Un 2e Climategate?

Le premier Climagate etait le CRU (au Royaume-Uni) qui avait modifié des données pour faire concorder les résultats de leurs études avec la théorie du réchauffement climatique. Voici maintenant un deuxième ClimateGate, provenant de la Russie:

Trouvé via Agora-Québec

Même la NASA aurait caché des données:

http://www.washingtontimes.com/news/2009/dec/03/researcher-says-nasa-hiding-climate-data/

Je crois que ce n’est qu’une question de temps avant qu’on en trouve d’autres. Surtout quand le gouvernement britannique aura complété son enquête sur le Climategate. Pendant ce temps nos médias québécois nous cachent ces informations et parlent encore de consensus scientifique sur le réchauffement causé par l’homme, comme si le Climategate n’avait jamais existé.

Advertisements

13 commentaires pour Un 2e Climategate?

  1. LeFlatuleur dit :

    Encore une fois de plus, un très bon article sur le sujet. BRAVO 🙂

  2. Simon Bernier dit :

    Right. On va croire l’outil de propagande russe sur parole…qui rapporte l’accusation d’un think tank de Vladimir Poutine.

    As-tu pris le temps de faire une recherche sur Russia Today ? Sur Andrey Illarionov ? Sur le Institute of Economic Analysis ? Sur les intérêts qu’ils défendent ?

    Ou tu te contentes de reprendre un vidéo qui a été repris des milliers de fois sans creuser l’information ?

    Vérifie tes sources…

    Le fait que tu prennes une accusation comme un fait démontre que tu es aussi biaisé que n’importe quel militant de Greenpeace.

  3. @Simon

    Je ne fait que montrer que le Climategate n’est pas un seul cas isolé, comme voudraient le faire croire le mouvement écolo. Il s’agit d’un système qui profite à plusieurs. Il s’agit quand même d’une nouvelle qui a été jugée assez crédible pour passer à la télé. S’il faut attendre d’avoir 100% des preuves ça peut prendre des années d’enquête. Et pour qu’il y ait enquête, il faut que ça sorte dans les médias. On ne peut pas en dire autant de nos médias québécois, qui ne rapportent presque rien sur le Climategate

    Et toi avant d’accepter le réchauffement climatique est-ce que tu es allé collecter des données? Ou alors est-ce que tu prends tout pour du cash sans te poser de questions, et croire l’outil de propagande écolo-religieux sur parole?

    Il faut se poser des questions, et c’est ce que je fais.

    Le climat est bien trop complexe, et est influencé par des dizaines de facteurs: cycles solaires, orbite elliptique de la terre autour du soleil, , axe de la terre, cycles glaciaires, courants océaniques, etc. De penser que l’humain, en quelques décennies peut contrôler le climat est complètement illusoire et anti-scientifique.

  4. Simon Bernier dit :

    Donc tu n’a pas fait de recherches sur ce que tu postes. Peut-être c’est totalement faux mais tu n’en sais rien. On va juste laisser les russes, qui sont expert en propagande, salir la réputation d’organismes scientifiques qui existent depuis 150 ans (le MET Office) sans se poser de questions. On va prendre des accusations pour la réalité sans rien questionner…

    http://www.amazon.ca/Propaganda-Edward-Bernays/dp/0970312598/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1261505116&sr=8-1

    Que tu critiques la propagande d’un coté sans critiquer la propagande de l’autre coté, ca démontre quoi de ton blogue et de toi-même ?

     »Il s’agit quand même d’une nouvelle qui a été jugée assez crédible pour passer à la télé. »

    Les nouvelles sur le réchauffement climatique passe à la télé. Mais pour toi, elles ne sont pas crédibles. Alors la télé n’est pas crédible, right ? En quoi tu es différent de ceux que tu appeles les  »ecolo-religieux » quand tu gobbes ce qu’un poste television d’etat russe sans te questionner sur ce que, politiquement, cela veut dire ?

  5. @Simon
    Au moins eux ils montrent la nouvelle sans la censurer. Ici, on ne nous montre qu’un seul côté de la médaille. Le Climategate, on le cache sous le tapis. Nos médias ne font pas assez confiance en l’intelligence du peuple, il faut décider à leur place ce qui est correct. Notre télé n’est plus objective et devient un outil de propagande. On se croirait dans une dictature.

    Au Québec, nous sommes champion de la pensée unique, et il est grand temps que ça cesse. Il faut que les gens cessent de croire sans jamais se poser de questions. Il faut que les gens commencent à penser par eux-même au lieu de boire les paroles de quelques individus. C’est vrai pour tous les domaines, pas uniquement celui-ci.

    Et toi, peux-tu tenter d’imaginer une seule seconde que le Climategate serait vrai. Que des gens modifient des données pour faire croire au réchauffement causé par l’homme, parce qu’ils ont des intérêts politiques ou monétaires? Est-ce que tu ne serais pas outré par ce scandale, qui serait le pire de l’histoire de la science? Alors pourquoi est-ce qu’on ne fouillerait pas plus loin pour vérifier si c’est vraiment le cas, et si ça ce produits ailleurs? Pourquoi leur donner automatiquement raison sans se poser de questions. Tu m’accuses de ne pas poser de questions, alors que c’est ce que je fais, bien plus que toi qui accepte le discours écolo sans questionnement.

  6. Simon Bernier dit :

    Dude tu réponds pas à ce que je dis. Tu dis « Voici, il y a un 2eme ClimateGate ». Je dis « Dude, c’est des accusations, pas des faits ». Et tu dis « Le Quebec ne fait que parler d’un coté de l’histoire ». Tu brises le fil de la discussion et tu évites de répondre à ce que je dis. Pourquoi dévier la conversation ? On peut parler de ClimateGate (encore) si tu veux, mais il faudrait tout d’abord conclure, ou a tout de moins développer, sur la question de la crédibilité des accusations rapportés ici.

  7. @Simon
    Tu sous-entend beaucoup de choses
    Premièrement, tu remarqueras un « ? » dans le titre. Ca signifie qu’il y a un potentiel 2e Climategate, et qu’il faut enquêter. As-tu une idée combien de temps ça prend pour « prouver » de telles choses? Ca peut prendre des années. Entre temps, il faut bien dénoncer les choses sinon personne ne va se pencher sur le dossier.

    Combien d’années, et de millions ça a pris pour faire la lumière sur le scandales des commandites?

  8. Simon Bernier dit :

    « Voici maintenant un deuxième ClimateGate, provenant de la Russie: »

    « le Climategate n’est pas un seul cas isolé »

    Le potentiel est vite exploité afin de salir la réputation de gens, qui l’ont peut-être pas mérité.

    « Ca peut prendre des années. Entre temps, il faut bien dénoncer les choses sinon personne ne va se pencher sur le dossier. »

    Donc il faut dénoncer ce qui n’a pas encore été prouvé ? Et si tu as tort ?

    Le fait est que tu n’a aucune idée si c’est vrai ou non. Tu assumes que c’est vrai parce que c’est compatible à ton opinion. C’est une erreur de jugement.

  9. Donc il faut dénoncer ce qui n’a pas encore été prouvé ? Et si tu as tort ?

    Donc le réchauffement climatique n’existe pas, puisque pas prouvé. Pas besoin de dépenser des milliards pour combattre un réchauffement inexistant. En plus, selon d’autres études, tous ces milliards dépensés n’auraient pas le moindre impact sur le climat.

    Il faut enlever la recherche sur le climat d’entre les mains d’écolo-religieux non-objectifs et placer ça dans les mains de vrais scientifiques objectifs, qui se valident entre-eux et contre-expertisent leurs résultats. Seulement à ce moment on aura la vraie réponse.

  10. Simon Bernier dit :

    Tu me feras signe quand tu voudras parler de la crédibilité des accusations portés contre le MET Office.

  11. Poukoi dit :

    Les gars, vous tournez en rond!

    Le climate Gate 1 n’est pas plus prouvé que le 2 en russie ou qu’un réchauffement globale X ou même Y! WO!

    La planète parle présentement d’une possibilité de scandale planètaire mettant en cause les plus grandes institution du savoir global.

    That’s it. On verra le dénouement de l’affaire! Si on veut débattre des faits scientifiques, on devra aller se tapper un doctorat ou deux pis reprendre la discussion dans 10 ans mes vieux.

    Ce qui porte à discussion, c’est le fondement de la religion écologiste vs. le fondement de la possibilité du scandale. Ni personne ni l’autre ne peut, à ce jour, affirmer être dans le bon clan.

    Ce que je vois de ton post @Chris, c’est que même les russes, peuple mega contrôlé, on des nouvelles sur l’analyse d’une possible supercherie et que le P’tit Québec TVA-isé, ne sait encore rien de ce qui ouvre les bulletin de nouvelle PARTOUT le monde confortabilisé.

    C’est dégueulasse! Point à la ligne.

  12. Un rédacteur du GIEC admet avoir triché sur les mensonges du réchauffement climatique

    18 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Ben Santer, coordinateur principal du chapitre 8 du rapport 1995 du GIEC [*], a admis avoir supprimé de la version finale les passages affirmant que l’homme n’est pas responsable du changement climatique.

    Mercredi, lors d’un débat contradictoire avec Lord Monckton dans l’émission télévisée américaine de Jesse Ventura «Conspiracy theory», Santer est passé aux aveux. Lord Monckton, détracteur de la théorie du réchauffement climatique anthropogénique, l’accuse : «Santer a réécrit les conclusions des scientifiques après qu’ils aient envoyés leur version finale, dans laquelle il était écrit à cinq reprises qu’il n’existe aucun impact identifiable de l’activité humaine sur les températures globales. J’ai vu cette copie. Mais Santer a révisé cette version et y a substitué sa propre conclusion, qui est resté celle du GIEC depuis lors.»

    C’est alors que Santer a reconnu les faits : «Lord Monckton parle de suppressions dans ce chapitre, et il y en a bien eu ; nous avons abandonné le résumé conclusif pour que le chapitre soit cohérent avec le reste du rapport.»

    C’est la première fois que Ben Santer reconnaît avoir supprimer ces informations d’une importance capitale, d’autant que ce rapport, censé résumer les vues des scientifiques, était destiné aux décideurs politiques… Santer est également impliqué dans les échanges de courriels au coeur du Climategate qui visaient à masquer le refroidissement climatique et a détruire le travail de leurs détracteurs.

    http://www.lepost.fr/article/2009/12/19/1848429_un-redacteur-du-giec-admet-avoir-triche-sur-les-mensonges-du-rechauffement-climatique.html

    Mensonge, tricherie, sabotage, corruption et collusion, voilà ce qu’est la fraude du réchauffement climatique anthropogénique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :