Grandes marées et tempêtes en Gaspésie

michel
Ste-Flavie, photo: Michel L.

Ce n’était qu’une question de temps avant que les réchauffistes tentent d’associer les phénomènes météo en Europe et en Gaspésie au réchauffement climatique, et tenter d’utiliser ça pour justifier leur campagne de peur.

Qui d’autre que Monseigneur Guilbeault pour sauter sur l’occasion de tout associer au réchauffement climatique! Qu’il fasse chaud, qu’il fasse froid, qu’il neige, qu’il pleuve, c’est toujours la faute aux changement climatiques causé par le CO2, et donc selon lui les humains.

Pourtant, la vague de froid en Europe n’a rien d’un réchauffement. Et les grandes marées et pluies qu’on a eu en Gaspésie, quoi qu’inhabituelle, on en a déjà vu. Un climatologue (un vrai expert) invité à TVA hier disait bien que ça n’avait rien à voir avec les changements climatiques. C’est une combinaison de phénomènes météorologiques qui ensemble ont causé cette dévastation. Dans le cas des inondations, il s’agit de forte pluies, alors qu’il avait déjà eu de la pluie pendant les jours précédent, alors la capacité de rétention d’eau du sol était limitée, et combinée aux grandes marées, qui a compliqué l’évacuation de l’eau aux embouchures de rivières.

Pour ce qui est des dommages causés par les grandes marées, c’est que cette dernière a été amplifiée par une très basse pression, qui a pour effet de gonfler la marée, la pleine lune, (la lune est la principale cause des marées) le solstice d’hiver, et en plus de forts vents du nord-est. Tout ça combiné ensemble suffit à faire toute cette destruction. Rien à voir avec les changements climatiques.

Extrait du texte de M. Guilbeault:

De nombreux tronçons de la route 132 ont été emportés. La dévastation dans ce secteur est directement liée au réchauffement climatique. En effet, la hausse du niveau des océans et l’absence de glace sont directement en cause; avant, la glace protégeait la berge à l’occa­sion des grandes tem­pêtes d’hiver.

Sachez M. Guilbeault que la glace n’est pas présente en automne! L’hiver ne commence officiellement qu’aujourd’hui 21 décembre, et souvent, la glace n’est présente sur la mer qu’en janvier! Et les tronçons de routes et maison ont été emportés parce que des gens s’obstinent a vouloir empiéter sur les lignes de marées et faire de l’enrochement.
Justement cet été j’étais à Sainte-Luce, un des secteurs les plus touchés, et j’étais sans voix de voir comment les gens faisaient des murs de ciments, de bois, de l’enrochement pour essayer d’avoir un peu plus de terrain pour leur chalet au bord de la mer. Ridicule et inutile, puisque c’est impossible de penser pouvoir gagner sur la mer. Elle arrive à détruire des montagnes, alors quelques petit rochers ne suffiront jamais.

Autre extrait:

Je ne le souhaite pas mais, malheureusement, il me semble assez clair que tout cela n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend à plus ou moins long terme.

C’est évident qu’il le souhaite, ça lui permet de justifier sa cause et de demander encore plus de subventions.
monts
Ste-Anne-des-Monts, photo: Chantal H.

Je cite ici un VRAI expert, et non pas un pseudo-expert comme M. Guilbeault:

En entrevue à TVA Nouvelles, un océanographe du service hydrographique du Canada a déclaré qu’une telle situation ne s’était pas produite depuis près d’un siècle à Rimouski. «On a battu un record datant de 1914, indique Denis Lefaivre. C’est un niveau qu’on atteint une fois tous les 200 ans». M. Lefaivre explique que les marées ont dépassé de 1,1 mètre le niveau anticipé. Le phénomène est dû à de très basses pressions combinées à des vents du secteur nord.
La basse pression a pour effet de faire gonfler le niveau de la mer, explique l’océanographe. (TVA Nouvelles)

Et en terminant, pour montrer encore une fois le ridicule de cette théorie, voici une carte de la NASA qui montre bien que la terre ne se réchauffe pas, mais se refroidit. Même si pour le moment, notre coin de pays semble se réchauffer, ailleurs, les températures tombent et ils battent des records de froid. Pourquoi? C’est parce que les changements climatiques ne sont pas causé par le CO2, mais par des cycles d’activité solaire, et le soleil va entrer dans un période calme pour 20 ou 30 ans, alors préparez-vous à avoir froid.

Voyez à ce sujet ce billet écrit il y a quelques semaines, et celui-ci qui date de quelques mois.

Sources:
http://www.journalmetro.com/ma%20vie/article/724040–devastation-dans-l-est-du-pays-a-quelques-jours-de-noel

http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2010/12/21/gaspesie-marees-inondations-et-changements-climatiques/

P.S. je vais passer les fêtes dans ce coin-là, alors je vous rapporterai des photos!

Mise-à-jour: Tel que promis, voici quelques autres photos exclusives. Je suis arrivé dans la neige, alors je n’ai pas pu prendre de belles photos moi-même, j’ai demandé à d’autres d’utiliser leurs photos. J’ai choisi les plus spectaculaires, mais aussi celle qui montrent l’entêtement de l’humain à vouloir empiéter sur la ligne de marée

Marees2010(0)(Small)Photo: Steve Henry
Marees2010(1)(Small)>Photo: Steve Henry
Marees2010(2)(Small)>Photo: Steve Henry
Marees2010(3)(Small)Photo: Steve Henry
Marees2010(4)(Small)Photo: Steve Henry
Marees2010(6)(Small)Photo: Odette Proulx

16 commentaires pour Grandes marées et tempêtes en Gaspésie

  1. Gilles Laplante dit :

    On vient d’assister à une éclipse lunaire. J’ai tout de suit pensé aux réchaufistes qui mettent sur le dos de l’humanité les changements climatiques. Il n’y a pas si longtemps encore on mettait sur le dos de l’humanité ( ses péchés ) une éclipse ( lunaire ou solaire ) qui était supposément l’expression du couroux des dieux. L’humain restera toujours un animal crédule.

  2. CreveCrétin dit :

    Vous êtes, M. Rioux, la quintessence du crétinisme. S’il y a une vague de froid en Europe et que la Californie se fait inonder à l’heure qu’on se parle, c’est justement à cause du réchauffement climatique.

    Les changements climatiques au niveau planétaire ne provoquent pas qu’une augmentation de la température mais des phénomènes plus extrêmes et souvent contraires à la normale, ici et là, et que oui, il se sont produits au moins une fois dans le passé mais pas du tout à la fréquence à laquelle ils se succèdent désormais.

    Au fond il y a un seul problème très simple, vous et vos semblables sont des parasites sur cette terre et il serait préférable pour vous de la quitter immédiatement.

  3. @CreveCrétin
    Donc l’homme est responsable des épisodes La Nina et de l’oscillation arctique?

    «vous et vos semblables sont des parasites sur cette terre et il serait préférable pour vous de la quitter immédiatement»

    Ces «semblables» compte pour 75% de la population anglaise, plus de 50% de la population américaine et plus de 40% de la population canadienne.

  4. @crevecretin

    Si vous devez vous résoudre à utiliser les insultes, c’est parce que vous n’avez plus rien d’intelligent à dire.

  5. Gilles Laplante dit :

    CreveCrétin a très bien appris sa leçon. De toute évidence il fait partie de cette joyeuse bande d’imbéciles utiles comme les appelait Lénine.

  6. Christian Rioux dit :

    Ce qui est le plus drôle c’est que ces écolos prônent la dénatalité, certains même la réduction de la population humaine. Parmi les plus extrémistes, ils prônent la stérilisation et même le suicide….

    Donc a long terme, ils vont disparaitre tout seul…🙂


    “En permettant l’Homme, la Nature a commis beaucoup plus qu’une erreur de calcul; un attentat contre elle-même ». Cioran.

    “Le monde souffre du cancer et ce cancer est l’homme”
    Alan Gregg, longtemps officiel à la Rockfeller F.

    « L’Homme est toujours et partout un chancre dans le paysage »
    John Muir, fondateur du Sierra Club

    « Éliminer l’espèce humaine résoudrait tous les problèmes sociaux et environnementaux »
    Dave Forman, directeur du Sierra Club (995-1997)

    « Les êtres humains en tant qu’espèce n’ont pas plus de valeur que les limaces »
    John Davis, éditeur du Earth First journal

    « Donner à la société une énergie abondante et à bon marché serait l’équivalent de donner à un enfant idiot une mitraillette »
    C’est le même Ehrlich qui en 1969 prédisait « que des centaines de millions de personnes périraient bientôt à cause du smog à New York et à Los Angeles…. Que les océans vont dépérir à cause du DDT en 1979… que l’espérance de vie va chuter à 42 ans en 1980 à cause des épidémies de cancer »
    Paul Ehrlich

    « La seule réellement bonne technologie est l’absence de toute technologie …La technologie, c’est, de la part de notre espèce élitiste, taxer sans représentation le reste de la nature ».
    John Shuttleworth, auteur du manuel Friends of the Earth

    « N’est- ce pas le seul espoir de la planète que les civilisations industrielles s’écroulent ? N’est-ce pas notre responsabilité d’y travailler ?»
    Maurice Strong, à la tête du sommet de la terre 1992 de Rio qui pavait la voie au Protocole de Kyoto. Considéré comme le « godfather » du mouvement environnementaliste, fondateur et directeur de l’Unept (U.N Environment Program), avec un budget de 136 millions pour agir en tant que conscience de la planète.

    « La cause immédiate de la crise écologique est le capitalisme qui est un cancer dans la biosphère. »
    Murray Bookchin, Institut for Social Ecology.

    « Je pense que l’éradication de la petite vérole fut une erreur. Elle jouait un rôle important dans l’équilibre des éco-systèmes »
    John Davis, éditeur de Earth First Journal

    « Nourrir un enfant affamé, c’est exacerber la population mondiale »
    Lamont Cole, Yale University

    « Nous sommes devenus une peste pour nous-mêmes et pour la planète. Tant que l’Homo sapiens ne décidera pas de se réinsérer dans la nature, il ne reste plus qu’à certains d’entre nous qu’à souhaiter l’arrivée d’un bon virus pour faire l’affaire. »
    David Graber, biologiste au National Park Service.

    Peter Singer, bio éthicien de l’université Princeton, soutient que pris entre la souffrance d’un enfant blessé et celle d’une fourmi et que nous ne pouvions que secourir un des deux, nous devrions tirer à pile ou face pour savoir qui sauver.. Sinon, c’est tomber dans le « specisisme… » Un nouveau crime contre l’égalité des espèces.

    « On doit reprendre les routes et les terres cultivées, arrêter la construction de barrages, détruire ceux qui existent, libérer les rivières harnachées et retourner à l’état sauvage des dizaines de millions d’acres de terre actuellement cultivée ».
    Dave Brower, Fondateur des Friends of the earth.

    « Si j’avais à me réincarner, j’aimerais revenir sur terre en virus mortel pour abaisser le niveau de croissance de la population”
    Prince Philip de Grande Bretagne. World Wildlife Fund

    « L’épidémie de Sida, loin d’être une plaie, est salutaire pour diminuer la population humaine. Si le Sida n’existait pas, les environnementalistes radicaux auraient à l’inventer. »
    Earth First.

    « Le seul espoir pour le monde est de s’assurer qu’il n’y ait pas d’autres États Unis. On ne peut permettre à d’autres pays d’avoir le même nombre de voitures, le même niveau d’industrialisation que nous avons aux États-Unis. On doit arrêter les pays du tiers monde là où ils en sont »
    Michael Oppenheimer, Princeton University Le même individu s’est aussi permis quelques prédictions dans le passé : le niveau des océans devait se hausser de 200 pieds au milieu du 21e siècle. Attendons pour voir.

    LA PHILOSOPHIE DU “BON DÉBARRAS”

    “Given the total, absolute, and final disappearance of Homo Sapiens, not only would the Earth’s community of life continue to exist, but in all probability, its well-being would be enhanced. Our presence, in short, is not needed. And if we were to take the standpoint of that Life Community and give voice to its true interests, the ending of the human epoch on Earth would most likely be greeted with a hearty “Good riddance!”

    Paul Taylor, Professeur de philosophie à City University of New York dans “Respect for Nature: A Theory of Environmental Ethics », p. 115):

    « They [natural things] have intrinsic value, more value – to me – than another human body, or a billion of them. Human happiness, and certainly human fecundity, are not as important as a wild and healthy planet. Somewhere along the line – about a billion years ago – we quit the contract and became a cancer. We have become a plague upon ourselves and upon the Earth. Until such time as Homo Sapiens should decide to rejoin nature, some of us can only hope for the right virus to come along. »

    David Graber, biologiste (U.S. National Park Service)

