Il y a 200 ans naissait Darwin

Evolution vs créationisme

150 ans après que Darwin a lancé la théorie de l’évolution, il y en a encore pour croire au créationnisme et qui veulent que ça soit enseigné dans les écoles. Ne vous méprenez pas, les américains n’ont pas le monopole de la bêtise, au Québec aussi il y en a : http://www.la-vie-rurale.ca/contenu/6515

Pourtant, avec l’avance de la science, il est facile de prouver que Darwin avait raison. Par exemple, les fossiles sont des preuves irréfutables. Comment peut-il y avoir encore aujourd’hui des gens pour croire que la terre a été créée en 7 jours il y quelques milliers d’années et que nous descendons tous d’Adam et Eve? La théorie de l’évolution est plus qu’une théorie, c’est un fait. Aujourd’hui plus personne ne croit que la terre est plate, ou qu’elle est le centre de l’univers. Personne ne montrerait ça dans un classe, alors pourquoi y parler de créationnisme?

Vous me direz que ce n’est que les américains qui y croient, et bien voici un sondage qui date d’environ un an:

Un sondage de Décima-La Presse rapportait que les Canadiens croient encore au créationnisme. Jusqu’à 60% des Canadiens croient que Dieu a joué un rôle direct ou indirect dans la création des êtres humains. En région rurale, on retrouve un pourcentage plus élevé d’adeptes du créationnisme strict. Mais, attention, des nuances sont de mises avant de procéder à un clivage entre ville et région.

Le sondage a répartit les Canadiens en trois groupes :

* Ceux qui croient que les hommes sont le résultat d’une évolution guidée par Dieu et qui a duré des millions d’années. On ne rejette pas ici Darwin. Ce groupe représente 34% des répondants. Une majorité qui croit à l’évolution sans pour autant exclure Dieu de l’équation;
* Dieu a créé les humains seul au courant des 10 000 dernières années. Quand même 26% des Canadiens croient à cela malgré des preuves évidentes du contraire. Malaise.
* Dieu n’a rien à voir avec la création et l’évolution. 29% de scientifiques purs et durs.

Si on prend la province de Québec, ce chiffre de scientifiques purs et durs monte à 40%. Vient ensuite la Colombie-Britannique avec 31% de scientifiques. Dans les prairies, cela baisse à 21% qui ne croient pas à l’intervention divine.

Rien de surprenant dans ces chiffres. D’autres statistiques, toutefois, étonnent. En Alberta, où on pouvait penser que la population est plus conservatrice, le créationnisme ne trouve pas un terreau fertile. En effet, seulement 22% des Albertains croient que Dieu a créé le monde et l’homme il y a 10 000 ans contre 26% pour la moyenne canadienne. Conservateur n’est donc pas égal à créationniste. Créationniste = manque d’instruction. Créationniste = rural. Choquant, certes, mais ce sont les chiffres. Il ne faut pas s’en offusquer et les analyser objectivement. Voyons cela de plus près :

Les Canadiens qui croient au créationnisme, à la création du monde par Dieu ces derniers 10 000 ans, sont :

* à 37% des gens qui n’ont pas leur secondaire V ;
* à 15% des gens qui ont terminé leurs études universitaires ;
* à 34% des gens provenant de régions rurales ;
* à 22% des citadins ;

Si vous êtes attristés d’apprendre qu’autant de gens croient à ces sornettes de créationnisme strict (on ne dit pas ici que Dieu n’a rien à voir avec la création, on dit que la preuve est faite que l’homme existe depuis un peu plus de trois millions d’années et non pas 10 000 ans), attendez de voir les statistiques américaines :

* 45% des Américains sont des créationnistes strictes ;
* 40% des Américains croient que Dieu à joué un rôle dans l’évolution ;
* 15% des Américains sont des scientifiques purs et durs ;

C’est inquiétant de savoir que 45% des Américains croient à des sornettes et qu’ils sont la plus grande puissance du monde. Pas étonnant qu’ils aient maille à partir avec les intégristes du monde entier. Entre intégristes religieux, pas moyen de s’entendre, pas de logique ou de bon sens, c’est la guerre assurée. Politique et religion ne font pas bon ménage, l’Histoire nous l’a démontrée assez souvent.

Le sondage de Décima s’est fait auprès de 1000 canadiens du 21 au 24 juin 2007. La marge d’erreur est de 3,1% 19 fois sur 20.

8 commentaires pour Il y a 200 ans naissait Darwin

  1. Bobjack dit :

    C’est pourtant facile à comprendre, les êtres vivants en se reproduisant finissent par avoir des « tarres » génétique, la plupart du temps elles sont bénignes, d’autre peuvent être un avantage et d’autre un désavantage (les maladie).

    Les mauvais disparaissent car leur adaptation au milieu n’est pas suffisante (sa inclus les maladies génétiques). Une personne qui nait avec une seule jambe dans un état naturelle serait moins a même de chasser sa nourriture et se ferait chasser par des prédateurs assez rapidement entrainant la mort de ces individus et leur « mauvaise » solution génétique avec eux.

    C’est triste, c’est cruelle mais c’est comme ça. D’ailleur les méthodes de résolution génétique sont utilisée comme algorithme heuristique dans le domaine informatique, par exemple le « voyageur de commerce ». Puisqu’il est impossible d’évaluer toutes les solutions possibles avant que l’univers disparaisse, on combine les meilleures solutions avec un facteur aléatoire en espérant trouver une bonne solution dans un temps potable en éliminant heuristiquement les solutions débiles de l’équation.

    En gros l’évolution ne cherche pas la perfection, il cherche une bonne adaptation en dépit du nombre infinie de variable que nécéssiterait une évaluation exhaustive.

  2. Je crois que c’est une façon trop simpliste de voir les choses. Ça ne peux pas expliquer par exemple, une variété de Mante religieuse qui est en tout point semblable à une orchidée, le camouflage est parfait. Les insectes s’approchent et se font bouffer. La théorie de « tarre génétique » ne peut pas expliquer ça, quoique que ça en fait probablement partie, le processus est bien plus complexe.

    Je me dois de revenir sur le mot « théorie », puisqu’il est utilisé par les créationnistes pour leur « théorie » de dessin intelligent.

    Voici la définition selon Wikipédia:

    Le vocabulaire du scientifique:
    Une hypothèse scientifique est basée sur l’observation. C’est une explication rationnelle d’un phénomène observé, mais sans aucune preuve mathématique. Pour réfuter une hypothèse, il suffit d’attendre et d’observer un seul contre exemple.
    Une loi scientifique est une explication concise (qui peut tenir dans une simple équation par exemple) valide et confirmée par l’expérimentation d’un phénomène. Elle est un fait universel, tel un postulat en mathématiques. Elle n’appelle pas de preuve complexe car elle n’a jamais été infirmée, elle a toujours été et reste valide car on ne l’a jamais mise en défaut.
    Les lois sont absolues, simples et universelles. La loi de la gravitation, les lois du mouvement newtonien, les lois thermodynamiques, la loi de conservation de la masse et de l’énergie sont des exemples de lois physiques. Si un jour on observe une pomme qui s’élève dans les airs au lieu de tomber, alors la loi gravitationnelle ne sera plus vraie et toutes les sciences qui s’appuient sur elle s’effondreront.
    Une théorie scientifique est plus proche d’une loi que d’une hypothèse. En effet, il s’agit d’une explication d’un ensemble d’observations corrélées ou évènements basés sur des hypothèses maintes fois vérifiées par des chercheurs indépendants.
    Dit comme cela, on ne voit pas vraiment les différences entre une loi et une théorie. Et pour cause, en fait, il n’y en a qu’une:
    la loi explique une phénomène simple, alors que la théorie explique un ensemble de phénomènes, ce qui la rend plus complexe et dynamique. Mais toutes deux sont utilisées pour faire des prédictions valides. Ainsi la théorie de la relativité restreinte n’est pas moins vraie que la loi de la gravitation de Newton, elle est juste plus complexe. Elle rend possible l’utilisation des GPS et est confirmée par toutes les expériences menées à ce jour. De même, le théorie de l’évolution de Darwin est vérifiée et constatée, elle n’est pas une spéculation à laquelle on décide d’adhérer ou pas, elle n’est pas un dogme mais un fait. On pourrait citer aussi la théorie quantique (à la base de bien des applications quotidiennes comme le laser), la théorie de la relativité générale, etc…

    Pour rigoler, voici l’explication des créationnistes pour les dinosaures:

  3. Caligula dit :

    J’aime ce billet. Je me suis déjà fait ramasser par la clique du Blogue Antagoniste (mme Cohen en tête) pour y avoir dit sensiblement la même chose. On m’avait traité d’intolérant et de fanatique laïc replié sur moi-même…

  4. Je n’ai pas retrouvé ce billet sur Antagoniste.net. Si tu le retrouves, laisse-moi un lien.

  5. Caligula dit :

    Christian

    J’ai essayé mais ça date de quelques mois. Pas grave. De toute façon je trouves ce blogue bien plate depuis qu’on m’y censure. C’est dommage car il est bien fait (assez pour que je le vante sur d’autres blogues).

  6. Bobjack dit :

    L’explication du fait que sa semble trop parfait, c’est qu’il ne faut pas oublier que le processus se fait sur plusieurs années et que la durée de vie des « individus » de l’espèce est très courte. Dans le cas d’un algorithme génétique, malgré le nombre de possibilité immense (NombreDePoint! soit 15511210043330985984000000 possiblité pour a peine 25 points) on arrive en quelques minutes a une réponse très bonne, malgré ce nombre déconcertant de possiblité, la sélection naturelle sa fonctionne grossièrement de la même façon. Il faut aussi dire que les espèces en évoluant ont des méthodes artificielle de sélectionner les meilleurs individus (sa s’applique également a l’humain, une grosse bagnole = Une tonne de femelle, bon je carricatures je sais😉 ) En gros, ce que nous sommes est un immense accident qui a pris des milliards d’années a prendre forme.

    Bon évidement c’est du simplifié, un biologiste expliquerait ceci de manière beaucoups plus précise.

  7. Comme expliqué plus haut:
    la loi explique une phénomène simple, alors que la théorie explique un ensemble de phénomènes, ce qui la rend plus complexe et dynamique.

    Alors il n’y pas pas une seule explication, mais un ensemble de phénomènes complexes.
    C’est quand même plus clair que la version créationniste ou tout est expliqué par : « God did it! »

  8. Christian Rioux dit :

    La religion qui nie les faits scientifiques qui sont prouvées hors de tout doute se tire dans le pied. Dieu peut exister sans pour autant dire que la science est fausse.

    Dire que Dieu implanté les fossiles dans la roche pour nous mettre a l’épreuve est ridicule. L’homme n’est pas le produit d’un toucher divin, mais le produit de l’évolution. L’âge et la place infime de la terre dans le cosmos est prouvée, et bientôt la vie sur d’autres planètes.

    Alors une religion qui s’obstine à dire le contraire est en perte de vitesse. Pour avoir la moindre crédibilité, la religion doit s’en tenir au mystique, la morale et la vie après la mort. Rien qui entre en conflit avec la science.
    La négation de la science et de la connaissance est une régression de l’humanité.

    Par contre, il a été prouvé que les gens croyants (toutes religions confondues)sont plus heureux dans la vie, parce qu’ils ont un espoir d’une vie après la mort et d’une récompense de leur actions. Alors qu’un athée sera généralement plus pessimiste.

    Mais quelqu’un peu croire en quelque chose qui est différent de ce que les religions humaines nous imposent. Par exemple, en une entitée supérieure, en une vie après la mort, un état de consience supérieur, mais tout de même trouver ridicule la création de la terre et de l’homme tel que cité dans la bible, ou trouver ridicule qu’il y a quelques milliers d’années, Dieu intervenait physiquement auprès des gens (apparations, destruction de villes, prophètes, partition des eaux, fleaux, etc.) mais qu’il ne fait rien depuis. Soit ces gens ont halluciné, soit ils ont rencontrées des extra-terrestres qui sont venus visiter en passant et sont repartis après.

    Les religions qui s’obstinent à interpréter textuellement les livres sacrés, qu’est-ce qu’il feront le jour ou on contactera une civilisation extra-terrestre? Pourtant Dieu a créé LA TERRE, pas des milliards de planètes….
    Des fanatiques religieux voudraient probablement assassiner ces ET, disant qu’ils sont le diable?

    Pourtant, pour certaines religions, ça ne cause pas de problèmes. Je ne suis pas théologien, mais je ne croit pas que la science entre en conflit avec le Boudhisme.

    I am the Thread necromancer, I wake up old threads from the dead

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :