Les syndicats partent en guerre contre la droite

Article sur cyberpresse:
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201011/05/01-4339719-les-syndicats-partent-en-guerre-contre-la-droite.php

Les syndicats se regroupent pour combattre « l’intoxication » de droite.

«Ça, c’est la différence entre les êtres humains et les animaux, a-t-il déclaré en conférence se presse. Les animaux, quand il y en a un qui vieillit, ils le laissent mourir et ils le mangent entre eux. Nous, il faut s’occuper de notre monde, de nos jeunes, de nos étudiants, de nos vieillards.»

Les syndicats veulent ainsi s’opposer au nouveau groupe Réseau Liberté-Québec, qui a pris son envol il y a quelques semaines, ainsi qu’au mouvement politique qui semble se dessiner autour des anciens ministres péquistes François Legault et Joseph Facal.

Il est maintenant clair comment pense l’élite gauchiste: les gens sont des « animaux », et eux les bon pasteurs. Sans les syndicats, nous ne serions que de vulgaires animaux…

Avec les années, les grands syndicats se sont engraissés sur le dos de leurs membres avec les cotisations obligatoires, et ils sont devenus trop puissants. Leur but est toujours d’essayer d’avoir le plus de cotisations possible, et non plus de travailler à protéger les travailleurs qui les payent.

Leur « fond de guerre » est puisé directement dans les cotisations de leur membres, sans leur avoir demandé leur avis (dont je suis).

Les syndicats ne défendent pas la société ou l’humanité. Sous le couvert de super-héros, ils défendent leur membres et leur jobs. Pour ce faire, rien n’est mis de côté. Ils ont fondé un organisme, « Alliance Sociale » en réponse à Réseau Liberté Québec, qui était pourtant déjà une réponse à la gauche syndicaliste.

C’est quoi la prochaine étape? Utiliser leurs gros bras pour faire rentrer les brebis égarées qui veulent quitter le troupeau?

Et parmis les caricaturistes, c’est encore et toujours Ygreck qui est le meilleur:

2 commentaires pour Les syndicats partent en guerre contre la droite

  1. Gilles Laplante dit :

    Que fait le syndicat du crime? Il taxe les travailleurs. Que font les syndicats « de travailleurs »? Ils taxent ( cotisations ) les travailleurs.
    En réunions syndicales, je me suis opposé à ce que mon syndicat fasse de la politique et fasse des marches contre la guerre en Afganistan. Réponse: ça relève des hautes instances, ça a été adopté en congrès, on peut rien faire. Le problème, on n’a jamais demandé à la base ce qu’elle en pensait. C’est ça la démocratie syndicale.

  2. Paul Racicot dit :

    Les syndicats ont toujours eu un versant politique, s’opposant, dès leur fondation, aux corporations et aux gouvernements, aux lois anti-syndicales alors en vigueur.

    Le problème, c’est qu’ils se sont progressivement «corporatisés» et ont pris goût à la politique, jouant du nombre (et de la docilité et/ou de l’indifférence) de leurs membres. Les «hautes instances», comme les nomme Gilles Laplante, décident désormais de «ce qui est bon et juste» pour leurs membres.

    Good luck, guys !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :