Ignorance

votingfordummies

Il semble qu’une grosse partie de la population est gravement ignorante en ce qui a trait à la politique. J’ai écouté quelques lignes ouvertes récemment, et c’était désolant:

« J’espère que le Bloc Québécois va rentrer au pouvoir »

Cette stupidité est entretenue par les médias, qui montrent des sondages disant que le « bloc mène au Québec »! Sacrebleu! C’est une élection fédérale, pas provinciale. Le bloc ne prendra JAMAIS le pouvoir parce qu’ils ne sont présents qu’au Québec, qui représente moins du quart des comtés au Canada. Au lendemain de chaque élection, ça me fait bien rire des les voir célébrer leur « victoire », alors qu’ils n’ont que 11% des votes. Pourtant, ça n’a rien de drôle de manipuler les gens de cette façon.

« Je vais voter conservateur, j’aime bien M. Harper, il a appris à parler français. […] Je souhaite qu’il investisse dans les logements sociaux et apporter de l’emploi dans notre région »

Si tu veux un gouvernement de gauche interventioniste, qui investit dans les logement sociaux, tu dois voter NPD, non pas Conservateur, qui est un parti de droite. La plupart des québécois ne savent pas la différence entre un parti de droite et un parti de gauche, parce que pendant trop longtemps il n’y avait que le débat séparatiste-fédéraliste au Québec.
Tous ces gens qui ne comprennent rien à la politique ont tout de même le droit de vote, démocratie oblige. Juste à regarder ce qui est arrivé avec nos voisins du sud…
Il y a des jours ou je souhaiterais qu’on soit dans une géniocratie, où le droit de vote est donné seulement à ceux qui ont un quotien intellectuel minimum (ex:100)

stupid_voter

Advertisements

10 commentaires pour Ignorance

  1. Kevin dit :

    Hahahahahaha Comique comme billet. En fait je dirais que c plus nuancé que ça. Le QI ne détermine pas la valeur d’un vote et une personne très brillante peut aussi être ignorante en politique. Pourtant je comprends ce que vous voulez dire.

    Pour ce qui est de la droite et la gauche, il faut aussi comprendre que droite ne veut pas dire pas d’interventionnisme. Beaucoup de parti de droite ont des positions royalement interventionnistes et méprisantes pour l’individu. De ce fait, droite ou gauche j’ai beaucoup de misère à pogner. Par contre, un parti qui réduirait la taille de l’état serait généralement de droite parce que le gauchisme implique un investissement massif du gouvernement.

    Pour ce qui est de l’implication du vote, vous devez prendre en compte que le gouvernement décide de 50% de ce qu’on fais avec nos ressources. C’est gigantesque!!! En fait le problème c’est qu’il est rendu partout : économie, religion, morale, écologie, artistes, investissements aux entreprises. Ce sont tous des domaines où le gouvernement n’a absolument aucun rôle à jouer. L’état ne gère pas l’économie, ce n’est pas grâce à lui que je me lève le matin pour travailler et que le cycle travail/consommation crée l’économie en fonction des demandes. La seule chose qu’il peut faire c’est distortionner les incitatifs à son avantage (celui des groupes de pression qu’il écoute) : la crise immobilière aux États-Unis est le résultat de politiques socio-économiques de l’état.

    De ce fait, l’implication de voter devient gigantesque!!! Si le gouvernement cessait de s’occuper de tout pour revenir à son seul mandat : législateur et punir les agressions, le fait que les personnes qui votent ne sont pas bien informées n’aurait que peu d’importance.

    À chaque instant on calcule les coûts et les bénéfices pour toute décision. Snoozer mon cadran coûte mon emploi pour un petit bénéfice, donc je me lève et va travailler. S’informer adéquatement en politique demande du temps et des efforts… mais le bénéfice est ridicule : tout votant sais que son vote isolé ne vaut pas grand chose, de tirer au sort ou de choisir minutieusement n’aura pas d’influence. Donc c’est normal que les gens s’intéressent peu à la politique.

    Comme je disais ce qui est grave c’est qu’on vote pour un état qui a beaucoup trop de rôle à jouer pour qu’on se permette de voter aussi mal. La réelle solution est la diminution du rôle de l’état.

  2. Il serait grand temps que les gens s’informent et au moins connaissent la différence entre la gauche et la droite. Au moins les gens comprendraient que le PQ et le Bloc est un mélange des deux, et c’est pour ça que ça se chicane souvent entre eux, comme la récente sortie de Brassard contre le bloc.
    Au moins les gens qui veulent un état interventionniste, pro-syndicats, pro-avortement voteraient à gauche et ceux qui veulent une réduction de la taille de l’était, pro-vie, pro-entreprise privée voteraient à droite. Ou voter pour un parti centriste modéré. Les gens auraient un gouvernement qui reflète ce que la majorité désire.

    Présentement c’est n’importe quoi. Les québécois ont déjà dit non à deux reprise à la séparation, et il y a encore des gens pour voter pour un parti séparatiste au fédéral, dont les députés sont payés par le Canada pour travailler à tenter de le détruire.

    Je ne crois pas non plus qu’un vote isolé ne vaut pas grand chose, chaque vote éclairé compte, mais si au moins ceux qui ne comprennent pas ce qu’ils font s’abstiendraient, on aurait des résultats plus intéressants.

  3. lutopium dit :

    Ouais, faudrait arrêter d’engraisser devant la télé-réalité et commencer à comprendre ce qui se passe…

    Je me permet de te faire suivre ce message qui circule dans la blogosphère politique…

    Un regroupement ponctuel des blogues politiques québécois qui s’opposent à l’élection d’un gouvernement conservateur majoritaire vient de voir le jour. Je t’invite à visiter cette page régulièrement afin d’accéder à la liste des blogueurs qui ont décidé de s’y joindre et d’expliquer pourquoi, selon eux, il est essentiel d’unir nos efforts pour lutter contre la montée des idées néoconservatrices au Québec et au Canada: http://lutopium.wordpress.com/non-m-harper/.

    Je t’invite également à joindre le groupe! Et désolé pour le copié-collé, je suis débordé avec cette initiative!

    A+

  4. Tym Machine dit :

    « Au lendemain de chaque élection, ça me fait bien rire des les voir célébrer leur “victoire”, alors qu’ils n’ont que 11% des votes. Pourtant, ça n’a rien de drôle de manipuler les gens de cette façon. »

    Le vote bloquiste, c’est le vote des péquistes qui sont bien confortables dans le Canada et qui se bercent d’illusions en s’imaginant qu’il y a un quelconque rapport entre l’appui à la souveraineté et l’appui au Bloc alors qu’il n’y en a aucun.

    Gilles Duceppe l’a dit lui même, la souveraineté se fera à Québec et non à Ottawa. Donc pourquoi voter Bloc au juste si tu désires que la souveraineté se fasse?

    Évidemment, Gille Duceppe ne dit pas cela pour convaincre les souverainistes de la non-utilité du Bloc à Ottawa mais pour convaincre les fédéralistes de voter Bloc en sous-entendant comme l’avait déjà fait Lucien Bouchard dans le passé alors qu’il était premier ministre du Québec chez les péquistes, que les fédéralistes n’auraient qu’à voter non dans un troisième référendum.

    Je suis dépassé par les fédéralistes qui croient à un tel message contradictoire mais je suis encore plus dépassé par les bloquistes qui croient envoyer un message clair au reste du Canada sur l’appui à la souveraineté alors que dans les faits, ils n’envoient que du vent. Tout le monde sur la colline parlementaire à Ottawa s’est accoquiné des bloquistes comme étant de drôles de mascottes qui n’ont pas peur du ridicule à l’image d’un parti rhinocéros et tous les membres de la chambre des communes savent pertinemment qu’il s’agit d’un parti fédéraliste qui fait miroiter la souveraineté à quelques incrédules pour acheter des votes.

  5. Tym Machine dit :

    @CR,

    « Ou voter pour un parti centriste modéré. Les gens auraient un gouvernement qui reflète ce que la majorité désire. »

    Ce serait l’idéal mais est-ce que ça existe dans les faits ou est-ce comme chez Réno-Dépot, si ça existait, on l’aurait.

  6. @Tim Machine
    « Si ca existait, on l’aurait »
    Dans les faits, le parti libéral est le plus près du centre. Et c’est pourquoi ils sont les plus souvent au pouvoir.

  7. Tym Machine dit :

    @Christian Rioux,

    Les libéraux ont entre zéro et aucune chance de rentrer au pouvoir, ils se font même dépasser par la gauche par le NPD, c’est peu dire.

    J’en connais un qui va se faire remplacer par Igniatieff au mois de novembre, oh my god, je vous en passe un papier. Pooovre Stéphane, trop opportuniste sur la culture et tombe lui aussi dans la propagande et la campagne de peur du Bloc et du NPD.

  8. Christian Rioux dit :

    Il ne faut jamais dire aucune chance pour les libéraux. La campagne n’est pas finie et un scandale pourrait arriver. La division du vote peut aussi apporter quelques surprises. Même si je suis certain que ça n’arrivera pas, c’est peut-être 0,05% de chances. C’est quand même mieux que le bloc avec 0,000000000000000000% de chances

  9. Tym Machine dit :

    Ce n’est pas tellement une question de QI plus qu’une question d’intérêt. Les gens se font berner par des façades, des clips de 30 secondes et des beaux discours.

    C’est peut-être un problème d’hyperactivité et de SPA (short span of attention).

  10. Et la couverture partisane et sensationnaliste des médias n’aide pas non plus.
    Quand Claude Charon venait cracher sont venin à TVA durant la campagne électorale fédérale, je n’en revenait tout simplement pas d’entendre de pareilles choses à la télé. Comment des gens intelligents pouvaient-ils croire à de pareilles balivernes haineuses?

    Il semble que plus le mensonge est gros, plus il y a de gens pour y croire.


    … in the big lie there is always a certain force of credibility; because the broad masses of a nation are always more easily corrupted in the deeper strata of their emotional nature than consciously or voluntarily; and thus in the primitive simplicity of their minds they more readily fall victims to the big lie than the small lie, since they themselves often tell small lies in little matters but would be ashamed to resort to large-scale falsehoods. It would never come into their heads to fabricate colossal untruths, and they would not believe that others could have the impudence to distort the truth so infamously. Even though the facts which prove this to be so may be brought clearly to their minds, they will still doubt and waver and will continue to think that there may be some other explanation. For the grossly impudent lie always leaves traces behind it, even after it has been nailed down, a fact which is known to all expert liars in this world and to all who conspire together in the art of lying.

    —Adolf Hitler , Mein Kampf, vol. I, ch. X

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :