Coûts du Bloc

Voici un site web (monté par les conservateurs) qui montre ce que coûte le Bloc depuis 18 ans:
http://coutsdubloc.swf
http://coutsdubloc.com/

Gilles Duceppe y a répondu que ça aurait couté le même prix avec d’autre députés, que le salaire d’un député est fixe.

Bien sûr, mais la différence, c’est qu’au lieu d’être dans l’opposition et payer de députés pour simplement chialer de temps en temps, on aurait pu être au pouvoir et agir. On aurait payé des députés pour travailler pour le Québec, et non pas pour les séparatistes.

Le but du Bloc n’a jamais été de défendre les intérêts des Québécois, ils veulent juste mettre du sable dans l’engrenage pour tenter de montrer ensuite que le Canada ne marche pas bien, justifiant ainsi leur option séparatiste. Sauf que depuis 18 ans, il n’ont pas réussi à le faire, alors même pour les séparatistes, le Bloc ne livre pas la marchandise.

En plus le Bloc se sent « légitime » puisqu’ils ont près de la moitié des sièges au Québec, pourtant ils n’ont que 30% d’appui, simplement parce qu’ils profitent de la division du vote.
bloc

Sur ce site, il y avait une belle citation de Gilles Duceppe:

« Il ne faut jamais croire les gens sur parole, mais seulement lorsqu’ils agissent.» (Journal de Montréal, 21 août 2008)

Ça prend tout son sens quand on voit que le Bloc est incapable d’agir, et ne fait que parler.

Publicités

9 Responses to Coûts du Bloc

  1. Tym Machine dit :

    À la défense du Bloc, ils sont ceux qui ont initié les thèmes de la nation québecoise et le déséquilibre fiscal et que sans le Bloc, il est vrai que ces thèmes auraient été ostracisés des campagnes des autres partis.

    On peut bien remettre en question la pertinence du Bloc de tout bord tout côté, mais on ne peut pas empêcher la démocratie de s’exprimer. Et si les gens veulent voter pour des bloquistes, d’autres partis minoritaires ou des candidats indépendants de parti, les gens ont le droit fondamental de voter pour eux.

  2. Tym Machine dit :

    « on aurait pu être au pouvoir et agir »

    La plus belle qualité du Bloc, c’est d’être inutile justement.

    D’ailleurs j’aime mieux un député qui ne fout absolument rien qu’un député avec des idées pour venir nous taxer, restreindre le peu de libertés que l’on a et ointervenir dans un paquet de domaines qui vont bien auquel il ne faut pas toucher pour venir créer un horde de privilégiés du système, de parasites et de BS de luxe.

    C’est comme l’histoire de la chaine de production de miroir où il y a des fabriquants de miroir au début de la chaine et des casseurs de miroirs à la fin de la chaine. Les fabricants de miroir, c’est nous les CONtribuables et les destructeurs de miroir, ce sont les politiciens manipulés par les groupes de pression et les lobbies. J’aime mieux savoir que les casseurs de miroir dorment sur la job que de les voir travailler comme des démons à l’ouvrage.

    En ce sens, le Bloc fait une super bonne job tout comme les conservateurs. Dans les deux cas, il y a un chef dictateur et dans les deux cas, tu fermes ta gueule et tu aboies sur le même ton après ton chef qui te donnera la note afin de ne pas fausser et faire des sons discordants.

    Remarquez que les libéraux et le NPD ne sont guères mieux en ce domaine, à peine une coche en dessous si on se fie aux rumeurs.

  3. Christian Rioux dit :

    Donc tu préfèrerais un état anarchiste, sans gouvernement, ou alors avec un gouvernement qui ne fait rien.

    L’idée d’un gouvernement, c’est de placer quelqu’un en charge du pays pour qu’il fasse ce que tu voudrais. Celui qui représente le mieux ce que tu veux qu’il fasse de l’argent qu’on y envoie. Le Bloc ne pourra jamais rien faire. Il pourraient promettre de peindre la lune en bleu, il savent très bien qu’ils n’auront jamais à respecter leur promesses. En ce sens, le bloc est nuisible au Québec puisque c’Est comme dire au reste du Canada: « Décidez donc à notre place ».

    Un gouvernement qui ne fait rien, en passant, ne verserait pas 4 milliards aux artistes.

  4. Caya dit :

    Donc si j’ai bien compris, vous êtes en train de remettre en question la démocratie.

    Vous prétendez ici que le Bloc Québécois n’a pas sa place à Ottawa parce qu’il est voué à demeurer dans l’opposition. Si je me fie à cet argument on pourrait discuter de la pertinence des Verts et du NPD…

    Vous remettez aussi la démocratie en question parce que c’est porter un jugement bien négatif sur l’intelligence des gens qui ont voté et voteront Bloc Québécois.

    Et oui ce que le Bloc à coûté depuis sa création est le même montant que tout autre parti politique qui siège depuis le même temps. Et alors? Désirez-vous remettre en question le salaire verser à chaque députés qui siège à la Chambre des Communes?

    Quel est ce faux argument?

    Le Bloc Québécois est pertinent parce que les gens votent pour ce parti. Le Bloc Québécois est pertinent parce que la population le veut. Jugez-vous ici de l’intelligence et de la valeur d’êtres humains????

    Je suis certaine que non…

  5. Les Bloquistes utilisent toutes sortes de subterfuge pour garder leur jobs. Ils utilisent clairement l’ignorance des gens.
    Toutes les excuses sont bonnes pour voter Bloc:
    -Pour préparer l »indépendance après la victoire du référendum de 1995, (la seule vraie raison)
    -Pour contrer les méchants réformistes.
    -Pour contrer les méchants libéraux après le scandale des commandites.
    -Pour contrer les méchants Conservateurs.
    -Pour défendre les intérets du Québec (ou plutôt des syndicats, gauchistes et séparatistes)
    -Empêcher que les conservateurs soient majoritaires (S’ils ne veulent pas des conservateurs, pourquoi ne pas faire campagne pour les libéraux, la seule alternative possible pour le moment?)
    -Pour défendre les pauvres zartisses millionnaires
    -Pour défendre les pauvres adolescents meurtriers qui pourraient se faire pogner les fesses en prison.

    Tout ça en sachant très bien qu’ils n’ont aucun pouvoir et qu’ils ne peuvent absolument rien faire.

    Ça va être quoi ensuite, contrer les méchants NPD et les méchants verts?

    Et ils célèbrent leur « victoire » après chaque élection, question de faire croire au gens qu’ils ont gagné quelque chose.

    Ce qui est malhonnête avec le Bloc c’est qu’il ne peuvent rien faire. Ils cachent leur vrai agenda qui est d’essayer de brasser le plus de marde possible afin d’ensuite montrer au gens que le Canada ne marche pas. Et même ça il n’y arrivent pas. Ils osent même faire des promesses électorales qu’ils savent très bien ne jamais avoir à remplir.

    Comme cité précédemment dans le Billet « Ignorance », lors d’une ligne ouverte, une femme disait qu’elle espérait que le Bloc allait rentrer au pouvoir… C’est pas de l’ignorance ça?

    S’ils disaient la vérité aux gens, qu’ils sont là pour tenter de nuire au Québec pour pouvoir ensuite dire que le Québec est mal servi à l’intérieur du Canada et justifier la séparation, il n’auraient pas autant de sièges.

    La séparation ne se décide pas à Ottawa et ils le savent, mais ils ne restent là que pour le salaire et la pension.

  6. Tym Machine dit :

    @Caya,

    « Vous prétendez ici que le Bloc Québécois n’a pas sa place à Ottawa parce qu’il est voué à demeurer dans l’opposition. Si je me fie à cet argument on pourrait discuter de la pertinence des Verts et du NPD…  »

    Euh, théoriquement, le NPD et les verts ont des chances de former le prochain gouvernement puisqu’ils présentent des candidats à la grandeur du pays.

    Je ne remets cependant pas en cause la pertinence du Bloc à Ottawa pour autant. C’est aussi valable que n’importe quel député indépendant de parti.

  7. Tym Machine dit :

    @C. Rioux,

    « Donc tu préfèrerais un état anarchiste, sans gouvernement, ou alors avec un gouvernement qui ne fait rien. »

    Pas qui ne fait rien, ils sont là pour voter les lois mais pas pour foutre notre argent aux poubelles ni éponger les dettes des grands capitalistes irresponsables comme ça se fait aux USA présentement. En ce sens, je suis partisan d’un état minimaliste et minarchiste. Dans mon monde idéal, même la police et l’armée seraient privatisés…mais probablement donnés en sous-contrat par des politiciens par des appels d’offres en bonne et due forme avec chance égale à tous et toutes. Les politiciens voteraient des lois certes mais toujours en ayant en tête les libertés individuelles qui ne doivent jamais être soumis aux diktats d’une volonté collectiviste.

    L’idée d’un gouvernement, c’est de placer quelqu’un en charge du pays pour qu’il fasse ce que tu voudrais. Celui qui représente le mieux ce que tu veux qu’il fasse de l’argent qu’on y envoie. Le Bloc ne pourra jamais rien faire. Il pourraient promettre de peindre la lune en bleu, il savent très bien qu’ils n’auront jamais à respecter leur promesses. En ce sens, le bloc est nuisible au Québec puisque c’Est comme dire au reste du Canada: “Décidez donc à notre place”.

    En effet mais ils peuvent jouer des rôles d’influence ce qui est non-négligeable en démocratie, en ce sens, viser le pouvoir à tout prix est une grave erreur stratégique.

    Pour ce qui est des promesses farfelues du Bloc elles me font bien rire également. Ce n’est pas sérieux quand tu sais pertinemment que tu ne peux pas accéder au pouvoir de prétendre vouloir gérer quoi que ce soit.

    Le mieux qu’ils peuvent faire, c’est quémender et revenir bredouille en nous disant à nous québecois qu’ils nous l’avaient déjà dit en 1995 qu’ils nous diraient toujours non.

    Leur inutilité dans une perspective minarchiste demeure cependant leur plus grande qualité.

  8. Simon dit :

    On pourrait aussi faire des calculs pour tous les partis qui ne sont pas au pouvoir…

    Peut-être pourrions-nous simplement faire un grand sondage et donner le pouvoir à quelques personnes qui correspondent à l’orientation que les sondés veulent… disons environ … quoi … 25 personnes…

    Comme ça tous les méchants députés « back bencher » pourraient enfin travailler « ailleurs » plutôt que d’utiliser les fonds publiques pour se préparer une retraite dorée.

    S’il y a quelque chose à changer actuellement c’est la politique partisane, ce qui justement retire ce rôle essentiel du député, parler, représenter ses électeurs et les intérêts de son compté.

%d blogueurs aiment cette page :