James Lovelock se ravise.

C’est MAJEUR. Si Al Gore est le prophète de la religion verte, Suzuki le cardinal et Steven Guilbault le curé, James Lovelock en est le Pape.


Le fait qu’il n’y a plus de réchauffement depuis 1998 aurait convaincu James Lovelock, auteur de "The Gaia Hypothesis" et un des pères du mouvement environnementaliste alarmiste, que ce mouvement n’était pas justifié.

Pourtant ses écrits ont inspiré des militants parmi les plus extrémistes, incluant James J Lee.

Il y a à peine 2 ans, il disait qu’il était trop tard pour sauver la planète..

Mais ce qu’il dit maintenant en entrevue à MSNBC est très différent.
(Traduction libre de l’article)

James Lovelock, scientifique franc-tireur qui était devenu un gourou du mouvement environnementaliste avec sa théorie de "Gaïa" de la planète terre comme un organisme vivant, admet avoir été un "alarmiste" à propos des changement climatiques et que d’autres commentateurs environnementaux , comme Al Gore, l’ont été aussi aussi.

Lovelock, maintenant agé de 92 ans, écrit un nouveau livre dans lequel il dit que le changement climatique est réel, mais qu’il se produit beaucoup plus lentement qu’il ne le pensait.

Il avait précédemment dépeint les visions les plus apocalyptiques des effets des changements climatiques. En 2006, il disait à propos du réchauffement climatique: "D’ici la fin du 21e siècle, des milliards de gens vont mourir et les quelque-uns qui resteront survivrons en Arctique là où la température sera tolérable"

Maintenant, il avoue au journaliste de MSNBC qu’il pense avoir "extrapolé" trop loin.
"Le problème est que nous ne savons pas ce que le climat fait. On pensait le savoir il y a 20 ans. Ce qui a mené à des publications alarmistes – la mienne incluse – parce que ça semblait clair, mais ça n’est pas arrivé" dit Lovelock.

"Le monde ne s’est pas vraiment réchauffé depuis de début du millénaire. Douze ans, c’est un temps raisonnable, la température est restée presque constante, alors qu’elle aurait dû augmenter. Pourtant le CO2 augmente lui, ce n’est pas remis en question."

Sources:
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2134092/Gaia-scientist-James-Lovelock-I-alarmist-climate-change.html

http://wattsupwiththat.com/2012/04/23/breaking-james-lovelock-back-down-on-climate-alarm/

Ca va déranger beaucoup de monde. Regardez bien les Zélotes verts démolir Lovelock, leur père spirituel et le traiter de vieux sénile.

Lovelock a été un alarmiste dangereux, ses écrits auront eu des impacts négatifs sur la société et l’économie. Mais au moins il aura eu le courage de reconnaitre ses torts. Gageons que ceux qui profitent financièrement de l’arnaque réchauffiste ne sont pas prêts à en faire autant. Je serait très surpris que Gore, Suzuki ou Guilbeault avouent s’être trompés et remettent les millions qu’ils ont reçus en dons et en subventions.

About these ads

21 réponses à James Lovelock se ravise.

  1. crioux dit :

    Il n’y a pas si longtemps c’était le top environnementaliste d’allemagne qui "switchait" de camp:

    http://www.forbes.com/sites/larrybell/2012/02/14/a-top-german-environmentalist-cools-on-global-warming/

  2. jeanlucproulx dit :

    You-hou, l’engagé!!! Où es-tu pour démolir Lovelock???

    • Gilles Laplante dit :

      L’engagé n’est peut-être pas si bête que ça. Il commence peut-être à se rendre compte que ce qu’il défendait n’a pas de sens.

      • crioux dit :

        Les gens les plus dangereux pour une idéologie, une secte ou religion, sont ceux qui en faisaient partie et qui se sont rendus compte qu’ils se sont fait berner. Ils deviennent ensuite les pires ennemis.
        Comme beaucoup de gens, j’y ait cru. On nous disait que la science appuyait ça. Mais quand je me suis rendu compte que ce n’était que la de politique et de l’idéologie, que c’était appuyé sur de la science "faible", je me suis mis a me renseigner. Et plus on se renseigne, plus on se rend compte que c’est une arnaque. Ce qui fait de moi un ennemi de cette secte, et je ne suis pas le seul. Par contre, jamais je n’ai vu un sceptique qui s’est converti à la religion verte.

        Si un jour l’engagé se rend compte qu’il s’est fait berner par la religion verte, il deviendra leur pire ennemi, ça sera pas beau… :)

      • jeanlucproulx dit :

        @ Christian.

        Si c’est vrai, on risque de voir l’engagé nous pondre ses textes-fleuves à la Castro de 42 500 mots se tenant sur huit pages et ennuyeux comme la pluie contre les écolos!!! Si c’est vrai, j’ai bien hâte de voir ça, moi!!! :-)

      • crioux dit :

        Je préfère attendre de voir s’il va répondre. C’est pas poli de parler des abesnts.

  3. Dis-donc Christian, t’es vites sur la gachette! Je vens de lire la nouvelle en anglais et hop, j’arrive sur ton site et tu en parles :-)
    Merci.

    Attendez de voir les nombreux carbocentristes nous dire qu’il est rendu sénile, comme Gore envers son maitre (Roger Revelle), lorsque ce dernier a fait marche arrière vers la fin de sa vie, indiquant qu’il avait de sérieux doutes sur l’alarmisme généré…

    • crioux dit :

      Je prend rarement plus de 30 minutes pour écrire un billet. Surtout quand c’est un sujet aussi intéressant :)

      • C’est pour ca que je couvre de temps en temps des nouvelles du genre, question de me remonter le moral (en terme de productivité). La plupart du temps, je mets entre 5h et 20h par billet, par exemple celui que je prépare sur l’Himalaya… :-)

      • crioux dit :

        Mon site est plutôt polémiste, le but étant de provoquer des débats, alors que le tien est une référence. C’est normal que tu prennes autant de temps à bien documenter.

  4. lemoutongris dit :

    Selon le réchuaffiste de service du le blogue de Valérie Bourbe, il n’avait plus de crédiblité ces dernières années

    • André Caloux dit :

      Lovelock disait que d’ici 2100, nous devrions tous aller vivre aux pôles, tellement la Terre se serait réchauffée. Personne ne le prenait au sérieux, à part quelques crackpots probablement. Et maintenant vous êtes tout excités parce qu’il dit qu’il avait "exagéré"? Ça ne vous prend pas grand chose, les gars.

      Et le "réchauffiste de service" semble très bien connaître le dossier, contrairement à vous qui ne faites que rapporter – maladroitement – ce que vous lisez sur des sites biaisés.

      • crioux dit :

        Regardez dans votre entourage, la plupart des gens qui ont une tendance verte croient les théories de ce "crackpot". Les médias biaisés nous rapportent continuellement qu’il "ne nous reste quelques années pour agir avant que la planète ne meure".

        James Lovelock a déjà aussi dit :

        “democracy must be put on hold” to combat global warming and that “a few people with authority” should be allowed to run the planet.”

        Remplacer la démocratie par une dictature verte? Il y a plusieurs extrémistes écolo qui travaillent fort pour y arriver.
        (voir billet : Agendas écologistes)

        Il était crackpot avant, maintenant, il se rend compte qu’il a fait une erreur et reconnait ses torts, tout comme d’autres écolos qui sont maintenant reconnu comme des hérétiques par la religion verte, (Fritz Vahrenholt, Bjorn Lomborg, Patrick Moore, Vincent Courtillot)

        Tout comme pour l’Islam, ceux qui osent quitter ou contester la religion verte sont attaqués par leur propre religion.

      • lemoutongris dit :

        Site biaisé? Il cite souvent un blogue réchauffiste, qui s’appelle ironiquement Skeptical Science

      • Gilles Laplante dit :

        Tant qu’à être de mauvaise foi, autant en mettre épais. La majorité des réchauffistes de service utilisaient Lovelock comme référence.

      • crioux dit :

        Hors de l’église réchauffiste point de salut.

      • Andre Caloux dit :

        "Tant qu’à être de mauvaise foi, autant en mettre épais. La majorité des réchauffistes de service utilisaient Lovelock comme référence."

        Qui est de mauvaise foi et pourquoi au juste ?

  5. André Caloux dit :

    «Regardez dans votre entourage, la plupart des gens qui ont une tendance verte croient les théories de ce “crackpot”.»

    On ne doit pas se tenir avec le même genre de monde…

    «Il était crackpot avant, maintenant, il se rend compte qu’il a fait une erreur et reconnait ses torts, tout comme d’autres écolos qui sont maintenant reconnu comme des hérétiques par la religion verte, (Fritz Vahrenholt, Bjorn Lomborg, Patrick Moore, Vincent Courtillot)»

    Dans le cas de Lomborg, c’est le contraire. Il était dénialiste mais il croit maintenant au réchauffement causé par l’homme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 42 autres abonnés

%d bloggers like this: