Protestations au G20

C’est n’importe quoi ces protestations. Ce n’est que pour les anarchistes en manque de sensations, les socialistes (idiots utiles) qui pensent faire tomber le capitalisme, les gauchistes qui pratiquent le sport de la manifestation, ou les hurluberlus en manque d’attention.

En fait, rien à voir avec les sujets discutés au G20 et au G8…

Gallerie de photo ici

Caricature de yGreck ici

Advertisements

102 commentaires pour Protestations au G20

  1. Gilles Laplante dit :

    C’est le nouveau sport extrême des ados, défier l’autorité. Ça n’a rien de rationnel, ce n’est qu’une poussée d’hormone.

  2. l'engagé dit :

    Des fois je me demande absolument quels journaux vous lisez :

    Alors que Francis Dupuis-Deri, professeur de sciences politiques à l’Uquam signe un texte intelligent dans Le Devoir sur le lien entre ces activistes et la nécessité de la couverture qu’ils provoquent, voire de leur charge symbolique, vous vous contentez d’idées reçues.

    http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/291694/g20-n-attendez-plus-les-barbares-ils-sont-la

    À votre place, je constaterais combien semble ridicule le nombre de policiers pour circonscrire les mascottes sur les photos que vous avez publiées. Et surtout, vous qui pourfendez notre modèle social, vous auriez pu vous insurger contre le cout proprement astronomique de la sécurité du sommet.

    Les batailles de ces jeunes et moins jeunes ne sont pas moins différentes que celles du passé par lesquelles les franges plus radicales de groupes politiques ont pu cristallisé suffisamment les conflits pour obtenir finalement gains de cause.

    La plupart de ces jeune ont une conscience politique et savent qu’ils risquent de se faire emprisonner. C’est précisément parce qu’ils s’opposent à l’agenda du G8 et du G20 qu’ils sont là et qu’ils sont prêts à se faire arrêter.

    Si vous voulez les comprendre d’un point de vue familial, Brigitte de Mergerie l’explique autrement : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/291698/libre-opinion-l-espoir-seul-face-aux-risques

    N’avez-vous jamais lu Thoreau?

  3. l'engagé dit :

    Pour rajouter une couche d’indignation au nombre proprement ahurissant des arrestations et du cout astronomique de la sécurité, notons qu’une étudiante du collégial a été arrêtée parce qu’elle avait ,dans sa valise de voiture, non pas une bombe, mais un livre de vulgarisation philosophique de Normand Baillargeon : « L’ordre moins le pouvoir», un livre sur l’histoire et l’actualité anarchiste.

    Alors qu’elle n’est nullement «black bloc», je suppose qu’avoir été en état d’arrestation pendant dix heures lui en donnera probablement le gout.

  4. Christian Rioux dit :

    J’ai des doutes sur l’histoire de votre « gentille ado ».

    Il est plus crédible de croire que les policiers arrêtent les casseurs, et non pas les gens qui font rien.

  5. l'engagé dit :

    Tout comme j’ai des doutes sur la manière par laquelle vous suivez l’actualité. L’histoire de «l’ado en question» était relevée en une «du Devoir» d’aujourd’hui, Elle était supportée -dans cet article- par de nombreux autres témoignages dont ceux d’observateurs de «l’Association canadienne des libertés civiles» , d’«Amnistie internationale» ainsi qu’un photographe indépendant.

    Vous aurez sans doute une opinion plus nuancée si vous lisez les textes pour lesquels j’ai inséré des liens dans le commentaire en attente de modération. Les faits sont là et ça n’a rien à voir avec ce que vous jugez crédible ou non : ils sont avérés.

    Des membres du SPVM se sont d’ailleurs portés volontaires, interrompant leurs vacances et quiconque a manifesté dans sa jeunesse à MTL sait qu’ils peuvent vous arrêter «si le rien» que vous faites ne correspond à l’idée qu’ils se font, eux, de ce que vous devriez faire.

  6. @L’engagé
    Parce que bien sûr tu la crois sur parole qu’elle n’a « rien fait »?

  7. l'engagé dit :

    La connaissant, j’ai effectivement raisons de croire que oui, mais ce que je crois est secondaire : je réitère que ce n’est pas la peine que vous affichiez le commentaire en attente de modération, mais que je vous recommande fortement de lire les textes auxquels je me réfère.

  8. Manx dit :

    Je pense que c’est un fait admis par tous, maintenant, que la sécurité était démesurée. Partout dans les journaux du monde, on a cité « L’État policier » Canadien. Les officiers ont fait preuve de harcèlement, ont fait état de zèle en arrêtant un nombre faramineux de personnes et en ne respectant pas la loi (arrestations à 5 mètres de la barrière).

    Le pire dans tout ça, c’est que le chef de police de Toronto vient voir les journalistes en souriant et en disant qu’il a outrepassé ses droits.

    Pour moi, les gens qui veulent s’opposer à la chasse aux phoques ou soulever le droit des transgenres en ont le droit. D’après toi, Christian, devraient-ils avoir le droit de manifester leur opinion en sécurité s’ils ne nuisent pas à la sécurité des autres?

  9. Gilles Laplante dit :

    Tout le monde a le droit de manifester dignement et calmement. À Québec, 50 000 personnes ont manifestées contre le budget. Pas de fenêtre cassée, pas de char de police brûlé, pas d’arrestation. Il est vrai que ce n’était pas une manifestation gauchiste….

  10. @Manx
    J’ai choisi de parler des hurluberlus en manque d’attention, parce que le sujet de la violence et du vandalisme a été déjà bien couvert.

    En qui est-ce que la chasse au phoque ou les transgenres ont à voir avec les sujets discutés au G20 et G8?

  11. Manx dit :

    Effectivement, en rien. Plusieurs groupes profitent de l’éclipse médiatique pour se faire entendre. Le G20, c’est plus d’un millier de journalistes présents en même temps au même endroit. Une belle occasion pour faire tourner des têtes.

  12. Manx dit :

    @ Gilles: les manifestations gauchistes n’ont pas le monopole de la violence, non plus. Mais pour moi, des anarchistes sont des groupes d’extrême-droite.

  13. l'engagé dit :

    Le rapport c’est que l’austérité prônée par Harper est une basse soumission aux souhaits des marchés, lesquels ont pourtant été secourus par l’État il y a un peu plus d’un an. Le G8-G20 reprend les termes d’un rapport du FMI, lequel ne l’oublions pas semble justement avoir été écrit par et pour le sommet qui s’est tenu en parallèle avec une délégation d’entreprises qui accompagnait leur gouvernement. Ainsi, « les pdg de Sinosteel Corp. de la Chine, BASF de l’Allemagne, de Sumitomo Mitsiu Banking du Japon, de OAO Severstal de Russie, de Compania Telefonica d’Espagne, de GlaxoSmithKline de Grande-Bretagne» pour ne nommer que quelques uns des 43 hommes d’affaires les plus influents qui , eux, ont eu accès au chefs d’États du sommet.

    Les hurluberlus comme vous les appelez sont la vitrine par laquelle on rappelle à ces dirigeants que leur pensée est résolument conformiste et étouffant, la rue devient un espace de contestation par laquelle un pan de la société civile peut afficher sa dissidence. En somme une société moins cruelle envers les animaux, une société qui abolit la discrimination risque d’être plus viable pour les humains.

    Comme l’austérité, voire la ségrégation économique que nous propose le G8/G20 nous en éloigne, certains se font un devoir de le leur rappeler, d’une façon amusante avouons-le.

    Je suis ni pour ni contre la chasse aux phoques, mais je salue le courage de la mascotte (qui a dû avoir pas mal chaud) et je risque d’y réfléchir à deux fois quand je vais acheter de la viande : vais-je choisir celle moins chère dont j’ai la certitude que l’animal a souffert ou vais-je plutôt en acheter moins, mais d’une provenance plus éthique? Voilà un exemple de la fonction des hurluberlus : montrer que les sommets qui ne voient d’une façon conformiste que le cadre financier perdent de vue la solidarité nécessaire entre les hommes et entre les hommes et leur milieu.

  14. @Manx
    Les anarchistes ne sont pas vraiment alignés sur l’axe gauche-droite. Ils sont alignés sur l’axe libertarien/autoritaire

    Voir:
    http://www.politicalcompass.org/analysis2

  15. @L,engagé
    Parce que tu penses que ce qui se passe dans les boucheries est plus « humain » que ce qui se passe sur la banquise?

  16. l'engagé dit :

    Vous parlez des abattoirs ou des boucheries?

    Les gigantesques usines de transformation de viande des EU et les abattoirs traitent leurs employés comme du bétail et le bétail, lui, on le traite comme de la m…

    Je pense que si on manque de compassion pour les animaux, on est plus à même d’en manquer pour les humains. La condition stressante des abattoirs est devenu le quotidien de la vie des animaux dans l’élevage industriel.

    La mascotte nous y fait penser : en «humanisant» un phoque dans un contexte de contestation, le militant nous force à reconsidérer ce que nous prenons comme acquis dans notre rapport aux animaux.

  17. C’était vraiment une mauvaise de tenir un tel rassemblement international en plein centre-ville!!! Ça donne trop l’opportunité aux gauchistes de nous sortir leurs émotions néanderthaliennes!!!!

    Les Sommets du G8 et du G20 devraient vraiment se tenir en pleine forêt, à l’avenir. Pas de danger que les alter-gogo-mondialistes et les autres représentants de la nébuleuse de gauche aient faire de la casse là-dedans!!!

    Les gauchistes étant majoritairement des écolos enragés, ils n’iront certainement pas «détruire la nature» pour faire avancer un agenda alter-gogo-mondialiste!!! Quoique!!!

    P.S.: Voulez-vous bien me dire ce que des gauchistes alter-gogo-mondialistes sacrent avec des I-Pod, des cellulaires et des Blackberry, hein??? C’est complètement incohérent de leur part d’utiliser la technologie du méchant capitalisme, tout en dénonçant ce même méchant capitalisme!!!

    Les gauchistes ne croient même pas à ce qu’ils prêchent!!!

  18. Oups: «…une mauvaise idée…»

  19. l'engagé dit :

    @JLP

    D’où tenez-vous que la technologie soit la propriété du capitalisme? Les innovations technologiques sont issues de la recherche, laquelle se fait dans des universités largement tributaires du financement public.

    Si les gens s’opposent politiquement parce qu’ils veulent justement un engagement de l’état plutôt qu’être définitivement à la merci du privé, c’est qu’ils militent précisément pour que de nouvelles structures remplacent le statu quo à travers lequel des corporations ont trop de pouvoir.

    C’est vous qui assimilez Néandertal et écologie, mais ce faisant, vous ne faites qu’étaler votre propre ignorance : la recherche en écologie se fait dans un cadre multidisciplinaire très fécond, la pharmacologie dépend encore largement de l’étude de la flore et les recherches sur les énergies renouvelables sont non seulement parmi les plus prometteuses, mais elles sont également génératrices de richesses. La médecine environnementale, elle, est la seule qui s’attaque aux causes des maladies et qui a une véritable chance de faire diminuer les couts du système de santé.

    Pour en arriver là, il a fallut brasser la cage de temps en temps, ce qu’ont fait notamment les citoyens de Fribourg en Allemagne dans les années 70.

    Un petit stage au décathlon solaire de Madrid vous ferait le plus grand bien et vous apporterait sans aucun doute des idées neuves.

  20. Christian Rioux dit :

    Les « vielles idées », ce sont celles qui sont propagées par ces nouveaux hippies, idiots utiles. Le communisme est mort, get over it!

  21. B. Vallée dit :

    à L’engagé

    « Francis Dupuis-Deri, professeur de sciences politiques à l’Uquam »

    Au Québec, on manque de médecins, d’infirmières, d’informaticiens, d’ingénieurs, de maçons, de mécaniciens, de plombiers, de…

    Mais la relève des emmerdeurs qui aspirent à devenir « professeur de sciences politiques à l’UQAM » et qui ont lu les oeuvres complètes de Chomsky (saint patron des emmerdeurs narcissiques) et de Dormant Baillargeon (autre cervelle d’élévation proprement stratosphérique) est assuré… Et pour afficher leurs prétentions de « conscience » et « d’intelligence », même quand on ne leur a rien demandé, on peut toujours compter sur eux… Ce n’est pas la modestie qui les étouffe, n’est-ce pas ? Pour moi, Francis Dupuis-Déri et ses petits copains des « Zaplanquistes » puent le narcissisme et l’auto-satisfaction « politisée » à dix kilomètres… C’est ce même Francis Dupuis-Déri qui est allé se donner en spectacle sur les marches de l’hôtel de ville de Québec au moment où Reggie Labeaume recevait les familles de militaires s’apprêtant à partir pour l’Afghanistan. Il fallait qu’il se donne de l’importance, le Francis, et qu’il aille faire son petit « show » pacifiste alors qu’il y avait plusieurs journalistes sur place, pour bien faire… Mais oui, il passait là tout à fait par hasard, semble-t-il… Quel exécrable poseur !

    Quant à « l’étudiante » (il n’y a plus que ça, partout, des étudiants prolongés.. ou des « artistes ») arrêtée avec un livre de Normand Baillargeon, n’est-ce pas ce dont il rêve, ce cher Normand ? Être considéré comme un auteur assez « subversif » pour qu’on arrête ceux qui lisent ses livres aussi médiocres que prétentieux ? Je suis convaincu que ça lui titille un peu la fibre narcissique…

    « Pour en arriver là, il a fallut brasser la cage de temps en temps, ce qu’ont fait notamment les citoyens de Fribourg en Allemagne dans les années 70. »

    Sans doute avec l’aide de quelques agents du KGB ou de la STASI… Il semble que les mouvements « pacifistes » et « sociaux » européens, au cours des années 70, étaient souvent manipulés par les services secrets soviétiques ou affiliés…

    En somme, cette fameuse « contestation » que vous semblez tellement valoriser fait désormais partie du grand spectacle planétaire, au même titre que le sommet lui-même… C’est le « World Tour » des idées subversives (pour ce qui en reste) dans ce qu’elles ont de plus convenu ! À chaque nouvelle explosion de « contestatation », les manifestants ajoutent à leur discours une nouvelle couche de truismes « cordicoles ». C’est à hurler ! J’aurais presque le goût de dire que les politiciens et les activistes qui les « contestent » ont maintenant besoin les uns des autres pour continuer le spectacle qu’est devenue la « gouvernance » du monde… Sous le regard ennuyé de ceux qui paient la note… Comme ces commerçants de Toronto dont la vie quotidienne a été bouleversée, pendant plusieurs jours, par le déploiement paranoïaque des forces de sécurité ET par les singeries habituelles des subversifs de collège… On a vu sensiblement le même cirque à Québec, en 2001.

    Sur ce, bonne fête du Canada !

    «Fallut », chahut, bahut…

  22. Manx dit :

    « Sans doute avec l’aide de quelques agents du KGB ou de la STASI… Il semble que les mouvements « pacifistes » et « sociaux » européens, au cours des années 70, étaient souvent manipulés par les services secrets soviétiques ou affiliés… »

    Je pense que tu ne sais pas ce qu’est Fribourg, mon grand. On y paie des taxes pour vivre dans un environnement avec une meilleure architecture et une meilleure offre en transport et en urbanisme. Il n’y a rien de communiste, alors on se calme un petit peu.

    En fait, je pense que cela vaut un point Godwin, citer le KGB et la SATI ^^.

    Pour le reste de la montée de lait, je vais passer l’éponge parce que je n’aime pas faire escalader une discussion. Mais je vais continuer en disant simplement que l’on forme plus d’ingénieurs et de médecins par année que les X et les boomers au Québec. Alors qu’on ne vienne pas jetter des fientes sur le dos des jeunes parce que certains ne veulent pas étudier ce qu’ils n’aiment pas. Je les comprends parfaitement de ne pas vouloir étudier dans un métier qui ne les intéresse pas.

  23. Gilles Laplante dit :

    Je suis parfaitement d’accord avec Manx: »Je les comprends parfaitement de ne pas vouloir étudier dans un métier qui ne les intéresse pas. ». Cependant, je n’ai pas à les faire vivre s’ils ne trouvent pas de boulot.

  24. Anonyme dit :

    Je suis abasourdi par le niveau d’ignorance de certains commentateurs, y compris l’auteur de l’article.

    Pour ceux d’entre vous qui n’êtes pas au courant, la ville de Toronto a été transformée en état policier pendant le week-end du G20.

    Des centaines de personnes qui se trouvaient simplement sur la rue, même pas des protestataires, ont été arrêtés, détenus jusqu’à 24 heures sans pouvoir consulter un avocat et dans des conditions souvent dégradantes, dans une cage avec 20 autres détenus, comme des animaux.

    D’autres ont été frappés sans aucune raison, y compris des journalistes.

    Réveillez-vous et informez vous au lieu d’écrire n’importe quoi.

  25. Mais, mon cher courageux anonyme, vous n’aviez qu’à ne pas aller à Toronto pour tout casser!!! Le G20 est une réunion internationale non-publique entre les chefs d’État des 20 plus grands pays. On ne va pas manifester et tout casser, pendant une réunion non-publique!!!!

    «Des centaines de personnes qui se trouvaient simplement sur la rue, même pas des protestataires, ont été arrêtés, détenus jusqu’à 24 heures sans pouvoir consulter un avocat et dans des conditions souvent dégradantes, dans une cage avec 20 autres détenus, comme des animaux.»

    Ah, Seigneur, arrêtes, je vais brailler!!!

    Cuba, le Venezuela, la Chine, la Russie et la Corée du Nord (pour ne nommer que ceux-là), sont des pays qui se sacrent pas mal de ce pense le peuple et, d’ailleurs, le droit de manifester (même pacifiquement) n’existe pas!!! Encore chanceux que le G20 se soit déroulé ici et non pas dans l’un ou l’autres de ces pays-là, car vous auriez sûrement connu pire qu’un séjour de deux jours en prison (les prisons canadiennes, on s’entends que c’est le grand luxe, comparativement aux prisons cubaines ou chinoises ou nord-coréennes)!!!!

  26. Anonyme dit :

    Tu ne connais pas le dossier si tu crois que ceux qui ont été arrêtés sont ceux qui ont tout cassé la veille.

    C’est justement ça le problème. Les manifestants arrêtés étaient extrêmement paisibles. Au surplus, des centaines de passants et de résidents, qui n’étaient même pas des manifestants ont été arrêtés, détenus, puis relaché après 24 heures sans aucune accusation contre eux.

    Regarde la vidéo et apprends quelque chose au lieu de répandre des faussetés.

  27. Anonyme dit :

    Pour les promoteurs de l’état policier…

  28. l'engagé dit :

    C’est quand même drôle que celui qui prétend que l’on a pas besoin de philosophie ( ou de science po, un de ses dérivés ) se serve d’un concept de Guy Debord… Et en passant, Baillargeon est tout sauf soporifique, il captive littéralement ses auditoires, en plus d’être absolument éclectique et pas prétentieux pour deux cennes…

    Le commentaire de Manx (vous devriez lire son blogue d’ailleurs) permet d’ailleurs de montrer la pertinence d’enseigner les sciences humaines, il semble que certains confondent communisme et urbanisme.

    Et merci à l’anonyme d’avoir effectivement le courage d’apporter un peu de vent frais.

  29. Anonyme dit :

    Regardez ça mes amis de la Gaspésie…

  30. l'engagé dit :

    lisez ça :

    http://www.vigile.net/Soixante-heures-a-Torontonamo

    pis allumez! Que l’on soi de gauche ou de droite, de haut ou de bas, il est essentiel de conservez le droit de manifester et de jouir de la présomption d’innocence.

    Arrêter les gens dans un dortoir, c’est digne d’une dictature. Auriez-vous la candeur de le réaliser? Ça commence comme ça les états totalitaires, et ne venez pas faire des comparaisons avec d’autres pays, la dernière fois qu’une telle chose s’est produite ici, c’était sous la loi des mesures de guerre et on en parle encore.

    J’espère Monsieur Rioux, je vous sais démocrate, que vous allez réagir.

  31. Gilles Laplante dit :

    « Et merci à l’anonyme d’avoir effectivement le courage d’apporter un peu de vent frais. »
    Anonyme n’a aucun courage, s’il en avait il ne serait pas anonyme.

  32. Anonyme dit :

    Salut Gilles,

    Ça change quoi au juste que je sois anonyme ou pas? Je vous présente des informations réelles et pertinentes. C’est tout.

  33. Gilles Laplante dit :

    Anonymement on peut dire n’importe quoi à propos de n’importe quoi. On n’est pas imputable.

  34. Anonyme dit :

    Gilles,

    Ce que vous dites est inexact. Si vous ne connaissez pas votre interlocuteur, ça vous oblige à vérifier vous-mêmes la validité de l’information transmise, peu importe qui vous la transmet.

    Mais toi Gilles, je vois que tu aimes placer les gens dans des catégories, et faire des déclarations qui s’appliquent à tous, sans discernement, comme ton premier commentaire en haut de la page quand tu écrivais :

     »C’est le nouveau sport extrême des ados, défier l’autorité. Ça n’a rien de rationnel, ce n’est qu’une poussée d’hormone. »

    Ja n’ai pas besoin de connaître ton nom pour savoir que ce que tu écris ne représente pas la réalité.

    Et ça te donne quoi de dénigrer ainsi les ados, quand ce n’est même pas des ados qui manifestent? Tu n’as aucune idée ce dont tu parles, mais tu vas quand même t’acharner, car tu es de cette génération qui croit toujours avoir raison, avec tes oeillères et ton bonnet d’âne.

  35. l'engagé dit :

    Ridicule!

    Le frère Untel ne disait pas n’importe quoi, son propos est encore diablement actuel. Ducharme est un pilier de la littérature québécoise, bien qu’on ne connaisse pas son emplacement. Voltaire utilisait parfois des pseudonymes dans ses pamphlets les plus acidulés, on le reconnaissait à son style.

    Les idées ne doivent pas être évaluées en raison des appels à l’autorité, mais bien par leur cohérence, leur pertinence et leur justesse. Elles doivent être appuyées sur des sources rigoureuses, variées.

    Tout penseur devrait également veiller à rester curieux et à approfondir un discours singulier et original et critiquer les idées reçues, pas juste répéter comme un perroquet l’agenda de l’establishment.

    L’anonymat est scandaleux s’il sert de bouclier à la diffamation, mais ce n’est pas le cas ici : Jacques Laroche peut dire bien des sottise sous son vrai nom pendant que Jean L’anonyme peut pondre un texte brillant, sans même avoir la prétention de diffuser sa paternité.

    Croyez-moi, il y a des jour où ça en prend du courage pour rectifier les aberrations qui s’écrivent ici, vous ne pouvez pas nous accuser de ne pas nous informer à l’aune de diverses sources pour faire entrer un peu de lumière à l’occasion.

  36. Anonyme dit :

    Bien dit, l’Engagé!

  37. l'engagé dit :

    Merci l’Anonyme,

    Avez-vous lu le texte de Marc André Cyr?

    http://www.vigile.net/Le-coeur-de-l-action-directe

    Si je ne m’abuse, Marc-André a fait une maitrise en Histoire, il est spécialisé dans l’histoire de l’anarchisme au Québec. Son texte explique très précisément les objectifs et la pensée des Blacks Blocs.

  38. l'engagé dit :

    Merci l’Anonyme,

    Avez-vous lu le texte de Marc André Cyr?

    http://www.vigile.net/Le-coeur-de-l-action-directe

  39. Anonyme dit :

    Salut l’engagé,

    Maintenant je l’ai lu. Je ne suis pas un amateur du fracassage de vitrines, et je crois que le black bloc fournit une excuse aux autorités pour arrêter le monde ordinaire, comme on a vu à Toronto, à Montebello, à Seattle etc.. Même qu’à Montebello la SQ a utilisé des agents provocateurs et s’est fait prendre la main dans le sac, comme un enfant d’école.

  40. l'engagé dit :

    Je comprends tout à fait, mais à la lumière de cette rhétorique, on ne peut pas prétendre que les protestations soient le lot d’ «anarchistes qui sont en manque de sensation» , de «gauchistes sportifs» ou «d’hurluberlus», il y a une profondeur derrière les actions radicales et on peut certes les critiquer ou en critiquer la pensée.

    Par contre, je n’aurais jamais pensé que le l’État soit aussi répressif et policier, au mépris de nos droits, en un tour de main la démocratie a soudain exposé un visage hideux. En ce sens, les radicaux, même si on critique leur pensée politique ont néanmoins raison sur un point : l’essence de l’autorité qui fonde notre doctrine économique n’est pas le consensus, mais la répression, la coercition et la peur.

    Je salue la solidarité et la générosité de ceux qui ce sont occupés des gens après leur arrestation. Si ma petite soeur s’était retrouvés en prison pendant 2, 6 ou 20 heures dans les conditions décrites, j’aurais vraiment de la gratitude pour ceux et celles qui l’auraient remontée.

  41. Christian Rioux dit :

    Il n’y a rien de radical a mettre ne prison des voyous et des criminels.
    Ceux qui pensent pouvoir faire n’importe quoi sous le couvert de la « manif » Ca leur servira de leçon et ils feront moins de conneries la prochaine fois.
    Je ne crois pas que ceux qui ont été arrêtés étaient innocent.

  42. Anonyme dit :

    @Christian Rioux,

    Vous dites : ‘Je ne crois pas que ceux qui ont été arrêtés étaient innocent’?

    Avez-vous regardé les vidéos affichés sur les liens ci-dessus?

    Sur quoi vous fondez vous pour conclure que les gens arrêtés étaient coupables? Et de quoi étaient-ils coupables, selon vous, M. Rioux?

  43. Anonyme dit :

    @Christian Rioux,

    C’est drôle que vous avez la même opinion que Gilles Laplante, et que les deux vous êtes complètement à côté de la track.

    Voilà un bonnet d’âne pour vous aussi M. Rioux.

  44. @Anonyme
    Il n’y aurait pas besoin d’autant de policier et de contrôle s’il n’y avait pas autant de voyous et de casseurs. Quand les gens sont civilisés, il n’y a pas d’arrestations. Il n’y en a pas eu lors de la manif des cols rouges.

  45. @Anonyme
    Je ne vois rien de scandaleux dans les vidéos. Arrêter les fauteurs de troubles avant que ça dégénère et les embarquer dans un véhicule non identifié puisque les véhicules identifiées de la police sont la cible des casseurs (on a bien vu ça). Et les policiers en civil ça permet d’identifier les fauteurs de troubles sans être la cible des agressions.

  46. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Vous n’avez pas répondu à ma question. ‘De quoi étaient-ils coupables?’.

    Le savez-vous? Parce que la majorité des personnes arrêtées ont été relachées dans un déali de 24 heures sans être accusées de quoi que ce soit?

    Pensez-vous que certains journalistes couvrant l’événement méritaient aussi d’être arrêtés, alors que certains ont été même frappés?

    Sur quelle planète vivez-vous M. Rioux?

    Peut-être devriez-vous déménager en Chine ou en Corée du Nord?

  47. @Anonyme-peureux-qui-se-cache

    On le voit à chaque année lors de la manifestation « contre » la brutalité policière. Les manifestants masqués frappent les policiers avec bâtons ou lancent des pierres/cocktails molotov et ensuite se disent « victimes » quand ils se font arrêter. Faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas s’en rendre compte.

    Et en plus, les manifestants savent bien qu’en prison, il ne leur arrivera pas grand chose puisque notre système de justice est ridiculement clément. Certains font exprès pour jouer à la victime ensuite. Ca leur fait une belle histoire à raconter à leur amis gauchistes. Ça fait partie de leur « sport ». C’est comme un badge de scout!

    Alors ne venez pas parler d’état policier! Vous n’y connaissez rien.

    En plus, moi j’ai pas les moyens de me payer un voyage a Toronto pour le fun. Eux ils les ont. Ils font rouler l’économie capitaliste: ils doivent bien habiter quelque part, manger et payer de l’essence ou un billet d’autobus pour y aller.

  48. Anonyme dit :

    Vous n’avez toujours pas répondu à la question ‘De quoi étaient-ils coupables?’.

    Vous me répondez avec des généralités alors que dans les faits les policiers ont arrêté des gens paisibles qui se trouvaient dans un secteur achalandé de la ville, ont arrêté des gens qui été couchés dans leur maison ou un dortoir à l’université (SANS MANDAT), ont prétendu qu’une nouvelle loi les autorisait à arrêter quiconque se trouvait à 5 mètres de la clôture protectrice, alors qu’aucune telle loi n’existait etc…

    Autrement dit, on a appliqué une espèce de loi martiale fictive aux habitants du centre-ville de Toronto, on a violé leurs droits constitutionnels de A à Z, mais vous Christian Rioux, vous trouvez ça correct?

    C’est bien cela que vous dites M. Rioux?

  49. Anonyme dit :

    Tenez M. Rioux,

    Même le rédacteur en chef de La Presse est d’accord avec moi.

    Extrait :
    Participant aux fêtes du premier juillet, la reine Élisabeth II a déclaré que le Canada était «un exemple pour le monde». À certains égards, c’est vrai. Mais le Canada a lamentablement failli à ses obligations envers ses citoyens par le traitement honteux qu’on a fait subir aux manifestants arrêtés en marge du sommet du G20, à Toronto.

    http://www.cyberpresse.ca/place-publique/editorialistes/andre-pratte/201007/02/01-4295132-inadmissible.php

  50. Gilles Laplante dit :

    @Anonyme,
    Vous avez raison, j’aurais dû écrire le sport extrême de certains ados parce que ce n’est pas l’opinion que j’ai de tous les ados.
    Généralement, je ne lis pas les commentaires des anonymes. Je vous ai répondu uniquement parce que vous m’avez adressé un commentaire et même dans ce cas il est probable que je l’ignore. Je ne sais pas pourquoi j’ai dérogé…
    Quand je parle d’ados, je ne parle pas uniquement des « teens » mais aussi de ceux qui en ont le comportement.
    Pour ce qui est de la réaction des autorités, elle est explicable. Si pendant des semaines des gens me disent qu’ils vont venir saccager ma maison, il y a des chance que je les attendent avec un 12 chargé. Tout le monde savait qu’il y aurait du grabuge et pourtant nombre d’imbéciles s’y sont présentés le museau. À Québec au mois d’avril, il y a eu une manifestation de 50 000 personnes contre le budget et pourtant aucune arrestation, aucune vitre cassée, aucune agression de policier, aucun manifestant ne se cachait anonymement sous une cagoule, les rues ont été laissées propres. J’oubliais, ce n’était pas une manifestation gauchiste.
    Il y a certainement eu de l’exagération de la part de certains policiers, mais quand tu provoques tu dois appendre à vivre avec la réaction. Pour ce qui est des innocents, laissons la justice suivre son cour.

  51. Anonyme dit :

    M. Laplante,

    Vous comparez des pommes et des oranges. Ce qu s’est produit à Québec n’est pas ce qui s’est produit à Toronto.

    Cela aurait pu être vous M. Laplante, qui se rendait au magasin acheter une pinte de lait, qui aurait été arrêté pour vous être trouvé sur la rue, au mauvais endroit au mauvais moment.

    Pourtant, vous ne me semblez pas être un ado en manque de sensations.

    Pensez vous qu’André Pratte de La Presse est anti-gouvernement.

    Il me semble que c’est assez évident qu’il y a eu de graves abus du côté des autorités à Toronto.

    Mais évidemment, si vous êtes contre les libertés individuelles, et que vous croyez que le gouvernement a toujours raison, c’est une autre histoire.

  52. Un bel exemple de manifestant pacifique:

    Ça se pense tout permis, de détruire le bien d’autrui et de voler devant tout le monde qui ne fait rien d’autre que prendre des photos comme souvenir, et bien lui au moins il s’est fait ramasser. Un voleur c’est un voleur, point final.

    Aux Etats-Unis il n’aurait jamais osé faire ça. Soit il aurait été tiré par le proprio, soit il aurait été en prison, la VRAIE prison, et pour longtemps.

    @Anonyme-caché-derrière-son-masque
    Ceux qui étaient sur place étaient des manifestants, pas des gens qui se rendaient au dépanneur, faut pas prendre les gens pour des cons.

    Et prendre des journalistes en exemple est complètement ridicule, ce sont des gauchistes, la plupart endoctrinés à l’UQAM. Si c’est de la violence par un groupe gauchiste, ils vont l’excuser, si c’est de la violence par un groupe de droite, ce sont des maudits sales.

    De toute façons, les gauchistes vont toujours chialer contre le pouvoir et le capitalisme, leur but étant de le remplacer par un système socialiste encore pire. Nommez-moi un système socialiste qui a réussi, et qui n’a pas sombré dans la violence et la répression. Mao? Castro? Lénine? Chavez? Même Hitler était socialiste (Nazi =National sozialism) il avait nationalisé la plupart des grandes entreprises, il avait passé un accord avec les communistes (rompu en 1941) et Hitler dénonçait le pouvoir de l’argent et les juifs capitalistes, avides d’argent et de pouvoir (eh oui, ça a commencé comme ça!).

    Le passé est garant de l’avenir. C’est pourquoi je suis du centre/centre-droite.

  53. l'engagé dit :

    @ Rioux, Laplante et cie

    «Je ne crois pas que ceux qui ont été arrêtés étaient innocent.»

    La plupart des manifestants et des opposants ont été relâchés sans que l’on instruise contre eux une procédure judiciaire plus costaude. Mon cher Rioux, je sais bien que l’on est ici sur votre blogue, mais on n’est pas non plus dans «L’Écume des jours», donnez-nous des faits solides, des témoignages crédibles, des preuves irréfutables au lieu d’étendre paresseusement vos croyances.

    Si on a arrêt quelques casseurs véritables et participant de Blacks blocs, à Toronto, on a arrêté majoritairement des manifestants, des opposants ou des militants qui n’avaient pas commis d’actes criminels et qui faisaient la démonstration des droits élémentaires les plus nécessaires d’une démocratie : la liberté d’association, de circulation, d’expression et de manifestation. Ensuite en vertu de conventions auxquelles le Canada adhère, le Canada garantit aux détenus des droits, lesquels sont aussi exprimés par des lois, et les autorités sont tenues de les respecter. Les forces de police ont carrément suspendus ces dits droits et ont non seulement commis des abus de pouvoir, mais ce sont littéralement livrés à des actes d’humiliation.

    En démocratie, on a le droit d’afficher sa dissidence, on a le droit de l’exprimer, on a le droit de circuler et de manifester, et ce, précisément lorsque la situation sociale, civique ou politique le justifie d’après nous. Les droits ne veulent rien dire s’ils peuvent être suspendus selon l’arbitraire des autorités en place.

    Peu importe qu’il y ait des casseurs ou non, on ne peut pas utiliser l’argument de Gille Laplante : «Tout le monde savait qu’il y aurait du grabuge et pourtant nombre d’imbéciles s’y sont présentés le museau.» Ça revient à dire que la position de l’autorité est la suivante : «compte tenu qu’il y aura du grabuge, l’État compte prendre les moyens nécessaires pour le prévenir, donc tous ceux qui se rendent à Toronto pour manifester ou militer seront nécessaires coupables par association, l’État compte momentanément suspendre les droits et octroyer des pouvoirs discrétionnaires à ses représentants, y compris le recours à la répression et à des arrestations en masse et à des détentions préventives. Dans ces circonstances, les droits des détenus seront eux aussi suspendus. Ceux qui se présenteront à Toronto ou les résidents et les touristes qui se présenteront avec une attitude susceptible de d’être équivoque et d’être interprétée comme de la dissidence LE FONT À LEUR RISQUE ET PÉRIL.»

    Une telle position, est le propre d’un état totalitaire, répressif, coercitif, bref, c’est la position que l’on retrouve dans les dictatures, dans les États policiers; cette position est incompatible un état de droit.

    Enfin écrire que «Ceux qui étaient sur place étaient des manifestants, pas des gens qui se rendaient au dépanneur, […] Et prendre des journalistes en exemple est complètement ridicule, ce sont des gauchistes, la plupart endoctrinés à l’UQAM.» c’est cautionner le profilage et l’arbitraire.

    Vous êtes en train de me dire Monsieur Rioux qu’il est correct d’arrêter les gauchistes au mépris de leurs droits? N’êtes vous pas un démocrate Monsieur Rioux, vous qui vous réclamez du centre ou du centre-droit. Vous pensez Messieurs Rioux et Laplante que moi, qui suis «gauchiste» et qui est bien incapable de casser une vitrine ou de bruler une voiture, moi qui aie bien failli aller à Toronto, que j’aurais mériter de me faire arrêter? Et sous quel prétexte? Mon habillement (je porte du brun ou du noir, simplement par gout)? Mes lectures? Mon accent francophone en anglais ou mon français? Mon désir de m’opposer au G-20?

    J’ai peut-être tort d’avoir les opinions que j’aie, je suis peut-être dans l’erreur, tiens, je suis peut-être con ou ado, mais je pensais que j’avais le droit d’avoir ces opinions, ces croyances, de partager une politique, une vision ou une philosophie particulière et qu’il était légitime de les afficher, de manifester de faire valoir mes vues.

    Si des Black Blocs cassent des vitrines au nom des mêmes principes, je comprends que la police puisse les arrêter, s’il s’agit d’un groupe en plein comportement émeutier, le propre de l’émeute étant de rendre ses membres incontrôlables et le devoir du citoyen, dans pareil cas, de se dissocier de l’émeute, j’admets que la police puisse arrêter un petit groupe sans faire de discrimination.

    Mais à Toronto on a eu affaire à des arrestations massives, injustifiées, illégales, opérées dans le cadre d’abus flagrant de pouvoir : les gens ont été arrêtés dans les rues, dans les parcs, dans leur auto, dans des gymnases, dans des manifestations et la plupart des gens en question ne s’étaient pas livrés à de la casse. Il y a une différence entre appartenir au CLAC et écrire un doctorat en sciences politiques ou en littérature, d’être prêt à manifester malgré les gaz, être un participant à un black bloc qui passe à l’action, d’autant plus qu’on sait que des experts ont agit comme provocateurs.

    Des policiers ont fait des entrées illégales et sans mandat DANS DES APPARTEMENTS où des «gauchistes» de Toronto justement hébergeaient leurs amis du Québec et du reste du Canada.

    Enfin, il est clair qu’il y a eu de l’infiltration et c’est vraiment scandaleux, les «gauchistes» ne sont pas des criminels, mais on les traite comme de véritables dissidents par ces pratiques d’un autre âge.

    J’ai de l’estime pour vous qui participez à la vie démocratique en tenant et en intervenant dans un blogue et je ne comprends pas que vous puissiez accepter que l’on suspende les droits des individus qui ne pensent simplement pas comme vous.

    Je suis surpris que vous ne compreniez pas que chaque fois que les droits de quelques uns sont compromis dans le présent, ce sont les droits de tous qui sont sont menacés dans le futur.

    Merci de votre lecture attentive.

    L’engagé

  54. l'engagé dit :

    Et désolé pour les coquilles, j’ai envoyé le texte machinalement au lieu de me relire.

  55. @L’engagé

    donnez-nous des faits solides, des témoignages crédibles, des preuves irréfutables au lieu d’étendre paresseusement vos croyances.

    Et vous vous y étiez? Alors comment vos « faits » sont-ils plus crédibles que les miens

  56. Manx dit :

    « Il n’y aurait pas besoin d’autant de policier et de contrôle s’il n’y avait pas autant de voyous et de casseurs. Quand les gens sont civilisés, il n’y a pas d’arrestations. Il n’y en a pas eu lors de la manif des cols rouges. »

    Effectivement, le nombre de casseurs est une variable sur laquelle on n’a pas de controle. Mais Christian, on a lancé la charge sur des familles qui chantaient Coumbaya. Je suis capable de comprendre que certains n’aiment pas cette chanson, mais il y a des limites.

    Pendant une fin de semaine, la ville de Toronto a appliqué, en partie, la Loi sur les Mesures de Guerre. On pouvait te demander tes papiers, refuser l’habeas corpus et te maintenir en détention 24h si on le voulait. Il faudra, a l’avenir, penser de facon plus brillante.

    Je suggérerais personnellement de faire le prochain G20-G8 dans le Queen Mary II, dans les eaux internationales, a plus de 200 milles nautiques du manifestant le plus proche. Cela coutera moins cher et on se fera pas chier avec les droits civils.

  57. l'engagé dit :

    Vous écrivez vous-même : «Je ne crois pas que ceux qui ont été arrêtés étaient innocents.» et cette phrase est le coeur, l’archet de votre argumentation. Vous utilisez vous-même le verbe «croire», mais vous n’expliquez nullement pourquoi vous le croyez, votre propos est alors fondé sur l’arbitraire de votre opinion et non sur des raisonnements qui reposeraient sur des faits.

    Vous posez cependant une bonne question, comment peut-on savoir quelque chose de précis, des faits, sur la nature d’un événement si nous n’y étions pas? C’est là qu’intervient la rigueur intellectuelle et la variété des sources avec lesquelles je vous fais tant la leçon, le réseau social joue aussi un rôle dans ce processus de validation.

    Je vous simplement dirais que quand des ONG (Amnistie Internationale, Association canadiennes des libertés civiles, qui avait des observateurs indépendants, ne l’oublions pas) corroborent ce qui parait dans les médias de masse, dans les journaux plus indépendants, dans les médias alternatifs, dans les blogs, les forums, dans les témoignages plus personnels et que cela correspond à ce qui se dit aux terrasses des cafés, et le tout, à peu près de la même façon dans les deux langues officiels, on peut commencer à croire la «version officielle», car c’est bien de cela dont il s’agit.

    Je passe dans le «Mile End» à tous les jours, et des exilés de Toronto, on en a beaucoup, les gens se parlent vous savez, ils nous font des comptes-rendus des réunions téléphoniques qu’ils ont eues avec leur famille et leurs amis, les versions concordent toutes vers un dénominateur commun : les droits constitutionnels ont été bafoués à Toronto pendant le G20 et ils n’avaient pourtant pas été suspendus, voilà comment j’ai bâti ma certitude, puisque cela vous intéresse.

    Maintenant, j’aimerais bien connaitre votre point de vue sur le fond de mon commentaire précédent.

  58. @Manx
    Je n’y étais pas, toi non plus. Est-ce que les policiers avaient demandé aux gens de dégager la rue et qu’ils ont refusé? Est-ce qu’ils étaient « pacifiques »? Est-ce qu’il s’agissait d’une « charge » ou on les a juste tassé du chemin? On ne sait pas.

    La manif ne donne pas tous les droits. Dans la vie de tous les jours, si je vais m’asseoir dans le milieu de la rue, qu’un policier me demande de circuler et que je refuse, il aurait le droit de m’arrêter ou d’émettre un constat d’infraction. Alors imaginez des gens masqué qui lancent des roches aux policiers, brisent des vitrines et font du pillage, et dans toute cette anarchie, les policiers doivent tenter d’arrêter les méchants qui se dissimulent parmis les manifestants plus modérés et la meute de journalistes en quête d’images de brutalité policière….

    Je sympathise avec les policiers bien plus qu’avec ceux qui prônent la violence pour faire entendre leur point de vue socialiste, ou ceux qui en profitent pour vandaliser et voler. Je retiens bien plus les images de vandales et de voleurs, alors qu’il y a des centaines de personnes qui sont autour et qui laissent faire en prenant des photos en souvenir. En dehors du contexte de manifestation, est-ce que ça serait acceptable?

    Et en effet, faire ce genre d’évènement dans le centre ville est une mauvaise idée, mais même si ça s’était fait ailleurs, il y aurait eu des manifs d’organisées dans les villes quand même.

    @L’engagé
    Je travaille, je suis pas sur le B.S. (les manifestants, il n’ont pas de travail eux?) Je prend le temps de répondre de temps en temps aux commentaires, mais tes textes sont si longs et laborieux, que souvent je ne prend même plus le temps de les lires. Je crois que tu aurais avantage à être plus concis, c’est un commentaire, pas un roman. Tu devrais peut-être démarrer ton propre blog si tu as tellement de choses à dire.

  59. l'engagé dit :

    @ Rioux

    Je vous écris des «textes longs» qui font généralement écho aux réfutations que vous m’adressez parfois sans avoir d’ailleurs pris la peine de vous informer et ou d’analyser le sujet à l’aune de plusieurs sources et de plus d’une grille.

    La longueur de mes textes est à géométrie variable; ils seraient moins longs si vous en connaissiez un peu plus. Je vous renverrais donc la critique : je serais moins laborieux si vous passiez vous-même plus de temps à la bibliothèque et moins devant l’ordinateur.

    C’est précisément parce que vous êtes à mon avis assez représentatif d’une certaine pensée que je «m’étale tant ici». Vous me permettez de comprendre la pensée politique de contemporains que je ne comprends pas a priori.

  60. l'engagé dit :

    Excusez le ton un peu dur de la dernière remarque, mais je vous demande franchement de réfléchir une question démocratique importante, et au lieu de simplement ajourner, vous vous montrez méprisant. C’est dur de rester poli.

  61. @L’engagé
    Je n’ai aucun problème à ce que tu viennes ici et tes commentaires sont les bienvenus, mais si tu étais plus concis, ça sera plus facile de répondre à un commentaire court qu’à un commentaire de 3 pages qui parle de plusieurs sujets.

    Je ne crois pas avoir été méprisant, il faut faire attention à l’écrit, on peut facilement mal interpréter les propos ou le ton utilisé. J’ai une opinion tu en as une autre, personne ne va changer d’idée. J’expose mes idées, tu peux les commenter et être en accord ou pas. Tant que ça se fait dans le respect de chacun. Ce qui est parfois limite venant de certains, mais je n’ai jamais eu à censurer personne jusqu’ici.

  62. Voici un extrait des communications du chef de Police de Toronto:


    «Nous n’avions jamais vu un tel niveau de criminalité gratuite, de vandalisme et de destruction dans nos rues», a déclaré le chef de la police de Toronto, Bill Blair, lors d’une conférence de presse improvisée à la hâte. «Il y a des limites à la liberté d’expression, et ces limites commencent précisément quand elle empiète sur les droits et la sécurité d’autrui», a-t-il ajouté, admettant que les forces de l’ordre avaient eu du mal à contrôler la foule et a dû faire usage de balles en caoutchouc.

    Source, Paris Match:
    http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Toronto-le-G20-de-toutes-les-tensions-195996/

  63. l'engagé dit :

    Merci Christian pour le rectificatif,
    vous êtes un démocrate du 2.0 et c’est précisément pourquoi je suis surpris de votre appui inconditionnel à la police.

    Ce que je vous propose, c’est de voir que je suis d’accord avec le fait d’arrêter les Blacks blocs qui cassent une vitrine, mais que ça ne donne pas le droit aux policiers de faire des arrestations massives à partir d’un profilage arbitraire, surtout si c’est fait ailleurs que là où la casse à lieu.

    Vous pouvez être pour la diversité des opinions, mais à un moment donné, quand la démocratie est menacée ou que les droits sont brimés, il faut réagir, quelle que soit notre affiliation politique.

    Là où nous divergeons, c’est que vous semblez prétendre que les abus policiers avérés ne seraient pas arrivés.

  64. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Je suis tout-à-fait d’accord avec l’engagé.

    Vous êtes d’une paresse intellectuelle déconcertante. Moi aussi, je pense que vous représentez un certain segment de la population du Québec, ce qui est doublement désolant.

    Vos opinions sont fondées sur des préjugés et vous ne faites même pas l’effort de vous renseigner. L’engagé vous fournit une réponse détaillée que vous jugez trop longue.

    Pour vous donner bonne conscience, vous citez le chef de police de Toronto dans Paris-Match.

    Vous êtes un poids plume intellectuel M. Rioux, avec des tendances fascistes en plus. Ce sont les gens comme vous qui autorisent les gouvernements à abuser des gens ordinaires.

    Je n’argumenterai pas plus avec vous, car vous n’êtes pas honnête intellectuellement, et vous ne cherchez qu’à avoir le dernier mot.

    L’engagé a beaucoup de patience s’il discute régulièrement avec vous.

    Vous faites vraiment pitié, je ne sais pas quoi dire de plus.

    Avant de quitter, voici un article paru aujourd’hui même dans le Toronto Star qui explique comment le personnel médical du s’est fait harceler par les policiers durant le week-end du G20.

    http://www.thestar.com/news/gta/torontog20summit/article/832173–sixteen-still-in-custody-after-g20-lawyers-say

  65. Christian Rioux dit :

    @Anomyne
    Pour quelqu’un qui cache son identité, tu portes des jugements sur mon intelligence mon honnêteté et mon idéologie sans me connaitre. Je n’ai rien d’un fasciste, et je suis probablement plus intelligent et cultivé que toi. Lire les fils de presse gauchistes ne font pas de toi quelqu’un de plus intelligent ou plus cultivé.

    Si ton argumentation tient à dire que j’ai tort parce que je suis pas d’accord avec toi, elle ne tiens pas à grand chose.

    Dans la vie tout n’est pas noir ou blanc. Il y a beaucoup de teintes de gris. Tous les policiers ne sont pas des brutes et tous les manifestants ne sont pas des casseurs.

  66. Manx dit :

    « Je sympathise avec les policiers bien plus qu’avec ceux qui prônent la violence pour faire entendre leur point de vue socialiste »

    Moi aussi, Christian. Et je ne ressens pas beaucoup d’empathie avec les policiers (c’est tout dire). Mais je sympathise avec les gens qui croient vraiment arriver la-bas pour faire une bonne action en laquelle ils croient, et sans violence. Tu sais, les types en cagoules noires, ils menacent aussi la sécurité des manifestants pacifistes.

    Je vais re-marteler un point important: durant la manif, on a retiré le droit d’habeas corpus partiellement. C’est grave! C’est un des droits sur lequel le code Britannique se base et qui fait que c’est un des plus démocratiques du monde. Habeas corpus, c’est le principe selon lequel tu as droit de voir ton avocat, de savoir pourquoi tu es détenu et de demander une libération sur-le-champ si on ne te donne pas une réponse légalement valable.

    Et ce qui m’énerve, c’est qu’en tant que démocrate, pas en tant que partisan de quoi que ce soit, tout le monde devrait reconnaitre que lever partiellement l’habeas corpus, c’est aberrant. Je suis démocrate et quand je vois des casseurs, je n’aime pas ca non plus. Mais je ne vais pas jusqu’a appuyer le fait qu’on leur retire les droits légaux fondamentaux, a cause du risque de les retirer aussi a des personnes innocentes. Il n’y avait pas que des casseurs, dans les prisons de Toronto, et cela, j’en suis a 100% certain.

    Dernier petit point, comme tu parles du chef de la police Toronto: il a publiquement reconnu lui-meme, sourire aux levres, que la police a, a sa demande, outrepassé le cadre légal dans lequel elle oeuvrait. En d’autres mots, il a émis des regles (qui justifiaient une arrestation) qui n’ont jamais été enterriné par aucun cadre légal.

    L’une d’entre elles est l’arrestation de gens qui se trouvaient a 5m de la barriere et qui ne montraient pas de papiers. Un policier n’a pas le droit de demander tes papiers si tu ne commets pas un crime (fait démontré par des libertariens qui se sont prévalus de ce droit dans d’autres cas) et aucune loi, meme les lois spéciales votées pour le G20, n’interdisait de manifester a 5m des barrieres.

  67. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Vous avez raison sur un point, il ne m’appartient pas de vous juger. Vous êtes sans doute très intelligent, et vous avez certainement droit à votre propre opinion.

    Je n’ai jamais écris ou suggéré que tous les policiers étaient des brutes, et les manifestants n’étaient pas tous des casseurs de vitres.

    Donc, on peut s’enttendre sur certains points.

    Il n’en demeure pas moins que le G20 de Toronto a donné lieu à de nombreux incidents qui sont rapportés à tous les jours dans les médias de Toronto.

    Aujourd’hui, dans le toronto Sun, on parlait d’un homme amputé de la jambe, qui fut arrêté et battu pour la seule raison qu’il se trouvait dans la zone de protestation désignée par les organisateurs du G20.

    Dans l’échauffourée, il a perdu sa prothèse et les policiers lui disaient de sautiller et de dégager. Il ne pouvait obéir en raison de sa condition physique. Ils l’ont donc trainé et rué de coups de pieds avant de l’arrêter. Il a été relaché près d’une journée plus tard sans aucune accusation.

    Des exemples comme celui-là, il y en a malheureusement beaucoup trop en rapport avec le G20 de Toronto.

    Voici l’article de l’amputé qui s’est fait battre et arrêter. C’est quand même pas des farces!

    http://www.torontosun.com/news/columnists/joe_warmington/2010/07/06/14629391.html

  68. @Anonyme
    Je ne dit pas que les policiers ont eu raison, sauf qu’on a qu’une seule version de l’histoire. Qu’est-ce qu’il faisait là, est-ce qu’il a provoqué ou menacé les policiers. Est-ce qu’il s’est servi de sa prothèse pour frapper quelqu’un? Il nous le dira pas. Sinon pour quelle raison les policiers auraient saisi sa prothèse? Ce sont des êtres humains aussi, avec un travail à faire. Ils se sont pas infaillibles, mais j’ai de la difficulté à croire qu’ils attaquent des gens sans aucune raison.

    Il y a certaines personnes aussi qui cherchent la confrontation, pour ensuite jouer à la victime. On voit ça chaque année avec la manif « contre » la violence policière…

  69. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Vous écrivez que vous avez ‘de la difficulté à croire qu’ils attaquent des gens sans aucune raison’.

    Voilà le coeur de notre discussion. Vous avez de la difficulté à croire cela. Cela choque votre raison. Eh bien, dites vous qu’il y a beaucoup de gens qui ont vu ce qui est arrivé et qui ont de la difficulté à croire ce qu’ils ont vus.

    Il y avait des caméras partout au G20 M. Rioux. Si un manifestant avait été assez masochiste pour attaquer un des milliers de policiers présents, vous pouvez être certain que les autorités vous montreraient ce vidéo, comme ils vous montrent les casseurs de vitres et ceux qui ont mis le feu aux autos patrouille.

    Ils ne faut pas être naifs M. Rioux.

  70. OK M. Rioux

    Tout va bien dans ce monde de justice. Les États riches du G8 et du G20 sont de nobles agents de la paix dans le monde et partagent avec justesse leurs richesses.

    La compétition mondiale est merveilleuse et les enfants de monde vivent en santé.

    Les droits humains sont enfin respectés. Enfin, la justice règne dans ce monde!

    Pourquoi manifester, tout va si bien, j’ai le ventre pleine et ma TV fonctionne.

  71. Non mais regardez qui manifeste! Des « idiots utiles » socialistes qui rêvent encore au communisme, des jeunes anarchistes en manque de sensations fortes! Des « altermerdistes » qui cherchent n’importe quelle occasion de s’opposer à tout ce qui peut représenter l’ordre et l’autorité!

    Trouvez-moi un manifestant sérieux qui sait au moins de quoi il parle, qui a la moindre idée de ce qui s’est discuté au G8 et qui peut exprimer une opinion claire là dessus, vous risquez de chercher longtemps.

  72. Remarquez que PERSONNE ici n’a parlé de ce qui a été discuté lors des conférences. Il me semble que ça en dit beaucoup. Ca signifie que les gens manifestent pour le sport de la manifestation, pour s’opposer a l’autorité ou alors pour le « fun ».

    Personne ne semble même savoir ce qui s’y est discuté. Maintenant que j’ai dit ça, certains vont se ruer sur Google pour trouver de quoi il a été question…

  73. @Michael
    Enfin un commentaire sur le fond!

    La « redistribution de la richesse » c’est une utopie gauchiste qui a été prouvé erronée à maintes reprises. Regarde ce qui est arrivé en Grèce! Ça fait royalement chier les allemands et autres états européens de payer pour les grecs qui se sont mis dans le trou avec leurs filets sociaux généreux à outrance.

    La gauche veux prendre la richesse dans les poches des autres et la redistribuer a ceux qui ne veulent pas faire l’effort de travailler, mais après un bout de temps il n’y a plus rien à redistribuer. Et les ceux qui ont crée cette richesse pensez-vous qu’ils aiment ça se faire détrousser? Ils vont aller ailleurs.

    Ce qui est important c’est la création de la richesse.

    Il y avait une excellente caricature que je ne retrouve pas en ce moment où on voyait un fermier qui récolte ses légumes et il y a deux personnes de l’autre coté de la clôture qui chialent parce qu’ils veulent que le fermier redistribue « la richesse » (le fruit de son labeur)

    « L’État, c’est la grande fiction travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépends de tout le monde ».
    -Frédéric Bastiat (1801-1850), de l’article L’Etat. Publié le 25 septembre 1848

  74. antitribu dit :

    Si tu es dans une manifestation violente à la recherche d’une petite « shot » d’adrénaline en te disant rien ne peut m’arriver je suis juste venu « wouère » et bien assume les conséquences si la police entre dans le tas.
    L’usage de la force raisonnable dans des circonstances semblables ça me fait plutôt rire. Dehors les voyeurs ou assumez.
    Résistez à la tentation de me traiter de faciste. Vous pourriez me faire plaisir.

  75. Poukoi dit :

    Comme j’ai dis le 16 mars 2009 à 13:20 dans  »manistation contre la brutalité policière »; certain jeunes veulent mettre un gros X rouge dans le temps, là où leurs interprètation de la société se claririfie.

    Ca passe souvent par la gauche ce genre de prise de conscience. Ce doit être à cause du sens anarchique de la rebellions.

    Mais enfin, c’est saint tout ça. Le réel problême n’est pas l’utopie pour laquelle se battent des manifestant habillé de la tête au pied de produit chinois venu sur le pouce grace à des Ford et des Honda. Le réel problême n’est pas qu’ils prêche pour l’anéantissement d’un système qu’ils sucent pour se permettre le loisir de manifester alors que JE paye probablement pour le chèque de BS de certain d’entre eux. Non, le problême c’est la disponibilité donné par l’organisation du G…28. C’est quoi l’idée de faire ça dans une ville pleine de ressources pour se loger et se nourrir. On a un putin de nunavut icitte! Les territoires du nord d’ouest, le Yukon. Personne a penser investir l’argent qu’on a mis sur la sécurité dans l’érection d’un genre d’hotel nordique pour conférence privé?! Si des manifestant se rendent là, ils cogneront à la porte pour se faire nourrir, et du Macdo, ils mangeront, quand même.

    La roue tourne! Les vestiges des manifs sur le LSD font encore rêver une génération de plus. Elle croit pouvoir guérir la détresse des pauvres en mordant la main qui les nourrit. Mais j’aime mieux voir une génération de perdu qui cherche son chemin de plus, qu’une génération qui ne cherche plus.

  76. Manx dit :

    « Remarquez que PERSONNE ici n’a parlé de ce qui a été discuté lors des conférences. Il me semble que ça en dit beaucoup. Ca signifie que les gens manifestent pour le sport de la manifestation, pour s’opposer a l’autorité ou alors pour le “fun”.  »

    Actuellement, on ne parle pas du contenu, Christian. Tu es loin de parler de ce dont on parle. Ce que l’on dit, c’est que ceux que tu appelles « idiots utiles » ou peu importe ce qu’ils sont, ils ont des droits. Ce sont des etres humains en sol Canadien.

    Et ces droits, au-dela de la manifestation, ils ont été baffoués. Tu ne mérites jamais de te faire retirer un droit humain. Et si on veut faire un G20-G8 sans manifestants, la solution est simple: tu prends un bateau et tu t’exiles en eaux internationales. C’est simple, fonctionnel, sécuritaire.

  77. Anonyme dit :

    Poukoi,

    Tu as parfaitement raison. À mon avis avis, on a tout simplement créé une crise pour conditionner les agents ainsi que la population à ce qui s’en vient.

    M. Rioux,

    Peut-être que vous ne l’avez pas réalisé, mais vous êtes déjà dans un système socialiste, qui tend de plus en plus vers le communisme et l’abolition de la propriété privée.

    Ce que vous défendez, au bout du compte, c’est la répression policière et l’application arbitraire de la loi.

    Le système juridique canadien est fondé sur la présomption d’innocence, et non la présomption de culpabilité, comme vous semblez le croire.

    Derrière votre façon de penser se cache un désir incontrôlable de vous soumettre à l’autorité, ce qui vous empêche de voir les choses telles qu’elles sont.

    Bonne journée quand même.

  78. Le terme « idiots utiles » à été utilisé pour décrire ceux qui appuyaient aveuglément le communisme pendant la guerre froide. Ca serait même les dirigeants soviétiques qui auraient utilisé ce terme pour décrire les occidentaux qui faisaient l’éloge du communisme pendant qu’eux affamaient leur propre population.

    L’expression « idiot utile » s’applique à des personnes qui, de bonne intention et de bonne foi, promeuvent aveuglément une politique ou, plus généralement, une idée.

    Historiquement, le terme désignait habituellement les sympathisants communistes occidentaux et la prétendue attitude de l’Union des républiques socialistes soviétiques à leur égard. L’expression implique que le sujet est naïf, fou ou en plein déni de réalité. De telles personnes furent cyniquement utilisées par les dirigeants de l’Union Soviétique. Ce terme est maintenant utilisé pour décrire une personne qui se laisse apparemment manipuler par un mouvement politique, un groupe terroriste ou un gouvernement hostile et ne s’applique plus uniquement aux communistes.

    Tire de Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Idiot_utile

  79. @Anonyme
    On s’en va vers le communisme? Elle est bonne celle-là!

  80. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Quand vous payez 70 % et plus de votre revenu en taxes, droits et impôts, que vos systèmes d’éducation et de santé sont contrôlés par l’état, que 90 % et plus de vos médias sont contrôlés par 3 ou 4 individus intimement liés à l’état etc…, vous êtes effectivement dans un pays socialiste qui tend vers le communisme.

  81. Manx dit :

    Je sais ce qu’est un idiot utile. Mais pour la définition, ça mérite aussi un point Godwin! +1 ^^

    Ce que je t’ai dit, tu ne l’as pas encore démenti: on a retiré des droits légaux à des gens et ça a provoqué des dérapages, comme l’invention de lois par la police de Toronto.

  82. Je ne crois pas que je mérite ce point Godwin. Par contre, j’ai mérité celui plus haut 🙂

    Je ne crois pas que des droits ont été bafoués. S’ils ont été arrêtés, ils ont dû faire quelque chose. C’est certain qu’ils ne le diront pas.

    Je crois que beaucoup ont été relâchés après une nuit en prison non pas parce qu’ils n’étaient pas coupables, mais parce ça aurait été trop complexe de juger autant de monde pour des crimes mineurs (pour la plupart).

    Mais un crime reste un crime, ça prend un minimum de loi et d’ordre dans un société, ce que les anarchistes refusent.

    Regarde le vidéo que j’ai posté plus haut, le policier en civil (agent provocateur selon les manifestants) a empêché un voyou de commettre un vol, et il l’a ensuite laissé partir, sans le battre, et voyant cela, un autre voyou qui allait faire la même chose a changé d’idée. Est-ce que cette vidéo est un « montage »?

  83. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Continuez de répéter votre mantra ‘l’état a toujours raison’.

    Vous êtes vraiment hypnotisé.

  84. Anonyme dit :

    M. Rioux,

    Ce que vous dites est tellement absurde, ce n’est même pas drôle.

    Tout le monde est présumé coupable selon vous.

    C’est vraiment dégoutant d’entendre les gens de votre génération parler comme vous le faites à propos des droits individuels.

    Même si l’Internet vous permet d’afficher un blogue, ça ne veut pas dire que vous pouvez dire n’importe quelle connerie.

    Vous devriez déménager en Chine communiste ou en Corée du Nord.

  85. @Anonyme
    Il en va de même pour toi, la Chine et la Corée du Nord sont des pays d’extrême gauche, socialistes et communistes! Donc le paradis selon la plupart des manifestants.

    Qu’ils aillent y vivre pendant un certain temps, ca va leur donner une bonne dose de réalité et ils apprécieront le traitement qu’ils ont reçu ici. En Chine tu peux être fusillé pour avoir manifesté. Alors vient pas nous faire suer parce que certains voyous ont passé la nuit en prison.

  86. @Anonyme
    Parce que le mantra gauchiste, comme quoi tous les gouvernements sont corrompus, violents et à la solde des juifs, des grosses corporations et des pétrolières est plus brillant ??

    Et la gauche veux remplacer ça par un état centralisateur avec plus de pouvoirs? Un gouvernement où le bien de l’état est supérieur aux droits individuels? C’est pourtant ça la gauche. C’est pas pour rien que le communisme s’est effondré.

    « votre génération »? Et toi « anonyme-masqué » de quelle génération es-tu?

  87. Anonyme dit :

    Cher M. Rioux,

    La gauche et la droite, ça n’existe pas. C’est un faux paradigme inventé pour que les esprits simples puissent croirent qu’il existe une différence entre un parti et un autre alors que, dans les faits, tous les partis politiques travaillent dans le même but, soit le gouvernement mondial.

    Mais je doute que vous compreniez cela.

  88. @Anonyme
    Si vous faites pas la différence entre la gauche et la droite, et bien qu’est-ce que vous faites sur un blog politique? C’est un concept de base, si vous comprenez même pas ça, c’est pas surprenant que vous soyez mêlé.

    Je vous suggère le site http://politicalcompass.org/test

  89. Anonyme dit :

    La gauche et la droite est le prétexte utilisé pour diviser les moutons entre divers partis politiques, afin de contrôler l’issue de toute élection.

    Je doutye que vous compreniez cela.

  90. Anonyme dit :

    Ça ne me surprend pas que vous vous identifiez à un personnage des Simpsons. C’est à peu près le niveau de votre discussion.

  91. @Anonyme
    Juste pour montrer à quel point tu es mêlé, les droits individuels, c’est typique de la droite. La gauche elle se fie sur l’état centralisateur pour décider ce qui est bon pour le petit peuple trop niais pour savoir ce qu’il veut, ou incapable de se gérer lui même. La gauche est centralisatrice et fait payer tous le monde pour les services « gratuits ». D’où les déficits monstres et la quasi-faillite de la Grèce. Comme les garderies publiques, c’est gauchiste, puisque tout le monde doit payer, même si t’as pas d’enfant. Un système de droite c’est utilisateur payeur. Dans un système gauchiste, l’état providence sait ce qui est bon pour vous et va vous l’imposer. Dans un système de droite, c’est chacun pour soi. Je suis contre toute forme d’extrémisme. Je suis centriste, mais je me méfie encore plus de la gauche que de la droite.

    Mais c’est pas à moi à t’éduquer. Notre système d’éducation est à blâmer.

    Quand il y a de la violence c’est 95% du temps la gauche qui est en cause.

    Article sur Antagoniste.net a ce sujet:
    http://www.antagoniste.net/2010/06/29/les-apoligistes-de-la-violence/

  92. Anonyme dit :

    Pauvre M. Rioux,

    Vous ne comprenez pas que le PLQ et le PQ et le PC et le PLC et le BQ et le NPD, ce sont tous des partis socialistes/communistes, sans exception, financés par les mêmes groupes d’intérêts, qui visent un seul objectif, soit l’anéantissement de la souveraineté nationale et la création d’un gouvernement mondial.

    L’union nord-américaine, ça vous dit quelque chose?

    Mais ce n’est pas à moi de vous éduquer, comme vous dites.

  93. Anonyme2 dit :

    Pauvre M. Rioux,

    Mes commentaires précédents n’ont pas été publiés, mais je vous expliquais que lorsqu’on paye 70 % et plus en taxes, droits et impôts, que les systèmes d’éducation et de santé sont contrôlés par l’état, que les médias d’information sont contrôlés par un petit groupe d’individus liés à l’état, on est dans un système socialiste qui tend vers le communisme.

    Vous ne comprenez pas que le PLQ et le PQ et le PC et le PLC et le BQ et le NPD, ce sont tous des partis socialistes/communistes, sans exception, financés par les mêmes groupes d’intérêts, qui visent un seul objectif, soit l’anéantissement de la souveraineté nationale et la création d’un gouvernement mondial.

    L’union nord-américaine, ça vous dit quelque chose?

    Comment pensez-vous que Stephen Harper puisse diriger le pays avec 30 % des voix, représentant 15 % de la population?

    Savez-vous même qui est le chef d’état du Canada?

    Savez-vous comment fonctionne le système monétaire du Canada?

    Mais ce n’est pas à moi de vous éduquer, comme vous dites.

  94. « Dans un système capitaliste, l’homme exploite l’homme. Dans un système communiste, c’est l’inverse. »

    @Anonyme
    Si t’en es rendu aux insultes, c’est que t’as plus grand chose à dire…

  95. l'engagé dit :

    Je me suis permis une relecture des divers commentaires, je vais vous épargner de sauter dans l’arène du débat gauche/droite pour revenir à l’aspect ou nous rencontrons le plus d’achoppement : Monsieur Rioux prétend que ceux qui ont été arrêtés ont forcément fait quelque chose de mal, que dans l’ensemble la police a bien fait.

    Je lui rappelle que plus de 50 observateurs de L’Association canadienne des libertés civiles, Amnistie internationale, des journalistes et des organisations politiques ont observé la même chose :

    La dispersion, la détention, l’arrestation en masse et arbitraire de manifestants qui ne s’étaient livrés à aucun délit.

    Ensuite, sur ces manifestants emprisonnés de multiples témoignage corroborent la version selon laquelle les droits ont été bafoués, les gens arrêtés humiliés, il est ensuite évident que les conditions de détentions ne correspondaient pas à celle d’un état démocratique dans lequel le libre exercice de la dissidence est permis.

    Par ailleurs, les gens emprisonnés ont été libérés sous la contrainte de ne nuire en aucune façon au travail des policier, ce qui, dans le contexte arbitraire précédent, est une menace entravant clairement la possibilité de dénoncer ladite situation.

    Enfin, les autorités ont reconnu avoir délégué en secret des pouvoirs excessifs aux policiers, que ces derniers ont par ailleurs interprété d’une telle manière que leurs agissement subséquent furent clairement illégaux.

    À un tel point que 40 avocats et professeurs de droit ont signé une lettre au Ministre de la Sécurité publique Vic Toews pour réclamer une enquête indépendante.

    Monsieur Rioux, même si vous méprisez les altermondialistes, les anarchistes, les communistes et les autres «gauchiste», en tant que démocrate vous ne pouvez pas être favorables à ce que l’on fasse des brèches dans les droit selon le type de citoyens et les appartenances idéologiques.

    Accepter l’exception, c’est ouvrir la porte à la censure et à la discrimination. Cette porte-là ne se referme pas facilement. À un moment, il faut avoir le courage de regarder des les choses en face et pas seulement à l’aune des blogues de droites : nous avons connu une dérive totalitaire à Toronto durant le week-end du G-20, ET C’EST INDAMISSIBLE, POINT.

  96. l'engagé dit :

    Question :

    «Trouvez-moi un manifestant sérieux qui sait au moins de quoi il parle, qui a la moindre idée de ce qui s’est discuté au G8 et qui peut exprimer une opinion claire là dessus, vous risquez de chercher longtemps.»

    Réponse : «Dans la vie de tous les jours, Maryse et Jacynthe Poisson sont des étudiantes d’université vives, intelligentes et engagées.

    La première étudie en travail social, la seconde en droit international. L’été, elles travaillent comme animatrices, l’une avec des jeunes, l’autre dans un quartier défavorisé. Ce sont aussi des soeurs jumelles. Elles ont 21 ans.

    Mais pendant un cauchemar qui aura duré presque 60 heures, Maryse et Jacynthe n’étaient plus rien de tout cela. Elles étaient devenues des détenues désignées par un numéro inscrit sur un bracelet: 5366 pour Maryse, 5340 pour Jacynthe. »

    source : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/201007/01/01-4294842-soixante-heures-a-torontonamo.php

  97. Manx dit :

    « Je ne crois pas que des droits ont été bafoués. S’ils ont été arrêtés, ils ont dû faire quelque chose. C’est certain qu’ils ne le diront pas.  »

    Bah à la base même, retirer l’habeas corpus, c’est baffouer un droit. Et la question n’est pas d’avoir fait quelque chose. Se trouver devant les clôtures du G20, c’est déjà s’exposer au risque de se faire arrêter.

    Mais plusieurs se sont fait arrêter pour avoir commis un acte légal selon les codes de loi de la ville de Toronto, de la province de l’Ontario et le pays du Canada.

  98. l'engagé dit :

    Et c’est précisément l’atavisme d’une passivité à cet égard qui me consterne, ce n’est vraiment, mais vraiment pas sain.

    Vont-ils m’arrêter si j’organise une manif à Ottawa contre l’achat des F-35?
    Serais-je fiché?

  99. Aimé Laliberté dit :

    Voici un article du Toronto Star qui démontre clairement ce qui s’est passé au G-20 de Toronto.

    Je vais me contenter de citer la conclusion de l’auteur :

    ‘In effect, what occurred at the G20 was a massive and quite possibly illegal array of pre-emptive arrests. People were picked up and charged not because they were doing anything wrong — not even because they were about to do anything wrong.

    Rather they were arrested and charged because those in charge of the police found civil liberties inconvenient. Their thinking: If everyone who might conceivably cause trouble is put in jail, there can be no trouble.

    It is the totalitarian’s recipe for public order. Very China. Very Zimbabwe. Not very Canada. »

     »Ça fait pas mal Chine (communiste) et Zimbabwe. »

    L’avez-vous compris celle-là M. Rioux et compagnie?

    http://www.thestar.com/news/gta/torontog20summit/article/851906–walkom-the-g20-protests-and-judicial-farce?bn=1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :