Perversion écologique

Avant d’aller plus loin, je dois vous dire que je suis contre la pollution, la surconsommation et la dilapidation des ressources naturelles. Je suis en faveur des sources d’énergies renouvelables, comme l’hydro-électricité, et personnellement je recycle tant que je peux.

Mais selon certains extrémistes environnementalistes, ça n’est pas suffisant. Selon eux, l’humanité dont ils font pourtant partie est une menace pour la planète. Il est certain que TOUTE activité humaine aura toujours un impact sur l’environnement. L’idée c’est de minimiser ces impacts.

Le lobby écologique a poussé L’ONU à s’impliquer dans la production d’une « charte de la terre », (http://en.wikipedia.org/wiki/Earth_Charter) qui placerait les droits de la nature et de la planète au dessus des droits humains. Si ce projet se réalise, il pourrait mener à des abus, par exemple, déplacement de population pour protéger des écosystèmes où une espèce de poisson serait en danger.

Bien sûr qu’il faut protéger la planète, mais pas au détriment de l’humain. Pourtant certains extrémistes écologiques prônent la dénatalité. Les plus fous d’entre-eux souhaitent même ouvertement la disparition de l’être humain, afin de protéger mère nature. C’est dangereux de faire la promotion d’une idéologie qui est à la base anti-humain, et qui dit que tous les problèmes sont causés par l’humain.

La réalité, c’est que depuis l’apparition de la vie sur notre planète, des millions d’espèces sont apparues et disparues, et le climat a changé radicalement plusieurs fois. Tout ça bien avant l’apparition de l’homme. Penser que les humains puissent avoir autant d’impact est grandement surestimer l’humanité et sous-estimer la nature.

praisetheglobe

Publicités

4 Responses to Perversion écologique

  1. Manx dit :

    Tout dépendant des valeurs et des principes qui y sont imprimés, une « Charte de la Terre » pourrait être une bonne chose, comme la Charte des droits de l’Homme. De toute façon, cette charte n’est même pas encore respectée par les pays signataires, alors pour les droits des oiseaux, on repassera. Je vois cela d’un bon oeil, tant que la charte n’entre pas en conflit avec celle des Droits de l’Homme.

    Pour la dénatalité, ne pas avoir trop d’enfants est d’ailleurs un des serments que l’on doit faire pour avoir accès à certaines banques de micro-crédit. Effectivement, à quoi ça sert, par exemple, d’avoir besoin de 5 garçons pour administrer une terre qui peut nourir 4 personnes? On sait qu’un père a besoin de gens pour travailler sur la ferme, mais si celle-ci n’a pas la capacité de les nourir, c’est aussi un problème.

    Au niveau des naissances, l’affaire est que les études montrent qu’à long terme, si on ne fait pas de politique de contrôle des naissances, ce sera simplement les famines qui les contrôleront. Mais il faut reconnaître qu’interdire les familles de 3 enfants serait ridicule… À moins d’une seconde green revolution, il faudra inévitablement passer par le contrôle des naissances pour des raisons de santé humaine.

  2. C’est certain que c’est un « draft », mais selon certains, elle aurait précédence sur la charte des droits de l’homme, ce que je trouve stupide. Espérons que le document final sera différent.

    Comme dans n’importe quoi, il faut éviter de donner du contrôle aux extrémistes. Et il y en a beaucoup d’extrémistes parmi les écolos. Tellement que ça ressemble à une religion, et dans une religion souvent le dogme prend le dessus sur la logique.

  3. Manx dit :

    Je ne suis que trop au courant de l’extrême-écologisme… Je suis sur le campus des études en environnement et parfois, il y en a des vertes et des pas mûres. Je suis environnementaliste, mais plutôt du genre à laisser les gens vivre leur vie plutôt que de passer la mienne à modifier la leur.

    Un document qui a préséance sur les droits de l’Homme, c’est cave. De toute façon, une charte qui entrerait en conflit avec celle-ci, c’est ridicule à la base. Rien ne doit supplanter les droits de l’Homme et tout ce qui entre en conflit avec ceux-ci doit être rejetté par l’ONU avec virulence!

    Je doute de l’information sur laquelle la charte aurait préséance sur ce document, vraiment. C’est une des pierres d’assise de l’ONU. Et ne pas laisser de contrôle aux extrémistes ne veut pas dire qu’il ne faut pas agir pour l’environnement ou qu’une Charte sur les « Droits de la Terre » serait une mauvaise idée. Je trouve que c’est une initiative géniale! J’ai hâte d’en voir le développement.

  4. Garamond dit :

    Comme ledit si bien C. Rioux : il faut éviter de donner du contrôle aux extrémistes. Et il y en a beaucoup d’extrémistes parmi les écolos.
    Je veux bien faire mon possible mais j’aimerais voir les grosses compagnies en faire autant…
    À quoi ça sert de renoncer aux sacs en poly si les compagnies pétrolières continuent à polluer par millions de tonnes ?
    Pourquoi renoncer aux plaisirs de la pêche juste pour sauver le suceur cuivré…?
    Laissez-moi respirer un peu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :