Abolition des agences de santé

Il y a quelques jours, l’ADQ a sorti un nouveau lapin de son chapeau, ils veulent abolir les agences régionales de santé.
C’est pas nouveau. Il y a bien des années, le PQ avait dit qu’il fermerait les « Régies régionales de la Santé ». Ils ont été élus, ont tenté de le faire mais se sont aperçus qu’ils ne pouvaient pas le faire, alors ils ont changé le nom pour « Santé Québec ». Ils n’ont pas eu le temps de changer les entêtes sur le papier que les libéraux ont été élus avec la même promesse. Eux non plus n’ont pas réussi à les fermer, ils ont simplement changé le nom pour « Agence régionale de Santé ». Il y aura toujours besoin d’une gestion locale. Montréal ne peut pas gérer les ambulances et les budgets d’hôpitaux en Gaspésie.

Ca ne veut pas dire qu’on ne peux pas dégraisser la patente et éliminer de la bureaucratie, tous comme dans les commissions scolaires.

Publicités

One Response to Abolition des agences de santé

  1. Tym Machine dit :

    L’abolition des structures inutiles et de la bureaucratie omniprésente qui créent des roitelets est quelque chose qui suscite en moi une opinion favorable en autant évidemment que le dégraissage soit inversement proportionnel au niveau de despotisme des élites « locales », les roitelets des commissions scolaires et des régies régionnales de santé.

    Pourquoi ne pas laisser s’associer en toute liberté les écoles et les hôpitaux qui créeront des structures naturelles comme le libre marché le veut. Tout le monde a intérêt à collaborer entre eux mais pourquoi forcer ou imposer la « collaboration » au profit de structures soi-disant régies par la démocratie (ie, élu par les amis et les beaux-frères et belles-soeurs avec 7% de taux de participation aux élections scolaires inutiles et couteuses qui pourraient facilement être faites en même temps et avec les élections municipales).

%d blogueurs aiment cette page :