15 Août, Fête nationale des Acadiens

Bonne fête nationale des Acadiens.

On a tous un peu d’Acadien en nous (moi du coté de ma mère). Surtout en Gaspésie et aux Iles de la madeleine, principales terres d’acceuil des acadiens déportés en 1755. Avant cette date, il n’y avait presque personne en Gaspésie, les Acadiens y ont fondé les premières.   Les canadiens francais, les anglos-normands et les irlandais sont arrivés beaucoup plus tard.

Etes-vous d’origine Acadienne ? Vérifiez sur ce site: http://www.museeacadien.com/patronymes.asp

En fait, au Québec, on a toujours eu un peu d’Acadien, d’irlandais, d’écossais, Francais, loyaliste, anglo-normand, améridien, anglais, et bientôt chinois… Ca n’existe pas un « pur laine ».

La musique « québécoise traditionelle » , c’est en fait de la musique irlandaise et/ou acadienne. Presque toutes nos valeurs et nos habitudes de vie sont bien plus proches des britanniques que des français, et lors d’évènements protocolaires, il se joue de la cornemuse écossaise.

Au plafond du parlement à Québec sont les symboles des 4 pays fondateurs : France, Angleterre, Irlande et Ecosse. Les Acadiens ont suivit peu de temps après.

Publicités

4 Responses to 15 Août, Fête nationale des Acadiens

  1. AGCF dit :

    LA LIGNE ACADIENNE 1908-2008

    Ce dimanche 14 décembre 2008, l’association Les Amitiés Généalogiques
    Canadiennes-Françaises (AGCF) recevait des descendants authentiques de
    Sylvain PAPUCHON et Marie-Alexandrine DAIGLE au village des Huit Maisons
    à ARCHIGNY, ce à l’occasion du 100ème Anniversaire des travaux historiques
    de l’Etablissement Acadien en Poitou au XVIIIe s. par Alexis PAPUCHON,
    fils de Sylvain P. et Marie-Alexandrine DAIGLE (1842-1919) (Publication par la Société des Antiquaires de l’Ouest, Poitiers, 1908).

    Les descendants PAPUCHON-DAIGLE, participant à cette journée, étaient en
    provenance des départements de l’Indre, l’Indre-et-Loire, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Saône-et-Loire et l’Ile-de-France (Paris, Melun) (Plaque commémorative sur la Ferme N°10 donnée par leur famille à la Collectivité Territoriale, où sont inscrits les noms de leurs ancêtres jusqu’à Marin DAIGLE et Thècle TERRIOT, acadiens, XVIIIe s. ).

    En matinée, les voyageurs ont été reçus par AGCF à PAIZAY-LE-SEC, berceau de la famille PAPUCHON au XVIIIe s.(inédit)(découvreur: Jean-Marie GERME, AGCF POITIERS), ce dans le cadre d’une visite-surprise avec la Société Archéologique du Pays Chauvinois (visite-conférence à FLEIX, PAIZAY-LE-SEC, ANTIGNY, LA PUYE et ARCHIGNY)

    Ceux-ci étaient rejoints dès 9h00 par des descendants de Pierre BOUDROT et Françoise DAIGLE et d’Ambroise GUILLOT et Théotiste DAIGLE, apparentés
    à la famille PAPUCHON-DAIGLE, ainsi qu’un représentant de la famille de Nicolas DENYS, pionnier d’ACADIE (1632-1653)…

    L’après-midi, les participants découvraient une généalogie inédite jusqu’à 1550 établie par Jean-Marie GERME, à savoir les ancêtres de Mathurin LEMONNIER, l’un des pionniers de la fondation de MONTREAL (1644)… (Voir bulletins périodiques AGCF 2009, inédit)

    GENEALOGIE DES DESCENDANTS ACADIENS (ARCHIGNY, CENAN, SAINT-PHESLE…), contact:

    AGCF – B.P. 10435 – 86011 POITIERS CEDEX – FRANCE
    Courriel: agcf.acadie-quebec@orange.fr

  2. Max dit :

    Après le Berry (France), en 2010, nous retrouvons comme tous les ans, Sir Paul Delaney, ancien Professeur d’anglais de Moncton, avec quelques descendants acadiens de l’association Les Amitiés Généalogiques Canadiennes-Françaises.

    http://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/ACTUALITE/Infos-Departementales/Visite-d-un-acadien-a-Frolles

%d blogueurs aiment cette page :