Passage du Prince Charles au Québec

accueilroyal
Lors du passage du Prince Charles, quelques séparatistes et membres du RRQ en ont profité pour faire une manifestation, organisée par Société St-Jean Baptiste. Ils étaient contre la venue du prince Charles au Québec. Par contre, si ça aurait été la venue d’une quelconque royauté française (si ça existait) ils auraient tous mouillé leur culottes. Ils ne font de la casse que parce que le prince Charles est Anglais.

Comme d’habitude, certains séparatistes oublient leur histoire et je vais donc tenter de leur expliquer pour qu’ils comprennent, même si je sais bien que c’est peine perdue…

Le Canada n’est pas français, le Québec non plus. Pendant une très courte partie de son histoire, le Québec a été peuplé par des colons français, puis la France l’a abandonné aux mains des britanniques, et le territoire a été colonisé par les acadiens, irlandais, anglais, écossais, loyalistes etc….
Ca a été le cas ailleurs. La Floride, la Californie, le Nouveau-Mexique ont été fondé par des espagnols, la Louisiane par les français, puis il ont été soit vendus, soit conquis par les anglais. C’était l’époque des grands empires coloniaux qui se disputaient le territoire. Est-ce que ces états se disent maintenant français ou espagnols? Est-ce qu’ils traitent les anglais comme des ennemis ou des conquérants? Non. Ils ont accepté que leur nation est composée de plusieurs nations immigrantes. Ils ne vivent pas dans le passé et la rancoeur pour des faits qui se sont passé il y a des centaines d’années.

Les séparatistes vivent dans le passé et entretiennent leur haine de tous ce qui est anglais en modifiant l’histoire à leur avantage, comme avec les patriotes (voir les billets reliés à la fin). La réalité, c’est qu’un québécois est un peu français, anglais, irlandais, écossais, acadien et amérindien, alors que les séparatistes aiment à penser qu’ils sont seulement français et renient le reste de leur identité. Nous sommes bien plus britanniques qu’ils pensent, mais ils ne veulent pas le savoir, aveuglé par la haine de « l’autre ».

Billets reliés:
définition de Québécois
Perversion de l’histoire
Journée nationale des patriotes
Identité Québécoise

Advertisements

51 commentaires pour Passage du Prince Charles au Québec

  1. Luc Bertrand dit :

    Bonjour M. Rioux,

    Je visite votre site depuis quelques temps et je trouve vos propos très cohérents et réfléchis sur certains sujets, quoique je ne partage pas tous vos points de vue. C’est ma première participation et je vous cite :

    « Les séparatistes vivent dans le passé et entretiennent leur haine de tous ce qui est anglais en modifiant l’histoire à leur avantage »

    Il faudrait changer par : Tous les québécois vivent dans le passé et entretiennent leur haine de ceux qui sont différents d’eux, culturellement parlant. Les accomodements en sont un exemple, le ROC en est un autre, tandis que les autochtones en sont l’exemple suprême.

    La Monarchie est le systême politique qui nous GOUVERNE… Où est donc situé l’aspect démocratique là-dedans ? Une démocratie qui se fait gouverner, ça s’appelle une médiocratie; c’est insensé et burlesque mais ça fonctionne. Sa majesté et sa cour…Yes it is !

    Nous vivons au présent dans une société évoluée (?), régie par un systême politique et étatique appartenant au passé; de ce fait, comment pouvons nous entrevoir l’avenir autrement que par l’effondrement de la société ? C’est très alarmant voir inquiétant, et c’est déjà commencé. Y aura-t-il guerre civile, rébellion ou le chaos totale ?

    Je préférerais un changement drastique du systême d’État et de la hiérarchie politique, hélas l’intelligentsia québécoise dort au gas et les idées novatrices sont légendes urbaines ou simplement déficientes. Face à un tel constat, que faire ? Continuer ainsi, serait absurde… seule solution une révolution; pas armée mais une révolution d’idées. Aux « armes » citoyens, s’cusez, réfléchissons citoyens.

    Les québécois sont différents des autres peuples, sont entrepreneurs, ont de grandes valeures morales, sont tolérants et pacifiques…etc. Qu’attendent-ils pour entreprendre des changements politiques ? La peur ou la paresse, sûrement un peu des deux, et le manque de vision de nos représentants et de la classe élitique complète le portrait.

    Et si une révolution émanait des petits centres, une sorte de revenge des régions, qui sont souvent mises de côté en rapport aux grands centres principalement en ce qui concerne les investissements et les grands projets.

    Trois choses : 1- s’organiser, 2 – prendre le pouvoir et
    3 – mettre en place un systême de gestion (État) efficace, transparent et vraiment démocratique, et surtout moderne. Faut bien rêver ! Et si c’était vrai…

    Au plaisir !

    Luc Bertrand, Valleyfield

  2. Christian Rioux dit :

    C’est vrai que la Monarchie n’est plus ce qu’elle était. Il s’agit d’un symbole, de folklore. Je ne crois pas qu’il y ait un besoin de s’en débarasser.

    Pour moi, recevoir le Prince Charles c’est comme recevoir n’importe quel autre chef d’état, autre noblesse ou chef spirituel.

    L’idée c’est de bien les recevoir et non pas de passer pour des débiles.

  3. Poukoi dit :

    @Luc Bertrand

    Welcome sir,

    *Il faudrait changer par : Tous les québécois vivent dans le passé et entretiennent leur haine de ceux qui sont différents d’eux, culturellement parlant. Les accomodements en sont un exemple, le ROC en est un autre, tandis que les autochtones en sont l’exemple suprême.*

    Les séparatistes vivent ‘AUJOURD’HUI’ dans le passé et les gens plus à droite sont baillonnés ou caricaturé pour les tourner en dérisions. Parlons en à Parizeau des accomodements…
    Le Rest Of Canada est un terme qui n’existerait pas si le PQ ne voulais nour diviser.
    Et les autochtones, c’est totalement un autre dossier autant historique, sociologique que psychologique.
    Il ne faudrait pas « changer par » tel vous l’avez dit. Je vous invites à aller voir le POST antérieur « journée des patriotes ». On en a tiré plusieurs conclusions.

    Je suis d’accord avec vous que la monarchie n’a plus se place au CANADA mais sur ma liste de priorité de dossier à régler, le confort de Michaelle Jean est assez loin. Pauvre elle! Dort bien Michaelle.

    Là où votre discour dérape c’est quand vous tentez de faire un lien avec la niaiserie qu’est la monarchie et je vous cite: * C’est très alarmant voir inquiétant, et c’est déjà commencé. Y aura-t-il guerre civile, rébellion ou le chaos totale ?*

    Vous renchérissez :

    * Je préférerais un changement drastique du systême d’État et de la hiérarchie politique,(…) Continuer ainsi, serait absurde… seule solution une révolution.

    Voilà, de peur de me répéter, encore un exemple de malhonnêteté intellectuelle. À chaque fois que je débat avec un séparatiste, c’est la même chose; ceux-ci emboitent toujours des arguments pour distorsionner la réalité à des fins bleues. Ou il noyent leur idée de base dans une vomissure d’adjectifs et de qualificatif pigées à gauche à droite dans un livre intitulé: 10 000 Mots de 10 lettres finissant par « iste » ou « isme ».

    Pour finir, la monarchie, c’est comme un vieux papier dans les poches d’un manteau, on s’en débarrassera mé k’çà adonne.

  4. En effet, la monarchie n’est plus qu’un symbole folklorique. Depuis la rapatriement de la constitution en 1982, nous avons tous les pouvoirs et la monarchie n’a aucun pouvoir législatif au Canada. Avant, il fallait que la Reine approuve les changements à la constitution.

    Il n’y a bien que les séparatistes pour chialer contre le rapatriement des pouvoirs, qui nous a affranchis de la monarchie.

  5. Si on est si libre de la monarchie britannique que ça, pourquoi est-ce qu’on ne se débarrasse pas de ce symbole génocidaire, obscurantiste et archaïque chez-nous, alors, hein? Abolissons la monarchie au Canada, de même que ses valets que sont les postes de Gouverneure générale et de lieutenants-gouverneurs des provinces, à moins, bien sûr, que Rioux soit trop colonisé pour faire une proposition aussi avant-gardiste pour la démocratie!

  6. Luc Bertrand dit :

    Bonjour M. Rioux et Poukoi,

    Je crois que je ne vous ai pas bien expliqué mon point de vue « monarchique » sur la politique d’ici, et en passant je ne suis, mais pas du tout souverainiste, en fait je n’adhère à aucune « secte » politique quoique je sois très politisé… enfin !

    Ce que je tentais d’exposer en parlant de la monarchie et notre systême politique, est que notre systême d’origine anglo-saxonne est un calque du systême brittanique. Pensez-vous que cette « monarchie constitutionnelle », qui est notre structure politique est au service des citoyens à 100%. À ce que je sache, une monarchie est au service du pouvoir et non des citoyens.

    En tant que payeur de taxes, impôts, cotisations de toute sorte à l’État, j’aimerais que cet argent serve aux services publics en priorité, aus gens et non au « systême », mais il n’en est pas ainsi. C’est à cela que je faisais référence lorsque je parlais de sa Majesté et sa cour… le pouvoir politique et ceux qui l’entoure.

    Tous les problèmes de transparence, de fonds dilapidés, de dépenses folles en travaux publics, etc.. Tous cela est à nos frais, et de plus nos chers décideurs n’ont pas ou peu de compte à rendre en cas de gaffe monumentale. Doit-on blâmer les élus ou le systême ? Si le systême le permet, il devient difficile de demander des comptes aux « fraudeurs en cravates ».

    Cas de Louise Thibault, on la poursuit pour ses folles dépenses; au fait, comment se fait-il que personne dans la structure ne se soit aperçu de rien ? aucun contrôle n’était en place ? Je crois fermement qu’il en a toujours été ainsi, et c’est seulement la pointe de l’iceberg… reste à aller voir au fond.

    C’est dans cet esprit que je signe et persiste à dire que tant que ce systême politique sera, il ne faudra pas s’attendre à de grosse amélioration dans notre société sinon quelques nouvelles lois, et encore… Soyons logique, les problèmes que l’on discutait il y a 25-30 ans sont encore présents et souvent ont empirés.(pauvreté, crimes, prisons, santé, éducation, famille, jeunes…et j’en passe). Lorsque je parle d’alarmant et d’inquiétant, c’est de cela dont je parle. Vous n’êtes pas d’accord avec moi, prouvez-moi le contraire !

    Bonne Chance.

    PS. SVP avant de parler de malhonnêteté intellectuelle, sachez lire entre les lignes; d’abord vous me traîtez de séparatiste et ensuite vour renchérissez par « vomissures d’adjectifs et … » À discuter de cette façon, on voit POUKOI l’avancement de la société sera difficile. Ils ont réussi… Diviser pour mieux règner.

    Luc Bertrand, Valleyfield

  7. Luc Bertrand dit :

    (AJOUT)

    Oups !

    J’avais omis de mentionner que ma position face à la question du Québec dans le Canada n’est pas la séparation, mais la reprise de notre pouvoir politique et de notre place dans la Confédération. En tant que peuple bâtisseur nous nous devons de reprendre notre place dans ce pays, de force s’il le faut (figuré !)

    La fièrté canadienne n’est pas très forte au Québec, pourtant nous avons créer ce pays. J’aimerais bien que le Québec retrouve une place de choîx dans le Canada, et qu’il arrête de parler de celui-ci comme d’un pays étranger. La politique présente est assez réfractaire à ce genre de changements, à un rôle accru du Québec dans les affaires Fédéral…Y faudra y voir !

    Luc Bertrand, Valleyfield

  8. B. Vallée dit :

    à Luc Bertrand

    « Les québécois sont différents des autres peuples, sont entrepreneurs, ont de grandes valeures morales, sont tolérants et pacifiques…etc. »

    Ça, c’est ce que j’appelerais du narcissisme nationaliste… Des généralités flatteuses. Et largement abstraites. J’imagine que les « autres peuples », dont nous sommes si « différents », sont de la merde, et qu’ils n’ont pas ces « grandes valeurs morales » dont nous nous vantons hypocritement, sur fond de corruption, de copinage et de scandales financiers… Quant à notre merveilleuse « tolérance », les morceaux d’anthologie entendus au cours de la commission Bouchard-Taylor ont révélé ses limites, c’est le moins qu’on puisse dire…. Il semble que la vue d’un turban ou du costume d’un inoffensif Hassidim fait capoter un bon nombre de « purs laines » qui y voient une véritable insulte à « notre peuple »… Nous (?) serions, aussi, paraît-il, plus « pacifiques » que tout le monde. Est-ce que ça signifie que les Québécois qui sont partis combattre courageusement la machine de guerre nazie, il y a près de soixante-dix ans, n’étaient pas de VRAIS Québécois, qu’ils ne faisaient pas partie de ce « NOUS » abstrait (et potentiellement tyrannique) dont vous semblez si friand ?

    « La Monarchie est le systême politique qui nous GOUVERNE… Où est donc situé l’aspect démocratique là-dedans ? »

    Je ne savais pas que nous vivions sous l’emprise intolérable de la famille Windsor… Voilà des « monarques » qui n’ont même pas le pouvoir de se débarasser des paparazzi qui les harcèlent à la journée longue… La reine Elizabeth II n’est qu’une IMAGE sur les timbres et les billets de banque… Image dont cette femme est maintenant prisonnière… Exactement comme une star du rock ou une vedette d’Hollywood… S’imaginer que la reine d’Angleterre a un pouvoir RÉEL sur la vie des Québécois relève du délire. Et puis vous savez quoi ? Il semble que dans le reste du Canada, la royauté britannique provoque de plus en plus l’indifférence, pour ne pas dire le sarcasme… En Angleterre même, la popularité de la monarchie est en chute libre. Parfois, on dirait que les Anglais ne conservent plus la monarchie que comme une sorte de « freak show », dont ils se divertissent. Autrement dit, la monarchie britannique est sortie depuis longtemps de la sphère politique pour entrer dans celle du spectacle…

    Je ne voudrais pas vous insulter, mais votre attitude, un peu comme celle de Jean-Proulx, d’ailleurs (mais pour d’autres raisons dans son cas) me semble terriblement archaïque… Un peu de désinvolture vous ferait sans doute le plus grand bien… Quant à moi, le prince Charles pourrait se promener partout au Québec, si ça lui chante. Ça m’est parfaitement égal…

  9. B. Vallée dit :

    à Jean-Luc Proulx

    « Si on est si libre de la monarchie britannique que ça, pourquoi est-ce qu’on ne se débarrasse pas de ce symbole génocidaire, obscurantiste et archaïque chez-nous, alors, hein? »

    « symbole génocidaire, obscurantiste et archaïque »… Hum… Archaïque, sans doute, mais pas autant que Jean-Luc Proulx… « Génocidaire, obscurantiste » ? Hum… Voilà qui me semble un peu charrié. Comme symbole « génocidaire », un buste de Staline ou un drapeau à croix gammée me semble autrement plus convaincant… Et pour se débarasser de cet affreux « symbole génocidaire », il faudrait pratiquement réouvrir la foutue constitution canadienne. Des heures de plaisir en perspective… Comme on dit en informatique, si la maudite patente marche au goût d’une majorité d’utilisateurs, pourquoi y toucher ?

    Par ailleurs, qu’est-ce qui vous empêche de militer pour l’abolition des symboles monarchistes au Canada, mon cher Proulx ? Rien. Absolument rien. L’abolition du poste de gouverneur-général me semble relever du simple bon sens… C’est un poste honorifique inutilement coûteux et pompier… D’ailleurs, les discours de cette pauvre Michaele Jean sont, règle générale, insupportables, je vous le concède. Mais l’abolition des symboles monarchistes, aussi souhaitable soit-elle, ne causera aucun « miracle ». Les politiciens québécois ne seront pas plus brillants, ni plus compétents quand toute référence à la monarchie britannique aura disparu de la vie politique… Et le poucentage d’analphabètes fonctionnels et de décrocheurs ne diminuera pas non plus suite à cette glorieuse « libération ». En somme, je ne tiens pas plus que ça aux symboles monarchistes, mais leur abolition ne m’excite pas spécialement…

    P.S. À l’autre bout du monde, les sympathiques « Aussies » songent, eux aussi, à faire de l’Australie une république… Un référendum en ce sens a d’ailleurs obtenu l’approbation de 40 % des Australiens… Comme quoi l’abolition de la monarchie est dans l’air, et pas seulement au Canada…

  10. Tym Machine dit :

    @C. Rioux,

    « je vais donc tenter de leur expliquer pour qu’ils comprennent, même si je sais bien que c’est peine perdue… »

    Vous savez très bien que les gens adhérant aux dogmes et croyances du mouvement nationaliste québecois se fouent éperdument de l’histoire et de la vérité et n’utilisent ces faits simplement lorsque cela fait bien leur affaire et pour le reste, on va courber la vérité pour qu’elle entre dans le moule nationalo-québecois, de toute façon, les gens ne se soucient que très peu de la vérité et n’ont que faire de l’histoire alors monsieur et madame tout le monde sont prêt(e)s à se laisser emplir par ces marchands de sable qui ne demandent pas mieux d’utiliser à ces fins leur exposure médiatique non-méritée.

    En terme poli on appelle cela de la mémoire sélective et si on voulait être politiquement incorrect, on pourrait aller jusqu’à appeler cela de la propagande partisanne.

  11. Tym Machine dit :

    @B. Vallée,

    « Comme on dit en informatique, si la maudite patente marche au goût d’une majorité d’utilisateurs, pourquoi y toucher ? »

    Je suis également pour l’abolition de la monarchie canadienne et qu’on se dote d’une vraie république canadienne comme aux États-Unis. Peu importe le prix que ça coûte et à mes yeux cette liberté n’a pas de prix en plus que pour cela, pas une seule goutte de sang ne soit nécessaire.

    Par contre, il est vrai qu’avec la manifestation, certains nationalistes extrémistes ont réussi encore à créer une autre analogie fallacieuse c’est-à-dire qu’il faille être absolument souverainiste si l’on veut réellement abolir la monarchie et que cela ne pouvait pas se faire à l’intérieur du Canada alors que dans le ROC aussi la vaste majorité des gens n’a que faire de la monarchie.

    Si c’est compliqué de se débarasser de la monarchie au Canada, n’allez pas penser que ça se fera en criant ciseau dans un Québec séparé. Disons que ça prendra des quasi-unanimité pour en venir à bout et qu’avec tous les comtés anglophones libéraux vendus au PLQ, ce sera aussi difficile dans un Québec séparé que dans un Québec dans le Canada à moins que l’on accepte enfin la partition comme une solution viable aux problèmes de nationalisme.

  12. Tym Machine dit :

    @Luc Bertrand,

    « Les québécois sont différents des autres peuples, sont entrepreneurs… »

    Hein entrepreneurs? J’imagine que c’est pour cela qu’on a un taux de syndicalisation qui frise encore les 40%, parce qu’on est si confiant de nos moyens et si « entrepreneurs » dans l’âme. C’est pour cela qu’on a un taux d’imposition de 50% et plus qui tue l’entreprise privé et trois fois plus de bureaucratie que dans les autres provinces canadienne.

    Parlez-moi d’un peuple d’entrepreneurs vous…

  13. Tym Machine dit :

    @B. Vallée,

    « Quant à moi, le prince Charles pourrait se promener partout au Québec, si ça lui chante. Ça m’est parfaitement égal… »

    Certes mais pas tous les jours à nos frais quand même. Et j’espère qu’il a eu la galentrie d’inviter notre premier ministre à venir coucher chez le Prince Charles dans ses somptueux palais en Angleterre parce que sa visite nous coûte un bras à chaque fois.

    Mais s’il veut venir visiter à ses frais, anytimes, nous sommes dans un pays libre après tout…peut-être même trop libre au goût de certains.

    « Il semble que la vue d’un turban ou du costume d’un inoffensif Hassidim fait capoter un bon nombre de « purs laines » qui y voient une véritable insulte à « notre peuple »…  »

    Pour cela je suis bien d’accord mais pas à cause de notre « peuple ». J’adhère simplement aux valeurs séculaires et laïques de notre société occidentale et qu’il serait bon que tout le monde les respecte.

    Je ne suis pas sûr que nos femmes seraient bien reçues comme immigrantes en Iran et aux émirats arabes si elles n’acceptent pas de porter le voile là-bas alors d’exiger qu’eux partagent nos valeurs séculaires n’est pas trop demander à mon avis et est loin d’être un crime contre l’humanité.

  14. @ B. Vallée.

    Hugo Langlois, ton idole qui illumine ton esprit, ne t’as pas encore dit que nous, au Canada, payons plus cher pour la monarchie bitannique que les Britanniques eux-mêmes? Les Anglais n’ont qu’à ramener leurs cochonneries chez-eux et à les payer eux-mêmes. C’est de l’argent (notre argent) qui sert à enrichir et à maintenir en place le plus puissant symbole de notre malheur.

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/07/lhistoire-du-kkkanada-revue-et-corrigee.html

    Pourquoi faudrait-il continuer à accepter cette asservissement face à la Couronne britannique, hein? Parce que toi, grâce aux lumières de Hugo Langlois qui traversent ton esprit «elvisgratonnien», tu as compris, peut-être?

  15. Manx dit :

    « Comme d’habitude, certains séparatistes oublient leur histoire […] »

    « Les séparatistes vivent dans le passé et entretiennent leur haine de tous ce qui est anglais en modifiant l’histoire à leur avantage, comme avec les patriotes »

    Je me permets une petite critique, Christian. Car il faut quand même être honnête. Tu as raison que la poignée de souverainiste qui était là n’a rien à faire. On ne va pas refuser la présence du prince Charles au Québec sous prétexte que le Canada est une principauté. Et tu le dis toi-même; ce n’est qu’une poignée de souverainiste.

    Par contre, quand tu arrives au moment fort de ton texte, tu n’hésites pas une seconde à mentionner tous les souverainistes comme étant des haïsseurs d’anglais et modificateurs d’histoire. Je suis souverainiste, je vis dans un milieu majoritairement anglophone et on ne m’en veut pas pour ça. Et j’en veux encore moins aux anglais du West Island. Tu le sais toi-même, que c’est un préjugé.

    Sinon, c’est vrai que c’est honteux qu’une foule de même se réunisse pour (mal) accueillir le prince Charles. C’est quoi, on a peur qu’il soit venu pour annuler la loi 101 ou pour convertir la province entière à l’anglicisation? Il va falloir que ces gens-là se calment, avec leurs enfantillages.

    P.S. Le Québec n’est pas Français, et c’est pas un problème. Le Québec s’est toujours dit « Canadien » (à l’époque Loyaliste) ou « Québécois » (à notre époque). Et notre langue demeure le français. On communique en français, on écrit en français, nos services sont majoritairement francophones et ce serait inacceptable que ce ne soit pas le cas. La Floride n’a pas de charte sur l’espagnol.

    On n’est ni la Louisianne, ni le Nouveau-Mexique. Niveau statut linguistique, on est beaucoup plus proches du Catalan basque que de l’espagnol en Floride. C’est à cause de prétentions minables (comme quoi on devrait accepter que l’on n’a pas de statut linguistique ou que ça vaudrait mieux que l’on soit anglophones) comme ça que les souverainistes idiots ont peur que leur langue soit en train de mourir et qu’ils se retournent contre les principautés du Royaume-Uni.

    Vous voulez éduquer ces idiots. Soyons réalistes.
    1. Le Québec est francophone. Même les anglais du West Island parlent un français assez bien structuré.
    2. Le Québec n’est pas comme le Nouveau-Mexique. Notre langue officielle, notre langue principalement parlée et la langue que tous veulent apprendre est le français.
    3. Le français n’est aucunement menacé au Québec. Et la menace ne vient certainement pas de la Couronne d’Angleterre; celle-ci n’a plus de contrôle politique sur le Canada et sur le Québec depuis 1939, moment où nous avons nous-même déclaré la guerre à l’Allemagne.

  16. Christian Rioux dit :

    @Manx
    J’apporterai quelques nuances à ton texte.

    C’est vrai (heureusement) que tous les séparatistes ne sont pas aussi extrémistes. Mais je crois que c’est quand même une bonne partie d’entre eux.

    Quand aux comparaisons, je crois que la comparaison avec les autres anciennes colonies d’amérique est plus proche de la réalité actuelle que le Catalan.

    Et le Québec est majoritairement francophone, mais ça ne lui donne pas de droit d’écraser ses minorités. Pas plus que les provinces de l’ouest peuvent écraser leurs minorité francophones. Regardez ce qui arrive a Vancouver pour les jeux olympiques, tout sera bilingue. Si jamais Québec ramasse les jeux olympiques, ça devra être bilingue aussi.

    Et je termine en disant que tu as raison que le français n’est pas menacé au Québec, pas par l’anglais du moins. Il n’est menacé que parce qu’on le parle très mal. C’est rare un séparatiste qui n’invoque pas la « menace anglophone » pour justifier son option.

  17. Manx dit :

    @ Christian:

    Je manifeste mon désaccord sur plusieurs choses:
    -Très peu de souverainistes invoquent la menace anglophone. Si on exclut ceux qui passent à la télé, malheureusement. Et comme j’ai plusieurs amis souverainistes, dont certains sont membres actifs de branches dans le PQ, je peux te dire que de huer le prince Charles pour sa présence au Québec, ça ne va pas avec leurs opinions.

    Pour les comparaisons avec les autres colonies, la différence est que la Couronne n’a jamais su établir une ligne linguistique sur le Québec. Le territoire était trop grand, les richesses trop concentrées à Montréal pour que ça en vaille la peine. Même ces satanés Irlandais et Écossais, quand ils immigraient au Québec, s’intégraient avec la population francophone et finissaient par se fondre avec la population Canadienne française. Maintenant, au niveau de nos exigences linguistiques et de notre culture revendicatrice et indépendantiste, on ressemble bien plus aux Basques qu’à n’importe quelle autre ex-colonie d’Amérique (au niveau linguistique, pas au niveau sociologique ou autre – peu de Québécois en viendraient aux armes en ce moment pour l’indépendance, fort heureusement).

    Et le Québec n’a effectivement pas le droit d’écraser ses minorités. Mais les minorités ont compris que l’employé du dépanneur parle français, que le serveur parle français, que ça parle français à la job, etc. En arrivant ici, il en a conscience (enfin, j’espère, mais c’est le cas de la majorité des gens) et ces personnes, une fois arrivées ici, veulent apprendre le français pour s’intégrer à leur société. On a des cas d’exceptions où l’anglais prédomine, mais sérieusement, ça n’existe plus vraiment de nos jours. Il y a des gens qui parlent plus anglais que français au Québec, mais presque tout le monde parle français (ce qui est un très gros bond).

    Et j’ajouterais que lors des Olympiques de Québec, je serai très heureux de voir des affiches dans les deux langues à l’intérieur de la ville. Le bilinguisme, c’est enrichissant. Je pense même que la totalité des Québécois seront d’accord avec moi.

  18. @ Marx.

    «Et j’ajouterais que lors des Olympiques de Québec, je serai très heureux de voir des affiches dans les deux langues à l’intérieur de la ville.»

    C’est juste dommage que la langue d’affichage, au Québec, soit le français et rien d’autre! À ce que je sache, la ville de Québec est la Capitale nationale du Québec.

    «Et le Québec n’a effectivement pas le droit d’écraser ses minorités. Mais les minorités ont compris que l’employé du dépanneur parle français, que le serveur parle français, que ça parle français à la job, etc. En arrivant ici, il en a conscience (enfin, j’espère, mais c’est le cas de la majorité des gens) et ces personnes, une fois arrivées ici, veulent apprendre le français pour s’intégrer à leur société.»

    C’est juste dommage que les enquêtes du Journal de Montréal de l’année passée dans les commerces du centre-ville de Montréal prouvent le contraire!

    «Le français n’est aucunement menacé au Québec.»

    C’est juste dommage que les chiffres prouvent le contraire (enfin, à Montréal, on s’entend!)!

    http://louisprefontaine.com/2009/08/04/statistiques-francais-montreal

  19. @JLP
    Les chiffres à Montréal sont biaisés parce que les immigrants s’y installent, et que les francophones xénophobes déménagent en banlieue. C’est sûr qu’en laissant les immigrants à eux-même, il est plus difficile peur eux de s’intégrer et apprendre le français. Donc les statistiques indiquent un diminution du français, mais en ça n’implique aucune assimilation. Les francophones vont ailleurs et les nouveaux arrivants n’ont pas encore appris le français.

    Mais Montréal n’est pas le Québec. Ailleurs au Québec, c’est l’inverse, l’anglais est en régression. Je connais pleins de gens qui ont des noms d’origine anglaise, irlandaise ou écossaise, et il ne parlent pas un mot d’anglais. Certains même sont séparatistes. Ma femme, sa mère a un nom Irlandais, et son père est un américain naturalisé, et ni elle ni sa mère ne parlent anglais.

  20. @ Rioux.

    «les francophones xénophobes déménagent en banlieue.»

    Alors, dans ce cas-là, tu peux m’expliquer pourquoi est-ce que l’anglais progresse plus rapidemment dans les banlieues de Montréal que sur l’île, hein?

    http://louisprefontaine.com/2009/11/04/mythe-exil-francophones-banlieues

    C’est TOUTE la région métropolitaine qui s’anglicise à vue d’oeil, réveilles-toi!

  21. Manx dit :

    @ JLP
    D’abord, je m’appelle Manx, petit pouilleux. Merci!

    Ensuite: Je suis président d’une association étudiante dynamique d’une université anglophone dans le West Island. Je représente des étudiants ontariens qui parlent français; des étudiants venus des Indes qui suivent des cours de français pendant leurs études à l’université. Ce n’est pas dommage; c’est heureux! Les gens qui habitent au Québec, qu’ils parlent d’abord anglais ou une toute autre langue, veulent apprendre le français. Est-ce que ça vous étonne.

    J’ai aussi une autre bonne nouvelle: la loi 101 autorise l’utilisation de l’anglais dans les publicités et l’affichage. 60% de l’affiche doit être en français. Je serais pour une loi 50-50, mais sérieusement, moins on parlera de la loi 101 dans les tribunaux et au Parlement, mieux ce sera.

    Ce que l’on remarque et qui est honteux, ce ne sont certainement pas les anglophones du West Island qui apprennent l’anglais. Il faudra encourager les commerçants à exiger des employés qui peuvent parler français, mais plusieurs employeurs ont admis leur tort et travaillent sur ce problème. Ce sont des entreprises avec des propriétaires Québécois et ils veulent nous servir en français.

    Et peu importe la situation de la langue française au Québec, ça ne mérite pas à ce que l’on accueille le prince d’un royaume étranger avec des huées. Il n’est pas venu pour nous convaincre que l’on devrait parler anglais plus souvent.

  22. Tym Machine dit :

    @Manx,

    Content de savoir que vous ne faites pas parti de ces extrémistes car trop souvent qui se tait consent comme dans le cas des musulmans étrangement silencieux devant les actes terroristes des jihadistes qui minent leur droit à la liberté de religion.

    @c. rioux,

    Avec 1% de la population nord-américaine qui parle le français, cette langue sera toujours dans un statut précaire qu’on le veuille ou non et malheureusement, on peut bien l’essayer dans une partie du Québec à titre de projet expérimental, un Québec indépendant en totalité ou en partie ne règlera jamais la situation autant qu’une bonne démographie puisse le faire mais les gens ont choisi en toute liberté de conscience et de cause d’agir autrement et c’est un choix qu’il faut respecter et s’incliner devant le fait accompli.

  23. B. Vallée dit :

    à JLP

    Hugo Langlois, radio-poubelle, Elvis Gratton, Hugo Langlois, radio-poubelle, Elvis Gratton, Hugo Langlois, radio-poubelle, Elvis Gratton, Hugo Langl…

    Et ça tourne, ça tourne, indéfiniment, dans la cervelle supérieurement éclairée (?!!!) de Jean-Luc. Parfois, le mot « indépendance » apparaît au tableau de bord mental de Jean-Luc, ce qui lui procure, n’en doutons pas, un bref moment de jouissance… Pareil dans la cervelle du péquiste moyen, même pas la peine d’aller y voir, on sait déjà tout ce qui s’y passe…

    Oui, ça tourne, et ça tourne, et ça tourne. C’est sans doute ce que Nietzsche appelait l’éternel retour du même. Jamais de surprise, rien d’inattendu, ni de spontané. Rien de drôle, surtout. Toujours les mêmes fadaises : il y des traîtres, des colonisés et des vendus partout, nous sommes occupés par un gouvernement étranger, la « patrie » est perpétuellement en danger.

    « L’heure JLP ». Flashe tes lumières pour la nation.

    Maudit que c’est platte !

  24. Christian Rioux dit :

    Avec 1% de la population nord-américaine qui parle le français,

    Je ne crois pas que c’est un argument valide. Une langue peut vivre tant qu’elle est transmise à l’école et utilisée au travail et dans les médias. Il y a des langues qui sont bien plus en danger que le français au Québec, et qui survivent depuis des centaines d’années.

    Et le fait que ca parle espagnol en Californie ou anglais au Texas n’a aucun impact ici. Alors c’est un mythe de dire que nous sommes noyées dans une mer anglophone. Ce qui compte c’est la langue qu’on parle ici. Et séparé ou pas, ca ne change rien à la géographie non plus.

  25. Poukoi dit :

    Woin…C l’fun de voir que certain s’approprie mes expressions. J’aime t’inspirer Oh petit peuple!!! 🙂

    L’argument économique est, pour moi, le seul qui tienne la route. Si çà coûte quelquechose, c’est quelque chose de trop. Si çà coûte plus cher de s’en débarrasser, qu’on reste pogné avec. Thats it.

    Je trouve quand même que la visite d’un prince au Québec demeure moins dangereuse que la visite de Dany Laferrière, Jacques Parizeau, Claude Dubois et Steven Guilbeault en même temps à tout le monde en parle. Une orgie séparatiste, gauchiste et environnementaliste sur la place publique.

    Et tout ça, c’est correct et non-malhonnête? Ce n’est pas du contrôle d’opinion publique. Ou plutôt une tentative de préparation d’opinion publique avant de réentendre parler d’utopie et de rêve pour le bien fait du capital politique péquiste.

    Aweille mon « Union Jack Dumbo », tu as beau marcher au Québec, ta cause ne se rendra pas plus loin que tes pieds. Si tu veux vraiment influencer les québécois, tu dois être subtile, complaisant et malhonnête. Le québécois préfère quand tu lui fait sentir qu’il est con. Ensuite il te suit pour être dans la gang des « intelligents ».

  26. Manx dit :

    Ce que je remarque, c’est à quel point être souverainiste est mal vu chez certaines personnes. Parce que l’on invite trois souverainistes à un talk-show de soirée, c’est scandaleux! Hé oh! On se calme un peu; les souverainistes peuvent-ils avoir le droit d’être interviewés en paix, comme tout le monde?!

    On connaît tous l’extrémisme de Dany Laferrière au niveau du séparatisme, et tout le monde sait que Claude Dubois était présent sur le plateau pour faire avancer le projet de pays Québécois, et non pour parler de la campagne de vaccination. *Sarcasme*

    Avec des entrevues comme ça, le dimanche soir entre 20h et 22h, on va l’awère not’ pays! Non, mais franchement, c’est rendu que l’on accuse les souverainistes d’être souverainistes, même s’ils ne disent pas un mot sur la souveraineté du Québec. Je comprends que Parizeau était là pour parler de souveraineté, mais il vient de publier un livre là-dessus (d’où la raison de son entrevue).

    Et Steven Guilbeault qui a été invité, alors qu’il revenait de Copenhague où il a préparé le terrain pour une conférence internationale! Je suis conscient que c’est un théologien, mais en attendant, c’est le porte-parole d’une entreprise respectable de renommée internationale qui participe aux colocs environnementaux du monde entier. Il me semble que l’on passerait à côté d’un gros morceau d’actualité internationale si on ne parlait pas du sommet de Copenhague avec lui.

    Du *contrôle d’opinion public*. On aura vraiment tout entendu.

  27. Poukoi dit :

    @Manx,

    Je vais être franc avec toi, je n’ai pas écouté Tout le monde en parle dimanche de peur d’être en tabarnak après la télé-poubelle de radio-canada.
    Radio-canada est d’une influence même pas subtile dégueulasse! Guy a, France beaudoin, même Marc Labrèche (ça çà me fais de la peine parce que, moi marc…..je l’aime pareille) et tellement d’autant de chanteur qu’on s’en christ tu pense quoi; Chante calisse! Pis d’humoriste péquiste qui traite le reste du monde des cons unicellulaire (je gagne pas vie à écrire des jokes le clown)….Ils sont à TVA aussi ceux là. Mais on les aimes pareille, juste…Ta yeule un ti-peu sur la constitution du calisse. PIs Idem pou’l’prince. Reste che vous tabarnak! Ce sont deux sujet de surface dont le but manipulateur est utopique. Une séparation qui ne veut pas être gagné par les politiciens séparatistes. Ils ne veulent qu’une cause à moutons sans la labeur du berger. Et l’appartenance à une couronne dont la représentante a découvert le secret de saint-graal avec un fils deltaplane?!? What the…Tout ca est plus léger qu’un poil de dos d’pauline man.

  28. Manx dit :

    « Pis d’humoriste péquiste qui traite le reste du monde des cons unicellulaire (je gagne pas vie à écrire des jokes le clown)….Ils sont à TVA aussi ceux là. »

    Comme je disais: on accuse les souverainistes d’être souverainistes. C’est vraiment n’importe quoi. Je m’en fiche que certains humoristes soient souverainistes ou non; ce qui est plate, c’est quand ils prennent la population pour des épais.

    Pour le reste du texte, j’ai pas trop compris la fin.

  29. Poukoi dit :

    1- L’allégence politique, c’est comme la religion , ca doit rester à la maison. Je me christ des séparartistes. Ce que je dénonce c’est l’opinion politique sur la place publique. Christ…Le clergé était moins pire que la télé poubelle de radio-canada!

    2- Si tu comprends pas, relis…Simplet. L’image et la touche d’humour ne sont pas donné à tout le monde.

  30. Manx dit :

    1. Je vois très peu d’opinions politiques ailleurs que sur les blogues et dans les chroniques d’opinion. Il y a toujours des façons de faire tourner la sauce, mais c’est grave de dire que l’on n’écoute pas quelque chose parce que la personne qui travaille sur le reportage ou l’entrevue est souverainiste.

    Au sujet de Radio-Can, je dois t’avouer que quand je regarde V ou TVA, je zappe, tellement je m’écoeure du contenu « Simplet » de leurs émissions. Mais bon, ça doit aller avec le fait que je n’ai pas de télé à la maison ^^. Je suis dans les rares personnes de la vingtaine avec moins de 5 heures de télé par semaine.

    2. Tu as trouvé le bon mot: Simplet. Dans Simplet, il y a « simple ». J’ai compris tes jeux de mots quand il y en avait; je faisais plutôt référence à la grammaire et aux mots manquants dans le texte. C’est pas agréable de deviner des mots qui manquent. Simplet pourrait aussi faire référence au fait que les blagues les plus simples sont les meilleures ;).

  31. Poukoi dit :

    @Manx

    1. Les blogs politiques, comme celui-ci, sont fait pour la discussion politique et chaque personne qui se rend sur un site internet, y va par lui-même. Personne ne le force à lire des opinions politique. Une opinion politique n’est pas glissée en douce dans la promotion d’un disque…
    Donc, l’insinuation que vous faite mr. Manx, soit que de chialer sur l’opinion politique sur la place publique vs écrire sont opinion sur un blog politique soit une situation paradoxale dans laquelle Poukoi pourrait se trouver est libre à vous d’interprèter. Vous savez, de toute façon, que je fais confiance en votre honnêteté.

    1a) J’aime tout le monde en parle. Et, tel que vous l’avez mentionné, Poukoi ne sélectionne pas un autre canal parce que l’animateur est souverainiste. Non. Poukoi a sélectionné TVA la semaine dernière car, à voir la liste des invités, c’était partit pour être une veritable orgie de complaisance. Poukoi n’écoute pas non-plus « le jour du seigneur ». Il se tien loin des sectes.
    b) Sans vouloir vous manquer de respect mr. Manx, le fait que vous n’ayez pas de télé à la maison, je trouve ça très « in ». L’érudité qu’apporte la lecture d’ancien philosophe dans un café « in » est tant d’image et de style que les filles adorent. « Pimp » ton vélo and shake the compost. 🙂 Sérieux…être à l’abbris de la télé n’a rien de négatif, au contraire!

    2. Manx, je me suis relue…Christ que c’est platte quand il manque des mots! Tu as absolument raison. Désolé, je tappe à trois doigts et je pense un tout p’tit-peu plus vite que j’écris.Je ferai attention. Tu as raison. Ce que tentais de faire était de mettre en lien la propagande souverainiste avec la publicité princière. Les deux ont l’objectif de convaincre la population d’une utopie, soit elle souverainiste ou impérialiste.

  32. Manx dit :

    1 a) Ça, je le comprends bien. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que ce n’est pas parce que 4 souverainistes sont assis à la même table qu’ils vont nécessairement parler de souveraineté. Et heureusement, sans quoi je m’assurerais que chacun de mes potes est un fédéraliste pur et dur!

    b) La seule chose dont je m’ennuie dans la télé, c’est les games du CH. Avec l’internet, j’ai mes nouvelles et je passe le reste de la journée à me tapper des 10 heures en ligne à travailler. Ça me garde loin des écrits de Platon sur La République :D.

    2. Je pense que si les souverainistes qui ont manifesté devant le prince Charles pensaient faire un coup de pub, ils se sont plantés. Vivement les jours où les vrais souverainistes seront plus convainquants, parce que l’on n’a pas envie de suivre des types qui crient au meurtre quand un prince Anglais débarque à l’aéroport Pierre-Eliott Trudeau.

  33. Poukoi dit :

    1a) Ok. Mais quand les 4 séparatistes sont assis ensemble à la télé. Et qu’ils se « sous-sourissent », « sous-entendent » et d’sous-d’la-table…çà m’écoeure. Moi, oh grand Poukoi, pas mieux qu’un autre, je le vois, mais la matante-en-mal-d’amour, dotée d’un droit d’vote, et rêvant qu’un roman de Danielle Steel devienne réel…Elle, elle me fait peur. Elle, elle se croit brillante quand elle adopte la pensée de quelqun qui a l’air brillant. Ce serait 4 putin de Raëliens, ce serait aussi épeurant!

    b) POur le CH….T’es ben sans TV!

    2) Je les aime presque eux-autres! Çà s’bave dans barbe en buvant d’la Bleu parce que la couleur les rejoint! Parles-moi d’une belle façon de caricaturer pour cataloguer, inspirer le jugement négatif puis détruire une image toé! Non, je ne ferai pas de telle chose, je ne me rabaisserai pas à utiliser une technique péquiste d’influence populaire…
    (Elvis Wong…un chinois sti!)

  34. @Poukoi
    c’est drôle ce que tu dis sur la Bleue, j’ai écrit un article il y a longtemps justement là dessus:

    http://web.cgaspesie.qc.ca/crioux/wordpress/?p=98

  35. Caligula dit :

    *** Regardez ce qui arrive a Vancouver pour les jeux olympiques, tout sera bilingue. ***

    Doit-on rire ou pleurer devant un tel angélisme? Déjà les signes nous montrent que le français sera une fois de plus maltraité lors des Jeux.

    Ce blogue n’est pas sérieux, il s’appuie sur de fausses prémisses pour accoucher d’une conclusion plus que discutable.

    Gros manque de rigueur.

  36. @Caligula

    Et si Québec obtenait les jeux olympiques de 2016 par exemple, est-ce que les séparatistes seraient scandalisés que les jeux seraient bilingues? Est-ce que des gens seraient scandalisés s’ils n’y recevraient pas tous les services dans un anglais impeccable?

    Mais encore une fois, on s’éloigne du sujet. Est-ce que tu trouves normal ce que la gang de zigotos ont fait ?

  37. Poukoi dit :

    @Chris,

    C’est bon ton article. Je te jures que je ne l’avais pas vu celui-là. Enfin…Il faut croire que nous sommes deux génies! 😀

    @Chris vs @Caligula

    …manque de rigueur ?!

    C’est pas de mes affaires mais………….
    Ingrât! Moi j’écris ici parce que mon post est directement mit on-line. Pas de montage, pas de censure. Et ça, je respecte ça beaucoup plus que ton chum Guy A. Si la rigueur est pour toi la censure, tu devrais en avoir un peu plus!
    Réponds donc honnêtement au point 2 de mon post ci-haut au lieu de vomir des insultes!

  38. Caligula dit :

    *** Et si Québec obtenait les jeux olympiques de 2016 par exemple, est-ce que les séparatistes seraient scandalisés que les jeux seraient bilingues? ***

    Pourquoi on serait scandalisés? Les langues officielles des J.O. sont le français et l’anglais. Mais depuis quelques années (surtout depuis Atlanta) le français est systématiquement bafoué durant les Jeux. Les articles qui ont dénoncés cette situation sont nombreux et accablants.

  39. Caligula dit :

    Poukoi

    ***…manque de rigueur ?!***

    Ouais. Quand on affirme quelque chose il faut un minimum de rigueur dans le choix des prémisses avant de tirer une conclusion. Sinon elle n’est pas valide.

    Si on applique aux billets à Christian le carré logique (ou carré des propositions) utilisé par les philosophes pour valider un argument, on se rend compte qu’il s’appuie sur des prémisses qui invalident ses conclusions.

    Une conclusion se valide sur la solidité des prémisses sur laquelle elle s’appuie.

    *** Réponds donc honnêtement au point 2 de mon post ci-haut ***

    Désolé mais c’est un charabia inintelligible.

    *** au lieu de vomir des insultes! ***

    Dénoncer un manque de rigueur est une insulte? Ha bon.

  40. Caligula dit :

    *** Est-ce que tu trouves normal ce que la gang de zigotos ont fait ? ***

    C’est leur droit, même si moi je ne l’aurais pas fait.

    Si leur comportement est normal? Oui, dans la mesure où il est normal de s’exprimer quand on est en colère.

    La liberté d’expression est pour tout le monde. Même les exaltés, les paranos, les sans-génie, etc.

  41. Poukoi dit :

    @Caligula

    En réponse à ta réponse masturbatoire je te dirais gentiment que d’étaler des concept et des principes larges que tu a appris au CÉGEP où tu te déguisais en Platon pour séduire une femme qui te riait dans face n’accorde pas plus de crédibilité à ton manque de consistance argumentaire.

    *Désolé mais c’est un charabia inintelligible*

    Pauvre toi. Chaque homme a ses limites intellectuels je suppose.

  42. Christian Rioux dit :

    @Caligula
    « Si leur comportement est normal? Oui, dans la mesure ou il est normal de s’exprimer quand on est en colère. »

    En colère contre quoi, tous ce qui est anglais?

  43. Caligula dit :

    *** En colère contre quoi, tous ce qui est anglais? ***

    Vas leur demander ça t’évitera d’étaler des généralités.

  44. Caligula dit :

    Poukoi

    *** En réponse à ta réponse masturbatoire ***

    Sophisme de la ridiculisation. Permet d’éviter de répondre sérieusement aux arguments soulevés. Le reste de ton message est de la même eau.

    Plus haut tu dis :

    *** Moi j’écris ici parce que mon post est directement mit on-line. ***

    C’est ton critère de qualité d’un blogue? Disons que ça explique bien des choses.

    *** Pauvre toi. Chaque homme a ses limites intellectuels je suppose. ***

    Je suppose. Moi des conclusions basées sur des sophismes gros comme le bras (technique péquiste, entre autres)… Anyway. C’est toujours une perte de temps à commenter.

  45. Poukoi dit :

    @ Caligula

    Non mais là on tombe vraiment….

    SOPHISME: une ligne argumentaire non-fondée ou pour faire plaisir à Coagula ;sans prémisse fondés…
    J’attend des exemples, de pied ferme.

    Ton exemple présent: technique péquiste, entre autres…. T’es vague toi-là.

    J’suis un peu tané de t’entendre parler de sophisme. Tu pouvais juste écrire: ridiculisation. Même sans le mot « Sophisme » pour lequel on dirait que tu as programmé une touche rapide sur ton clavier, c’était correct. On dirait que çà te donne une genre de crédibilité d’utiliser ton cour de philo. Parles moi donc de tes arguments au lieu d’essayer de discréditer les propos de ton interlocuteur en attaquant le squelette de la discussion sans succès.

    ***C’est ton critère de qualité d’un blogue? Disons que ça explique bien des choses.***

    Encore une tentative d’auto-glorification en utilisant le sous-entendu. C’est tellement vague que c’est vide. Moi j’espère que ce que CÀ EXPLIQUE c’est pourquoi il y a de l’eau sur la lune. ça ferait avancer le débat un peu.

    ***Anyway. C’est toujours une perte de temps à commenter.***
    Quand est-ce que tu as commenté quoi toi? Ce que j’aime de ton dernier post c’est qu’on peut entendre la mer dedans. ..

    Un peu comme quand on se tient près des oreilles du Prince… (tentative de revenir au sujet initial)….

  46. Ce blog a au moins la qualité de ne pas censurer ses lecteurs. J’espêre ne jamais avoir à le faire, mais si ça dépasse les limites…
    Il y a beaucoup de blogs ailleurs qui effacent directement les messages qui ne plaisent pas.

  47. Poukoi dit :

    @Chris

    Je sais qu’on surf sur la limite de l’acceptable en ce moment et sache que çà ne me plait pas tant que ça…un peu… mais sans plus 🙂

    Je me sens directement interpellé quand il y malhonnêté intellectuel et je suis désolé d’avoir publié quelques insultes cachée sous n’importe quelle forme de réthorique que ce soit. Je m’emporte un peu pour la cause des fois.
    J’aime la libre expression et tenterai de demeurer juste et égual.

    Merci

  48. Caligula dit :

    Poukoi

    *** Ton exemple présent: technique péquiste, entre autres…. T’es vague toi-là. ***

    C’est quoi une technique péquiste? Parce qu’un péquiste utilise une technique c’est une technique péquiste? Il n’y a jamais de fédé qui a utilisé cette technique? T’es sûr?

    Voilà. La prémisse  »technique péquiste » ne veut rien dire. Ça ne s’appuie sur rien de concret.

    Pour ce qui est du sophisme de ridiculisation, relis ton message. D’après-moi tu fais de la projection, je n’ai jamais eu de prof de Philo féminin. Et je suis hétéro, alors… Mais une chose par exemple, j’ai retenu leurs enseignements car avec ces outils on sait décortiquer les textes des journalistes ou autres et de deviner leurs intentions.

    Ces outils sont régis par des règles claires : une conclusion basée sur des prémisses non valides n’est pas valable. C’est comme ça. Je sais que ça peut parraître prétentieux d’invoquer ces règles, mais je n’invente rien, c’est de la logique pure.

    *** Parles moi donc de tes arguments au lieu d’essayer de discréditer les propos de ton interlocuteur en attaquant le squelette de la discussion sans succès. ***

    C’est parce que j’ai apporté des arguments mais tu les attaque avec des sophismes. Pour toi mes réponses sont masturbatoires… Yeah. Rien à tirer d’un tel débat.

  49. Poukoi dit :

    J’abandonne

    Je n’ai plus l’âge de jouer au dernier mot…
    Tu t’étales tu t’étales et puis c’est vide.

    Tu te crois en plus, tu n’est pas ouvert ou ouverte ou les deux…j’m’en…

    Sophisme, sophisme, sophisme, sophisme….Quand on aime pas quelque chose on lui donne souvent un nom discréditeur pour que le public n’y voit plus que l’emballage. C’en est une « techique péquiste ça… Mais tu sais quoi, tu me saoules! Je ne critique plus! vas-y, remplies ce blog de malhonnêteté, t’as l’champs libre! D’la calisse de marde.

  50. Caligula dit :

    Et c’est à moi que tu parles de vide? Lâche pas.

  51. Caligula dit :

    Poukoi

    *** Quand on aime pas quelque chose on lui donne souvent un nom discréditeur pour que le public n’y voit plus que l’emballage. C’en est une “techique péquiste ça… ***

    Peux-tu m’expliquer en quoi c’est une technique péquiste svp? Bonne chance.

    Et tu me parles de malhonnêteté? T’as du culot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :