de l’affaire et explique qu’il s’agissait à l’époque de la destruction de maisons appartenant à des terroristes. Le journaliste ne fait pas de différence et donne, à juste titre, les deux points de vue :

    On peut difficilement faire pire propagande puant l’antisémitisme que celle propagée par Corrie. D’autant qu’il est clair (et encore plus depuis Plomb Durci), que des dizaines de maisons comme celles dont Corrie parlait, abritent réellement des caches d’armes ou des sorties de tunnels. Et peu importe que ces maisons servent de “boucliers” aux lanceurs et receleurs de roquettes…

    http://jssnews.com/2010/11/09/rachel-corrie-mensonges-et-realites/

  16. Julien dit :

    Ce qui manque dans le conflit israelo-palestinien c’est de mettre les choses aux clair et de ne pas se victimiser tout le temps de part et d’autres.

    En resume voici des faits:
    – Ce crime est horrible et doit etre elucide. Tout meurtre est inacceptable, tout meurtre d’enfants sans defense l’est encore plus.
    – Est-ce que ce crime c’est passe dans une colonie israelienne?
    – Lier ce crime a une injustice des medias occidentaux en faveur de la Palestine est totalement stupide, faux, injustifie et continue a renforcer le phenomene de victimisation des Israeliens qui ne fait qu’empirer le conflit.
    – Israel traite les palestiniens de facon injuste, violente et barbare tous les jours:
    – Blocus de Gaza mettant la population de cette region dans une situation catastrophique.
    – La colonisation des Israeliens violent de multiples resolutions internationales.
    – Violence quotidienne et injustice de l’armee israelienne envers la population de Cisjordanie.
    – Guerre meurtrieres contre des ennemis pratiquement desarmes a chaque 2-3 ans(en moyenne) incluant boucherie de femmes et enfants.

    – La population juive israelienne est victime d’une ideologie et d’un systeme mediatique qui tend a les victimiser tout le temps ce qui leur donne une immunite perpetuelle pour cautionner l’inacceptable que leurs politiques et armee font a tous les jours.

    – Si les palestiniens peuvent avoir des conditions de vie acceptables, ils vont devoir se desolidariser des mouvements integristes et violents mais pour le moment ceux-cis sont leur SEUL espoir. Ils leurs construisent des ecoles et des hopitaux car sans eux ils n’auraient RIEN d’autres que des balles de mitraillettes israeliennes. Ils n’ont actuellement aucune raison valable de penser differemment.

    – Si Israel voulait la paix et voulait prouver qu’elle ne voulait pas inclure la Cisjordanie dans le Grand Israel, elle arreterait la colonisation tout de suite.

    – Le monde occidental souffre d’un biais evident en faveur d’Israel (qui est percu comme un etat occidental moderne et democratique entoure barabarie et de fanatisme), il pleure les Palestiniens mais ne fait absolument rien de vraiment utile pour eux.

    – Il n’y a malheureusement aucune raison de croire que si les habitants(resistants) des regions sud Sud-Liban ou de Gaza n’avaient pas inflige des pertes significatives a l’armee Israelienne qui occuppaient LEURS territoires, que celle-ci se serait effectivement retiree. Israel utilise des ressources (surtout de l’eau tres precieuse dans cette region) des territoires qu’elle occuppe et y rester sous pretexte de proteger son pays fait son affaire.

    – Les palestiniens doivent arreter de croire en le Hamas et aussi en le Fatah qui ne semblent pas tellement se soucier de l’amelioration reelle des conditions de vie de leur population. Mais ils ne peuvent faire cela seuls.

    – Les Israeliens doivent faire un examen de conscience serieux et profond des 65 dernieres annees et commencer et oublier la doctrine du sionisme qui est depassee, dangereuse et extremement nuisible afin d’avoir une chance de donner a leurs voisins le respect qu’ils meritent et leurs retourner leurs droits sur leurs terres.

    – Si tu veux que la personne contre qui tu t’es battu (et qui est a terre depuis si longtemps) te pardonne donne-lui la main pour l’aider a se relever au lieu de continuer a le pietiner. Et si Israel arretait de coloniser et aider a reconstruire un des villages palestiniens qu’ils ont rase en cisjordanie? Vous penser que les palestiniens n’apprecieraient pas?

    – Les populations civiles de part et d’autres doivent comprendre qu’ils se laissent enfermer et embrigader dans des ideologies stupides et nuisibles.

  17. Caligula dit :

    Pour répondre à ta question pourquoi les médias n’en ont pas parlé…

    C’est simple, les médias ne rapportent que très rarement les faits divers qui se produisent dans un pays éloigné. Si ça c’était passé au Québec tu en aurais entendu parler énormément.

    Si ça c’était passé aux USA ou au Canada tu en aurais entendu parler beaucoup.

    Si ça c’était passé en France ou en Angleterre tu en aurais entendu parler un peu.

    dans les autres pays? Pas du tout.

    Pourquoi? À cause de cette simple règle journalistique : plus ça se produit près, plus c’est vendeur; plus ça se produit loin, moins c’est vendeur.

    Cette règle s’applique aux grands événements, alors imaginez pour les faits divers.

  18. @Caligula,
    Pourtant, a Radio-Canada ils parlent d’un drone américain qui aurait tué des Talibans.

    Dans le cas de James J. Lee, ils en parlaient à LCN, durant la prise d’otage, dans la bande texte. Mais dès que les détails ont sorti sur qui il était et ce qu’il voulait, ils ont cessé d’en parler.

    Et le Climategate, tu ne me fera pas croire que c’était un évènement mineur, la planète entière en a parlé, mais au Canada ils ont presque caché ça.

  19. Hanaël dit :

    Il faut noter que même les pires tueurs en série, ne s’attaque pas aux bébés et aux enfants. Seul une haine féroce et irationnelle,depuis le berceau peut faire que des « individus, puissent décapiter des enfants et un bébé dans son berceau ! Cet acte lâche et barbare, est tou, sauf courageux de s’attaquer à des parents endormis qui n’ont pu défendre leurs petits comme tout bon parent le ferait…
    Voulloir excuser ce geste ou le minimiser, c’est d’être aussi pire que les auteurs de ce massacre.

    Un peuple qui fête en apprenant ce massacre n’est pas digne d’attention et encore moins d’être souverain sur une parcelle de terre.

    Vous pouvez être sûr que si le contraire s’était produit, tout le tollé mondial que cela aurait produit et la presse mondiale serait en ébullitiontotal. Et on ferait intervenir tous les spécialistes du P.O, pour tenter de nous expliquer à quel point les israéliens sont, des barbares nés !… Il y aurait des manifs de haine partout dans le monde ; et des émissions à la télé, la radio on nous assénrait par des lignes ouvertes et des gens en profiteraient pour cracher leur venin, des articles plein les journaux… Mais là, comme cet acte dépeint les palestiniens sur leur véritable visage, personne en parle. En fait, tout ce qui risque de montrer Israel dcomme bon, humain on n’en parlera pas. Parce que, il faut surtout que les gens ou les idiots utils, c’est au choix, garde l’image d’un Israel, agresseur, tueur, colonisateur, monstre inhumain, et vous pouvez en rajouter tant que vous voulez.

    Souvenez-vous du lynchage de deux malheureux réservistes égaré à Ramallah ce qui leur est arrivé… Les enfants tué à coup de hache par des palestiniens ; des enfants violés et lapidés dans une grotte en Judée ; ; vous en avez pas entendu parler, hein ?

  20. Hanaël dit :

    Si voulez tout voir et savoir sur la haine par l’autorité palestinienne et le hamas, visitez : Palestinian Media Watch dont l’article : Arrêtons de nous voiler la face

    http://palwatch.org/main.aspx?fi=855&doc_id=4805

  21. Hanaël dit :

    Désinformation : Jorge Marirrodriga analyse le traitement médiatique de l’assassinat d’une famille juive http://www.europe-israel.org/2011/03/desinformation-jorge-marirrodriga-analyse-le-traitement-mediatique-de-lassassinat-dune-famille-juive/

  22. Hanaël dit :

    Seul une haine féroce et irationnelle,depuis le berceau peut faire que des « individus, puissent décapiter des enfants et un bébé dans son berceau ! Cet acte lâche et barbare, est tou, sauf courageux de s’attaquer à des parents endormis qui n’ont pu défendre leurs petits comme tout bon parent le ferait…

    Un peuple qui fête en apprenant ce massacre n’est pas digne d’attention et encore moins d’être souverain sur une parcelle de terre.

    Vous pouvez être sûr que si le contraire s’était produit, tout le tollé mondial que cela aurait produit et la presse mondiale serait en ébullitiontotal.

  23. Hanaël dit :

    Êtes-vous ignorant ou bien pire de mauvaise foi ?

    Monsieur qui sait tou ; S’il suffit de revenir à ce que l’on appelle à tort « les frontières de 1967 » (qui est en fait une ligne d’armistice voulu par les arabes eux-mêmes, qui exigèrent qu’elle soit temporaire), pour arriver à la paix avec les Palestiniens, comment se fait-il qu’il n’y avait pas la paix avant 1967? Les Palestiniens ont fini par convaincre le monde que « l’occupation » est la cause du conflit. Mais, en réalité, « l’occupation » est la conséquence du conflit. C’est précisément parce qu’on était en état de guerre avant 1967 et que les pays arabes déclenchèrent la guerre de juin 1967 qu’Israël s’est retrouvé en situation « d’occupant ».

    Par ailleurs, l’expérience des quinze dernières années prouve que l’équation entre conflit et « occupation » est fausse. D’abord « l’occupation israélienne » en « Cisjordanie » = Judée et Samarie, et à Gaza a pris fin en 1995 avec le retrait israélien de tous les villes et villages palestiniens et avec l’établissement d’un gouvernement autonome palestinien. Est-ce que cela a mis fin au conflit? Au contraire: c’est précisément après le retrait israélien que les vagues du terrorisme palestinien ont commencé a frapper les civils israéliens dans des proportions sans précédent. Même chose dans la Bande de Gaza: en 2005, Israël a déraciné des centaines de familles juives et rasé tous les villages juifs. Israël voulait prouver qu’elle était prête à faire des concessions douloureuses pour la paix et à démanteler ce que les Palestiniens appellent « les colonies. » Et qu’a-t-il eu en retour? Des milliers de roquettes tirées quotidiennement sur leurs maisons, leurs écoles, et leurs usines.

    Encore une fois, s’il suffisait de se retirer « aux lignes de 67 » et de démanteler toutes les habitations juives de Judée-Samarie pour arriver à la paix, comment se fait-il qu’il n’y avait pas la paix avant 1967? Tout simplement parce que cette théorie simpliste est fausse.

    Pour vous, un petit cours d’Histoire .

    Chaque fois que des tribus arabes sont arrivés « en Palestine », les juifs durent payer des impôts particuliers ; ils n’avaient pas le droit de s’installer à Jérusalem, par exemple ; d’occupé certains postes clef, ni de faire parti d’un semblant de gouvernement ; ils étaient souvent humiliés, blessés et même tués. Leurs synagogues étaient détruitent, sans possibilité d’en construire d’autres ni le droit de faire un quelconque pèlerinage à Jérusalem, première et seule ville Sainte pour les juif dont le lieu le plus Saint et Sacré pour eux, le Mont Du Temple !… Chaque fois que le nationalisme arabe triomphe, il faut que les Juifs s’en aillent.
    Que ce soit au Maghreb ou au Machrek, il
    n’est pas de pays arabe qui ait accédé à la souveraineté sans que les Juifs n’en soient chassés.
    Et ces juifs là n’étaient pas des « colons ». Leur
    présence n’était pas le fruit d’une occupation militaire.

    Hadj-Amin-el-Husseini. Il est le principal responsable de l’agitation qui, dès février 1920, saisi la foule arabe.

    Les implantations juives de Haute-Galilée, Tel-Haï, Kfar Guiladi, Metoulla, sont attaquées par des arabes armés de couteaux. Il a dix morts. À Jérusalem, à l’occasion de la Pâque, les Arabes attaquent les Juifs à coups de pierres, de matraques, de couteaux, pillent maisons et magasins.
    Cent quatre-vingt Juifs sont blessés, plusieurs à mort.

    Le défilé juif du 1er mai 1921 à Jaffa est attaqué par des contre-manifestants arabes,
    et à Tel-Aviv, on tue des Juifs sans défenses, tel le poète Haïm Brenner et sa famille.

    En 1929 à Jérusalem, un soulèvement sanglant déferle sur tout le pays avec une ampleur et une violence sans précédent. Il met fin à la mixité
    dans les quartiers judéo-arabes et les Juifs de Naplouse = (Sheshem), Jénine et Gaza abandonnent ces villes. À Hébron, le 23 août 1929,
    selon le témoignage de Sir John Chancellor, on déplore « des meurtres sauvages perpétrés sur des membres sans défense de la communauté
    juive, sans égard pour l’âge ou le sexe et accompagnés d’actes de férocité indicibles, incendies des fermes et des maisons, dans les
    villes et les campagnes, pillage et destruction des biens ».

    En 1936, les Arabes se constituent en groupe de guérilla, avec le soutien des pays arabes voisins, et s’en prennent aussi bien aux villages
    juives présents en « Palestine ».

    Les arabes se tournèrent vers l’Allemagne et furent par la suite soutenus par le gouvernement nazi dans l’exécution
    de leurs crimes contre les Juifs.

    Le dirigeant incontesté de la communauté arabe palestinienne était le Mufti de Jérusalem, Haj Amin el-Husseini,(que tu dois bien connaître), qui s’empressa de se joindre aux nazis et vécut à Berlin auprès d’Hitler durant toute la deuxième Guerre mondiale.
    Dès mars 1939, le Grand Mufti de Jérusalem se fait ravitailler en armes par hitler, Grand Mufti de Jérusalem qui épouse la cause des nazis et se réfugie à Berlin auprès d’hitler auquel il offre la collaboration d’une
    brigade de Waffen SS arabes. Accompagné d’Eichmann, il visite les chambres à gaz d’Auschwitz et encourage la solution finale à la question
    juive.

    Pendant ce temps,les Arabes de « Palestine », continuent de se livrer
    à de sauvages agressions contre les Juifs. Le 4 octobre 1938, 19 Juifs sont brûlés ou poignardés à Tibériade. La synagogue est incendiée.

    Le retour en « Palestine » de certains chef arabes qui avaient résidé durant la guerre en Allemagne fut néfaste aux Juifs. Ces nationaliste nazifiés
    continuèrent d’attiser la haine antisémite.

    Le 30 novembre 1947, le lendemain de l’adoption du vote de la Résolution 181 des Nations Unies

    L’Agence juive confirme son acceptation de la décision prise par les Nations Unies. Les gouvernements arabes et les dirigeants arabes palestiniens,
    furieux, refusent d’accepter la résolution. En riposte, le Haut comité arabe de « Palestine », proclame la grève générale et un autobus juif
    est attaqué sur la route de Jérusalem.

    Le 15 mai 1948, à l’aube, quelques heures à peine après la proclamation de l’indépendance d’Israël, les armées de l’Égypte, de la Syrie,
    du Liban et de l’Irak, ainsi que la Légion arabe de Transjordanie commandée par le général anglais Glubb Pacha et des officiers britanniques,
    appuyées par des contingents de l’Arabie Saoudite, envahissent le jeune État d’Israël. Le but de l’invasion fut défini par le Secrétaire
    général de la Ligue arabe du temps, Azzam Pacha, en ces termes :

    « Cette guerre sera une guerre d’extermination et de massacre. On en parlera comme des massacres mongols et des Croisades ». BBC, 15 mai 1948.

    Le 26 juillet 1956, l’Égypte se considéra autorisée à fermer le canal de Suez aux navires israéliens.

    Elle ajouta l’installation de batteries à Charm-El-Cheikh et empêcha les navires israéliens de passer à travers le détroit
    de Tiran. De plus, l’Égypte organisa des opérations de feddayin (commandos terroristes) au coeur même du territoire israélien.

    Israël dénombrait 1 843 cas de vol à main armée et de brigandage,
    1 339 cas d’accrochage avec des forces égyptiennes, 345 cas d’incursions à partir des territoires sous contrôle égyptien, 172 cas de
    sabotage perpétrés par des unités militaires égyptiennes ou des feddayin en territoire israélien. Au total : 172 cas de sabotage causant de
    lourdes pertes, soit 364 Israéliens blessés et101 tués.
    En octobre 1956, Nasser fit alliance avec la Jordanie et intensifia les attaques de feddayin contre Israël. C’est alors seulement qu’Israël
    organisa des opérations défensives contre l’Égypte et procéda à « l’occupation » de Gaza et du Sinaï.

    Pendant près de 10 ans, des casques bleus y sont installés pour assurer la paix.
    Or, le 16 mai 1967, le président égyptien Gamal Nasser ordonne
    l’évacuation des Casques bleus du Sinaï.
    Ce retrait des Casques bleus est accompagné d’un blocus naval
    d’Eilat, seul port israélien sur la mer Rouge. En droit
    international, un tel blocus est un acte de guerre.
    Pourtant, Israël ne réagit pas encore. Entre le 16 mai et le 5 juin,
    soit sur une période de trois semaines, il espère que les puissances
    occidentales, principalement les États-Unis, la France et la
    Grande-Bretagne, feront respecter le droit international et leurs
    propres garanties de libre passage dans le détroit de Tiran.

    Pendant ce temps, les déclarations des dirigeants arabes, appelant à
    «jeter les juifs à la mer», se multiplient.
    contre lui se dressent non seulement l’alliance
    militaire Égypte-Syrie (à laquelle se joint bientôt la Jordanie),
    mais aussi des troupes marocaines, libyennes, tunisiennes,
    algériennes, saoudiennes, iraquiennes et soudanaises. Bref, les armées de 100 millions d’Arabes se liguent contre l’État hébreu, qui
    a une population de trois millions.

    Les « colonies » dites-vous ? Les squatteurs ce sont tes amis du pseudo peuple inventé de toute pièce « les palestiniens ».
    Ce conflit ne se rêglera jamais en donnant des territoires. Ce conflit n’est pas territorial, mais bien idéologique. Le refus de la part des arabes d’accepter un État juif dans ce coin du monde. Israel n’aurait qu’un mètre caré que le problème serait le même.

  24. l'engagé dit :

    Réponse à Rioux :

    «Et ça ne répond pas à la question: Pourquoi nos médias ne parlent pas de ça?»

    Est-ce qu’une preuve concrète montrant l’implication des palestiniens a été dévoilée?

    Voici la seule information sûre que j’ai trouvée :
    (Jerusalem Post)

    «As the attackers used knives rather than rifles or pistols, and because of other characteristics of the killings, the IDF believes it was not carried out by an organized terrorist infrastructure but more likely was the work of one or two people who could, though, be affiliated with one of the larger Palestinian terrorist groups.»

    IDF : Israël defense force

    Par ailleurs «The details of the investigation were covered by a gag order.»

    Il pourrait donc s’agir de meurtres privés qui n’auraient rien à voir avec la résistance palestinienne. Si c’est le cas, il s’agit alors d’un fait divers, d’un fait divers ATROCE, mais un fait divers quand même, la couverture médiatique internationale ne traite pas de faits divers.

    Maintenant s’il s’agit d’un acte terroriste, alors cela mérite d’être couvert puisque c’est d’intérêt public, mais comment le savoir puisque désormais le cas est couvert par un « gag order »?

    Quelle est la nouvelle ici? Une famille est massacrée, mais les versions sont si différentes entre sources palestiniennes et sources israéliennes qu’il nous faudrait, à nous, un journaliste lisant les deux langues (hébreux/ arabe) pour que nous puissions avoir une couverture correcte, dans l’intervalle, les médias américains se sont risqués, et voilà le résultat :

    « Massacre d’Itamar: Israël demande des excuses aux médias

    Israël exige des excuses de la part de plusieurs médias anglophones comme CNN, sur leurs couvertures de l’attaque terroriste de vendredi soir à Itamar, affirmant qu’il s’agit, dans certains cas, d’informations “tendancieuses et trompeuses.” Le porte-parole du gouvernement, Oren Helman, a envoyé une lettre au chef du bureau de CNN lui demandant des excuses.

    Un article publié sur le site de CNN insinue que seul l’armée qualifie l’attaque de terroriste. Le journaliste, lui, ne veut pas s’avancer. Comme s’il y avait un doute. “Vous avez décidé d’utiliser les mots “attaque terroriste” entre guillemets, comme si ce n’était pas nécessairement vrai», a écrit Helman. “Il y a une limite à la mesure de l’objectivité en ce qui concerne un tel acte horrible.”»

    source : JSS

    En effet, la BBC et CNN parlent d’un intrus, d’un agresseur et non d’un terroriste ou d’un palestinien. Les journalistes doivent-ils parler d’allégations alors? S’ils le font ils sont considérés comme biaisés (pro-Palestinien), s’ils font comme si les allégations étaient vraies, ils sont partisans d’Israël.

    Autrement dit, on demande aux journalistes de choisir si c’est un fait divers ou un acte terroriste méritant une couverture sans que les journalistes aient accès à de tels faits.

    Ne rien publier est peut-être le cas le plus sage…

    Maintenant, si l’affaire prend des proportions telles et que ça que les implications deviennent d’intérêt public pour la communauté internationale, alors cela méritera d’être internationalement couvert. Mais la nouvelle ne sera pas «Famille massacrée par un terroriste», mais « Quand une famille massacrée est la cause d’un imbroglio ».

    Je ne sais pas si ça répond à votre question, mais l’article traduit présenté par Antagoniste est clairement biaisé, on souligne la joie du côté palestinien, mais il peut s’agir d’un simple marchand et de ses enfants qui célèbrent le massacre et pas que de tout le peuple. Les autorités palestiniennes, elles, ont condamné le massacre et ont même évité de parler de la répression de l’armée qui a suivi, justement pour ne pas jeter d’huile sur le feu.

    Quel est le rapport entre le soucis d’objectivité et de nuance, et aller voir à Rafah comment les gens accueillent la nouvelle sans une méthodologie fiable? Lors du 11 septembre, j’ai entendu des gens qui exprimaient que les EU l’avaient mérité, aurais-je dû diffuser (je faisais de la radio à l’époque) que Montréal célébrait?

  25. Hanaël dit :

    Bilan du soutien humanitaire en provenance d’Israël à Gaza depuis 2009

    Juin 2010 –
    Aide humanitaire dans la bande de Gaza : Bilan depuis 2009 – Vous avez dit Blocus ?  

    http://idfspokesperson.com/

    Piscine olympique

    des restaurants de luxe, des parcs d’attractions. D’ailleurs,
    voici une liste http://www.bivouac-id.com/2010/05/16/bivouac-magazine-nos-meilleures-adresses-a-gaza/

    Le Hamas refuse de
    payer l’électricité
    au gouvernement palestinien de Ramallah. En urgence, la Compagnie d’électricité à finalement décidé de faire un transfert de 3 millions de dollars au Trésor
    de l’Autorité palestinienne à Ramallah dimanche, après les factions palestiniennes se soient réunis pour discuter des moyens de mettre un terme à black-out
    dans la bande de Gaza. Le Fatah refuse que ses ouvriers de Gaza travaillent pour rien et le fait que les hôpitaux soient plongés dans le noir n’importe
    en rien la décision de Mahmoud Abbas… Et puis, si catastrophe il y a, il pourra toujours faire comme d’habitude en accusant Israël: les médias n’y verront
    que du feu!

    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=275709

    Selon la presse palestinienne, l’Etat Juif aurait permis à des membres du Hamas de sortir de Gaza et à visiter Israël. Lors d’un “stage en Israël ”,
    des personnes, des ingénieurs, ont été accueillies dans des endroits d’excellences ou ils ont étés formés pour en apprendre davantage sur l’entretien et
    la réparation des usines de traitements des eaux et des déchets.
    http://www.palpress.ps/arabic/index.php?maa=ReadStory&ChannelID=72302

    Gaza: Budget ministeriel impressionnant pour une “prison à ciel ouvert”

    http://jssnews.com/2010/01/04/gaza-budget-ministeriel-impressionnant-pour-une-prison-a-ciel-ouvert/

    Le Roots Club,

    http://www.rootsclub.ps/

    Le camps de concentration de Gaza va de mal en pis
    http://jssnews.com/2010/05/14/le-camps-de-concentration-de-gaza-va-de-mal-en-pis/

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

    Parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire des Palestiniens,
    des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques, et amener les crédules
    de bonne foi à remettre leurs certitudes  en question.

    http://www.paltoday.com/arabic/News-49213.html

    Voyez comme les Gazaouis sont vêtus de haillons, comme ils creusent la terre pour trouver de quoi se nourrir.

    Attention, éloignez les enfants et les âmes sensibles… 

    Source avec encore plus d’images insoutenables : 
    Pal today 

    http://www.paltoday.com/arabic/News-55720.html

    Parce qu’une image vaut mille mots, nous continuons nos séries de photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire
    des Palestiniens, des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques,
    et amener les crédules de bonne foi à remettre leurs certitudes en question.

    Pendant que les adeptes du fascisme vert et leurs idiots utiles accaparent l’attention médiatique et l’aide financière internationale au bénéfice des Palestiniens,
    brisant tous les records d’aide par habitant, ailleurs des gens meurent – vraiment – de faim dans l’indifférence la plus complète. Pour information, la
    malnutrition frappe
    1 milliard de personnes sur Terre.

    Source :
    Palestine Today

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

    Sur cette photo prise le vendredi 17 juillet 2009, des palestiniennes voilées se tiennent par la main en marchant sur la plage dans la ville de Gaza. La
    police du Hamas a ordonné à une boutique de lingerie de cacher ses mannequins vêtues de chemises de nuit transparentes, des patrouilles sur la plage avertissent
    les hommes de porter des T-shirt et dispersent les groupes mixtes de célibataires. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle campagne du Hamas
    en vue de convaincre les Gazaouïs de se conformer à un strict mode de vie islamique. C’est la première tentative par les militants islamistes d’étendre
    leur contrôle de la politique à la vie privée des gens depuis qu’ils se sont emparés de la bande de Gaza par la force il y a plus de deux ans

    http://www.daylife.com/photo/0eZO1g80j5bgO?q=gaza

    Et ce sont des photos de leur propre site, qu’on ne m’accuse pas de “photo-shopping” (trucages).

    Retenez bien ceçi !!!!!!!!!!!!!

    ces photos sont diffusées par un site Palestinien de Gaza dans son édition en Arabe

    pour ceux qui ont des doutes, vous pouvez les lever, le texte arabe est explicite c’est bien le ” Chatt el bahri ghazza” la plage de gaza…

    mais MIRACLE !!

    quand vous rentrez sur le signe “English” en haut a gauche, voilà ce que vous obtenez!!!!!!!!!!!!!!!

    http://paltoday.com/english/

    la misère,le malheur,le combat,la haine, la faim, la maladie,les humiliations sionistes, les eczémas, la diarrhée, etc etc

    BEL EXEMPLE DU DOUBLE LANGAGE DE CES INCORRIGIBLES MENTEURS

  26. Hanaël dit :

    Si justement, tu allais sur les blogues des israéliens qui comprennent les 2 langues, et qui vivent sur place, tu saurais que justement, les cries de joie, et les claxons se font entendre partout dans les territoires de l’autorité palestinienne et à Gaza ! Et tu saurais aussi que ce n’est pas qu’un petit commerçant… Ah, quand on veut excuser on trouve n’importe quoi…

    L’autorité palestinienne condamne en hébreu et en anglais, mais ne l’a pas fait sur ses propres médias en arabe. De plus, le même temps que les familles enterraient les morts, ils nommait des endroit au nom d’un terroriste !

  27. Hanaël dit :

    Le camps de concentration de Gaza va de mal en pis
    http://jssnews.com/2010/05/14/le-camps-de-concentration-de-gaza-va-de-mal-en-pis/

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

    Parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire des Palestiniens,
    des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques, et amener les crédules
    de bonne foi à remettre leurs certitudes  en question.

    http://www.paltoday.com/arabic/News-49213.html

    Voyez comme les Gazaouis sont vêtus de haillons, comme ils creusent la terre pour trouver de quoi se nourrir.

    Attention, éloignez les enfants et les âmes sensibles… 

    Source avec encore plus d’images insoutenables : 
    Pal today 

    http://www.paltoday.com/arabic/News-55720.html

    Parce qu’une image vaut mille mots, nous continuons nos séries de photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire
    des Palestiniens, des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques,
    et amener les crédules de bonne foi à remettre leurs certitudes en question.

    Pendant que les adeptes du fascisme vert et leurs idiots utiles accaparent l’attention médiatique et l’aide financière internationale au bénéfice des Palestiniens,
    brisant tous les records d’aide par habitant, ailleurs des gens meurent – vraiment – de faim dans l’indifférence la plus complète. Pour information, la
    malnutrition frappe
    1 milliard de personnes sur Terre.

    Source :
    Palestine Today

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

    Sur cette photo prise le vendredi 17 juillet 2009, des palestiniennes voilées se tiennent par la main en marchant sur la plage dans la ville de Gaza. La
    police du Hamas a ordonné à une boutique de lingerie de cacher ses mannequins vêtues de chemises de nuit transparentes, des patrouilles sur la plage avertissent
    les hommes de porter des T-shirt et dispersent les groupes mixtes de célibataires. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle campagne du Hamas
    en vue de convaincre les Gazaouïs de se conformer à un strict mode de vie islamique. C’est la première tentative par les militants islamistes d’étendre
    leur contrôle de la politique à la vie privée des gens depuis qu’ils se sont emparés de la bande de Gaza par la force il y a plus de deux ans

    http://www.daylife.com/photo/0eZO1g80j5bgO?q=gaza

    Et ce sont des photos de leur propre site, qu’on ne m’accuse pas de “photo-shopping” (trucages).

    Retenez bien ceçi !!!!!!!!!!!!!

    ces photos sont diffusées par un site Palestinien de Gaza dans son édition en Arabe

    pour ceux qui ont des doutes, vous pouvez les lever, le texte arabe est explicite c’est bien le ” Chatt el bahri ghazza” la plage de gaza…

    mais MIRACLE !!

    quand vous rentrez sur le signe “English” en haut a gauche, voilà ce que vous obtenez!!!!!!!!!!!!!!!

    http://paltoday.com/english/

    la misère,le malheur,le combat,la haine, la faim, la maladie,les humiliations sionistes,eczémas, la diarrhée, la etc etc

    BEL EXEMPLE DU DOUBLE LANGAGE DE CES INCORRIGIBLES MENTEURS

  28. Hanaël dit :

    1. Depuis 1996 (donc depuis 15 ans), Israël n’a construit aucune implantation nouvelle en Cisjordanie. Toutes les constructions réalisées depuis, l’ont
    été dans des implantations existantes, pour répondre à la croissance naturelle de la population.

    2. L’ensemble de toutes les implantations en Cisjordanie ne représente que 5% de l’ensemble du territoire de la Cisjordanie.

    3. Israël a gelé la construction dans les implantations existantes durant 10 mois. Il s’agissait là d’une décision sans précédente prise par le gouvernement
    israélien. Jusqu’à présent, aucun des gouvernements précédents, en commençant par le gouvernement Rabin en 1992, n’avait pris une telle décision. Au contraire,
    la construction dans les implantations s’était même poursuivie durant le processus de négociation avec les Palestiniens.

    Et pourtant, c’est aujourd’hui que les Palestiniens refusent de négocier!

    4. En août 2005, Israël a totalement démantelé 19 implantations dans la bande de Gaza, et quatre en Samarie du Nord. Dans la bande de Gaza, ce désengagement
    s’est accompagné de l’évacuation générale de la population juive, y compris la suppression des cimetières.

    Depuis, le Hamas a fait de Gaza un territoire terroriste, semblable à celui qui existait en Afghanistan avant 2001. Un beau gachis.

    5. Les Implantations israéliennes dans les territoires contestés ne sont pas des colonies. Le lien historique entre les Juifs et la Terre d’Israël commence
    il y plus de 3000 ans. La présence juive en Judée et Samarie s’est poursuivie sans discontinuer durant toutes ces années, malgré l’expulsion forcée par
    les Romains et les autres. Il s’agit d’une présence juive en Cisjordanie. Exactement comme il existe une présence musulmane en Israël.

  29. Hanaël dit :

    La déclaration officielle de l’IDF a noté que les forces étaient à la recherche d’un «terroriste» et non pas un «intrus» comme écrit dans l’article de CNN.
    Le terroriste a également été évoqué comme un «agresseur» plus loin dans le rapport. Il n’y avait aucune mention de la possibilité c’était le fait d’un
    terroriste palestinien.

  30. Hanaël dit :

    Il est très difficile de haïr les bébés. Il faut une personne spéciale.

    L’assassinat de tout adulte innocent est moralement condamnable, mais l’humanité semble ressentir une répulsion innée pour le meurtre des bébés. Quand un
    bébé n’inspire aucune tendresse, quand un bébé est considéré comme méritant d’être délibérément blessé ou tué, on sait qu’on a affaire à un degré de mal
    auquel peu d’êtres humains – même parmi les meurtriers – peuvent s’identifier.

    C’est pourquoi ce que les terroristes palestiniens ont fait à une famille juive en Cisjordanie =Judée-Samarie la fin de semaine dernière mérite beaucoup plus d’attention
    qu’il n’en a reçu. Normalement, les atrocités palestiniennes attirent peu l’attention – et certainement beaucoup moins d’attention qu’un bloc appartement construit en Judée.

    Pour comprendre la signification de cet acte, il faut revenir sur un autre incident en apparence distinct : l’agression sexuelle prolongée de Lara Logan,
    correspondante étrangère de CBS News, par 200 Égyptiens sur la place Tahrir au Caire il y a quelques semaines. On a rapporté qu’après l’avoir déshabillée,
    les hommes l’ont violée et battue aux cris de « Juive, Juive ! ».

    Les deux incidents racontent la même histoire. Aujourd’hui, dans une grande partie du monde arabo-musulman, et une partie du monde musulman non-arabe (comme
    l’Iran), « Juif » n’est pas une personne. « Juif » n’est même pas un simple ennemi. En fait, il n’y a pas de parallèle sur terre à ce que « Juif » signifie
    pour cent millions, voire des centaines de millions de musulmans.

    Pour lire l’exposé au complet ainsi qu’un vidéo intéressant, c’est ici : http://www.postedeveille.ca/2011/03/lautre-tsunami-la-haine-meurtri%C3%A8re-des-b%C3%A9b%C3%A9s.html

  31. Hanaël dit :

    David Ruzié,professeur émérite des universités, spécialiste de Droit international
    ainsi que :parMaître Bertrand Ramas-Muhlbach

    En effet, ce sont les forces transjordaniennes qui ont, le 23 mai 1948, capturé la ville sainte de Jérusalem, et « occupé » la Samarie et une partie de la Judée, (lors de la guerre avec l’État naissant Juif) en s’installant sur des zones qui avaient vocation à devenir le « futur État arabe » (en vertu du plan de partage de l’Organisation des Nations unies
    de 1947), dont les pays arabes, ont, refusé. Par la suite, le roi Abdallah de Transjordanie a annexé la Cisjordanie et la partie arabe de Jérusalem (le 24 janvier 1949), . Puis, le nouveau Parlement d’Amman a, le 24 avril 1950, approuvé officiellement l’union des deux rives du Jourdain en un seul État pour fonder « le Royaume hachémite de Jordanie ».

    Ce qui fait que,la Samarie et la Judée étaient « occupées » et annexées par la Jordanie et a été nommé : « La Cisjordanie ». Seule la Grande-Bretagne et le
    Pakistan ont reconnu cette annexion.

    Il n’y a donc jamais eu de souveraineté internationale de la Jordanie sur cette Cisjordanie.

    Ainsi, il résulte de cette intégration dans le royaume hachémite, qu’à la suite de la guerre dite des « 6 jours », c’est la Jordanie
    (dans sa partie occidentale)
    qui a été capturé par Israël (et non la Palestine) et c’est la partie jordanienne (non palestinienne) de la ville de Jérusalem qui a
    été annexée.

    C’est en l’occurrence cette « occupation de la Jordanie » par Israël et « l’annexion de la partie jordanienne de Jérusalem » qui ont été
    dénoncées dans les résolutions
    de 1967 et de 1980 : en aucun cas, la communauté internationale n’a condamné « l’occupation » de la Palestine qui n’a jamais existé en
    tant qu’entité indépendante et souveraine.
    En outre, étant donné que ll’annexion de la Jordanie de ces territoires n’ont pas été reconnus par le droit internationale, Israel ne peut donc pas occupé ces territoires, puisqu’aucun pays jusqu’à aujourd’hui n’exerce une quelconque souveraineté qui soit reconnu sur ces territoires.
    Donc quand Israël s’empara de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza pendant la Guerre des Six Jours, elle ne traversa pas une frontière, mais une ligne d’armistice temporaire. Et elle ne conquit pas des territoires souverains avec un statut juridique reconnu par la communauté internationale.
    La présence israélienne en Judée-Samarie est plus légale et plus légitime que la présence jordanienne à l’époque, précisément parce que la présence israélienne est le résultat d’une guerre d’autodéfense, alors que la présence jordanienne était le résultat d’une guerre d’agression.

    Le véritable problème est né le 31 juillet 1988, lorsque la Jordanie a rompu les liens juridiques et administratifs avec la Cisjordanie : depuis cette
    date, la Jordanie a cessé d’être occupée et la partie orientale de Jérusalem ne pouvait plus être considérée comme étant annexée.
    Ainsi, en déplaçant entre
    les mains de l’OLP la responsabilité de l’avenir des Territoires (anciennement jordanien) occupés, les résolutions 242 et suivantes
    sont devenues nulles
    et non avenues (même si elles sont toujours invoquées pour exiger le départ des israéliens).

    Bizarre ? Pas vraiment. Il est intéressant de noter que la première Charte de l’O.L.P. en 1964 ne mentionne pas Jérusalem. Ce n’est qu’après que la Vieille
    Ville se soit retrouvée
    sous souveraineté juive que la Charte de l’O.L.P de 1968 va mentionner nommément Jérusalem.

  32. Hanaël dit :

    Selon Luc HAFNER Avocat International Ancien 1er Président du Tribunal Militaire d’Appel

    Ce sont d’ailleurs des territoires contestés, car il n’y a pas d’État sur ces territoires. Ils n’ont jamais été constitués en un État. Ces territoires devront être attribués en tenant compte des résultats des trois guerres défensives gagnées par Israël et des droits des habitants palestiniens.

    Les lignes d’armistice doivent donc être discutées pour aboutir à des frontières sûres et reconnues. L’avis de droit de la Cour internationale de justice (CIJ), qui siège à La Haye (Pays-Bas), est établie par l’article 92 de la Charte des Nations unies :
    qui considère la ligne d’armistice comme la frontière internationale d’Israël est juridiquement erroné et hors de sa compétence, puisque ce point relève
    de décisions du Conseil de sécurité et est une décision politique.

    Tout est donc encore fluctuant.

    La Cour internationale de justice de La Haye n’a pas de pouvoir sur les États, sauf si ceux-ci y consentent. Elle ne donne que des avis non contraignants
    pour les États. De même, il n’y a pas de force publique pour appliquer le Droit international public, sauf les forces armées des États qui souhaitent l’appliquer
    à un moment ou un autre.

    D’autre part, les juifs ont toujours procédé par l’achat de terres. À ce qui atrait aux peuplement appelé injustement « des colonies », les Juifs ont acheté les terres ou occupé les terres qui n’avaient pas de propriétaires.
    En droit international, Israël n’a donc pas violé ses obligations en autorisant l’installation d’Israéliens qui ont acquis leurs terres, soit en les achetant,
    soit par occupation de terres domaniales, c’est-à-dire n’appartenant à personne.

    Depuis quand quelqu’un qui achête sa terre est-il un colonisateur ou un voleur ? A-t-on vu des « colonisateurs » retrouver autant de vestiges et de preuves archéologiques parlant de ces mêmes colonisateurs ?

  33. Hanaël dit :

    Bilan du soutien humanitaire en provenance d’Israël à Gaza depuis 2009

    Juin 2010 –
    Aide humanitaire dans la bande de Gaza : Bilan depuis 2009 – Vous avez dit Blocus ?  

    http://idfspokesperson.com/

    Piscine olympique

    des restaurants de luxe, des parcs d’attractions. D’ailleurs,
    voici une liste http://www.bivouac-id.com/2010/05/16/bivouac-magazine-nos-meilleures-adresses-a-gaza/

    Le Hamas refuse de
    payer l’électricité
    au gouvernement palestinien de Ramallah. En urgence, la Compagnie d’électricité à finalement décidé de faire un transfert de 3 millions de dollars au Trésor
    de l’Autorité palestinienne à Ramallah dimanche, après les factions palestiniennes se soient réunis pour discuter des moyens de mettre un terme à black-out
    dans la bande de Gaza. Le Fatah refuse que ses ouvriers de Gaza travaillent pour rien et le fait que les hôpitaux soient plongés dans le noir n’importe
    en rien la décision de Mahmoud Abbas… Et puis, si catastrophe il y a, il pourra toujours faire comme d’habitude en accusant Israël: les médias n’y verront
    que du feu!

    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=275709

    Selon la presse palestinienne, l’Etat Juif aurait permis à des membres du Hamas de sortir de Gaza et à visiter Israël. Lors d’un “stage en Israël ”,
    des personnes, des ingénieurs, ont été accueillies dans des endroits d’excellences ou ils ont étés formés pour en apprendre davantage sur l’entretien et
    la réparation des usines de traitements des eaux et des déchets.
    http://www.palpress.ps/arabic/index.php?maa=ReadStory&ChannelID=72302

    Gaza: Budget ministeriel impressionnant pour une “prison à ciel ouvert”

    http://jssnews.com/2010/01/04/gaza-budget-ministeriel-impressionnant-pour-une-prison-a-ciel-ouvert/

    Le Roots Club,

    http://www.rootsclub.ps/

    Le camps de concentration de Gaza va de mal en pis
    http://jssnews.com/2010/05/14/le-camps-de-concentration-de-gaza-va-de-mal-en-pis/

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

  34. «Lors du 11 septembre, j’ai entendu des gens qui exprimaient que les EU l’avaient mérité, aurais-je dû diffuser (je faisais de la radio à l’époque) que Montréal célébrait?»

    Montréal étant la ville qui est le plus antisémite et la plus anti-américaine de tout le Québec, la réponse est OUI!!!

  35. Hanaël dit :

    Merci M. Proulx, je croyais être la seule qui faisait des coms qui rétablissent la vérité… Mais, c’est difficile de faire des comms sur ce blogue. 3 fois sur 5 il ne passe pas. J’ai, envoyé des liens de médias palestiniens, de sites arabe, prouvant qu’il n’a aucune crise humanitaire à Gaza, et que le blocus est que pour empêcher les armes de parvenir dans les mains du hamas, mais ça ne passe pas !…

  36. Hanaël dit :

    Parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire des Palestiniens,
    des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques, et amener les crédules
    de bonne foi à remettre leurs certitudes  en question.

    http://www.paltoday.com/arabic/News-49213.html

    Voyez comme les Gazaouis sont vêtus de haillons, comme ils creusent la terre pour trouver de quoi se nourrir.

    Attention, éloignez les enfants et les âmes sensibles… 

    Source avec encore plus d’images insoutenables : 
    Pal today 

    http://www.paltoday.com/arabic/News-55720.html

    Parce qu’une image vaut mille mots, nous continuons nos séries de photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire
    des Palestiniens, des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques,
    et amener les crédules de bonne foi à remettre leurs certitudes en question.

    Pendant que les adeptes du fascisme vert et leurs idiots utiles accaparent l’attention médiatique et l’aide financière internationale au bénéfice des Palestiniens,
    brisant tous les records d’aide par habitant, ailleurs des gens meurent – vraiment – de faim dans l’indifférence la plus complète. Pour information, la
    malnutrition frappe
    1 milliard de personnes sur Terre.

    Source :
    Palestine Today

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

    Sur cette photo prise le vendredi 17 juillet 2009, des palestiniennes voilées se tiennent par la main en marchant sur la plage dans la ville de Gaza. La
    police du Hamas a ordonné à une boutique de lingerie de cacher ses mannequins vêtues de chemises de nuit transparentes, des patrouilles sur la plage avertissent
    les hommes de porter des T-shirt et dispersent les groupes mixtes de célibataires. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle campagne du Hamas
    en vue de convaincre les Gazaouïs de se conformer à un strict mode de vie islamique. C’est la première tentative par les militants islamistes d’étendre
    leur contrôle de la politique à la vie privée des gens depuis qu’ils se sont emparés de la bande de Gaza par la force il y a plus de deux ans

    http://www.daylife.com/photo/0eZO1g80j5bgO?q=gaza

    Et ce sont des photos de leur propre site, qu’on ne m’accuse pas de “photo-shopping” (trucages).

    Retenez bien ceçi !!!!!!!!!!!!!

    ces photos sont diffusées par un site Palestinien de Gaza dans son édition en Arabe

    pour ceux qui ont des doutes, vous pouvez les lever, le texte arabe est explicite c’est bien le ” Chatt el bahri ghazza” la plage de gaza…

    mais MIRACLE !!

    quand vous rentrez sur le signe “English” en haut a gauche, voilà ce que vous obtenez!!!!!!!!!!!!!!!

    http://paltoday.com/english/

    la misère,le malheur,le combat,la haine, la faim, la maladie,les humiliations sionistes,eczémas, la diarrhée, la etc etc preuve si on en avait besoin de leur double discours !

  37. @Hanaël
    Don’t worry!
    Les commentaires avec beaucoup de liens sont souvent reconnus comme SPAM par le filtre, pas de panique, je vérifie manuellement de temps en temps parmis les centaines de SPAM pour voir s’ils n’y en a pas des légitimes qui s`y sont glissés. Tes commentaires ont été taggés comme valides

  38. Hanaël dit :

    Parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert » de la logorrhée victimaire des Palestiniens,
    des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques, et amener les crédules
    de bonne foi à remettre leurs certitudes  en question.

    http://www.paltoday.com/arabic/News-49213.html

    Voyez comme les Gazaouis sont vêtus de haillons, comme ils creusent la terre pour trouver de quoi se nourrir.

    Attention, éloignez les enfants et les âmes sensibles… 

    Source avec encore plus d’images insoutenables : 
    Pal today 

    http://www.paltoday.com/arabic/News-55720.html

    Pendant que les adeptes du fascisme vert et leurs idiots utiles accaparent l’attention médiatique et l’aide financière internationale au bénéfice des Palestiniens,
    brisant tous les records d’aide par habitant, ailleurs des gens meurent – vraiment – de faim dans l’indifférence la plus complète. Pour information, la
    malnutrition frappe
    1 milliard de personnes sur Terre.

    Source :
    Palestine Today

    http://www.paltoday.com/arabic/News-64161.html

    Et ce sont des photos de leur propre site, qu’on ne m’accuse pas de “photo-shopping” (trucages).

    Retenez bien ceçi !!!!!!!!!!!!!

    ces photos sont diffusées par un site Palestinien de Gaza dans son édition en Arabe

    pour ceux qui ont des doutes, vous pouvez les lever, le texte arabe est explicite c’est bien le ” Chatt el bahri ghazza” la plage de gaza…

    mais MIRACLE !!

    quand vous rentrez sur le signe “English” en haut a gauche, voilà ce que vous obtenez!!!!!!!!!!!!!!!

    http://paltoday.com/english/

    la misère,le malheur,le combat,la haine, la faim, la maladie,les humiliations sionistes,eczémas, la diarrhée, la etc etc preuve si on en avait besoin de leur double discours !

  39. Hanaël dit :

    Bonjour M. Rioux, merci beaucoup. J’ai vu que vous avez débloqué mes comms. Désolée, si ils sont reproduit en quelques exemplaires !… La prochaine fois, je vous dirai seulement com en attente, plutôt que de tenter de renvoyer quelques fois. Encore toutes mes excuses.

  40. Hanaël dit :

    Aide humanitaire et les activités civiles dans la bande de Gaza – 21 février 2011 En Janvier, 4106 camions de marchandises sont entrés dans la bande de Gaza Rapport sur les activités civiles et humanitaires effectuée par les autorités israéliennes au cours du mois de Janvier 2011: Conformément à la décision
    du Cabinet, Israël a mis en œuvre

    http://www.europe-israel.org/2011/02/gaza-les-chiffres-de-laide-humanitaire-en-janvier-2011-que-hessel-ne-dira-jamais/

  41. Hanaël dit :

    les photos sont ignobles. Pire. Il n’y a aucun mots pour en parler. Le contenu est ultra-choquant. Ne cliquez que si vous en avez la force morale.

    https://picasaweb.google.com/picsyesha/Itamar#

  42. l'engagé dit :

    @ Hanaël,

    C’est dur de lire vos textes si vous soutenez Jean-Luc Proulx lorsqu’il prétend qu’on aurait dû considérer que « Montréal célébrait lors du 11 septembre 2001» puisque c’est d’après lui «la ville qui est le plus antisémite et la plus anti-américaine de tout le Québec».

    Est-ce que cela vaut la peine de vous lire si vous considérez qu’il s’agit là de «coms qui rétablissent la vérités»? J’allais franchement m’astreindre à lire vos textes et à examiner vos liens, mais si pour vous la vérité repose sur une vision aussi dogmatique que bornée, j’en déduis que je perdrais mon temps.

    Les discussions autour de la question israélo-palestinienne demandent de la mesure et un soucis de s’intéresser au contexte avec probité et nuance. Avec ce seul petit commentaire, vous venez de vous discréditer. Il aurait pourtant été facile de ne rien ajouter ou encore de ne pas cautionner les propos de JLP et d’exprimer une réserve polie. Quelle confiance puis-je avoir dans vos raisonnements, vos arguments et vos sources si vous cautionnez un discours non seulement faux, mais offensant pour la simple raison que c’est un de vos alliés qui l’a formulé?

    Dommage.

  43. Hanaël dit :

    Je n’ai jamais prétendu que Montréal était si ou cela. Ni qu’elle manifestait le 11 2001. Je voulais dire que j’étais heureuse de voir M. Proulx réagir sur le sujet initial. Rien d’autre. N’essayez pas de me faire écrire ce que je n’ai pas, prétendu. Les points que j’ai apporté ce sont des points par des juriste en droit international, des gens hautement qualifier.

    Moi, j’apporte l’info. Je ne cherche même pas à discuter avec vous. J’ai tout de suite, vu à qui j’avais a faire, en voyant de la manière que vous qualifiez l’info et ce massacre. Cela fait des années et des années que le P.O me passionne. J’ai lu, écouter de nombreuses confés sur le sujet. J’ai discuter avec des gens de là-bas. J’ai écouter les 2 côtés. J’ai vu les médias israéliens et les médias palestiniens. Que vous me discréditez ça ne me dérange pas. Pour moi, seul les faits compte, pas la personne.

  44. Hanaël dit :

    La semaine dernière, une page Facebook appelant au lancement d’une 3è Intifada dans la bande de Gaza et dans les territoires gérés par l’Autorité palestinienne
    a été créée; en dix jours, près de 166 000 personnes ont adhéré à la page (au rythme de 20 000 par jour environ et le mouvement s’accélère) , et les organisateurs
    visent le million d’ici à quelques semaines.

    Loin du discours non violent tenu par Mahmoud Abbas et ses déclarations sur la résistance pacifique, les créateurs du compte appellent à attaquer les implantations
    juives, et demandent au Hezbollah de tirer des roquettes sur Israël.

    La date fixée par le pour le début de la 3è Intifada est fixé au 15 mai prochain.  

    Extrait: «
    Nous avons attaqué les juifs en 1986 à Petah’Tikva – C’était glorieux !

    Nous avons attaqué les juifs en 1904 et 1904 à Tibériade – C’était fantastique !

    Nous avons attaqué les juifs en 1920 à Jérusalem – C’était phénoménal !

    Nous avons massacré les juifs en 1929 à Hébron et Safed – C’était magnifique !

    Nous avons attaqué les juifs de manière continue de 1936 à 1939, même si nous avons fini par tuer plus d’arabes que de juifs, c’était un des chapîtres les
    plus glorieux de notre histoire !

    Nous avons attaqué les juifs en 1947 quelques heures après avoir rejeté une résolution de l’ONU. Nous avons remis au goût du jour la Naqba de 1920 pour
    cet évenement, que nous célébrons maintenant chaque année.

    Nous ne parlerons pas de 48/49 ou 4 armées arabes coalisées se sont pris une raclée,ni des autres guerres d’ailleurs.

    Mais tout au long des années 50 grâce à nos Fedayins, nous avons attaqué les juifs . C’était glorieux.

    Nous avons attaqué le monde entier dans les années 1970, mais depuis que la cible n’est pas spécifiquement juive, nous ne pouvons pas appeler cela une intifada.
    C’était majestueux !

    Nous avons attaqué les juifs dans les années 80 – c’était merveilleux !

    Nous avons attaqué les juifs après le plan qui nous aurait permis d’avoir un Etat – Cela a été épique !

    Nous ne cessons d’être des terroristes – c’est fantastique !  

    Et maintenant nous avons Facebook pour faire des appels au Terrorisme !  

    Génial Facebook ! Allons-y pour la 10ème Intifada. »  

    Selon guysen.com, il se prépareraient pour la 3ième intifada le 15 mai, la date initiale était, le 11 septembre ! Il serait en tout plus de 160000 déjà !
    http://www.facebook.com/Palestinian.Intifada

    Merci de signaler cette page de toute urgence .

    Cliquez au bas de la page : Signaler la page et remplissez les raisons du signalement

    Faites passer en masse .. Ce groupe doit être fermé.

    C’est un appel au terrorisme , a la guerre et tout simplement a l’eradication d’Israel .

  45. Hanaël dit :

    Pour M. Proulx, je sais qu’il est, anti Montréal. C’est son droit. Cela ne veut dire en aucun temps que je sois, d’accord. Je sais bien, que Montréal ne dansait pas le 11 2001. Par contre, je dois admettre que la manière que je me suis adressée à M. Proulx, lui manifestant une salutation amicale par rapport de le retrouver sur ce blogue, pouvait laisser suspect. Mais, cela ne s’adressait pas à son commentaire sur le blogue. Désolée, que cela a laisser parraître ce que je n’avais pas exprimer au prime abord.

  46. Hanaël dit :

    Notons: en 2002 il a eu, des attentats dans cette même petite localité, dont une mère et 3 de ses enfants assassinés dans leur maison !Appel au meurtre du conseiller de M.Abbas, un jour avant la boucherie d’Itamar – Appel au Djihad du ‘Hamas, incitation à la haine et glorification
    des Kamikazes
    http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=4793

    Appel au meurtre du conseiller de M.Abbas, un jour avant la boucherie d’Itamar – Les armes doivent être tournées vers notre ennemi Israël.

    Même si l’enquête n’est pas finie pour découvrir laquelle deux factions terroristes palestiniennes Fatah’ ou ‘Hamas a envoyé ses barbares massacrer la famille
    FOGEL,

    L’incitation à la haine permanente et les appels aux meurtres de l’Autorité Palestinienne et du ‘Hamas conduisent inévitablement à renforcer le terrorisme
    et le légitimer.

    – Un jour avant l’attaque d’Itamar

    Le conseiller du président Mahmoud Abbas, et sous secrétaire du Conseil révolutionnaire du Fatah Sabri Saidam a prononcé un discours……

    Il a souligné que les armes doivent-être tournées vers le principal ennemi Israël et que les différences d’opinions internes doivent être mises de coté.
    Saidaim a déploré les conditions de vies terribles des familles de Shahid, en prenant pour exemple la famille de Dalal Moughrabi qui ne reçu que 123 $.
    Il exige du peuple palestinien qu’il traite les problèmes de ces familles au sérieux. Il souhaite inauguré une place dans la ville d’El Bireh pour l’anniversaire
    d’un des pires attentats terroristes qui a coûté la vie à 36 israéliens dont 12 enfants.

    le 10 Mars – Journal officiel de l’A.Palestinienne Al-Ayyam

    – La semaine avant l’attaque barbare d’Itamar, le centre de Jeunesse Al-Amari à Ramallah a annoncé son intention de lancer un tournoi de jeunes, un tournoi
    en l’honneur de la Shahida (martyr) Wafa Idris.

    Al Hayat Al-Jadida 06 Mars 2011 première page

    [http://www.ammariclub.com/aboutClub.aspx
    http://www.amari.8m.net/center_in_english.htm%5D

    Rappel :

    Wafa Idris a été la première femme kamikaze palestinienne a se faire exploser à Jérusalem tuant 1 personne en blessant plus de 150 le 27 Janvier 2002.
    Elle était bénévole pour le croissant rouge palestinien, et a réussi comme cela à détourner l’attention des services de sécurité israéliens en entrant
    dans Jérusalem dans une ambulance du croissant rouge

    Abbas et Fayyad inaugurent un square à la gloire de l’auteur de l’attentat le plus sanglant commis en Israel

    http://www.aschkel.info/article-abbas-etfayadabbas-et-fayyad-inaugure-un-square-a-la-gloire-de-l-auteur-de-l-attentat-le-plus-sanglant-commis-en-israel-46759376.html
    Des terroristes sanguinaires célébrés comme des héros Terroristes sanguinaires élevés au rang de héros par Fayyad, Abbas, Erekat vidéo

    http://www.aschkel.info/article-des-terroristes-sanguinaires-celebres-comme-des-heros-par-l-autorite-palestinienne-video-50116871.html

    En infraction totale avec les interdictions convenues dans l’accord, l’Autorité Palestinienne encourage la glorification de terroristes en commémorant ouvertement
    leurs actes de terrorisme. Parmi les personnes honorées par l’Autorité Palestinienne : ABU Jihad, Yihya Ayash, Dalal mougrhabi et autres qui sont responsables
    de meurtres et de blessures d’innombrables civils israéliens innocents.

    Ainsi l’enceinte du quartier présidentiel à Ramallah est située sur une rue nommée en l’honneur de l’archi terroriste Yihyé Ayash qui es responsable de
    la mort de centaines d’innocents, y compris des citoyens israéliens ainsi qu’américains.

    En mars 2010, une place centrale à Ramallah a été nommée du nom de Dalal Moughrabi qui a dirigé le tristement célèbre attentat terroriste contre un autobus
    israélien qui a causé la mort de 36 israéliens dont 12 enfants tous sauvagement assassinés. Le carré ci-dessus n’est qu’un des nombreux sites en Judée-Samarie
    et Gaza qui glorifie cette action terroriste et ces auteurs.

    Les terroristes reçoivent un statut honorifique et deviennent des modèles d’émulation dans la société palestinienne, à la fois dans les médias et par le
    biais de cérémonies organisées par les institutions affiliées à l’Autorité palestinienne.

    Institutionnalisée, cette incitation systématique à l’encontre d’Israël n’a jamais cessé, même au plus fort du processus diplomatique avec l’Autorité palestinienne
    dans les années 1990.

  47. @ Hanaël.

    En fait, je ne suis pas vraiment anti-Montréal, je suis, plutôt, indifférent, face à la gué-guerre Montréal-Québec, Montréal-régions, etc., même si j’admets avoir utilisé cette gué-guerre, à une certaine époque, pour m’attirer des visiteurs, sur mon blogue!!!

    Montréal n’est peut-être pas la ville la plus antisémite et la plus anti-américaine de tout le Québec, mais la plupart des tenants québécois de la nébuleuse de gauche antisémite et anti-américaine vit à Montréal et, plus particulièrement, sur le Plateau!!! Ce sont les mêmes qui crient «Mort aux Juifs», lors des manifestations «pacifiques» anti-israéliennes qui se déroulent…à Montréal!!!

    Et ces mêmes personnes vivent…à Montréal!!! On ne peut pas nier ça!!!

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/01/le-retour-des-nazis-2e-partie.html

  48. Caligula dit :

    Christian,

    Un drone qui tue des humains n’est pas un fait divers, c’est une opération militaire et ça mérite une couverture journalistique.

    Tu te posais une question en y voyant un complot gauchiste, je t’apporte une réponse plus crédible titée du guide de l’écriture journalistique.

  49. l'engagé dit :

    Une information s’avère d’intérêt public (source «Sociologie des médias du Québec»):

    si elle contribue à la justice et à l’égalité en donnant une information sans préjugés;

    si elle favorise une diversité de points de vue sur des enjeux sociaux;

    si son contenu permet une meilleure connaissance des institutions sociales, politique;

    si elle traite d’information concernant la collectivité, le plus grand nombre;

    si elle favorise la participation des citoyens sur les choix à faire;

    et si elle offre au citoyen tout ce qui est nécessaire pour qu’il participe pleinement à la vie en société.

    Il y a un peu de transposition à faire dans le contexte international, mais si un drone tue des humains, est-il fabriqué au Canada? Le Canada souscrit-il à ce type de pratique. Formons-nous des gens pour les rendre opérationnels? Finançons-nous par nos impôts des entreprises qui les délivrent. Est-ce éthique? Avons-nous un rôle à jouer? Sommes-nous coupables par association?
    Les munitions contenaient-elles de l’uranium appauvri?

    Ainsi comme le Canada est dans l’OTAN, l’ALÉNA et d’autres organisations, nous sommes très solidaires de ce que font les États-Unis, nous sommes en quelque sorte imputable. Ce qui concerne les État-Unis nous concerne donc en parti, du moins selon certains enjeux.

    Par contre, en ce qui a trait à au massacre qui nous occupe, l’information est-elle disponible sans préjugé : difficile de répondre oui et il y a présentement un «gag order». C’est donc encore plus difficile d’avoir accès à une diversité de points de vue.

    Dans ce contexte, il est très difficile que cette information remplisse les autres critères, puisque la transparence est impossible. Dans le contexte, on ne peut connaitre les mécanisme et institutions dans les colonies, on est plutôt dans une surenchère émotive. On ne peut non plus participer au débat ou à diverses activités, l’information est encore trop parcellaire.

    Imaginez que quelqu’un écrive «terroriste» au Québec à propos du tueur et qu’il ne s’agisse que d’un travailleur étranger, le journal aura l’air pro-sioniste. Si au contraire le journal parle d’un agresseur ou d’un intrus, le journal sera taxé «d’antisémite». Ce n’est pas un bon climat, ce n’est pas d’intérêt public.

    L’imbroglio par contre, lui, est d’intérêt public, mais la nouvelle comme telle n’est plus le massacre, mais le quiproquo.

  50. P.A. Beaulieu dit :

    Une information que j’ajoute ici et que je tiens d’une Canadienne présentement en Palestine est que le tueur présumé serait un Thailandais qui était employé par la famille et à qui il devait de l’argent :

    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=368554

  51. Hanaël dit :

    Mensonge ! Cela circule dans les médias palestinien car abbas tente de minimiser ce monstre pour montrer au monde entier que cela ne peut pas, être un palestinien ! Lors que cela c’était produit en 2002 dans la même localité arafat avait fait la même chose ! Et pourtant, quelques semaines plus tard, les israéliens avait bel et bien trouvé les terroristes coupables ! Ce n’est qu’un propagande de plus que les pro palestiniens ainsi que l’autorité tente de faire croire au monde ! Voyons donc, si une personne à qui on devrait de l’argent s’attaquerait à un bébé de 3 mois en le décapitant dans son berceau qui dort ! Vous croyez à ça ? Pas moi. Enfin, on verra bien quand Israel trouvera les ou le coupables, ce que les pro palestiniens trouveront à redire … Selon les derniers éléments de l’enquête, les terroristes seraient affiliés à : Les premiers résultats de l’enquête sur le massacre terroriste dans la ville israélienne d’Itamar en Samarie, vendredi soir, montre que le mouvement affilié au Fatah “Freedom Fighters”, est responsable de la tuerie. L’enfant de 3 ans a été poignardé au niveau du coeur. Le bébé de 4 mois a été égorgé.
    Il faut noter selon les liens que j’ai posté plutôt, l’autorité palestinienne dans sa propre télé une semaine plutôt, glorifiait l’attentat qui avait eu lieu en 2002 à Itamar dans la même localité où une mère et ses trois enfants avaient trouvé la mort par le canon d’un fusil !…
    Si vous auriez visionné ces vidéos, vous n’auriez pas posté cette propagande.

  52. Hanaël dit :

    M. Rioux, pouvez-vous s.v.p, j’ai un com en attente dans votre boîte au spam. Cela concerne justement les vidéos sur la glorification des terroristes par l’autorité palestinienne, dont celui d’Itamar en 2002 ! Et une semaine plus tard, ce massacre a lieu….

  53. Ce qui me fait douter de la théorie d’un tahïlandais, c’est que seule la religion peut faire faire de telles horreurs à un humain, sans remords.

    Décapiter un enfant pour une question d’argent? J’en doute!

  54. Sam dit :

    Sans vouloir être rabat-joie dans votre théorie du complot, Radio-Canada en a parlé à quelques reprises…

  55. Julien dit :

    Salut Hanael,

    Tu confirmes parfaitement ma theorie sur la technique d’auto-victimisation du peuple Israelien pour justifier l’inacceptable.
    Une technique qui a marche parfaitement depuis la creation de cet etat.
    Si je te comprends bien il vaut mieux continuer a tuer tous les Palestiniens parce que ce sont des sauvages inhumains et dangereux, qu’il n’a jamais ete acceptable qu’ils defendent leurs villages (la ou ils habitaient) avant que les emigres Juifs n’arrivent.
    Ca ressemble a un langage totalitaire ca.
    Et tu sais surement tres bien la ou les langages totalitaires menent.

    C’est vrai que jamais aucun meurtre (et surtout d’enfants sans defense) ne doit etre encourage. Que le tueur ait un uniforme de soldat ne lui en donne pas plus de droit qu’un terroriste.

    Il est juste triste que ce soit des gens comme toi qui soient les plus actifs sur ce blog alors que beaucoup d’autres sont capables d’avoir une vision d’ensemble moins biaisee que la tienne (et c’est facile) et se taisent.
    Je t’inviterais a aller te promener en cisjordanie et de voir comment l’armee Israelienne y traite la population locale. Peut-etre que ca t’aidera a y voir plus clair.

  56. @Julien
    « Tu confirmes parfaitement ma theorie sur la technique d’auto-victimisation du peuple Israelien pour justifier l’inacceptable. »

    Est-ce que ce n’est pas exactement ce que font les Palestiniens aussi? Par exemple, mettre des caches d’armes dans des écoles, pour ensuite dire que les Israéliens ont tués des enfants….

    Est-ce que tu y es allé en Palestine? C’est loin d’être un camp de concentration:
    http://www.antagoniste.net/2010/06/07/vivre-a-gaza/

  57. Hanaël dit :

    Bonjour M. Rioux, je suis contente que vous ne vous laissez pas endormir par ce Julien complètement à côté de la plaque ! Je ne répondrai pas à tout ses délires, le temps me manque. Mais il n’a pas été justement lui surement dans les territoire palestinien. Car il saurait que l’économie y est florissante ! ET que Gaza manque de rien, et que les check-points ont presque touts été enlevés, depuis le gouvernement de Netanyahou ! Je suis une passionné du P.O. Donc ça répond à la question de ce Julien.

  58. Hanaël dit :

    Je le répète encore. Même si on découvrirait que ce soit un étranger cela n’excuserait en rien la fête dans les territoire et à Gaza ! Mais je serais, très surprise qu’une personne à qui on doit de l’argent, puisse commette cette barbarie ! On aurait pu assassiner le père ou la mère ; mais un bébé dans
    son berceau qui dort en le décapitant, seule une haine et un endoctrinement d’un bourrage de crâne intensif peut produire cela ! Fêter la mort d’innocent, comme ils l’ont fait,cela veut dire que ces
    gens caussionnet ce meurtre barbare ! Et rien que pour cela, jamais ils auront mon soutien. Jamais ! Mais, selon les indices de l’enquête tout pointe vers
    le mouvement du fatah, ce même que dirige, abbas ou mazen c’est au choix… selon les naïfs ou les lucides…

    Dans les milieux du Renseignement qui sont chargés de l’enquête à propos du massacre d’Itamar, d’après des éléments déjà recueillis, il semblerait que l’attentat
    contre la famille Fogel ait été préparé conjointement entre le Hamas et le Fatah d’Abou Mazen.
    Les spécialistes constatent également que cet attentat a été commis alors qu’Abou Mazen préparait sa visite à Gaza et devait « donner des gages » au Hamas
    dans le domaine du terrorisme. Un expert militaire a dit « que cet attentat pourrait bien être le test de confiance passé par Abou Mazen à qui le Hamas
    et d’autres factions terroristes reprochent d’être beaucoup trop mou voire complice d’Israël ». Et pour pouvoir négocier à « armes égales » avec Ismaïl
    Hanyeh, Abou Mazen se devait de montrer qu’il est encore capable de commanditer de telles atrocités. C’est la règle dans ces groupes terroristes et mafieux.
    Le chef terroriste de l’AP sait qu’il perd chaque jour un peu plus de crédit dans la rue arabe palestinienne, et ce genre d’acte de « bravoure » est de
    nature à le rehausser auprès du Hamas. Son prédécesseur, Yasser Arafat avait adopté la même tactique, et ce n’est que bien plus tard que les Israéliens
    avaient réussi à découvrir que des attentats meurtriers avaient été organisés depuis la Moukataa.
    Cette implication d’Abou Mazen dans l’attentat d’Itamar n’est pas en contradiction avec ses déclarations de ces derniers jours, très relayées par les médias
    israéliens, et dans lesquelles il condamne l’attentat. Dans la tradition arabo-musulmane, le mensonge est considéré comme une arme de guerre et il n’y
    a aucun problème à commanditer un acte barbare et le condamner simultanément. Dans ce domaine aussi, Yasser Arafat était un expert en la matière. Le double-langage
    est la duplicité sont de règle dans la mentalité des dirigeants arabes palestiniens : dimanche dernier, le jour où l’on enterrait les malheureuses victimes
    de l’attentat, une cérémonie officielle se déroulait à El-Bireh, lors de laquelle était inaugurée une place au nom de la terroriste Dalal El-Moughrabi,
    « héroïne » palestinienne car elle avait participé à un attentat en mars 1978, faisant 37 morts israéliens dont 13 enfants. Abou Mazen avait pris soin
    de n’envoyer aucun membre de son cabinet à cette manifestation, qui n’aurait pu se faire sans son accord.
    http://www.israel7.com/2011/03/abou-mazen-derriere-l%e2%80%99attentat-d%e2%80%99itamar/

    Quand on connaît son mentor et maître arafat, on n’est pas, surpris ! Je ne cherche pas la propagande ni le mensonge, mais seulement à rétablir la vérité omis par nos médias si souvent complice…
    Moi, je préfère croire les enquêteurs de l’armée israélienne qui sont beaucoup plus sûr vous admettrez, que peut l’être l’autorité palestinienne. Si je dis bien si. Il s’avèrait que ce soit un étranger Israel n’aurait aucune gêne à le reconnaître. Mais cela n’excuse en rien les fêtes observées dans les territoires disputés que contrôle l’autorité palestinienne et Gaza, le hamas.
    Sinon que par un cautionnement de leur part un acte aussi immonde !

  59. Hanaël dit :

    Même si on découvrirait que ce soit un étranger cela n’excuserait en rien la fête dans les territoire et à Gaza ! Mais je serais, très surprise qu’une personne à qui on doit de l’argent, puisse commette cette barbarie ! On aurait pu assassiner le père ou la mère ; mais un bébé dans
    son berceau qui dort en le décapitant, seule une haine et un endoctrinement d’un bourrage de crâne intensif peut produire cela ! Fêter la mort d’innocent et d’enfant comme ils l’ont fait, cela ne veut dire qu’une chose. Ces gens caussionnet ce meurtre barbare ! Et rien que pour cela, jamais ils auront mon soutien. Jamais !

  60. Hanaël dit :

    Dans les milieux du Renseignement qui sont chargés de l’enquête à propos du massacre d’Itamar, d’après des éléments déjà recueillis, il semblerait que l’attentat
    contre la famille Fogel ait été préparé conjointement entre le Hamas et le Fatah d’Abou Mazen.
    Les spécialistes constatent également que cet attentat a été commis alors qu’Abou Mazen préparait sa visite à Gaza et devait « donner des gages » au Hamas
    dans le domaine du terrorisme. Un expert militaire a dit « que cet attentat pourrait bien être le test de confiance passé par Abou Mazen à qui le Hamas
    et d’autres factions terroristes reprochent d’être beaucoup trop mou voire complice d’Israël ». Et pour pouvoir négocier à « armes égales » avec Ismaïl
    Hanyeh, Abou Mazen se devait de montrer qu’il est encore capable de commanditer de telles atrocités. C’est la règle dans ces groupes terroristes et mafieux.
    Le chef terroriste de l’AP sait qu’il perd chaque jour un peu plus de crédit dans la rue arabe palestinienne, et ce genre d’acte de « bravoure » est de
    nature à le rehausser auprès du Hamas. Son prédécesseur, Yasser Arafat avait adopté la même tactique, et ce n’est que bien plus tard que les Israéliens
    avaient réussi à découvrir que des attentats meurtriers avaient été organisés depuis la Moukataa.
    Cette implication d’Abou Mazen dans l’attentat d’Itamar n’est pas en contradiction avec ses déclarations de ces derniers jours, très relayées par les médias
    israéliens, et dans lesquelles il condamne l’attentat. Dans la tradition arabo-musulmane, le mensonge est considéré comme une arme de guerre et il n’y
    a aucun problème à commanditer un acte barbare et le condamner simultanément. Dans ce domaine aussi, Yasser Arafat était un expert en la matière. Le double-langage
    est la duplicité sont de règle dans la mentalité des dirigeants arabes palestiniens : dimanche dernier, le jour où l’on enterrait les malheureuses victimes
    de l’attentat, une cérémonie officielle se déroulait à El-Bireh, lors de laquelle était inaugurée une place au nom de la terroriste Dalal El-Moughrabi,
    « héroïne » palestinienne car elle avait participé à un attentat en mars 1978, faisant 37 morts israéliens dont 13 enfants. Abou Mazen avait pris soin
    de n’envoyer aucun membre de son cabinet à cette manifestation, qui n’aurait pu se faire sans son accord.
    http://www.israel7.com/2011/03/abou-mazen-derriere-l%e2%80%99attentat-d%e2%80%99itamar/

    Quand on connaît son mentor et maître arafat, on n’est pas, surpris ! Je ne cherche pas la propagande ni le mensonge, mais seulement à rétablir la vérité omis par nos médias si souvent complice…
    Moi, je préfère croire les enquêteurs de l’armée israélienne qui sont beaucoup plus sûr vous admettrez, que peut l’être l’autorité palestinienne. Si je dis bien si. Il s’avèrait que ce soit un étranger Israel n’aurait aucune gêne à le reconnaître. Mais cela n’excuse en rien les fêtes observées dans les territoires disputés que contrôle l’autorité palestinienne et Gaza, le hamas.
    Sinon que par un cautionnement de leur part un acte aussi immonde !

  61. Hanaël dit :

    Julien, de quoi as-tu peur de mes interventions ? Si je nuie ou je dérange au blogue, c’est à monsieur Rioux de me le faire savoir. Et, comme j’ai bien du boulot que d’intervenir chaque fois pour rétablir un peu les choses, je m’en irai sans problème ! En attendant, faudra me suporter !

  62. Caligula dit :

    « Ce qui me fait douter de la théorie d’un tahïlandais, c’est que seule la religion peut faire faire de telles horreurs à un humain, sans remords. »

    Allons Christian, des actes sauvages commis par des fous c’est monnaie courante. Rappelle-toi ce gars dans l’ouest qui avait décapité un homme à bord d’un autobus… La religion n’avait rien à y voir.

    Tuer un bébé est un acte barbare, mais qui peut être commis pour plein de raisons (terrorisme, folie, désir de le faire taire pour éviter d’être pris, vengeance extrême, etc.).

    Les hommes qui s’enlèvent la vie en même temps que leur enfant juste pour punir leur ex ne sont pas des terroristes mais des individus qui souffrent de troubles mentaux.

    Attendons la fin de l’enquête avant de tirer des conclusions et de crier au complot.

  63. Hanaël dit :

    Les réjouissance observées en « Palestine » à la nouvelle de ces meurtres barbares.
    Sans doute des manifestants pro-thaïlandais ?
    Ce sont bien, les palestiniens qui font circuler une rumeur via leur agence MAAn.net,selon laquelle il s’agirait de l’employé agricole
    thaïlandais de la famille. Et, comme à l’habitude, les journaux étrangers, plutôt que de citer les sources des enquêteurs comme tout bon journaliste devrait le faire, (mais on sait que lorsqu’il s’agit d’Israel, toutes les règles journalistiques prenne le bord) ! Cite plutôt une rumeur palestinienne !
    D’ailleurs, c’est le journal le Monde qui a colporté cette rumeur en occident via Laurent Zecchini, qui mentionne lui-même que ses sources, sont, palestinienne !

    Quelques questions : si tel avait été le cas, la police israélienne aurait déjà arrêté le suspect pour interrogatoire. Or, nulle indication dans cette direction. Est-il arrêté ? Existe-t-il ? Si oui, pourquoi n’est-il pas présenté à la presse ?
    Ne croyez-vous pas, que si, c’était ce supposé thaïlandais, connaissant l’efficacité des services secret israéliens intérieur, dont le Shin beth l’aurait déjà épinglé ? Avant de croire cette suposition, faut d’abord ce poser certaines question logiques, non ?

    Désolée, mais cela sans la propagande bien rôdé de l’autorité palestinienne à plein nez, accoutumé dans ce domaine et passé maître ! Et certains tombent dans le paneau !…

    Et, voilà la preuve :
    Non, même en le souhaitant très fort, les Palestiniens ne sont pas parvenus à faire exister ce fameux « employé agricole thaïlandais » :
    « Itamar has no foreign workers. It does not allow them. The Fogel home in Itamar was built solely by Jewish workers. INN received this information from
    the Samaria regional authority in answer to its query upon reading the, now proven to be blatantly false, Maan article. »

    http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/142902

  64. Hanaël dit :

    Pardon ! Fallait lire : *** Désolée, mais cela sans la propagande bien rodée
    Et, je le répète ici. Soyez certain, que si, je dis bien si, il s’avèrait que ce soit un étranger ou encore ce fameu thaïlandais qui serait supposer exister, je viendrai personnellement l’écrire ici. Je ne perdrai pas mon intégrité ni ma crédibilité pour une erreur de ce genre. Et, je suis certaine que si ces le cas, la police israélienne le mentionnera aussi.

  65. l'engagé dit :

    Quel usage Israël fait-il de cette histoire?

    Voici un extrait d’un article du Jérusalem Post

    Le ministre de l’Intérieur, Eli Yishaï, a réagi, dimanche, à l’approbation gouvernementale de centaines de nouvelles unités de logement dans les implantations. Cette décision a été prise suite à l’attaque meurtrière qui a eu lieu dans la nuit de vendredi, à Itamar

    « Je ne m’arrêterais pas à 400 unités. Il nous en faut au moins 1 000 pour chaque personne assassinée », a déclaré Yishaï. « Après un assassinat aussi terrifiant et choquant, rien ne pourra réconforter les familles. L’Autorité palestinienne est en train d’élever des générations d’assassins. »
    L’Autorité palestinienne (AP) a réagi à son tour à l’annonce de nouvelles constructions dimanche, qualifiant cette décision de « mauvaise et inacceptable ».

    Le président du Conseil des Communautés juives en Judée-Samarie, Danny Dayan, a également condamné l’annonce de constructions, estimant qu’une telle décision ne doit pas uniquement être l’effet de l’assassinat de cinq membres de la famille Fogel. « La décision du gouvernement est un petit pas dans la bonne direction », a-t-il ajouté. « Le gouvernement doit approuver des constructions supplémentaires et doit bien sûr approuver le projet d’Itamar prévoyant la construction d’un nouveau quartier au nom de ceux qui ont été assassinés. Mais malheureusement, cette décision n’est que la première depuis la formation du second gouvernement Netanyahou. Et c’est un scandale que des parents et des enfants doivent être assassinés pour que cela devienne possible. »

  66. l'engagé dit :

    «Et, comme à l’habitude, les journaux étrangers, plutôt que de citer les sources des enquêteurs comme tout bon journaliste devrait le faire, (mais on sait que lorsqu’il s’agit d’Israel, toutes les règles journalistiques prenne le bord) ! Cite plutôt une rumeur palestinienne !»

    Des sources? Des enquêteurs?

    «The details of the investigation were covered by a gag order.»

    Dans ce contexte, quelle crédibilité accorder aux autorités?

  67. Hanaël dit :

    Tu ne mentionne pas la source . Et puis, tu es vraiment de mauvaise foi. Si les enquêteurs mentionnent toutes leurs sources et leurs investigations, au public, que penses-tu fera le ou les coupables ? non mais !http://www.israel7.com/2011/03/abou-mazen-derriere-l%e2%80%99attentat-d%e2%80%99itamar/

  68. Hanaël dit :

    En attendant… 54 obus de mortier atterrissent dans le Néguev, deux blessés
    54 obus de mortiers tirés depuis la Bande de Gaza ont explosé samedi matin dans le Néguev occidental, faisant deux blessés légers, selon un dernier bilan.
    (Guysen.International.News)

  69. l'engagé dit :

    Je n’ ai pas mentionné la source parce que c’est la troisième fois que je l’écris,
    l’info provient du Jerusalem Post version anglaise et c’était également une information également reprise dans l’article qui faisait état de la vexation des autorités israélienne contre CNN et la BBC et dont j’ai cité des extraits.

    Et je l’ai répétée parce que votre argumentation ne tenait justement pas compte du gag order.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :