Changements à la carte électorale

La refonte de la carte électorale vient tenter de régulariser certains comtés donc la population ayant diminué ou augmentée se retrouvent en dehors des limites fixées par la loi. Je comprend très bien le problème car certains gens en ville disent que certains comtés comme par exemple en Gaspésie donnent une sur-représentation des Gaspésiens par rapport à Montréal, où certains comtés sont tellement populeux qu’ils sont sous représentés.

Mais le problème est plus large que ça. Pour qu’un député puisque faire son travail, il faut pouvoir être disponible et accessible par les citoyens. Quelqu’un comme Nathalie Normandeau dans le comté de Bonaventure, ça prendrais plus de 3 heures en voiture pour traverser sans arrêter le comté (en ne passant que le long de la côte, où c’est le plus habité), alors qu’à Montréal, certains députés peuvent faire le tour au complet de leur comté à pied. Il me semble que le nombre absolu de citoyens ne devrait pas être la seule variable prise en considération, il faut placer une limite maximale de superficie pour éviter de se retrouver avec un comté plus grand que certains pays.

En plus les gens des grandes villes sont déjà très bien représentés, par exemple, si un député travaille à favoriser l’implantation d’une entreprise, ça profite automatiquement aux autres comtés autours, ils ne sont qu’à quelques coins de rues. Alors qu’en région c’est beaucoup plus difficile. Plus les comtés sont grand, plus la région est défavorisée, et plus est elle défavorisée, plus il y a un exode des jeunes vers les grands centres. C’est un cercle vicieux.

4 Responses to Changements à la carte électorale

  1. virtualfred dit :

    Je suis d’accord qu’un compté partant de Matane allant jusqu’à Gaspé n’aurait pas de sens. Mais d’un autre côté, qu’un électeur de Gaspé ait deux fois plus de pouvoir qu’un de Terrebonne, ça n’a pas de sens non plus.

    Que penserais-tu de députés ayant un vote pondéré par la population de leur circonscription?
    http://erratumblog.wordpress.com/2008/04/22/undepute1voteetdemi/

  2. Le fait qu’un comté qui prend 3 heures à traverser en voiture comporte un peu plus de la moitié d’électeurs qu’un comté a Montréal dont on peut faire le tour à pied, je ne crois pas que ça lui donne 2 fois plus de pouvoir. C’est un calcul mathématique biaisé. Le pouvoir d’un comté ne se limite pas au nombre de citoyens.

    Sincèrement, est-ce que le comté de Gaspé actuel a plus de pouvoir qu’un comté de Montréal? C’est un des comté les plus mal représenté à cause d’un député incompétent. Il serait remplacé par une plante en pot et ça ne changerais rien. En plus ça fait 4 mandats qu’il est là à cause de voteurs péquistes teindus. La plupart d’entre eux s’entendent pour dire qu’il est pourri, mais ils continuent à voter pour lui.

    Est-ce qu’un comté de Montréal, un comté majoritairement pauvre et immigrant à moins de pouvoir qu’un comté en région a cause de sa surpopulation ? Comparez-le à un comté riche de Montréal, ou un représenté par un ministre. La il y a une différence bien plus marquée.

  3. @VirtualFred
    J’ai beaucoup de difficulté avec ton système.
    Ça voudrais dire que le vote de Nathalie Normandeau, Vice-première ministre vaudrait moins qu’un vote d’un député d’arrière banc de Montréal.

  4. La discussion sur le sujet s’est transportée vers:
    http://www.antagoniste.net/?p=3187#comment-41928

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :