Éoliennes, prise 2

eolienne
Avec le nouvel appel d’offre en énergie éolienne de 2000 Mw, les vieux chiâleux refont surface et les médias avides de sensationnalisme, leur donnent un micro.

J’avais déjà fait un billet à ce sujet, alors je ne vais pas me répéter:
https://crioux.wordpress.com/2007/10/01/eoliennes/

Sauf qu’en plus, il y a des écolos pour citer une étude selon laquelle les éoliennes tuent 37000 oiseaux par an. Pourtant, j’ai déjà visité des éoliennes, et jamais je n’ai vu d’oiseau mort au pied.
eoliennes2
Mais si on y regarde de plus près, cette même étude montre que ce chiffre hors contexte ne signifie rien quand comparé aux autres causes de décès des oiseaux:

In the United States in 2003, wind generators accounted for only three-thousandths of 1 percent of bird killings — no more than 37,000 birds. That same year, possibly as many as a billion birds died in collisions with buildings, and electrical power lines may have accounted for more than a billion more deaths, the report said. And domestic cats were responsible for the demise of an estimated hundreds of millions of songbirds and other species every year.

Donc les chats domestiques tuent des centaines de millions d’oiseaux chaque année, alors allons nous tuer les chats ?

Que ces écolos aillent habiter dans le bois, sans eau courante et sans électricité pendant quelques années et on verra s’ils chialent encore après.

Je ne suis pas anti-écolo, je recycle tant que je peux et je considère que l’énergie éolienne, mais surtout hydroélectrique c’est quand même plus « vert » que les centrales au charbon.

9 commentaires pour Éoliennes, prise 2

  1. Galadriel dit :

    Pour ma part, j’applaudi Hydro-Quebec.
    Enfin elle va passer a l’action et ne pas ecouter
    tous ces gogauches. Et en plus, pour une fois,
    les regions vont faire leur effort pour l’economie
    et non se laisser vivre comme a l’habitude.

  2. Knives out dit :

    Le minimum serait de faire des études d’incidences pour, par exemple, ne pas planter une éolienne dans un secteur où des oiseaux migrateurs sont de passage. Ca parrait évident et pourtant…
    De plus si comme en europe tout le monde est pour l’éolienne mais pas dans son jardin…😀 Quoique au Canada vous avez de la place lol.
    A+.

  3. @Galadriel
    S.v.p. faites attention. Les gens qui se font vivre par le système sont minoritaires, et de toute façon présents autant en région qu’en ville. Les régions ont contribué de façon majeure à l’économie et continuent à le faire, c’est seulement qu’elle sont plus fragiles au fluctuations, comme la baise des stocks de poisson, ou la crise du bois d’oeuvre, et que beaucoup d’emplois sont saisionniers. Vous devriez être content d’avoir de l’électricité provenant d’éoliennes fabriquées en Gaspésie ou même du pétrole Gaspésien. Du pétrole en Gaspésie
    La crise manufacturière à envoyé au chômage bien plus de gens qu’il peut y en avoir en chômage saisonnier en Gaspésie

  4. Neil Obstat dit :

    Les nuances, Galadriel ne connait pas ca…

  5. Manx dit :

    Barf, tu t’attaques au mauvais point, Christian. Les réfractaires du projet éolien ne sont pas très concernés par la vie des petits oiseaux.

    Un des gros enjeux est la pollution par le bruit. Lors du premier appel d’offres, les règlementations permettaient de placer des éoliennes à une distance inférieure à celle suggérée par la commission sur la santé de l’ONU. Cela produisait un son pouvant être assez puissant pour créer du stress lors du sommeil, et pouvait avoir des effets sur la santé.

    Le second problème était le parti pris. Des premières entreprises, seulement 2 avaient une expertise en éolien. Les autres voulaient avoir un « pied dans la porte » de l’énergie du Québec, en sachant très bien que des goons libéraux commenceraient bientôt à parler de privatiser Hydro-Québec. Avoir quelques Mégawatts d’énergie au Québec donne un certain avantage. On a aussi remarqué que les élus avaient un parti-pris pour le secteur éolien et que les campagnes de consultation publiques étaient un coup de pub plutôt qu’une discussion.

    Un dernier détail était qu’environ 1% des profits était investi dans la région… Pas très utile, rendu là.

    Mais dans le 2e appel d’offres, on remarque que la majorité des projets retenus sont de relativement petite envergure, qu’ils respectent des normes plus strictes au niveau de l’emplacement et que ces nouvelles entreprises qui s’implantent ont pris conscience de ces inquiétudes. Le seul problème est encore que certains citoyens sont peu informés, mais cela viendra, maintenant que les appels d’offre ont été retenus.

    Dans le premier appel d’offre, les plaintes étaient légitimes à mon avis, mais avec les offres choisies par le second appel d’offres, les plus graves motifs d’inquiétude devraient être régionaux (comme la réserve dans la région de Chateaugay) et le syndrôme du « pas dans ma cour »… Mais ça, il faut savoir faire la différence entre une inquiétude réelle et une crainte plus égoïste.

  6. Galadriel dit :

    Selon Monsieur Claude Picher, ca va pas tellement bien en Gaspesie.

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080510/LAINFORMER0202/805101132/5976/LAINFORMER0202

    Alors, des eoliennes dans les regions, c’est une fabuleuse solution.
    Ca serait bien qu’on arrete de payer pour ces gens.

  7. Pierre-David dit :

    Parlons strictement de l aspect economique des eoliennes.

    Je m inquiete sur le fait que les contracts accordes a des entreprises prives stipules que l energie eolienne aura un cout de reviens de 10.5 cents* le kw/h a hydro quebec au dela du prix de vente residentiel Env. 7.5 cent**.

    Devrons nous payer plus cher, comment expliquer ces variations de prix et pourquoi hydro quebec ne gere t elle pas les projet de a a z. J ai l impression que quelque amis du parti vont s enrichir sur notre dos.

    *Hydro-Québec annonce les projets retenus pour d’autres éoliennes à 2h51.HAE, le 6 mai 2008
    Par Lia Lévesque, LA PRESSE CANADIENNE
    **Hydre Quebec

  8. @Galadriel
    Les données citées sont faussées parce qu’en Gaspésie, il y a plus d’emplois saisonniers qu’en ville. La pêche, la foret, le tourisme, ca marche pas fort en hiver. Ca ne signifie pas que la région est morose et que les gens se pognent le cul. Ca veut aussi dire que 80% des gens ne sont pas au chômage, les saisonniers ne sont qu’une petite partie des travailleurs. Un pêcheur qui travaille de façon intensive pendant 6 mois travaille quand même plus dans une année qu’un pousse-crayon dans un bureau à Montréal.

    Il faut aussi prendre en compte que beaucoup de Baby-boomers viennent prendre leur retraite en Gaspésie, et viennent fausser les données puisqu’il ne font plus partie de la population active.

  9. Manx dit :

    « Devrons nous payer plus cher »

    Possiblement. C’est la meilleure façon de réduire la consommation d’électricité. Mais dans le cas contraire, je crois que non, l’éolien ne fera pas monter le prix. D’abord, l’électricité sera fournie d’ici 2012 et deuxièmement, grâce aux éoliennes, on peut envoyer plus d’électricité aux États-Unis, en assumant que l’on consomme autant. Cette électricité que l’on vend au Sud se vend, si je me rappelle à 12cents/kWh.

    « comment expliquer ces variations de prix et pourquoi hydro quebec ne gere t elle pas les projet de a a z. »

    Hydro-Québec ne veut pas gérer l’éolien. Elle n’en a pas l’expertise au niveau des connaissances techniques d’ingénérie et quant au stockage de l’électricité. Comme ma mère travaille à H-Q, je peux te confirmer que la société d’État ne veut pas s’en occuper.

    « J ai l impression que quelque amis du parti vont s enrichir sur notre dos. »

    Barf, c’est plus ou moins ce qui est arrivé au premier appel d’offres. Mais ce deuxième appel a été donné à des entreprises qui s’y connaissent en éolien et sont prêts à gérer leurs projets adéquatement, contrairement au premier appel d’offres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :