Financement des partis

Au Québec, pour chaque vote, le parti reçoit 67 cents, comparé a 1,95$ au fédéral.
C’est justement ce que les conservateurs voulaient couper, et qui a soulevé l’ire des partis d’opposition.

Il est évident que certains partis marginaux, comme les verts, Québec solidaire et même des fois l’ADQ, se servent de ça comme moyens d’amasser de l’argent sans efforts. Je vous donne par exemple, mon Comté (Gaspé), tous les débats, radio ou en salle, se sont fait entre deux candidats, PLQ et PQ. La candidate de L’ADQ était du Lac-St-Jean et ne s’est jamais déplacée en Gaspésie, elle n’a même pas participé à un débat par téléphone. Quant au Candidat Québec Solidaire, je n’ai su qu’il existait que quand j’ai eu le bulletin de vote dans les mains.

Ces deux derniers partis ont quand même accumulé des votes, donc du CASH sans aucun effort. Un petit calcul rapide donne qu’en moyenne QS à accumulé près de 1000 votes par comté, soit plus de 85000$. C’est beaucoup d’argent pour un parti qui n’a pratiquement aucune dépense. C’est pratiquement la même chose pour les verts.

Il s’agit d’un BS institutionalisé, payé par les contribuables. Si les partis devaient s’autofinancer, ils seraient obligés d’aller voir les gens et organiser des activités de financement dans chaque comté, et non pas mettre un nom sur une liste et ramasser la paye.

cash

9 commentaires pour Financement des partis

  1. Comment alors concilier un système qui soit à la foit juste et impartial, contribuant à assainir le financement des partis politiques, et qui ne ferait pas vivre aux frais des contribuables des formations marginales comme le PI?

    C’est un gros problème et je ne vois pas à l’heure actuelle ce qui pourrait mieux que le financement public éviter qu’un parti ne dérape et ne soit financé par des intérêts privés particuliers tout en permettant une diversité de voix politiques.

  2. Soit diminuer les montants, ou alors avoir un minimum de votes ou de pourcentage de votes avant que ça commence à payer. Ça serait déjà un début.
    Juste assez pour éliminer ceux dont le nom apparait sur le bulletin de vote juste pour amasser des fonds pour un parti, sans jamais mettre les pieds dans le comté, ni même dans la région dans le cas mentionné précédemment.

  3. Tym Machine dit :

    Les partis ont quand même pas mal de dépenses. Local à louer, matériel informatique, coûts de publicité, campagne radio et télé, pancartes électorales, rien de tout cela n’est gratuit et coûte au contraire beaucoup d’argent aux partis.

    La preuve le PLC est dans le trou total même après avoir voté cette loi.

    Ceci étant dit, je suis moi aussi contre cette mesure, les partis devraient apprendre à faire comme nous et s’auto-financer.

  4. Poukoi dit :

    Après le scandale des commandites, les élections répètititititititititives!

    Qu’est-ce qui est le plus payant, une élection à résultat majoritaire au 4ans ou deux à résultat minoritaire pour la même période.

    S’ils le pouvaient, je crois bien qu’ils nous feraient l’coup à chaques fois! D’accord j’écarte beaucoup de données avec ce résonnement mais reste que nous avons bien renfloués les caisses de partis dernièrement autant au fédéral qu’au provincial.

    Ce sont nous qui payons les pubs des partis pour qui nous ne voterions pas.  » Mais Gabriel, en votant pour le parti que tu veux au pouvoir, c’est à lui que tu contribus! » me direz-vous. Oui c’est envers lui que je contribus à la répartitions des actifs électoraux mais le total de cette caisse est payé par nous et par conscéquent nous payons pour tous le monde.
    Alors j’abonde dans le sens de Christian et je cris haut et fort que nous devrions faire comme les méchants américains pas fin et laisser les partis faire leurs levés de fonds par eux même. C’est pas parce que Falardeau dit que les américains sont caves qu’il ne faut pas en tirer le meilleur. J’ai toujours dis qu’il faut rendre à César sa salade!

  5. @Tym Machine
    La différence c’est que les grands partis ont beaucoup de dépenses et les petits partis présentent des candidats qui ne vont même pas dans le comté, sans mettre de pancartes, ni local, ni publicité, mais ils recoivent le cash quand même.
    A moins de rembourser les dépenses sur présentation de factures.

  6. Un parti qui irait chercher la majorité, voire la totalité, de son financement chez les gens serait obligé de les écouter.

    Au final, on pourrait voir une reconnection de la politique avec les gens.

    De plus, les dons pourraient encore être limités à X$ et interdits aux entreprises comme maintenant. Donc, ça ne voudrait pas dire qu’on pourrait « acheter » une élection comme certains le craigne.

  7. Manx dit :

    « Ces deux derniers partis ont quand même accumulé des votes, donc du CASH sans aucun effort. Un petit calcul rapide donne qu’en moyenne QS à accumulé près de 1000 votes par comté, soit plus de 85000$. »

    « Au Québec, pour chaque vote, le parti reçoit 67 cents »

    Faudra m’expliquer un truc:
    1000 x 0.67 = 670$ / comté
    Il faut souligner que ça totalise 85,000$ en additionnant les 125 comtés, soit les 220,000 électeurs ayant voté QS (environ 4% de l’électorat). D’ailleurs, à ce niveau, j’ai un meilleur calcul pour toi:

    Voilà à peu près ce que QS a d’ailleurs récolté, pour tous les comtés:
    4% x 5,500,000 électeurs x 0.67$/électeur = 147,400$

    Le calcul que tu as fait est valable, mais il est en bas de ce que QS a obtenu d’environ 60,000$, d’après moi.

    C’est pas grand chose comme montant, à mon avis, pour un parti politique. Tu paies quatre ou cinq membres de l’exéc avec ça.

    Pour le parti qui serait obligé d’écouter ses membres pour obtenir le financement, je pense que tout parti qui dépend de ses membres pour avoir des votes doit les écouter. C’est la logique même; si tu n’écoutes pas ceux qui votent pour toi, ils ne voteront pas pour toi. Je ne suis pas trop triste de payer 67 cents aux 4 ans à même mes impôts pour aider le parti politique pour lequel je vote. Amorti sur cette période de temps, ça revient à 16.75 cents par année. Mon budget de cure-oreilles y est supérieur.

    Mais je suis d’accord que 1,95$/vote au fédéral, c’est aberrant. C’est un montant très élevé, à mon avis (1/5 de ce que coûte une carte de parti).

  8. Manx dit :

    Oof… J’ai oublié une variable dans mon calcul, qui est devenue importante… Désolé Christian, le taux de participation n’y était pas.

    0.67 $/vote x 5,500,000 électeurs x 56% de participation x 4% de la population = 82,500$

    Finalement, ton chiffre était très bon ^^.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :