"La chicane est pognée"

quebec2008
La campagne électorale provinciale n’est commencée que depuis quelques jours, mais ça commence mal.
Les insultes jaillissent de part et d’autres, Marois qui traite Charest de menteur, et Mme Forget qui traite M. Taillon de con. Ca me rappelle quand Gille Duceppe avait traité Mme Verner de « maudite niaiseuse » ou quand Charest avait traité une péquiste qui tentait de salir la réputation de sa femme de « sti de chienne! »

Nos politiciens ne font vraiment rien pour rehausser le peu de crédibilité qui leur reste.

Et en plus, les péquistes en viennent au coups entre-eux, parce que Marois a imposé son candidat, Scott McKay et montré la porte à Jean-Claude St-André, un candidat « pur et dur » qui voulait se représenter. Selon elle, il s’agit d’un cas isolé. Pourtant le député péquiste sortant du comté de Gaspé, Guy Lelièvre voulait aussi se représenter pour un 5e mandat, mais Pauline Marois lui a montré la porte. Officiellement, il a changé d’idée à la dernière minute pour des raisons « familliales »… Combien y en a-t-il d’autres?

Publicités

2 Responses to "La chicane est pognée"

  1. Tym Machine dit :

    Comment ça qu’on ne voit pas de telles foires d’empoignes dans les autres partis?

    C’est un peu se demander pourquoi on attire les mouches quant on sent la merde, pas vrai?

  2. Le PQ c’est un parti compliqué. Il s’agit d’une alliance entre des gens de toutes idéologies, extrême droite comme extrême gauche ayant comme seul point commun l’indépendance.

    Ça a toujours été un problème pour eux puisque ça crée des disputes, mais c’est aussi le problème de tous les québécois. Pourquoi? Parce qu’ils ne disent pas clairement ce qu’ils feraient le lendemain d’un éventuelle séparation. Ils ne le disent pas parce qu’ils ont tous des idées différentes sur ce que ça serait, et ils ne veulent pas décevoir ceux qui n’auraient pas la même vision, mais qui voteraient quand même pour la séparation en s’imaginant ce qu’ils veulent. Par exemple les purs et durs voudraient sacrer les anglais dehors et bloquer les immigrants non-francophones, alors que les gogauchistes à la QS ont une toute autre vision, ouvrant les portes du Québec aux immigrants islamistes. Donc au lendemain d’une séparation, la majorité ce ceux qui auraient voté pour la séparation seraient déçus, puisque divisé en plusieurs camps avec des directions et agendas différents. Selon-moi c’est très dangereux.

%d blogueurs aiment cette page :