    “Les humains sur terre se conduisent d’une certaine façon comme un organisme pathogène ou comme des cellules tumorales. … Nous avons grandi en nombres et en nuisances pour Gaia au point où notre présence est perceptiblement nuisible. … L’espèce humaine est maintenant tellement nombreuse qu’elle constitue une sérieuse maladie planétaire. . Gaia souffre de « primatemaia disséminée », une peste de population… »
    James Lovelock, doyen de l’environnementalisme…

    «L’homme a en lui le goût de détruire. Et ce n’est pas le prêchi-prêcha des bien-pensants qui mettra fin à cette malédiction, que nous portons dans nos gènes… La saloperie humaine est la même partout. Fort de ce constat, je ne vois pas ce qu’on peut faire d’autre que d’injurier l’humanité, de dénoncer son absurdité et sa cruauté…»
    Patrick Declerck, psychanaliste.

    « Notre peur des maladies ne doit pas mettre en danger le futur de notre espèce. C’est une chose terrible à dire. Mais pour stabiliser la population mondiale, nous devons éliminer 350.000 personnes par jour. C’est une chose horrible à dire, mais ne rien dire l’est encore plus. »

    « Nous périrons sous les berceaux. Nous sommes le Cancer de la Terre ; la pullulation de l’espèce humaine est responsable d’une pollution ingérable par la nature. Cela est tellement évident qu’on se demande de quel aveuglement sont frappés nos dirigeants. La Nature, dans sa grande sagesse, essaie de nous aider ; les cas de stérilité sans cause apparente s’accroissent – comme d’ailleurs s’accroissent les orphelins et enfants abandonnés et maltraités ! »
    Commandant Cousteau

    A propos du Bug informatique de l’an 2000 “ J’espère qu’il va y avoir un désastre majeur. Cela donnerait à la Mère Terre un répit. Je crois que ce serait formidable si tout s’écroulait pour quelques jours. Le chaos se produirait …mais ce serait une formidable opportunité pour que les gens commencent réellement à réfléchir sur le monde—et un effondrement global ferait réellement réfléchir le peuple » David Suzuki, juste avant Noël 1999

    « Il devrait y avoir un marché pour le droit d’avoir des enfants, un droit qui devrait être acheté et échangé par les individus mais absolument limité par l’état » Kenneth Boulding, originator of the “Spaceship Earth” concept

    « The extinction of the human species may not only be inevitable but a good thing….This is not to say that the rise of human civilization is insignificant, but there is no way of showing that it will be much help to the world in the long run.” Economist editorial

    “We have wished, we ecofreaks, for a disaster or for a social change to come and bomb us into Stone Age, where we might live like Indians in our valley, with our localism, our appropriate technology, our gardens, our homemade religion—guilt-free at last! !Everything we have developed over the last 100 years should be destroyed.”—Pentti Linkola

    “Cannibalism is a “radical but realistic solution to the problem of overpopulation.” Lyall Watson, The Financial Times, 15 July 1995

    “We, in the green movement, aspire to a cultural model in which killing a forest will be considered more contemptible and more criminal than the sale of 6-year-old children to Asian brothels.” Carl Amery

  7. l'engagé dit :

    Christian Rioux, voilà le premier compliment vraiment sincère que je vous fais :

    votre collection de citations me prouve une chose, VOUS ÊTES UN HUMANISTE!!!

    (par contre, ça pourra être retenu contre vous à une autre occasion).

    C’est sans doute un hasard, mais merci de parler de votre coin de pays. J’espère que vous êtes à l’abri.

    Je demeure par ailleurs aussi sceptique, mais êtes-vous certain qu’il ne s’agit pas d’une invention que ce CrèveCrétin? C’est quand même grossier…

  8. Christian Rioux dit :

    @L’engagé

    C’est pas la première fois que des gens qui ne sont pas d’accord en viennent aux insultes, parce qu’ils sont incapable d’argumenter. En seulement 2 occasions, j’ai du censurer parce que ça allait franchement trop loin. Je suis pour la liberté d’expression, je déteste avoir à censurer et je le fait le moins souvent possible, soit seulement 2 fois depuis que j’ai commencé à bloguer.

    En effet je trouve que le discours de certains écolos est typique du dogme religieux et à la limite du dangereux, mais la principale raison pourquoi je m’oppose au réchauffistes, c’est parce que c’est de l’anti-science qui tente de se faire passer pour de la science.

  9. Gilles Laplante dit :

    Mireille,
    Vous n’avez pas d’arguments sérieux mais au moins vous n’utilisez pas d’insultes en remplacement pour exprimer votre opinion. Bravo.
    Je vous ferai remarquer que le CO2 n’est pas un poluant et est indispensable à la vie. Sans CO2, tout ce qui est vivant sur la planète disparaitrait. Donc oui, on parle de bon CO2.
    Vous parlez du smog montréalais mais si vous y aviez été dans les années 50, vous auriez vu ce que c’est du smog. Effectivement, ça s’est amélioré aujourd’hui.
    Le terme changement climatique est stupide en soi. Le climat change continuellement et cela depuis la création de la planète et n’a pas besoin de l’homme pour cela. Les gourous réchaufistes utilisent ce terme comme mantra pour convaicre les gens peu portés à la réflexion. De toutes façons, changement climatique est aussi vrai que la planète se réchauffe ou se refroidisse. Vous voyez que ça ne veut rien dire.

  10. « Mirelle » n’existe pas, c’est « crèvecrétin » qui tente de s’auto-justifier en utilisant plus d’un compte, et ces derniers commentaires sont vulgaires, sexuellement explicites et de très mauvais goût, et je doit les effacer.

  11. Mise à jour: nouvelles photos

  12. Marc Lapointe dit :

    Cher monsieur, j`aimerais que vous vous ayez raison et que 99% des scientifiques qui ne sont pas à la solde de l`industrie pétrolière et/ou des églises soient dans le champs.
    Malheureusement, nous enfants vont payer pour nos erreurs. Il est vrai que tout le monde a le droit d`émettre ses opinions, mais des gens aussi bornés que vous et vos suiveurs retardent les actions positives, au grand plaisir de cette chère industrie. J`espère que vous en avez des parts, vous pourrez les montrer à vos enfants quand ils vous demanderons pourquoi vous étiez si stupide.

  13. @Marc
    Vous sortez des chiffres d’un chapeau. Il y a beaucoup de scientifiques, qui ne sont pas payés par les pétrolières (attaque écolo classique) et qui pensent que les variations climatiques ne sont pas causées par l’être humain ni le CO2, qu’il s’agit en fait de cycles naturels. Et quand je dis beaucoup, ils sont plusieurs dizaines de milliers à avoir signé des pétitions en ce sens. Par exemple:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Oregon_Petition

    Je n’ai pas reçu de chèque des pétrolières non plus.

    Le réchauffement climatique est plutôt en fait un réchauffement médiatique. Ne vous inquiétez pas, le réchauffement a déjà cessé depuis 1998, et le prochain cycle de refroidissement arrive.

    Sinon, comment se fait-il que le climat a toujours varié, et ce bien avant l’apparition de l’être humain sur terre? Et comme par hasard, il semble que ces varaitions correspondent aux cycles d’activité solaire..
    Voyez mes billets précédents pour plus de détails.

    Tel que mentionné plus haut, les évènements météo qui ont accompagné les grandes marées sont responsables des dégâts, et non pas l’activité humaine.

    Et avant de traiter les autres de stupides, prenez le temps de vous renseigner un peu. Mieux vaut avoir l’air stupide et se taire, que d’ouvrir la bouche et le prouver.

  14. Marc Lapointe dit :

    tu mélange tout pour appuier ton propos; je ne pense pas qu`on ait grand chose à se dire , adios

  15. @Marc
    Mon point justement!🙂

    Contrairement à ce que tu avances, je ne tente pas de trouver des faits pour appuyer ma théorie. Qu’il neige, qu’il pleuve, qu’il fasse chaud ou froid, de la pluie, une grande marée, TOUT est causé par le réchauffement supposément causé par l’humain. franchement…. ça c’est la méthode écolo.

    Au contraire, je regarde les faits, ce que la science montre et ensuite il est clair que la conclusion est que le CO2 n’a rien a voir avec les variations climatiques qui se produisent de façon cyclique depuis bien plus longtemps que l’activité humaine. Les facteurs sont ailleurs, et présentement les recherches pointent vers les cycles solaires comme étant la cause la plus probable. Les variations de température coïncident avec les cycles solaires. Ça c’est la méthode scientifique. Remarquez que la science n’affirme jamais quelque chose comme étant à 100% sûr, la science est constamment en train de se questionner et contre-vérifier. Dire que le réchauffement climatique est prouvé est anti-scientifique.

    Billet relié
    L’arnaque du réchauffement climatique

  16. […] marées n’ont rien à voir avec les changements climatiques. Christian Rioux en avait parlé ici, et moi […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :