La violence au Hockey

La ministre Courchesne veut s’attaquer à la violence au Hockey. Elle veux interdire les bagarre au Hockey Junior. Elle s’attaque à quelquechose de gros. En effet, pour réussir à interdire les bagarre au Hockey Junior, elle devrait convaincre les présidents des 3 ligues au Canada: Québec, Ontario, et l’ouest.

Personnellement, je suis contre les bagarres au Hockey, qu’importe le niveau. Moi je veux voir du Hockey, des beaux jeux, pas des bagarres. En Europe, il n’y a pas de bagarres et les gens vont voir les parties quand même. Je crois qu’une bagarre devrait entrainer l’expulsion des joueurs impliqués pour le match.

Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui n’aiment que ça. Dans les aréna locaux, il y a des ligues de garages qui remplissent les estrades a cause des bagarres fréquentes. Sans les bagarres, ils ne feraient pas d’argent. Donc c’est pas à veille de disparaitre.

Dans le cas de Jonathan Roy, je crois que le tout à été monté plus gros que la réalité. Les images à la télé montrent en gros plan Patrick Roy faire des signes, et ensuite on voit Jonathan courir et s’attaquer au gardien adverse. Ce que les gens oublient, et qu’ils ne montrent pas à la télé, c’est qu’il y avait bagarre générale à ce moment sur la patinoire, les « signes » pouvaient s’adresser a quelqu’un d’autre. Sinon c’est un gardien très rapide pour partir du bout de la patinoire, la où Patrick Roy regardait quand il a fait signe, pour arriver quelques secondes plus tard dans la zone adverse.

lhjmq

Publicités

8 Responses to La violence au Hockey

  1. Davidg dit :

    Paradoxalement Monsieur Rioux, vous ne faites pas le lien entre l’abolition des bagarres et la montée du fémi-fascisme au Québec. J’y vois une contradiction dans votre raisonnement.

  2. Je ne vois pas de lien. C’est pas parce qu’on est des hommes qu’on est tous violents.
    Si vous tenez absolument a voir un lien entre le Hockey et les féministes extrémistes, Il y en a un.: maintenant, à la télé ce sont presque toutes des femmes qui commentent le Hockey, tout ça « grâce » à la discrimination « positive ».
    Extrait d’un ancien billet que j’avais déjà écrit sur la discrimination positive: (un hors sujet, mais enfin):

    Le terme « discrimination positive » est un terme qui désigne une discrimination envers la majorité pour favoriser les minorités. En théorie c’est bien beau, mais dans la vraie vie, c’est devenu un outil de discrimination très mal utilisé. On est égal ou on l’est pas.

    Si t’es une femme, autochtone, handicapé, ou minorité visible, tu passe en avant de la file. Alors si t’es un homme ordinaire, tu es toujours en arrière de la file. C’est ça l’égalité ? Ne devrait-on pas être tous traités de façon égale ?

    Cet outil est surtout utilisé pas les féministes radicales, qui s’en servent pour écraser les hommes.
    Dans certaines convention collectives, il est écrit « à compétences égales, on engage la femme ». Je dis qu’il faut faire d’autres tests départager deux personnes qui arrivent à égalité. C’est vrai chez les policiers, ou il y a de plus en plus de femmes. Pourtant récemment à la télé, il y avait un cas ou une personne avait tenté de se suicider en se jetant d’un pont, il y avait 3 policiers, dont une femme, arrivés sur les lieux. Les 2 hommes se sont jetés à l’eau pour aller secourir la personne, et la femme est restée sur le bord. Et si ca avait été 3 femmes ? Elles auraient appellé de l’aide ? Je suis sûr que certaines femmes sont capable d’être de bonnes policières, mais présentement, beaucoup sont engagées non pas pour leur compétences, mais parce qu’elles sont des femmes. C’est inquiétant dans n’importe quel domaine d’emploi.

    A la télé, surtout au Québec, c’est maintenant majoritairement des femmes qui sont les « commentateures » sportives. Alors qu’il y a plus d’hommes que de femmes qui suivent le sport. Qu’est-ce qui restera pour les hommes? vidangeur et soldat? Et toutes ces femmes de carrière qui travaillent ca rend la conciliation travail-famille difficile, alors ne vous demandez pas pourquoi il n’y a plus d’enfants, et qu’on doit faire entrer les immigrants à la pelletée pour compenser. Une société sans enfants et une société en voie d’extinction.

    Dans le dossier de l’équité salariale, certains hommes travaillent comme secrétaire, et ont donc recu de l’argent lors du règlement de l’équité salariale. Une femme s’est exclamé: « C’est pas correct, l’équité c’est juste pour les femmes ». Ca se passe de commentaires….

    Depuis plusieurs années, le concours « Chapeau les filles » donne des bourses d’études aux filles qui étudient dans un domaine « non-traditionnel », indépendemment de leur résultats scolaires. (Ca veux dire n’importe quoi d’autre qu’infirmière ou enseignante) Ce concours est discriminatoire puisqu’il ne donne rien aux hommes qui étudient par exemple en soins infirmiers. En plus que ce concours est inutile puisque le système d’éducation actuel favorise beaucoup les filles qui sont maintenant plus nombreuses que les garçons à diplômer, tous domaines confondus. Les garçons fonctionnent mieux dans un système compétitif, alors que les filles fonctionnent mieux dans un système coopératif. Il faut ramener les classes séparées pour les garçons et les filles au primaire et au secondaire, et adapter l’enseignement en conséquence. On peut être égaux, mais différents.

    Si on est égaux, on a pas besoin de discrimination « positive ». On y va selon les compétences et aptitudes pour un emploi. Donc il y aura plus de femmes dans certains emplois (enseignement, communications) et plus d’hommes dans d’autres (mécanique, sciences), point final.

  3. Davidg dit :

    Je suis presqu’entièrement d’accord avec ce que vous dites concernant le fémi-fascisme mais justement, le fémi-fascisme a aussi pour but d’émasculer le masculin, ce qui est le cas lorsqu’on abolit les bagarres.

    Il est évident que Jonathan Roy a commis un acte inacceptable d’agression.

    Par contre, il ne faut pas confondre agression et bagarre entre deux individus CONSENTANTS.

    Si Bobby Nadeau avait accepté de se battre contre Jonathan Roy, cela aurait été une bagarre normale comme quand Brashear se bat contre Laraque dans la LNH et cela ne regarde pas le gouvernemaman.

    Que la LHJMQ décide d’abolir elle-même les bagarres, c’est sa prérogative et son droit et c’est tant pis pour elle, mais cela ne regarde pas le gouvernement.

  4. Davidg dit :

    Peut-on vraiment parler de violence lorsque deux adultes CONSENTANTS se battent?

    Acte brutal masculin oui, mais violence non!

    L’assaut de Jonathan Roy est un acte de violence mais pas une bagarre entre Brashear et Laraque!

  5. Davidg dit :

    Dans le Blogue du Québécois Libre, j’avais écrit ceci comme commentaire:

    http://www.leblogueduql.org/2008/03/la-violence-tat.html

    Les bagarres et les actes brutaux masculins CONSENTIS font partie intégrante du hockey junior majeur et du hockey professionnel et c’est très bien ainsi. Les foules adorent ça. C’est la prérogative de la Ligue de réglementer elle-même ce genre de comportement qui amène des foules et du pognon $$$$$ dans les poches des propriétaires: l’État ne doit pas s’en mêler.

    Bien sûr, le geste de Jonathan Roy est un acte criminel en raison du fait que Bobby Nadeau ne s’est pas défendu et je n’aurais aucun problème à ce que la justice s’en mêle, MAIS SEULEMENT SI Bobby Nadeau porte plainte.

    Mais d’aucune façon des adultes (le cas des 16-17 ans peut se discuter à la limite mais je vous rappelle qu’ils ont le droit d’obtenir un permis de conduire) qui CONSENTENT à se battre commettent un acte criminel.

    Les fémi-fascistes ont trouvé un nouveau cheval de bataille pour féminiser le masculin.

  6. Sans les abolir complètement, je crois qu’il devrait y avoir des punitions plus sévères que 2 ou 5 minutes sur le banc, et dans les cas graves, une expulsion automatique.

  7. Kev'y Brashear dit :

    Les bagarres font parti du hockey ! Comme tous ceux de mon age (adolescent et plus jeunes) je ne regarde que le hockey pour les buts ,mais surtout pour les bagarres. Depuis quelques années dans la LNH, le nombre de québécois diminue sans cesse ! Pourquoi ? Parce que les dépisteurs croient que nous les québecois sommes tous des petites filles sans défensent à cause de tous ces règlements stupides. Si la ministre Courchesne dit non à la violence dans le hockey, pourquoi pas au niveau féminin ? Après tout , c’est une femme ! En tout cas , les bagarres font sortirent de l’agressivité. Si les joueurs retiennent tout cet agressivité , ou vont-ils la sortir? Sur leur femme ou blonde? Sur d’autres personnes? ou vont-ils faire des coups viscieux ?
    D’après moi Oui ! Le hockey est très importants au Québec ! et qui écoute le plus le hockey entre les hommes et les femmes ? : les hommes ! Nous sommes des hommes et nous sommes capable de se défendre !

    TchoW !

  8. Carl dit :

    Je réponds au commentaire de Kev’y Brashear. Pour pouvoir donner son point de vue sur un sujet il faut au minimum des arguments. De plus il faut également avoir un peu de cohérence et de clarté dans ces propos. Ce n’est pas ton cas et je vais te le prouver.

    Premièrement, tes propos ne sont pas clair et ce, dès le début de ton commentaire, je te cite:« Comme tous ceux de mon age (adolescent et plus jeunes)». Je ne comprends pas ce que tu veux dire, ceux de ton âge ou ceux plus jeunes? De plus, ton commentaire ne s’améliore pas, je te cite:« je ne regarde que le hockey pour les buts, mais surtout pour les bagarres.». Je ne comprends pas encore une fois, est-ce que tu regarde le hockey que pour les buts, ou bien pour les bagarres? Je pourrais continuer de parler de ta non clarté dans tes propos, mais j’ai d’autres points à te faire voir.

    Deuxièmement, tu utilises beaucoup de sophismes dans ton commentaire et ce ne sont pas de bons arguments, car un sophisme est un raisonnement qui apparaît logique, mais qui en réalité n’est pas valide. Ton premier sophisme est le suivant, je te cite : «Parce que les dépisteurs croient que nous les québecois sommes tous des petites filles sans défensent à cause de tous ces règlements stupides.». Ceci est un procès d’intention injustifié, car tu soutiens, sans preuve factuelle, que la position des dépisteurs est motivée par des intérêts cachés (les québécois sont tous des petites filles). Cet argument est basé sur rien, il n’y a pas de preuve à ce que tu affirmes. Ton deuxième sophisme est le suivant, je te cite : «Si la ministre Courchesne dit non à la violence dans le hockey, pourquoi pas au niveau féminin ? Après tout, c’est une femme !». Ceci est une attaque contre la personne, car tu attaque verbalement madame Courchesne au lieu de t’attarder à ses arguments sur la non violence au hockey. Je m’arrête là, car je pourrais en mettre d’avantage.

    Donc, ton commentaire est basé sur des arguments non valides et par le fait même, il ne mène à rien de sérieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :