Dépôt du rapport de la commission Bastarache

Le juge Bastarache a déposé son rapport hier. Il ne porte pas de blâme, mais propose des correctifs pour améliorer encore plus le processus, qui était déjà un des plus encadrés. Il sera maintenant le processus de nomination le plus encadré au monde!. Politiquement, il n’avait pas le choix de faire des propositions de correctifs, pour sauver la face.

Et encore, les gens sont pas contents. Ils sont naïfs s’ils on cru que les nominations partisanes n’existent pas. Ça a toujours été le cas, partout, et dans tous les pays. Et ça va continuer de l’être encore ici, sauf dans le cas des juges.

Bellemare est écorché au passage, ses allégations d’influences indues ne pouvant pas être prouvées. le mot important ici est indues, parce qu’il y aura toujours des influences, des suggestions, mais personne ne l’a menacé. La loi n’interdit pas de faire des suggestions, au final, c’est au ministre de décider.

« Marc Bellemare s’installe confortablement dans le rôle de la victime, une position familière des manipulateurs de tous genres. » -Denise Bombardier

Mais qu’importe le résultat de cette commission, les gens n’auraient pas été satisfaits. Si ça blanchi Charest, c’est parce que c’est « arrangé », les gens ont déjà décidé, alors commission ou pas, leur opinion est déjà faite.

C’était la même chose avec la commission Gomery, les coupables étaient des compagnies de publicité et un fonctionnaire corrompu qui ont profité d’un programme qui était « bar open ». Paul Martin pensait que la commission allait montrer que les libéraux n’avait rien à voir avec le scandale de commandites, et c’est que qui est arrivé, mais les gens et les médias ont décidé que c’était les libéraux les coupables.

Moi je crois que tout ça ne fait que montrer qu’une commission d’enquête, ça ne sert à rien d’autre qu’engraisser les avocats des deux parties. La commission Bastarache a couté 6 millions pour tenter de régler une simple question, sans réel résultat.

Imaginez une commission sur « toutte »: construction/mafia/syndicats/financement politique, ça coûterait des dizaines de millions, ça durerait des années et en bout de ligne, ça ne donnerait pas plus de résultats que les autres commissions. Surtout qu’une commission d’enquête donne l’immunité aux témoins, qui ne peuvent pas être poursuivis au criminel… Est-ce vraiment ce qu’on veut?

Advertisements

11 commentaires pour Dépôt du rapport de la commission Bastarache

  1. Gilles Laplante dit :

    Premièrement, personne n’avait demandé cette commission d’enquête. C’est Charest qui a voulu faire diversion.
    Deuxièmement, tout le monde savait que les nominations étaient partisane. Ce qu’on ne savait pas c’est que les nominations étaient vendues par les collecteurs de fonds du PLQ et que Chantal Landry avait été nommée pour gérer la manœuvre.
    Depuis le début, j’ai dit que le rapport était écrit avant l’ouverture des audiences et on constate aujourd’hui que j’avais raison. Aucune mention dans le résumé du rôle de Chantal Landry.
    Comme le disait Mario Dumont ce matin, Bellemare s’est attaqué à la gang des toges et il devait être remis à sa place.

  2. Bellemare avait fait des accusations graves, qui jetaient un doute sur le processus de nomination. Ce processus était pourtant bien encadré, bien plus que dans la majorité des pays. Finalement, il n’a pas eu de pressions indues, seulement des suggestions, donc c’était un pétard mouillé.

    La seule chose qu’on a découvert c’est le système de post-it pour les allégeances politiques. Il devait y avoir un système différent sous les péquistes, mais il y avait autant de nominations partisanes.

    Je crois que Bellemare est une personne instable, en manque d’attention. Il aime bien jouer à la victime et en profiter pour se venger de Charest, qui avait précipité sont départ du parti.

  3. Ce billet de Christian Rioux a été autorisé et payé par l’agent officiel du Parti libéral du Québec!!! 😀

  4. @JLP
    Contrairement à ce que tu peux penser, je ne suis pas « teindu ». J’appuie un parti selon ses idées, son mérite, ou le candidat local. Sauf que jamais je n’appuierai le Bloc ou le PQ, parce que leur idée séparatiste est une utopie xénophobe.

    Dans le cas de la commission, je trouve que Bellemare était à côté de la track en faisant ces accusations. Le processus était déjà bien plus encadré qu’ailleurs. Les nominations partisanes, ici, ça se fait depuis toujours avec des suggestions, mais ailleurs ça se fait directement.

    Et si Charest est blanchi, personne ne peut imaginer que c’est parce qu’il n’avait pas grand chose à se reprocher. La loi n’empêche pas que des gens fassent des suggestions au ministre, et Charest ne lui en a pas fait.

  5. Tym Machine dit :

    « Imaginez une commission sur « toutte »: construction/mafia/syndicats/financement politique, ça coûterait des dizaines de millions, ça durerait des années et en bout de ligne »

    Alors pourquoi 80% des québecois en veulent une commission d’enquête sur la construction, serait-ce tous des idiots?

    Le Québec paie ses infrastructures 30% plus cher que les autres provinces et LA grosse problématique est l’octroit des contrats si on oublie un instant l’hyper-syndicalisation et l’hyper-réglementation de ce monde.

    Alors dire que parce que ça va coûter de l’argent, on en veut pas, c’est avoir une vision très réductrice de la chose car c’est les processus et les façons de faire qui sont foncièrement viciées et dépenser 10 millions disons pour en sauver 10 milliards en bout de ligne, je juge cet effort un bon investissement comme 80% des autres québecois d’ailleurs, le PLQ étant la seule entité isolée dans son coin à ne pas supporter l’idée d’une commission d’enquête publique sur la construction probablement parce qu’ils sont ceux qui avant la FTQ et cie ont le plus à perdre d’apprendre la vérité sur les façons de faire et l’ocroit des contrats du provincial aux firmes de construction, génie conseil etc.

    De toute façon, le PLQ aurait tout intérêt à enclencher le processus parce que si le PQ ou l’ADQ forment le prochain gouvernement du Québec, il y en aura une commission d’enquête et il n’est jamais trop tard d’investir maintenant pour épargner des milliards et scier les jambes de crime organisé dans le futur.

  6. Anna dit :

    « Alors dire que parce que ça va coûter de l’argent, on en veut pas … »

    Si tu relis comme il le faut l’article si haut, tu te rendra compte que le fait que ça va coûter cher n’est pas le seul argument contre une commission d’enquête sur la construction. Selon moi l’argument le plus fort est le fait qu’avec une commission d’enquête les témoins ont l’immunité, donc ils ne peuvent pas être poursuivis au criminel. Tu ne veux donc pas que les  »gros méchants » soit puni pour ce qu’ils ont fait?

  7. Christian Rioux dit :

    @Tym
    Si c’est le PQ, je doute fortement qu’il y ait une commission d’enquète. Ils ont autant de squeletttes dans leur placard que le PLQ.

    Par contre l’ADQ, ou alors un éventuel nouveau parti de centre-droite pourrait avoir les coudées franches nécessaires, quitte à ne faire qu’un seul mandat

    Mon principal argument contre la commission n’est pas seulement que ça va couter cher, mais surtout que ça ne donnera pas ou peu de résultats. J’ai plus confiance en une opération policière, même si ça prend du temps a accumuler de la preuve, sûrement trop longtemps au goût de Charest. Je veux voir les bandits en prison, pas à un cirque télévisé.

  8. @ Christian.

    Première question (et ne te défiles pas lâchement): si le PQ cessait officiellement d’être un parti souverainiste (bla, bla, bla, les «maudits séparatisss»!!!), serais-tu porté à voter pour lui??? Après tout, quand il est au pouvoir, le PQ est un parti centriste, concernant la gestion de l’État!!! Tu te dis centriste, n’est-ce pas???

    Deuxième question: puisque je ne te crois pas, quand tu me dis que tu n’es pas teindu, pourrais-tu, SVP, afficher ici tous les votes que tu as fait, à chaque élection, fédérale et provinciale, depuis que tu en a le droit??? Non seulement, tu userais de transparence, tu nous donnerais l’occasion de mieux te connaître et tu dissiperais, ainsi, bien des doutes sur ta partisanerie libérale, qu’elle soit réelle ou non!!!

    Moi, je vais faire de même:

    Élection québécoise du 26 mars 2007: ADQ

    Élection fédérale du 14 octobre 2008: PCC

    Élection québécoise du 8 décembre 2008: PQ

    Au municipal, j’ai voté pour Régis Labeaume, en 2007, et, en 2009, j’ai annulé mon vote à la mairie et j’ai voté pour le candidat indépendant au poste de conseiller de mon district!!!

    De nous deux, j’ai l’impression que c’est moi qui a le plus voté pour des partis qui étaient différents!!! 😉

  9. Christian Rioux dit :

    @JLP
    Ohlala!

    Ca fait bien plus longtemps que toi que j’ai le droit de vote 🙂 Il faudrait que je fasse une recherche sur les candidats de chaque élection et j’ai pas vraiment le temps. Mais rapidement, au fédéral, j’ai déjà voté quelquefois Conservateur durant le temps de Mulroney, et récemment dans un vote stratégique Conservateur pour tenter d`éjecter un candidat bloquiste. Les autres fois C’était libéral. Au provincial, Libéral la plupart du temps, ADQ quelquefois dépendant des circonstances et/ou du candidat local. (Libéral est centre-gauche par définition). Mais il faut dire que ça fait quand même pas si longtemps que L’ADQ existe et/ou est viable, avant on n’avait le choix qu’entre PLQ ou PQ. Mais JAMAIS PQ ou BLOC. Si jamais le parti de Legault finit par arriver, c’est certain que je vote pour lui!

    Et si le PQ n’était pas séparatiste? probablement que non, parce qu’il est un peu plus a gauche que le PLQ (pas toujours) très interventioniste et trop proche des syndicats.

  10. Christian Rioux dit :

    @Tym
    « Alors pourquoi 80% des québecois en veulent une commission denquête sur la construction, serait-ce tous des idiots?  »

    D’où ça vient cette statistique que tout le monde cite? Je doute beaucoup de la fiabilité de ce chiffre

  11. Gilles Laplante dit :

    La commission nous aura aussi permis de constater qu’il n’y a pas que la Santé et les Transports qui sont tombés en décadence au Québec, la Justice y est aussi passée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :