Manifestation pour la brutalité envers les policiers

manif

C’est une véritable mascarade cette manifestation « contre la brutalité policière ».

Il y avait plus de médias et de curieux avec des kodaks que de manifestants, tous à l’affût de la moindre parcelle de « violence policière », tandis que les briques et 2×4 volaient en direction des policiers et de leur chevaux.

Certains ont dit que les policiers avaient trop attendus, mais je crois que si les policiers étaient intervenus plus tôt (avant la casse), on les aurait accusé d’avoir arrêté les gens pour rien et d’avoir abusé de leur pouvoir.

Quand des « manifestants » arrivent armés (bâtons de baseball, pierres, marteaux, et matraques ont été saisis) et masqués (afin de ne pas être reconnus sur les photos) c’est qu’ils ont l’intention de faire du saccage. Ils profitent d’un droit (le droit de manifester) pour faire du vandalisme en pensant profiter d’une immunité parce qu’ils « manifestent ». D’autres profitent de cette vitrine très médiatisée pour faire passer leurs messages socialistes ou anarchiste.

manif2

Je crois que ce genre de manifestation déborde le cadre permis par la loi, et ne devrait pas être considéré comme une manifestation au sens légal. La police devrait intervenir de façon plus rapide et plus musclée contre les casseurs et les accusations devraient être plus lourdes, quitte à envoyer ces jeunes cons réfléchir en prison. Ce sont des criminels et ils devraient être traités en tant que tels.

6 commentaires pour Manifestation pour la brutalité envers les policiers

  1. Poukoi dit :

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi Christian…

    Les manifs sont importantes. Souvent ce sont des jeunes qui veulent mettre un gros X rouge dans le temps, là où leurs interprètation de la société se claririfie. Cerveaux vierge de toutes assimilation idéologique dû au confort et à l’isolement causé par notre mode de vie en 2009.

    Cà a souvent des répercussions économiques locale tel des bris de vitres ou autre et c’est très dommage mais si ces manifs n’éxistait plus, un genre de  »break au contrôle » disparaîtrait.

    J’ai déjà été très à gauche avec mes rastas sur la tête en criant au sommet des amériques et je peux comprendre que n’importe quel prétexte peut servir à la quête identitaires de nos jeunes garoché dans un monde noir qui fait semblant de sourrire.

    Je ne cautionnerai jamais les geste de violence portés autant au près des commerces, auto, et policiers mais je comprend le fond des choses et ce fond doit demeurer présent autant aujourd’hui que demain.

    Les média nous ont montré les punks etc…Mais pas les ti-clean cuts « normaux » pour continuer à cataloguer ce genre d’évènement comme marginal.
    On a pu voir des membre de « food not bombs » qui lancaient des légumes et non des briques. Cé pas trop pire de recevoir une carotte pour unn cheval!
    Mais, malheureusement, on a aussi vu les membres du « black-bloc » gagoulés et près à tout briser.
    Je crois qu’il n’y a pas de lignes droite pour identifier une situation du genre.
    C’était juste une autre manifs et il y en aura d’autres…

  2. Christian Rioux dit :

    Je ne suis pas contre toute manifestation, mais cette manifestation annuelle en particulier devrait être sévèrement encadrée, et tolérance zéro pour les casseurs. Normalement il y a des règles pour les manifs (itinéraire prédéterminé etc..) mais eux ne les respectent pas.

    Sans être contre les manifestations, je trouve qu’aujourd’hui la manif est utilisée à tort et à travers. On fait des manifs pour tout et pour rien. Ca enlève tout le poids d’une manif quand des fonctionnaires grassement payés font une manif pour 2% d’augmentation de salaire, comme cette dernière qui sert de prétexte pour de la casse, ou alors celle a Montréal contre Israël qui s’est transformé en propagande haineuse :

    Quand il y aura une manif pour une raison importante, elle passera inaperçue.

  3. Gilles Laplante dit :

    C’est d’un ridicule de manifester contre la brutalité policière. Les seuls qui peuvent se plaindre sont les crottés et leur familles quand ils sont traités comme ils traitent les autres. Si Montréal n’était pas la Beyrouth du nord, ça fait longtemps qu’il serait interdit de manifester avec une cagoule, un foulard ou un masque. À visage découvert, on fait moins le con à moins de l’être totalement.

  4. Poukoi dit :

    Je suis tout à fait en accord, sur ce point, avec toi Christian.

    Les osti d’manifs de gauche extrème tel que: Liban, souveraineté, israel…
    C’est de la putin de propagande.

    Mais en ce qui a trait à le brutalité policière…j’suis pas sûr. C’est extrémiste et trop souvent violent mais ce n’est pas de la propagande. C’est de mettre son poing sur la table concernant un problême trop souvent présent dans les corps policier et j’ai nommé; le profilage. Ce profilage peut engendrer le dérapage. Quand un p’tit yo au teint basané joue au dés à montréal…la finalité de la situation n’est pas la même qui si un jeune studieux de la banlieue de québec fait la même chose. C’est désolant.

    Le black bloc (les cagoulés violents) est extrèmement minoritaire dans une manif mais il semblerait que la TV ne se rempli que de leurs images. Les autres manifestants ne sont, à la base, pas aussi violents. Mais si la violence les entoures, il y a beaucoup de chances qu’ils embarquent dans l’bateau avec les colons. Ajouter un encandrement policier plus solide aurait pour effet d’alimenter les plus caves que les autres imiteront car le QI d’une gang n’a d’égal que le plus inférieur se trouvant en son ensemble.

    Je trouve que la police a fait une bonne job en fin d’semaine.

    Et je ne cautionne pas le fait que la manif est demeuré caché. Cà ressemblait plus à un attentat ratté qu’à une manif, j’en convient.

    @ Gilles,

    il y a bel et bien une loi qui interdit à tout citoyen de se masqué. Une autre qui interdit des regroupements de plus de quatre personnes et aussi une tite dernière qui interdit de cracher par terre….
    Si la police appliquait ces loi, il n’y aurait plus d’halloween, plus de troupes de baby-boomers qui sortent du show d’Elvis Story et plus de lama au zoo d’granby! 🙂

  5. Tym Machine dit :

    @Poukoi,

    « une tite dernière qui interdit de cracher par terre…. »

    Les policiers pourraient se faire des milliers de dollars au centre Bell, tous les joueurs crachent sur la glace.

    Mais dans la rue, je me dis quelqu’un a droit de fumer, de t’emmerder avec sa cigarette pendant que tu circules près de lui ou elle et jeter son botch par terre sans amende alors qu’un peu de salive par terre ce qui nettoie la rue pourrait valoir une amende. Léger déséquilibre dans les actions punitives en effet.

    Petite précision concernant l’anarchisme, on peut souhaiter une réduction de l’état ou carrément la supression de ce dernier sans manifester violemment, c’est une opinion qui se défend autant qu’une autre et ceux qui manifestent violemment et se disent anarchistes ne s’en rendent peut-être pas compte mais ils nuisent grandement à la cause de ceux et celles qui aimeraient faire davantage confiance à l’Individu avec un I majuscule pour choisir ce qu’il y a de bon ou non pour lui ou elle dans sa vie sans avoir constamment le gouvernemaman dans les jambes.

  6. Tym Machine dit :

    Ce ne fut pas une manifestation pour dénoncer la brutalité policière mais plutôt pour donner raison aux policiers d’exister et d’intervenir.

    Résultat à 180 degrés de ce qu’il aurait dû être. Les organisateurs devraient définitivement reviser leur stratégie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :